L'écrit d'invention pourrait disparaître du bac de français

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Lucie Kosmala, le 4 avril 2018.

  1. Lucie Kosmala

    Lucie Kosmala
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

    ----- Publicité -----
  2. Marie-Gertrude

    Marie-Gertrude
    Expand Collapse
    Allez viens, on va se transcender la nouille.

    Noooon, pas l'invention! J'adorais cet échappatoire en plein milieu de l'exam.
     
    PousseMoussue, Shadowsofthenight et Thinocephale ont BigUpé ce message.
  3. Bananou

    Bananou
    Expand Collapse

    C’est bien dommage ! C’est la seule épreuve qui permettait d’utiliser son imagination et sa créativité, qualités trop peu exploitées dans les bacs généraux finalement (dixit une matheuse ;)).
     
    Donoma, PousseMoussue, Lili Liane et 15 autres ont BigUpé ce message.
  4. Manea

    Manea
    Expand Collapse
    We claim the right to pull the trigger and damage your image of honor

    C'est bien dommage. L'écriture d'invention, c'est un excellent moyen pour ceux qui ne sont pas scolaires et n'ont jamais compris comment construire une dissertation ou un commentaire composé (comme moi :P ) d'assurer quand même une note décente en Français à l'écrit. On va de plus en plus vers une scolarité qui valorise ceux qui entrent dans un moule unique en cassant les autres :sad: (sachant que quand j'étais au collège/lycée ça m'a déjà bien démolie ce fonctionnement, je veux pas imaginer ce que ça pourra donner pour d'autres comme moi si ça empire).
     
    Donoma, PousseMoussue, Lili Liane et 24 autres ont BigUpé ce message.
  5. TennanTen

    TennanTen
    Expand Collapse
    Détendue

    L'écrit d'invention c'est limite le seul truc avec lequel je m'en sortais le mieux en Français. C'est sacrément dommage de le supprimer ça peut rapporter des points pour des élèves qui ont des difficultés. L'enlever c'est ne pas leur donner une chance de réussir.
     
    Marie Requin, Kaylie, Manea et 4 autres ont BigUpé ce message.
  6. Blakeney

    Blakeney
    Expand Collapse
    Cool cool cool

    Nébuleux ? Subjectif ?
    Il y a un barème pour l'invention comme pour le commentaire ou la dissertation... Notamment sur le respect de la focalisation, l'énonciation, la cohérence de la production...
    Ça demande de la méthode aussi, et un certain recul sur les codes littéraires. Surtout quand l'écrit d'invention est une suite, car il faut écrire "à la manière de".
    Ce n'est nécessairement l'épreuve la plus adaptée pour les élèves en difficulté...
     
    #6 Blakeney, 4 avril 2018
    Dernière édition: 4 avril 2018
    Eternally, suricateflamboyant, PousseMoussue et 28 autres ont BigUpé ce message.
  7. Shay'n

    Shay'n
    Expand Collapse
    Change bien trop souvent d'avatar.

    Je me rappelle qu'au bac, notre prof de français nous avait dit que l'écriture d'invention était "dangereuse" car on pouvait facilement finir en hors sujet.
    Sauf que, quand j'ai vu les sujets pour le commentaire et la dissertation, je me suis tout de suite dis que je préférais prendre le "risque" de ne pas écouter !

    Résultat : 12 en français.

    Depuis, j'écoute plus ce que l'on me dit :yawn:

    Pour en revenir au sujet, je trouve ça dommage de le supprimer !
     
    Prunylle, GabyMoose, Pinceau_ et 4 autres ont BigUpé ce message.
  8. Letes Nuv

    Letes Nuv
    Expand Collapse

    Personnellement, je suis assez mitigée face à cette nouvelle. D'un côté je suis d'accord avec ce qui a déjà été dit dans les commentaires : l'écriture d'invention est l'un des rares moyens qui restent pour exploiter sa créativité et sortir de cadres très carrés imposés par le commentaire et la dissertation. J'ai toujours trouvé dommage que plus on avance dans la scolarité, plus la créativité est mise au placard (dans les filières générales du moins).
    D'un autre côté. ... l'écriture d'invention était assez dépréciée chez moi. C'était l'épreuve vu comme la solution de facilité et où les profs notaient plus sévèrement. Du coup, fallait vraiment être sur de son coup pour se lancer la dedans, car on savait qu'on serait attendu au tournant derrière. Donc bon, avec cette idée en tête, j'ai beau aime écrire, je me serai jamais lancée dedans et je pense que tant que la créativité sera déprécié par rapport aux côtés carrés et codés, je me dis qu'au final ce n'est pas forcément une grosse perte :/ A condition que la 2e dissert offre des possibilités différentes pour ceux qui sont moins à l'aise (mais je crois au Père Noël je pense)
     
