LEMONADE

Sujet dans 'Forum Musique' lancé par madmoizelle N, le 13 mai 2016.

  1. madmoizelle N

    madmoizelle N
    Expand Collapse
    Comment qu'c'est ?

    Au cas où cette info vous a échappé, Beyonce a sorti son 6eme album studio en avril. C'est son deuxième album visuel, un film de 1h05 rendant hommage à la femme noire.
    Cet album est bourré de références au cinéma, à la mythologie, à son mariage, son père...
    Loin de moi l'idée de trouver et analyser toutes les références toute seule et il est évident que j'en loupe plein donc je me suis dit qu'un sujet participatif serait une meilleure idée.

    Dès le début, Beyonce pose les bases en samplant un discours de Malcolm X:
    The most disrespected person in America is the black woman.
    The most unprotected person in America is the black woman.
    The most neglected person in America is the black woman

    Et avec cet album elle décide donc de rendre sa superbe à la femme noire, ou plutot de l'afficher à la face du monde. Tous les personnages de ce "film" sont des femmes noires, connues ou pas.
    Beaucoup ont découvert que Bey etait noire à l'écoute de cet album mais, scoop international, elle l'a toujours été. Dans ces précédents albums, elle se concentre sur la face lumineuse de la femme noire, la "Survivor", la femme belle et sexy qui veut un mariage heureux, la femme heureuse de rendre son mari heureux, la femme noire et fière. Avec cet album, elle continue dans la lignée de 7/11 ou Feeling myself pour nous parler de la part "sombre" de la femme noire. Elle nous parle des doutes, peurs, douleurs de la femme noire, elle sort des stéréotypes de la "angry black woman" ou plutot elle se les réapproprie. Elle passe plus d'une heure à dire aux femmes noires qu'elles ont le droit d'être tout ça, sombre et lumineuse en utilisant sa vie perso comme médium.
    On retrouve donc beaucoup de références à son mariage à Jay Z ("Big Homie better grow up"), à sa prétendue liaison avec "Becky with the good hair" et il apparaît meme à la fin du film avec la plus belle personne que cette terre ait porté, j'ai nommé Blue Ivy. On retrouve également "Daddy's Lessons" un de mes morceaux préférés où elle parle de son père. Sa mere et son mari apparaissent également dans le film.
    Et enfin, ce film est bourre de références historiques, cinématographiques, poétiques. La plus évidente étant l'utilisation de la poésie écrite par Warsan Shire ou peut être l'allusion à Oshun.

    Ça me semble pas mal pour introduire cet album, à vous maintenant.
     
    cecelight, AprilMayJune, Emily's et 18 autres ont BigUpé ce message.
  2. Morpheme

    Morpheme
    Expand Collapse

    J'ai vu cet article qui récapitule les apparitions des invitées dans le film:
    http://metro.co.uk/2016/04/24/were-going-nuts-over-all-of-the-cameos-in-beyonces-lemonade-5838344/
    Il y a les mères de plusieurs hommes/jeunes noirs assassinés par la police, notamment. Et Serena :jv:

    J'adore Daddy Lessons aussi, j'ai entendu dire que certaines personnes avaient un problème avec le fait que ca soit dans le style country genre c'était pas du "vrai" country et/ou en sous-entendant qu'elle s'approprait un truc illégitimement :lol: Alors que Beyoncé est texane, déjà, mais c'est plutôt évident que ce n'est ni son lieu de naissance ou la musique elle-même qui pose problème hein :lalala:

    (J'aurais aimé que MadmoiZelle en parle, parce que c'est de la bombe féministe mais bon...)

    [​IMG]
     
    Emily's, littlecassy, Nour + Nad et 5 autres ont BigUpé ce message.
  3. I.WAS.HERE

    I.WAS.HERE
    Expand Collapse
    .

    @madmoizelle N Tu es parfaite :puppyeyes: Tu nous as introduit ce sujet de la plus belle des manières.
    Je suis un peu en speed en ce moment mais je viendrais m'extasier sur le sujet d'ici peu. :happy:
     
    Emily's, Eclise, Lemon Curd et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  4. madmoizelle N

    madmoizelle N
    Expand Collapse
    Comment qu'c'est ?

