Législatives 2012 : le duel Le Pen-Mélenchon

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par Denis, le 12 mai 2012.

  1. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Ce sera donc la tête d'affiche des élections législatives à venir :
    A ma gauche, Jean-Luc Mélenchon, aka "triple idiot" selon Marine Le Pen. A ma droite, Marine Le Pen, aka "semi-démente" selon Jean-Luc Mélenchon.
    Le premier a confirmé aujourd'hui qu'il affrontera la seconde à Hénin-Beaumont dans la 11ème circonscription du Pas-de-Calais.

    Les uns saluent déjà le "courage" du leader d'extrême-gauche, capable de défier la patronne de l'extrême-droite sur ses terres.

    D'autres s'interrogent sur le caractère opportuniste de cette démarche : après avoir dit qu'il ne se présenterait pas aux législatives, Mélenchon ne cherche-t-il pas à gommer les effets de son échec à la présidentielle en provoquant celle qui apparaît de plus en plus comme sa "meilleure ennemie" ? Au risque de lui offrir une magnifique tribune médiatique tout au long de la campagne ?

    "Ce n'est plus de la rage, c'est de l'amour, je crois qu'il ne peut plus vivre sans moi" a dit Marine Le Pen en apprenant la nouvelle...

    Qu'en penses-tu madmoiZelle ? Ce duel te réjouit-il ? T'inquiète-t-il ? T'afflige-t-il ?
    Pourquoi ?
     
  2. Emel-

    Emel-
    Expand Collapse
    Guest

    Je ne juge pas sa candidature opportuniste, elle répond à son combat lancé contre le FN depuis le début des présidentielles mais comme What would Madonna do, j'ai peur que ça le desserve plus qu'autre chose (je ne connais pas trop la situation du PCF là-bas) et j'ai bien peur que MLP l'emporte.

    (sinon, Mélenchon n'est pas un candidat d'extrême-gauche, ça me fait penser au dessin de Plantu, ahem)
     
  3. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Extrait d'une interview d'Olivier Duhamel, politologue, professeur à Science-Po et ancien député européen socialiste, à paraître demain dans le Journal du Dimanche.

    Que pensez-vous de la candidature de Jean-Luc Mélenchon à Hénin-Beaumont?

    L?idée paraît à la fois intéressante et critiquable. Ce qui est intéressant, c?est qu?enfin des personnes de gauche décident de se confronter plus sérieusement qu?avant avec le Front national et de le critiquer sur l?ensemble de son programme et de ses idées. En revanche, la polarisation personnelle de Jean-Luc Mélenchon sur Marine Le Pen, sa personne, les invectives qu?il lui lance, sont très contre-productives. Tout cela relève du spectacle plutôt que de la politique sérieuse. Et cela conforte plutôt les marinistes. La reconquête des électeurs, et notamment d?ouvriers et d?employés qui ont pu voter à gauche, est essentielle mais cela ne se fait pas en traitant Marine Le Pen de "semi-démente".

    Est-ce que, quelque part, Mélenchon n?essaie pas de prendre sa revanche après la présidentielle?

    Il y a aussi de cela, et c?est paradoxal. La circonscription est très majoritairement à gauche et il n?est pas aisé pour Marine Le Pen de l?emporter. Si Jean-Luc Mélenchon réussissait, ce serait moins un succès personnel que la confirmation du fait que Marine Le Pen, malgré ses progressions, n?arrive pas à arracher une circonscription socialiste.

    Ce duel peut-il perturber l?installation du président élu à l?Élysée?

    Je ne pense pas, la passation des pouvoirs, l?arrivée de François Hollande à l?Élysée, la nomination du Premier ministre, la formation du gouvernement, le début des négociations avec Angela Merkel? Tout cela ne peut pas être franchement éclipsé par l?opération médiatico-politique entre Mélenchon et Le Pen. Cela risque, en revanche, de perturber un peu la campagne législative en créant une polarisation sur deux forces politiques, certes de grande importance, mais secondaires par rapport à la compétition principale entre l?UMP et le PS.
     
  4. Domila

    Domila
    Expand Collapse
    Accrochée a son ordi

    Pour moi, ce n'est pas si couru d'avance. En effet, Marine Le Pen est sur ses terres avec ses partisans. Mais Mélenchon ne me paraît pas sans ressources de son côté (si l'on se réfère aux milliers de personnes qui s'étaient rassemblées au meeting de Lille, y a du potentiel).

    Je penche tout de même pour l'effet d'annonce, une sorte de "nous n'avons pas peur" et de "regardez-nous, qui allons vaillamment combattre le FN sur ses terres". Mais ce n'st qu'un sentiment personnel, je n'ai pas creusé le sujet.
     