    Eternally, Kaylie, GabyMoose et 5 autres ont BigUpé ce message.
  9. Poacée

    Poacée
    Expand Collapse
    Keep yourself alive.

    Je trouve ça assez marrant que ce soit perçu comme une bonne épreuve pour les élèves moins scolaires, parce que ce que ma prof nous avait toujours dit (et qui se vérifiait dans les corrections des annales), c'était que l'invention n'était ni plus ni moins qu'une dissertation codifiée, dans laquelle il était attendu que le texte soit extrêmement structuré, bien articulé, et que si possible on fasse autant que possible référence à notre culture littéraire. Par exemple si on devait écrire un dialogue entre deux personnages, c'était bien de les faire citer des livres qu'on connaissait. Ou pour une critique de pièce de théâtre (sujet que j'avais déjà eu en bac blanc, on devait écrire une fausse critique de représentation), qu'on compare à une pièce qu'on a vue ou qu'on y fasse part de notre propre vision de ce que doit être le théâtre (ce qui implique de maîtriser un minimum les codes et le vocabulaire de ce dernier...).

    Donc ce n'était clairement pas une solution de facilité, et seuls les élèves qui maîtrisaient bien les codes d'une dissertation pouvaient se lancer dedans sans se casser la figure. Après je ne sais pas comment c'était noté au bac par contre. :hesite:
     
    GabyMoose, MAAAL, yuyunaâ et 12 autres ont BigUpé ce message.
  10. AnyaGoya

    AnyaGoya
    Expand Collapse
    Draco dormiens nunquam titillandus.

    Aaaah, le piège de l'écriture d'invention... Personnellement j'adorais cet exercice, je le prenais toujours au bac blanc et je l'ai aussi pris au bac. Pourtant, j'étais bonne élève, et j'aimais bien les commentaires et les dissertations.

    Mais comme l'ont dit certaines de mes VDD, l'écriture d'invention est en réalité une dissertation déguisée : il faut énoncer des arguments pertinents dans un contexte plus libre que celui de la dissertation. Ça m'a permis d'avoir un joli 18 à l'écrit de Français :)

    En fait le problème de cet exercice est qu'il est trop souvent perçu comme la solution de facilité, donc généralement les notes tournent autour de 7 ou de 16, il y a peu d'entre deux contrairement au commentaire par exemple ! Je pense que ce serait plus utile de bien le présenter aux élèves, en donnant le barème de notation par exemple (perso je l'avais eu au bac blanc si je me souviens bien), que de le supprimer... En tout cas je serais vraiment déçue de sa suppression pure et simple, comme l'ont dit mes VDD ça reste la seule épreuve de création proposée à tous les élèves !
     
    Hyperbole, LittleCerys, Kaylie et 4 autres ont BigUpé ce message.
  11. Ellanaaa

    Ellanaaa
    Expand Collapse

    Noooooooooooooooooooon mon 20/20 au bac de françaaaaais !!!
    Honnêtement, c'était tellement parfait de pouvoir faire un truc cool pendant une épreuve, ça se fait pas de l'enlever !
    *part pleurer dans un coin*
     
    Eternally, Bistou Nouche, LittleCerys et 5 autres ont BigUpé ce message.
  12. Amanda0

    Amanda0
    Expand Collapse

    Noooon!! C'est nul.....
    Mais bon je ne suis pas étonnée, le bon petit système éducatif assume de plus en plus son côté usine de gens qui pensent tous pareil et réfléchissent tous pareil..
     
    Marie Requin, Manea, Shadowsofthenight et 2 autres ont BigUpé ce message.