    @I.WAS.HERE Merci, venant de toi c'est doublement cool.

    @Morpheme Au contraire de ces idiots, j'aime bizarrement beaucoup ce son avec la touche Beyonce (et alors le texte me parle tellement) Normalement, je comprends pas la country, ça me parle tellement pas mais là c'est vachement plus sympa que ce que j'en connais. Et oui, elle est texane mais genre super texane. Elle le dit dans quasi tous ces albums au moins une fois, Jay Z le dit dans Empire State of Mind, il y a une statue d'elle à Houston je crois. C'est une Texas bama (c'est le terme utilisé pour parler des jeunes lycéennes texanes qui traînent dans les tribunes des stades après les cours) et elle en est super fière.
    (Et je sais pas où j'ai lu que ce gif correspondait à mon signe astrologique en vrai je m'en fous mais je la trouve tellement belle que j'ai décidé d'y croire)

    @Laeliwo J'aime bien Beyonce mais je m'y intéressais pas vraiment avant l'album précédent (victime du buzz c'est moi) et je trouve que cet album me permet d'avoir un regard différent sur ce qu'elle a fait précédemment. Il y a des liens avec des morceaux plus anciens qui deviennent évident.
     
    Vino Cardamom et I.WAS.HERE ont BigUpé.
  5. Ines911

    Ines911
    Expand Collapse

    Oui merci de faire ce sujet, j'écoute cet album en boucle depuis 3 jours !! Et j'adore Daddy Lessons aussi :disco: ! J'ai tellement fangirlé quand dans l'épisode de Grey's Anatomy de cette semaine, ils ont passé Pray you catch me :paillettes: !!!
     
    Emily's, Théodolius et Vino Cardamom ont BigUpé ce message.
  6. Morpheme

    Morpheme
    Expand Collapse

    @madmoizelle N Tu m'apprends un truc là ! J'imaginais naivement que bama c'était juste pour la rime avec Alabama :ninja:

    @Ines911 Ouiiii j'ai halluciné, ils ont été rapides ! Ca marchait moyen avec la scène mais c'était cool :dowant:
     
    Emily's a BigUpé ce message
  7. Kettricken

    Kettricken
    Expand Collapse
    Take each other's hands and never let go

    Je suis totalement fan de cet album !
    Je ne suis pas noire donc j'imagine (et parfois je sens) que certaines facettes de Lemonade m'échappent, mais déjà en tant que femme, j'y trouve des résonances personnelles.
    Ca fait des années maintenant que j'ai une adoration totalement irrationnelle pour le personnage de Beyonce, que je connais pourtant au final super mal. Je l'adorais alors que j'écoutais peu sa musique. Mais j'aimais l'image de femme qu'elle renvoyait. Dans les derniers singles, il y en avait plusieurs dont j'avais réellement aimé la musique.
    Puis quand j'ai vu formation, j'ai été sciée par le visuel et admirative de la prise de position. Je me rappelle qu'en voyant le passage du film où on montre un tag disant "Stop shooting us", j'ai émis un "oh" à voix haute tellement ça m'avait fait mal au coeur d'imaginer la violence d'état qu'il faut subir pour dire cela.
    Et là, je me suis décidée à regarder Lemonade et... la claque ! Non seulement j'adore certaines des chansons, mais le film en tant que tel... mais il est sublime !!! Les images, les textes entre les chansons... Je suis juste obnubilée par ce film. <3

    Et en plus, petit apparté mais... Y a une collaboration avec Jack White dedans :puppyeyes: Bon, dans la section "Anger" du film, bien sûr :cretin:
     
    Emily's, I.WAS.HERE, Théodolius et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  8. madmoizelle N

    madmoizelle N
    Expand Collapse
    Comment qu'c'est ?