  5. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Elément de réponse apporté par le directeur adjoint de la rédaction de Libération et producteur de La Suite dans les Idées sur France Culture sur Twitter :

    [​IMG]

    Perso, j'espère pour cette raison que le PS maintiendra la candidature de son représentant dans cette circonscription. Il sera toujours temps de se désister en faveur du candidat arrivé en tête au premier tour pour barrer la route à Marine Le Pen au second...
     
  6. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Un député ou un sénateur ne peut plus cumuler son mandat parlementaire avec celui de représentant au Parlement européen (article L. O. 137-1).

    Martine Aubry a réagi ce matin en estimant que cette circonscription n'a "pas besoin d'un match médiatique" mais d'un "élu de terrain, qui habite là, qui connaît les problèmes et qui défend les habitants d'Hénin-Beaumont et de la circonscription".

    Elle a vanté les mérites du socialiste Philippe Kemel, maire de Carvin, "formidable candidat" aux législatives qui "va gagner contre Marine Le Pen".

    Elle a dit "amicalement" au candidat du Front de gauche dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais "qu'il y a des combats plus difficiles à mener". "Jean-Luc Mélenchon a le droit d'aller où il veut (...) mais je dis simplement que le candidat du Parti socialiste n'a besoin de personne pour battre Marine Le Pen, j'en suis absolument convaincue. Hénin-Beaumont souffre déjà suffisamment du chômage, de la misère et des difficultés, pour ne pas avoir en plus la médiatisation permanente pour montrer du doigt ses habitants."
     
  7. VII

    VII
    Expand Collapse
    Ca te regarde pas

    Je pense que vu l'état du PS la bas ils feraient mieux de se présenter ensemble. Sinon y'a un risque UMP vs FN au second tour non?

    Et je dis merci que quelqu'un se dévoue pour nous éviter MLP à l'assemblée -__-'
     
  8. Sonea

    Sonea
    Expand Collapse
    Heureuse, simplement.

    Olivier Duhamel a dit exactement ce que j'en pense. Melanchon me semble assez contre-productif. On ne combat pas le FN en les insultants. C'est complètement inutile.
     
  9. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Résultats du 1er tour de la présidentielle à Hénin-Beaumont :

    Le Pen 35,48%
    Hollande 26,82%
    Sarkozy 15,76%
    Mélenchon 11,98%

    Résultats du second tour :

    Hollande 57,85%
    Sarkozy 42,15%

    Dans cette circonscription depuis longtemps acquise à la gauche, le PS est arrivé loin devant Mélenchon au premier tour de la présidentielle.

    Quant à la capacité du Front de Gauche à barrer la route au Front National, le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle n'a pas vraiment été démontrée le 22 avril dernier...
     
  10. VII

    VII
    Expand Collapse
    Ca te regarde pas

    Oui mais il y a une sacrée différence entre les élections présidentielles et législatives, au sens ou il suffit aux gens de ne pas aimer leur élu (ou aspirant élu) pour ne pas voter pour lui, la presidentielle reste plus abstraite et même si les législatives sont nationales le rapport aux gens reste local. Par exemple y'a des gens qui votent pour un centriste au local car il a une meilleure politique locale qu'un mec du PS alors qu'ils sont socialistes.
    Et encore une fois l'état de la fédé PS du coin est catastrophique. Pour avoir déjà participé a des élections locales (les législatives sont vues comme ça) c'est beaucoup une histoire de personne et moins d'étiquette politique et puis ça joue beaucoup sur les bilans.
    Sur le rapport fédé du PS avec le national y'a un article dans rue89 assez récent.
     
  11. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    A lire sur le sujet ce papier signé Eric Dupin publié par Rue89 :

    Hénin-Beaumont : la courageuse faute politique de Mélenchon

    Extrait : "Focaliser la campagne des législatives sur le Front national est un choix stratégique hautement discutable. Par son initiative, Mélenchon offre à Le Pen un statut d?adversaire privilégiée au moment même où la gauche redevient majoritaire, tout en devant combattre une droite qui a prouvé sa capacité de résistance le 6 mai."
     
  12. Miawou

    Miawou
    Expand Collapse

    Moi je trouve ça un peu con (voire ça m'exaspère), j'aime beaucoup Mélenchon, mais là franchement je trouve que y a à la fois un côté vendetta personnelle (que je trouve ridicule), et un côté "on va faire un cirque médiatique" qui m'exaspère!
    Après c'est évident qu'il faut une vraie force de gauche, d'opposition face au FN, mais pas comme ça, pas pour le plaisir du spectacle.
     
Chargement...