L'équitation - Les madmoiZelles & leur sport

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Flo, le 19 janvier 2012.

  1. Flo

    Flo
    Expand Collapse
    Reine Paillettes

  2. Leshayaa

    Leshayaa
    Expand Collapse
    Par principe, je n'en ai pas.

    Juste pour dire: y'a pas de croupades (ni de levade) dans une compétition de dressage, une croupade c'est ça:

    [​IMG]


    Ce sont deux exercices réalisés en majorité par les écuyers du cadre noir de Saumur, très peu en dehors, c'est pas vraiment enseigné...

    Bon je retourne lire la suite!
    (en tout cas ça fait plaisir ce genre d'articles!)

    [Edit] J'ai tout lu, 2ème précision pour les parisiennes, (dont je suis) j'ai monté longtemps en banlieue (Gif sur Yvette pour être précise, du temps où ils étaient champions de france de horse ball) et maintenant je monte exclusivement en Normandie (où mes parents ont une maison), pour des tas de raisons mais pas pour le prix. C'est pas du tout du simple au double, c'est dans les 10/20% de différence, donc ne soyez pas découragée, y'a aussi des clubs sympa, une amie monte à Rueil (dans le 92) depuis cette année et elle est très satisfaite!


    HS: je suis contente de la nouveauté Equidia de la rentrée: ils ont séparé la chaîne en deux, Equidia Live pour les courses et Equidia Life pour le reste, du coup quand y'a rien à la télé je met Life et je suis sûre de pas avoir de courses contrairement à avant, et ça fait plaisir! \o/

    (l'équitation c'est mon dada!)
    (hohoho)
     
  3. Sushis-Lover

    Sushis-Lover
    Expand Collapse
    Heureuse, simplement.

    La honte de tous les cavaliers c'est "Le cheval, le cheval ça m'a pris très tôt. Le cheval, le cheval je trouvais trop beau.. D'aller au galoooooooooooooooooop! Le cheval, le cheval, le cheval c'est trop génial!"
    FFE représente! Ou pas du coup.. :shifty:

    Plus sérieusement, c'est vraiment un sport qui transmet des valeurs, qui motive, qui impose de la rigueur. Bref j'aime ça :dada:
     
  4. Samarian

    Samarian
    Expand Collapse
    Mélange instable

    ah ça s'est le sport qui me manque!
     
  5. Aamu.

    Aamu.
    Expand Collapse
    L'Âme d'un dragon

    J'ai des amies qui montent depuis plus ou moins longtemps, elles voulaient que je monte avec elles, mais j'ai jamais fait d'équitation avant et pour avoir été en contact quelquefois avec les chevaux, ce sont des animaux qui me font un peu peur... :shifty:
    Et puis, avoir une obèse sur le dos, ça doit pas être top pour un cheval, non ? :erf:
     
  6. FlashForward

    FlashForward
    Expand Collapse
    Comme si j'étais le roi de la pomme de terre, J'envoie la purée!

    Merci pour l'article!! :up:

    Je le pense très clair et intéressant pour celles qui ne connaissent pas ce curieux monde, avec ses 3 disciplines. (Mais désolée, il n'y a pas non plus de "pas espagnol" lors des compétitions de dressage pur, c'est un "exercice" purement de spectacle. Tu peux ajouter au piaffer le passage, les appuyers et pirouettes, en ce qui concerne le dressage de haut niveau)
    Merci aux témoignages des filles aussi! :d


    Pour avoir grandi dans le milieu, je dirai que c'est un sport qui ne travaille pas seulement l'aspect physique (car oui, les cavaliers/cavalières sont des sportifs endurants et muclés, pas des ramouloss en papier mâcher! :lol: ), mais aussi le mental. Une fois sur le cheval, on se retrouve seul, totalement seul avec l'animal, et il n'est pas question de rapport de force (on perdrait forcément...). Ca demande un bonne dose d'humilité!
    Le cheval est un peu un psychologue (d'ailleurs, on parle de plus en plus d'équithérapie pour les handicapés). On apprend à se connaître physiquement, émotionnellement. On apprend à se gérer.
    Ca reste un sport qui demande beaucoup d'investissements, et je ne parle pas que du côté financier (certes pas donné...). L'excuse du "j'peux pas, j'ai poney", bien que risible est on ne peut plus vraie. Surtout lorsqu'on commence à devenir un peu mordu et qu'on se met à la compétition. Il ne faut pas être là seulement pour monter, pour l'entraînement, il y a tout ce qu'il y a autour, le soin du cheval, l'entretien... Et c'est là qu'on se retrouve tous, entre cavaliers, dans un même univers, le centre équestre devient notre nouvelle famille, comme l'a si bien décrit une des filles :)