    @Kettricken La collaboration avec Jack White etait tellement improbable que je ne l'espérais pas mais dès les premières notes, j'ai sautille de joie en reconnaissant sa guitare (si tu ne le connais pas ce docu sur Jack White, The Edge et Jimmy Page est plutôt cool. Le génie de ce mec est infini)
    C'est un de mes morceaux préférés (je vais le dire Pour chaque morceau).

    Ce que je trouve particulièrement fascinant c'est que Beyonce parle de la femme noire sans l'opposer à l'homme ou aux blanches. Etre une femme noire, ce n'est pas ne pas être un homme ou ne pas être blanche, c'est "juste" etre une femme noire. Il y a une espèce de fatalité (elle parle de mauvais sort) qu'il faut transfigurer. Etre une femme noire c'est finalement passer sa vie à refouler qui on est.
    Dans Sorry par exemple c'est flagrant. Chanter "I ain't sorry" "suck my balls" entourée de femmes noires (dont les visages sont maquillés par Laolu Senbanj et inspire par la culture Yoruba) dans un clip ou Slayrena (oui) Williams danse le twerk (elle a été critiquée pour avoir danser apres un match et apparemment elle en est pas desolee...) c'est clairement dire "Je suis pas desolee d'être une femme noire". Zendaya avait également pris cher pour s'être présentée sur un tapis rouge avec des dreads.
     
    Emily's, littlecassy, Twinsen et 5 autres ont BigUpé ce message.
  9. Nour + Nad

    Nour + Nad
    Expand Collapse
    People stare at me like they’ve never seen a walking goddess

    J'ai vu un post extrêmement intéressant sur tumblr qui analyse le clip de Love Drought et les références qui y sont faites (notamment au film Daughters of the Dust et à l'histoire/mythe d'esclaves Igbo qui se sont rebellés contre les négriers qui manoeuvraient le bateau censé les amener en Amérique, puis ont débarqué sur une cote pour ensuite se suicider en se noyant dans la mer, préférant mourir que d'être esclave). Je vais essayer de le traduire de l'anglais (si j'ai le temps et la foi surtout), je garantis rien mais je vous le pose là au cas où :
    http://owning-my-truth.com/post/143569446582/beyonces-lovedrought-video-slavery-igbolanding

    EDIT : je reviendrai sans doute ici, y a trop de choses à dire sur cet album, je l'aime d'un amour sans limites, <3.
     
    #9 Nour + Nad, 14 mai 2016
    Dernière édition: 14 mai 2016
    Morpheme, Ines911, I.WAS.HERE et 2 autres ont BigUpé ce message.
  10. madmoizelle N

    madmoizelle N
    Expand Collapse
    Comment qu'c'est ?

    @Vino Cardamom Je l'avais lu dans un article dénombrant les insultes (nombreuses) à l'égard de Serena mais je l'avais pas vu.

    Je regardais un docu sur YT au sujet de son album précédent et j'aime quand Beyonce est d'accord avec moi. Elle dit dans la dernière partie, qu'elle a toujours été tres sage, tres lisse et qu'elle s'autorisait désormais à aller plus loin. (Il y aussi sur YT un docu sur le Mrs Carter Tour qui m'a fatiguée juste à la regarder bosser)

    Et pour la petite histoire, le nom de l'album fait référence aux grands mères de Jay Z et Beyonce. On voit la première, Hattie, lors de la fête pour ses 90 ans paraphraser le proverbe "When life gives you lemons make Lemonade" et on entend aussi Beyonce nous donner la recette de la Lemonade que faisait sa grand mere.

    Et au sujet de Hold Up, je sais qu'elle retourne les paroles d'un morceau de Jay Z mais je remets pas le doigt dessus. Ça m'énerve mais je vais trouver. (Et je viens de remarquer le Hot Sauce sur la batte, c'est sur ça pique)
    Et aussi, dans Sorry pour moi c'est clair qu'elle renvoie à Single Ladies. Le doigt est plus vraiment le meme mais il y a un lien.
     
