L'éducation sexuelle pour les enfants arrivera-t-elle un jour en France ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par JulietteGee, le 30 avril 2018.

  1. JulietteGee

    JulietteGee
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

    #1 JulietteGee, 30 avril 2018
    Dernière édition par un modérateur: 4 septembre 2018
    ----- Publicité -----
  2. skippy01

    skippy01
    Expand Collapse
    C'est quand même paradoxal que l'organe qui symbolise la virilité soit aussi le plus fragile.

    Quand LMPT abandonnera ses fantasmes délirants à son propos. Autant dire, pas demain la veille.
     
    MidoriNoHikari, Hika-Chan, Flowercream- et 3 autres ont BigUpé ce message.
  3. CaraNougat

    CaraNougat
    Expand Collapse

    Je ne sais pas si c'est ce qu'on entend par "enfant", mais pour ma part j'ai eu des cours d'éducation sexuelle pour la première fois en CM2. Il me semble que les instituteurs peuvent aborder ce thème dès le CM1 mais celui que j'avais à l'époque avait refusé. Quand j'étais partie voir l'exposition de Titeuf, il était d'ailleurs indiqué qu'elle était destiné aux classes du cycle CM1-CM2, donc ce ne doit pas être rare d'avoir ses premières séances d'éducation sexuelle à ce moment.

    Après, la qualité des séances n'est pas forcément au top (je ne me souviens pas avoir déjà entendu de consentement...) . Mais j'ai l'impression que la qualité du cours dépend beaucoup du prof et/ou des intervenants sur qui on tombe.
     
    CherryHana a BigUpé ce message
  4. Shadowsofthenight

    Shadowsofthenight
    Expand Collapse
    On m'appelle oiseau de mauvaise augure.

    En même temps, sans les défendre, ça date de bien avant la manif pour tous.
    Je ne sais pas l'âge que tu as mais j'étais en post bac pendant les manifs pour tous et ça commençait bien avant.
     
  5. L0utrage

    L0utrage
    Expand Collapse
    N’obéir à personne est bien plus jouissif que de commander au monde.

    Yzorha, Cornélie, Shadowsofthenight et 6 autres ont BigUpé ce message.
  6. Maud Kennedy

    Maud Kennedy
    Expand Collapse

    @L0utrage ,c'est assez symptomatique du manque de respect envers les gens,surtout quand ellesils sont mineur.e.s...
    On ne leur accorde pas le droit au consentement sans se préoccuper du fait que c'est un examen qui ne peut pas être considéré comme anodin par la personne qui le subit. J'ai subi un toucher vaginal à l'âge de 11 ans parce que j'avais eu mes premières règles. Le médecin de famille m'a baissé la culotte sans me demander mon avis ni rien m'expliquer. Je sais que le sexe est considéré comme un organe comme les autres par les médecins mais ellesils ne peuvent pas sérieusement penser que gens pensent la même chose.
    Franchement,un.e enfant assez grand.e pour que sa puberté ait démarré n'est pas capable de dire qu'elleil a des poils sur le sexe? Les seins ne se voient pas?
    Ca ne sert à rien de parler de confiance envers les médecins,ce n'est pas du tout la question. Refuser d'obliger saon gosse à dévoiler ses parties intimes,ce n'est pas un problème de confiance envers les médecins mais de respect pour leur enfant et sa pudeur.
     
    Eclise, L0utrage, Emeline24 et 6 autres ont BigUpé ce message.
  7. severuspotter

    severuspotter
    Expand Collapse

    je suis opposer au cours d'education sexuelle pour les enfants. je trouverais ca deplacer.
    par contre je pense que ce serait mieux de donner des cours sur le concentement.
     
  8. Clematis

    Clematis
    Expand Collapse

    Un « cour d’éducation sexuelle », de toute façon, doit être adapté à son public, @severuspotter
    C’est évident que ce n’est et ne sera jamais, une initiation ou une étude du Kamasutra.
    Le tout c’est d´aider les enfants et les adolescents à grandir et se développer dans un rapport sain aux autres et à eux-mêmes, dans le respect et la sécurité. Et oui, ça passe par un travail autour du consentement. Cela dit, je ne sais pas s’il est nécessaire d’en faire un « cour ». Il s’agit peut-être d’engager sa pratique de professionnel au quotidien, plutôt que de sortir une leçon classique et magistrale et ne plus en reparler.
     
    AStarShinesBright, Nebullulaby, Trémazane et 13 autres ont BigUpé ce message.
  9. LovelyLexy

    LovelyLexy
    Expand Collapse

    En tant que proffe volontaire j'ai fait la formation et je peux te garantir @severuspotter on apprend bien le consentement, et de manière très déconstruite; on apprend aussi les différentes contraceptions, les idées reçues et comment les combattres, etc
     
    Trémazane, Gabelote, Shadowsofthenight et 4 autres ont BigUpé ce message.
  10. skippy01

    skippy01
    Expand Collapse
    C'est quand même paradoxal que l'organe qui symbolise la virilité soit aussi le plus fragile.

    @Casspinosaure @LovelyLexy Mais dans ce cas, comment expliquez-vous que les choses se passent comme si ce n'était pas du tout enseigné ?
     
    Shadowsofthenight, LovelyLexy et Casspinosaure ont BigUpé ce message.
  11. Sievari

    Sievari
    Expand Collapse

    @severuspotter On n'explique pas le sexe à un enfant comme on l'explique à un adulte, ces cours sont adaptés à leur niveau. Si tu as lu l'article, on parle aux enfants de leur propre corps avant tout, je ne vois pas comment ça pourrait être "déplacé", et puis apparemment ça fait des adultes plus responsables.

    Sinon, pour l'article partagé par @L0utrage, ça me vanne, la réaction des médecins... "faites nous confiance", gnagnagna... Ils n'ont jamais été enfant ou ado? C'est difficile d'imaginer que se faire tripoter par un inconnu à 13 ans sans savoir pourquoi c'est hyper gênant voir traumatisant?
     
    Trémazane, Naurore, MidoriNoHikari et 3 autres ont BigUpé ce message.