Le verre de trop, cette prise de conscience toujours tardive

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 10 novembre 2014.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. Niaaaha

    Niaaaha
    Expand Collapse
    Prout.

    Et bah moi, quand suis contente et bah ze vomis ! Et souvent suis très très contente !
    Non j'me rends compte que suis pétée sur les toilettes, genre je me dis que suis possiblement bourrée, bah je rigole. Et souvent, les gens hors des toilettes m'entendent rire.
    Du coup après bah, je bois un autre verre, et c'est là. Toujours le même verre qui me tue. Je mange tout ce que je vois, je rigole à tout, j'oublie des mots dans mes textos, ou même mes phrases....

    Je suis une catastrophe ambulante.

    EDIT: et j'aime tout le monde aussi ! Ce qui est paaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaas cool par fois.
     
    #2 Niaaaha, 10 novembre 2014
    Dernière édition: 10 novembre 2014
    Raccoon., Narcissa, Caseyklein et 4 autres ont BigUpé ce message.
  3. candyclown

    candyclown
    Expand Collapse

    Quand je pose mon coude sur la table et qu'il glisse, quand je ne comprends plus très bien ce que me dise les gens, mais que je les trouve drôles, et surtout, quand je me lève pour aller faire pipi et que je crois marcher en ligne droite, mais qu'en fait, non. Et puis surtout le lendemain, je vomis! Et j'essaie de ne pas trop penser à tout ce que j'ai pu dire la veille, même si j'essaie quand même pour vérifier que je n'ai pas dit trop de conneries...
     
    NinaPomme a BigUpé ce message
  4. Titpuce

    Titpuce
    Expand Collapse

    Après qu'on l'ait bu ! Après qu'on l'a bu c'est pas français

    Sinon en général le verre de trop je m'en rend compte assez vite, je commence à rire pour rien. Et quand vraiment ce verre est vraiment de trop je veux toujours aller dehors prendre l'air je ne sais pas pourquoi, même quand j'ai pas spécialement chaud !
     
  5. Loulou_la_relou

    Loulou_la_relou
    Expand Collapse

    Il me semble que non justement, parce que le subjonctif s'emploie pour parler de quelque chose d'incertain; à vérifier :)
     
    Ereanaylle, WaxDolly, ranita et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  6. Angel_Margo

    Angel_Margo
    Expand Collapse

    @Titpuce "c'est pas français" ce n'est pas français. Uh.

    Vécu ce samedi soir. Ce fameux verre de trop, avec ce vin blanc qui passait crème (comme on dit), et puis le dernier verre qui passait moins bien: C’ÉTAIT LUI! Ce tournis infernal en me couchant à 3H, vomito. J'ai dû me lever tôt pour balader le chien, j'en ai profité pour manger un bol de céréales avant de retourner au lit, vomito. Et la journée en mode loque, a moitié endormie dans le canapé. L'alcool ne m'a jamais réussi, mais plus le temps passe plus je fini mal.
     
    Coccinelle39 a BigUpé ce message
  7. Pandora*

    Pandora*
    Expand Collapse
    Anciennement Pinup50

    @Niaaaha je suis pas seule pour les toilettes !!! je croyais que j'étais bizarre :rire:
     
    Niaaaha a BigUpé ce message
  8. Minnie...0

    Minnie...0
    Expand Collapse

    Normalement, quand j'ai assez bu au point d'être joyeuse et alcoolisée comme il faut, j'ai une réaction physique très étrange et inhabituel: je ne sens plus mes dents. Donc à tous les coups, je vais passer 10 bonnes minutes à tenter en vain de les sentir, en les claquant, en les touchant avec mes doigts, comme une demeurée. NORMALEMENT, je devrais m'arrêter là, mais en fille qui se croit surpuissante face à l'alcool, je continue 1 verre de plus, puis 2,3,4... Et ensuite ça vient direct sans prévenir. Le vomi qui s'invite à l'improviste. Great :top:
     
    Angel_Margo et NinaPomme ont BigUpé.
  9. aberrant

    aberrant
    Expand Collapse
    ¸.·´¯`·.´¯`·.¸¸.·´¯`·.¸><(((º>

    Mon corps a un dispositif anti-cuite : au dernier verre juste avant le verre de trop, je m'écroule par terre en rigolant comme une baleine. Tout est drolissimifique, même les gens qui vomissent ! :caprice:
    ça peut durer 20 minutes, ça fait mal aux abdos, mais du coup je peux plus boire avant d’être redescendue... Et de pouvoir reprendre un verre sans risque :boire: !
     
    Zalouette et NinaPomme ont BigUpé.
  10. NinaPomme

    NinaPomme
    Expand Collapse
    [URL]http://petitboutdevie92.canalblog.com/[/URL], allez faire un tour si l'envie de lecture vous prend :)

    Quand tu ris toute seule aux toilettes. Après y'a des degres. Genre le degres extrème ou tu te rends compte que tu es en train d'embrasser un(e) inconnu(e) genre 20 secondes après. Ou quand on doit te porter parce que tu t'es mis en "pls" (pls version alcoolisée c'est étalée sur le dos ou le ventre) pour te faire boire de l'eau, et que tu dis que tout va très bien alors que tu es appuyée sur ton pote parce que tu tiens pas debout, et que tu tapes l'autre sans aucune raison valable. Quand tu racontes ta vie à un inconnu (genre toute ta vie). Sinon quand tu es avec ta pote, que vous marchez toutes les deux dans la rue, et que vous titubez tellement vous êtes bourrées, que vous échangez de place. Quand tu finis bras dessus bras dessous avec un ami, quand tu commences à vraiment avoir des idées chelous ( "viens on roule un curly et on le fume"), quand tu te dis "tiens mon inhibition a foutu le camp" etc etc.

    Mais je dois avouer que j'ai de la chance je ne souffre pas trop les lendemains de bringue. La téquila, y'a que ça d'vrai. Enfin si je souffre, quand je me rappelle de la soirée, et toute la journée je suis genre "oh meeeerde" "Oh putain j'ai fait ça..", avec les souvenirs qui reviennent en flash, et la tu aimerais vraiment ne pas te rappeler.
     
    Raccoon., jusdepomme, Spèce-d'Hippie et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  11. NinaPomme

    NinaPomme
    Expand Collapse
    [URL]http://petitboutdevie92.canalblog.com/[/URL], allez faire un tour si l'envie de lecture vous prend :)

    Ouais ça me le fait aussi, tu as l'impression d'avoir la bouche anesthesiée, c'est assez désagréable
     
  12. Léona B.

    Léona B.
    Expand Collapse
    Prout prout ... me voilà ! :)

    Combien de fois il m'est arrivé dans ma vie de m'endormir dans les toilettes une fois avoir recraché tout mon alcool (car je ne vomis pas, moi, je suis une dame ! :drama:) ? Voir sa cuvette du dessous, ça n'a pas de prix. Je vous assure que vous sympathisez toutes les deux, après quelques nuits de ce genre.

    Sinon, je fais un truc flippant après le verre de trop et le recrachage ... je nettoie derrière moi. Alors qu'en mode non-bourrée, c'est un supplice de faire la vaisselle ou de passer le balai. Là, non. En fait, je pense que c'est la honte. Je nettoie, comme ça le lendemain je peux dire très fort et très haut : "T'as été malade hier soir ? Tu déconnes ? Tu tiens vraiment pas l'alcool, hein !" :lalala:
    Et il ne reste aucune preuve hahaha :winky:
     
    jusdepomme, Cottonmouth, Coahoma. et 2 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...