    Quand au niveau international, la France n'est pas non plus à la traîne, on a presque toujours des résultats aux différents championnats! Les pays d'Europe du Nord ont longtemps été les nations maîtresses dans toutes les disciplines, d'une part, grâce à leur impressionnant piquet de chevaux de qualité, et d'autre part, par la rigueur de leur enseignement, mais on tend de plus en plus à apprendre leur méthodes (parfois à tord), et à importer leurs chevaux (ok, ils nous refilent les moins bons... :cretin: ). La preuve en est que Kevin Staut est resté un moment N°1 mondial, Nicolas Touzaint toujours sur les podiums, et en dressage... Jessica Michel et sa splendide Riwera nous offrirons peut-être quelque chose de bien aux JO :cretin: (mais n'y croyons pas trop, le dressage reste parfois bloqué par le manque d'objectivité des juges... "booouh, une française...")

    Edit: Et oui, Leshayaa merci Equidia Life!!! :cretin:

    ... Hum, désolée, je me suis mise en mode wikipédia (sauf que la culture, c'est comme la confiture...). Mais voilà, j'aime çaaaaa! ^^
     
  7. Jambo

    Jambo
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Oh ça fait plaisir un article sur l'équitation ici :jv:
    J'en ai fait pendant 10 ans, ça fait 2 ans que j'ai arrêté et les images de l'article m'ont juste mises comme ça: :tears:. Je veux remonter :crying: (on dirait une fumeuse qui vient d'arrêter la cigarette..)
    On se sent tellement libre et loin de ses soucis lorsqu'on est à cheval :)
     
  8. Leshayaa

    Leshayaa
    Expand Collapse
    Par principe, je n'en ai pas.

    C'est possible, ça dépend de ton poids et du cheval, pour te dire je ne suis pas légère du tout (1m72 et surpoids, donc je suis un peu imposante comparée aux petites ados qu'on peut voir parfois :cretin:), donc bon je ne monte pas les chevaux jeunes (les 3 ans fraichement débarqués) ou avec un dos fragile, mais des selles français (au autre hein) solides qui font environ la même taille que moi (à partir d'1m65 au garrot je dirais, y'a beaucoup de grand chevaux dans mon club, donc ça aide aussi) me supportent sans problème, et des gens plus lourds que moi montent aussi!
    De plus, on peut être en surpoids et monter en légèreté, des gens moins lourds que moi sur la balance sont plus lourds à cheval, parce qu'ils s'assoient brusquement, en tapant, ou tout simplement ne font pas attention.

    Si tu as envie d'essayer, déjà ne monte pas avec de l'appréhension, parles-en aux gens du club, de toute tes peurs (l'animal, le poids...) ce sont eux les plus à même de te dire si leurs chevaux sont aptes.
    Il faudra commencer à pied à côté du cheval, et quand tu te sentiras plus à l'aise ils te donneront un cheval gentil et porteur, les clubs sérieux connaissent leur cavalerie et ne te donneront pas un cheval qui aurait mal au dos. Bon évite le club où y'a que des chevaux hyper fins et tout petits hein par contre ^^'

    Donc voilà, ne te bloque pas pour ça, j'ai hésité aussi à cause de mon poids (j'ai toujours été en surpoids, et j'ai commencé l'équitation y'a une dizaine d'années (j'ai 23 ans) pour les vetements moi je vais chez Décathlon, c'est pas très cher et ils font des tailles assez grandes!
    J'espère avoir pu t'aider, les chevaux sont des animaux géniaux, même sans monter dessus, j'adore rester dans le box ou dans le pré =)
     
    Mad_Ame a BigUpé ce message
  9. Mopti

    Mopti
    Expand Collapse

    Salut les filles ! je pratique moi même l'équitation depuis 10 ans et je ne suis absolument pas d'accord avec le fait qu'il y ait bonne ambiance en concours. Ca dépend peut etre des régions mais chez moi c'est pas du tout comme ça .. Entre cavalier d'un même club c'est très sympa, mais avec les autres c'est la concurrence, c'est celui qui aura le plus beau matériel , tout est dans la frime et ça m'énerve.. C'est pour ça que cette année je fais une pause concours car je trouve que ça devient limite malsain par moments.. après , ça n'est surement pas comme ça partout et heureusement !
     
  10. Aamu.

    Aamu.
    Expand Collapse
    L'Âme d'un dragon

    Leshayaa : Ça tombe bien, j'ai une préférence pour les grands chevaux un peu lourds :cretin:
    Merci beaucoup pour ta réponse, en tout cas, ça m'aide beaucoup ! Quand il m'arrive d'aller dans un club près de chez moi, je fais un tour des box, histoire de caresser des museaux pour me familiariser un peu :happy:
     
    Leshayaa a BigUpé ce message
  11. SilverSurfer

    SilverSurfer
    Expand Collapse
    Biatch.