    Emily's et I.WAS.HERE ont BigUpé.
  11. Twinsen

    Twinsen
    Expand Collapse

    Puis la petite phrase à la fin : "Today I regret the night I put that ring on" !

    J'aime Beyonce depuis les Destiny's Child, mais cet album est vraiment celui qui me touche/me plaît le plus.
    Je l'aime beaucoup plus que le précédent où, à part Flawless, et dans une moindre mesure Drunk in Love, tout me laissait un peu de marbre... Les musiques étaient sympas et bougeaient bien mais les textes en eux-mêmes, pas trop mon truc. En fait dans cet album elle casse son image comme tu le dis @madmoizelle N, elle se permet d'aller plus loin, de dire des choses très crues et elle emmerde les haters.
    J'aime bien ce côté "I'm a grown woman", c'est bien qu'elle embrasse sa sexualité et qu'elle n'en ait pas honte, qu'elle aille plus loin que la gentille et parfaite Bey mais bon, voilà quoi, je m'en fous un peu au final, ça ne me touche pas plus que ça.
    (Enfin à part Flawless qui est vraiment devenu mon mantra - I woke up like this : flawless)

    Mais sur Lemonade tous les textes sont d'une telle force, d'une telle rage ! J'aime particulièrement Formation et Freedom ! J'aime beaucoup la nouvelle direction que prend sa carrière, plus engagée, totalement unapologetic. Autant dans la musique que dans les paroles elle ose plus, elle s'engage, ce n'est plus un féminisme "timide".

    N'étant pas une femme noire je ne développerai pas cet aspect parce que j'ai l'impression qu'il ne m'appartient pas d'en parler, ceci étant dit j'ai eu des frissons pendant Formation et Freedom, je les trouve tellement puissants. Les visuels tout au long des clips sont également très puissants et j'espère de tout coeur qu'elle continuera dans cette direction par la suite, je pense que le monde actuel en a besoin.

    Mon amoureux, qui est loin d'avoir le même engouement que moi pour Beyonce ( :rire: ) est totalement archi fan de Daddy's Lessons. Mais c'est ça qui est vraiment TOP dans cet album aussi, elle passe par tous les styles musicaux, elle se lâche, elle va plus loin encore que jamais. J'ai trouvé qu'il n'y avait pas spécialement de "hit" instantané (on est loin de Crazy in Lo-oh-oh oh-oh oh-oh ohnono :rire: ) mais que toutes les chansons sont puissantes en soi, que chacune d'elle fait passer un message, l'ensemble est tellement travaillé, l'enchaînement des morceaux raconte vraiment une histoire (sans rentrer dans la polémique Jay a-t-il trompé Bey, je pense qu'ils sont bien plus intelligents que ça :rire: ). Pour ma part, je surkiffe (en plus donc de Formation et Freedom) Hold up, Sorry, Sandcastles (ce petit effet de voix "And your faaace - Whaaat is it about youuu that I can't erase?" me donne des FRISSONS à chaque fois, même si mon chéri et ses copains disent que c'est limite faux :stare: ) et Don't hurt yourself. (J'aime moins Pray you catch me, Love drought et 6 Inches...)

    Bref merci d'avoir ouvert ce topic j'ai lu toutes les interventions, dans mon entourage j'ai l'impression d'être la seule à avoir déjà écouté l'album et à l'aimer autant, alors que j'ai besoin d'en parler et d'en débriefer :rire:
     
    Emily's, I.WAS.HERE et Nour + Nad ont BigUpé ce message.
  12. Ines911

    Ines911
    Expand Collapse

    Ohlala je viens de regarder le film Lemonade il est superbe !!! J'ai pas compris toutes les références... (on attend ton article @madmoizelle N ;) ) mais c'était très très beau ! La fin m'a tellement émue, avec toutes les vidéos de couples et les vidéos de la vie de famille de Bey !!! :puppyeyes:
    Voilà, juste pour partager avec vous mon émotion !! Cela fait maintenant une semaine exactement que j'écoute l'album en boucle.
     
    Nour + Nad a BigUpé ce message
Chargement...