L'effet Stroop : quand nos cerveaux ont du mal à suivre

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Justine_, le 16 novembre 2012.

  1. Justine_

    Justine_
    Expand Collapse
    En hibernation
    Membre de l'équipe

  2. Selenicereus

    Selenicereus
    Expand Collapse
    Allons-y, Alonso !

    Ca fait partie des exercices du Dr Kawashima, dans le jeu sur DS :cretin:

    Mais j'avais lu je sais plus où, que c'est une histoire de côté du cerveau utilisé, que pour dénommer la couleur, c'est un des côté et pour lire le mot, c'est l'autre, du coup on est perturbé parce qu'on a deux bonnes réponses qui viennent en même temps...

    Fin bon, c'est intéressant en tout cas :d
     
  3. Dreambreaker

    Dreambreaker
    Expand Collapse

    Oui, y'a aussi une histoire de latéralité du cerveau. Mais l'idée, c'est surtout que ça permet de mesurer les capacités d'inhibition des sujets, donc c'est utilisé comme pré-test dans plein d'expériences de psychologie. En fait, quand tu regardes un mot, le premier réflexe sera de le lire, pas d'en dire la couleur. Donc, si tu es un bon inhibiteur, tu n'auras que peu de difficultés à t'empêcher de lire ce mot par réflexe, et à mettre en place un autre schème, celui de reconnaissance de la couleur. Après, c'est aussi une question d'entrainement, et je trouve dommage que ce genre de tests circule un peu partout sur le net, parce que les personnes qui s'y sont entrainées peuvent fausser les résultats en cas d'expérience en psycho. En tout cas, je salue quand même la super explication de Justine ! La banalisation crétine, y'en avait un peu marre U_U
     
  4. Jazù

    Jazù
    Expand Collapse

    Je salue aussi l'effort de vulgarisation mais faudrait voir à pas nous prendre pour des truffes pour autant.
    Je sais bien que toutes sortes de personnes lisent Madmoizelle, et avec évidemment des niveaux d'éducation et de spécialisation dans tous les domaines très divers, mais était-il nécessaire de placer ces petits "madmoizelles, tentons de faire simple", "comme je sens que le paragraphe précédent vous a saoulées" et autres "j'vous avais dit que ça allait être plus simples !".
    Ok il existe des choses qui sont difficiles à appréhender, mais on devrait faire l'effort de *tenter* de les comprendre plutôt que de vouloir niveler vers le bas.
    Je suis d'autant plus irritée que ces théories - ou en tout cas la vulgarisation qui en est faite ici - ne sont pas si dures à comprendre, alors pourquoi ce besoin de vouloir de nous parler comme à des débiles? Je ne peux m'empêcher d'y voir une expression de la dévalorisation systémique des capacités cognitives des femmes, et je trouve ça bien dommage dans un tel contexte...
     
  5. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

    Tu lis madmoiZelle.com depuis quand ?
     
  6. Jazù

    Jazù
    Expand Collapse

    Longtemps, et justement!
    Je n'accuse personne de sexisme, mais je trouve que ces petites phrases n'étaient vraiment pas essentielles et nuisent à l'effort de vulgarisation (que je trouve par ailleurs réussi).
    Ok je pinaille peut-être sur des détails, mais je suis du genre à penser que la lutte contre les manifestations du sexisme est une affaire de chaque instant, pour tous-tes. (moi y compris bien sûr!)
    Mon ton avait peut-être l'air agressif : comme je l'ai dit ça m'a irrité. Mais pas plus.
    On fait la paix svp :<
     
  7. Justine_

    Justine_
    Expand Collapse
    En hibernation
    Membre de l'équipe

    Merci :)