    OUIIIIIIIIiiiIII :) ! Un article sur l'équitation sur Madmoizelle ! C'est un peu une consécration. Je suis au lycée, et je monte depuis 4 ans, je ne suis pas très forte, je ne fais pas de compétitions, mais j'adore ça ! Au lycée quand on dit qu'on fait de l'équitation, tout le monde se moque " euh c'est pas un sport " ou "c'est le cheval qui fait tout" et autres brimades amicales. Mais moi j'aime vraiment ! Pas au point de passer ma journée au club ou d'avoir des photos de chevaux ssur mon pc mais bon.
    A cheval, on oublie tout, on est obligé de penser au cheval et à rien d'autre, sinon c'est la chute :P ! Et puis, l'équitation, ça apprend vraiment la persévérance, le travail, le courage : tant qu'on échoue, on recommence. Ca m'est arrivé de pleurer de rage sur mon cheval parce qu'il ne faisait pas comme je le voulais, mais j'ai du continuer, et au final j'y suis arrivée !
    L'année prochaine je serais obligée d'arrêter car je pars faire mes études à Paris, mais ça va beaucoup me manquer...
     
  12. The Lioness

    The Lioness
    Expand Collapse
    La force tranquille.

    Ahhhh, ça fait tellement de bien de voir un article comme ça! Je pratique l'équitation depuis environ 12 ans. J'ai été plongée dans le monde du cheval depuis toute petite. Mes parents m'avaient d'abord inscrite à des cours de danse classique... sans grand succès, moi je préférais les poneys du petit club du coin.

    J'ai longtemps pratiqué ce sport en tant que loisir, puis j'ai été poussée à la compétition (championnats de France etc..). Pourquoi "poussée"? Parce que ça ne m'intéresse pas vraiment. Moi ce qui me plait c'est le contact avec les chevaux, leur travail, leur évolution, le fait qu'ils soient prêts à tout nous donner pour le peu qu'on leur demande correctement. Un cheval n'est pas juge, il est maître d'école même dès son plus jeune âge. L'équitation elle même est une école de vie. J'y ai appris la patience, le travail, la rigueur, la persévérence, la responsabilité et tant d'autres choses impossibles à décrire, des sensations qu'on ne connaît pas tant qu'on ne les a pas partagé avec son cheval. C'est peu être un peu naif de parler comme ça d'un sport mais je dois l'avouer, pour moi, c'est bien plus que ça, c'est une bouffée d'oxygène. Et si je devais citer un de mes plus grands regrets dans ma vie de cavalière, ça serait d'avoir connu la compétition. Je ne veux pas dire qu'elle mauvaise, loin de là et chacun son opinion, mais elle m'a axphyxsiée, m'a fait perdre les valeurs auxquelles je tenais et même m'a fait perdre l'envie d'aller monter. J'y ai découvert un milieu pourrit avec des gens malhonnêtes, irrespectueux et, il faut l'avouer, bien aidés par l'argent (même si, heureusement, j'ai quand même trouvé des gens biens). Je faisais plaisir à Papa Maman (que je remercie tout de même de m'avoir permis d'avoir un cheval), sans me faire plaisir à moi même, négligeant la relation avec mon cheval. La compétition allait à l'encontre de ce que je cherchais à cheval et y va toujours.

    C'est pourquoi j'ai décidé de terminer cette saison et de participer à mes derniers championnats pour ensuite arréter définitivement, ne pouvant pas monter juste pour le loisir et voulant me consacrer à mes études. J'écris ce message avec une petit larme, c'est tellement dommage que ça se termine comme ça, de quitter mon cheval... ça me brise le coeur mais j'ai là encore retenu une leçon: ne jamais laissé personne me dicter ce que je dois faire parce que c'est soit disant bon pour moi alors que s'en suivait des heures de "tortures" parce que oui, quand on essaye de nous soumettre à des principes qui ne sont pas les notres, ça fait mal.

    Enfin, je trouve bien dommage que ce sport ne soit parfois pas apprécié à sa juste valeur. "Ah tu fais du cheval?" suivi de rires, sourires, blagues douteuses... STOP.

    Qu'importe, je suis sûre qu'un jour, dans un futur proche ou lointain je pourrais enfin remonter à cheval comme bon me semble parce que ce sport est une passion, MA passion et ce jour, je ne laisserai plus rien ni personne se mettre en travers de nous.
     
    Victoria Grace et Mad_Ame ont BigUpé.
Chargement...