    YO ! Alors là, ça n'était pas du tout l'idée : je partais simplement du principe qu'il fallait que j'explique les choses comme si je les expliquais à des copains/copines qui n'avaient pas forcément de notions de psycho... Et les phrases du style "on va faire simple" - disons que ce sont plutôt des mini-encouragements pour celles et ceux qui auraient pu se dire que c'était trop spécifique tout ça, qui auraient pu avoir la flemme de se concentrer... Une façon de dire "allez, ne décrochez pas", en fait, pour introduire le contenu.
    Je n'avais pas du tout l'impression de vous "parler comme à des débiles" =/

    Mais peut-être que je suis moi-même traumatisée par mes cours de psychologie cognitive/neuropsycho :) - ça me paraissait tellement compliqué à l'époque que je ne faisais parfois même pas l'effort d'écouter/lire/apprendre (ça a changé)(avant le diplôme, heureusement, en fait) !

    Bref : toutes mes confuses, j'vous promets que je suis loin de vous prendre pour des nazes - au contraire.
     
  8. poupettasse

    poupettasse
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Heum ... je suis justement en train de lire cet article alors que je suis en plein cours de cogn :silenced:

    J'avais utilisé le stroop dans ma manip de TE l'an dernier mais un peu modifié : sur nos dernières planches ce n'était pas des couleurs qui étaient écrites mais des mots connotés négativement (ou positivement ou neutre). On faisait une étude sur l'effet de la violence des jeux vidéos sur les gens. Bref, du coup, le stroop est beaucoup plus interessant dans ce genre de manip.


    Et sinon, je rejoins une madz qui parlait de la vulgarisation du stroop sur le net/les jeux d'entrainement cérébral etc, ça m'agace ...
     
  9. Solemnia

    Solemnia
    Expand Collapse
    Allo maman?Claudy à l'appareil! J'viens de me faire carjacker!

    Oï ! Le Stroop je l'ai fait y a pas longtemps :) en association j'avais vu les points aussi (je sais plus comment ça s'appelle) ou on devait dire si il y avait le même nombre de "points" dans chaque case (mais ils étaient disposés de façon différente à chaque fois) et les figures corps d'animaux/têtes d'humains, j'ai vu ça pour apparemment un complément à l'expérience de Piaget que j'étais en train d'étudier :)
     
  10. Charlie-Culotte

    Charlie-Culotte
    Expand Collapse
    Je vous prie d'agréer l'expression de mon wesh respectueux.

    Je connaissais ce test mais comme je suis un troll dans l'âme, il ne marche pas beaucoup sur moi (du coup je dois être "bonne inhibitrice"?)
     
  11. o-mirage

    o-mirage
    Expand Collapse

    Je suis pas mal d'accord avec jasu, je suis en psychologie aussi, et c'est vrai que les théories, dont celle de Stroop sont assez facile a comprendre, (en fait, comme toutes les théories finalement, a mon sens). Quand j'ai vu l'article je me suis dit "chouette, un article de psycho!" et puis bon, finalement j'avoue ne meme pas avoir lu jusqu'au bout parce que... c'était meme pas "juste", Stroop ne cherchait pas a "étudier les phénomènes de dénomination" mais l'interférence entre un processus cognitif et un autre (processus automatique). Il s'est servi des couleurs comme il aurait pu se servir de n'importe quoi... et autant mettre ce directement non?

    Enfin, sinon c'était une bonne idée de la part de madmoizelle de faire un article sur les processus cognitif, toujours interessant de savoir comme on fonctionne (enfin selon moi, et si non je serais pas en psycho ^^).
     
  12. Justine_

    Justine_
    Expand Collapse
    En hibernation
    Membre de l'équipe

    Mais... Mais... Peut être que tu aurais du lire jusqu'au bout alors :) ? En intro, je parle uniquement de cette expérience spécifique... Et ensuite j'élargis (du moins, je tente héhé) pour revenir sur la théorie. Mais c'est chouette d'avoir vos avis, ça m'aide aussi à savoir comment aborder les choses (même si de mon côté, je pense qu'il y a vraiment des trucs complexes en psycho/sciences humaines et sociales) !
     
Chargement...