Les 7 meilleures réponses à la tribune sur « la liberté d’importuner » parue dans Le Monde

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 12 janvier 2018 à 19:16.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    #1 Clemence Bodoc, 12 janvier 2018 à 19:16
    Dernière édition: 13 janvier 2018 à 12:51
  2. helvira

    helvira
    Expand Collapse

    Je ne veux retenir qu'une seule chose de toute cette histoire : ce qui sauvera le monde, ce sont "les vertus du dialogue, de l’écoute, de l’empathie et du respect. J’vous jure qu’à la fin, on pourra tous et toutes gagner. Ensemble."
    @Clemence Bodoc : ça marche pour moi, "ensemble" devient ma devise à partir d'aujourd'hui.
     
  3. severuspotter

    severuspotter
    Expand Collapse

  4. skippy01

    skippy01
    Expand Collapse
    J'avais rendez-vous avec l'histoire, mais elle m'a posé un lapin.

    Sauf que désormais, ces messieurs seront inarrêtables maintenant qu'ils ont l'aval de 100 femmes (voire plus) @Clemence Bodoc comment tu fais pour rester optimiste dans de telles conditions ?
     
    #4 skippy01, 12 janvier 2018 à 22:25
    Dernière édition: 13 janvier 2018 à 15:17
    Manea, Kounette, LovelyLexy et 9 autres ont BigUpé ce message.
  5. Léalala123

    Léalala123
    Expand Collapse
    "Ce que tu fais pour l'autre mais sans l'autre, tu le fais contre l'autre."

    Par contre c'est un peu délicat de poster une capture d'écran avec le tweet-qui-pue appelant au viol non? Enfin on voit le pseudo de la personne qui a posté, et tout le monde a droit de revenir sur ce qu'il/elle a dit. Peut-être que celui/celle qui a écrit le tweet a réfléchi après-coup et s'en veut, ou a écrit ça sous le coup de la colère. Ça n'excuse pas mais on pourrait peut-être flouter?
     
    Enylec, Althéa Vestrit, Dhuoda et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  6. Alba Perséphone

    Alba Perséphone
    Expand Collapse
    Je ne sais pas

    @skippy01 Justement, moi aussi j'étais pas mal dégoûtée il y a quelques jours suite à la parution de la tribune avec pour signataire notamment Catherine Deneuve, je me disais "Ça y est c'est foutu, c'est la fin du mouvement #metoo et #balancetonporc, Catherine Deneuve va faire autorité sur les "féministes"". Et puis depuis hier et aujourd'hui, je vois plein de réactions à cette fameuse tribune (dont celles qui sont présentées dans l'article et que je vais m'empresser de lire car elles ont l'air bien intelligentes et élèvent le débat). Donc, déjà, ça me fait plaisir de voir que ça réagit (et en nombre en plus, pas uniquement les féministes les plus célèbres), mais je constate aussi que ces réactions sont beaucoup partagées par mes contacts facebook (en majorité féministes certes, mais ça a le mérite de montrer qu'il y a de nombreuses personnes en désaccord avec cette tribune).
    Et enfin, c'est un sujet dont nous avons également pas mal discuté au boulot
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
    Et puis je me dis aussi qu'il y a 10 ans, une telle tribune n'aurait pas déclenché autant de réactions. Le monde avance certes doucement, mais je crois quand même que les choses s'améliorent.
     
    Manea, Enylec, TrustMe I'm a (al)chemist et 16 autres ont BigUpé ce message.
  7. Laurent-Olivier

    Laurent-Olivier
    Expand Collapse
    Nouveau compte de Pinky Pow !

    Il y a dix ans une telle tribune n'aurait pas existé, parce qu'elle n'en aurait pas ressenti le besoin. Donc oui si ces personnes se sentent obligées de défendre leurs petits rôles genrés en crachant sur les personnes qui essayent de les briser pour avoir une vie meilleure (vous restez cool envers elles dans l'article c'est très bien, "c'est argumenté et réfléchi" bla bla bla, mais moi j'y arrive pas désolée)(c'est comme Zeimour, le mec pourrait me pondre 300 pages d'argumentaire sur x sujet avec arguments et réflexions derrière que ça restera un trou du cul, mais bref je m'égare), ça prouve bien qu'elles se sentent bousculées dans ces modèles. Si elles ne l'étaient pas, elles n'écriraient pas cette tribune. Pour moi c'est comme "de nos jours on peut plus rien dire" (pour parler de """""l'humour""""""), je déteste et aime cette phrase en même temps. Je la déteste car elle est pathétique (bah merde alors avant je pouvais traiter les noirs de negros pour rigole sans qu'ils disent rien pourquoi que donc ça a changé je comprends pas ????), mais de l'autre je l'apprécie car elle prouve que maintenant les voix protestataires non seulement sont écoutées mais ont en plus un impact tel que des gens ressentent constamment le besoin de s'en "défendre". Il y a encore dix ans pointer les blagues racistes/sexistes etc ça en touchait l'une sans faire bouger l'autre, alors que la critique existait déjà, sauf que tout le monde s'en foutait.

    Après je comprends pas le "faut arrêter de n'attribuer cette tribune qu'à Catherine Deneuve alors qu'elles sont 99 autres signataires", oui très bien c'est vrai elle n'est pas seule. Mais si les autres femmes signataires ne voulaient pas leur nom associées à elle, pourquoi signer avec elle ? Une personne à l'éthique complètement douteuse co-signe une tribune dont je partage les idées, bah je la signe pas, parce que je veux pas y être associée. Et désolée mais Deneuve défend un pédocriminel en culpabilisant la victime (qui faisait plus que son âge, ok très bien), je vois pas dans quel monde on peut ignorer ça. Pour moi signer une tribune avec elle c'est accepter ça, ni plus ni moins.

    Bref encore une fois j'admire le respect que vous gardez pour ces signataires, vous restez classe, ça fait avancer le débat, moi je n'en ai aucun. Alors j'irai pas appeler à aller les agresser (même si pour son Millet et son "ah si seulement j'avais été violée pour pouvoir dire que c'est pas si grave" J'AVOUE que ça m'a traversée l'esprit juste une seconde...), mais je conchie cette tribune et les idées qu'elle défend, son classisme, sa misogynie, son non respect des victimes, son anti-féminisme primaire (bouuh le féminisme qui empêche à la liberté sexouelle, parce que dans ce monde si y'a bien des gens à accuser de ça ce sont les féministes, bah oui)(ça me rappelle tous les gens qui disent que ce sont les asexuels qui empêchent d'accéder à la liberté sexuelle, c'est vrai que le problème vient de nous et qu'on est une ENORME majorité dans cette société, et qu'en plus on défend absolument pas l'idée de sexer si on veut autant que si on veut pas, bah non) et en vrai je me fiche de qui l'a signée. Pour moi elle est indéfendable, point.
     
    Sinistre Lombric, Manea, Kounette et 22 autres ont BigUpé ce message.
  8. Hibernum

    Hibernum
    Expand Collapse

    Je rajoute ma petite pierre à l'édifice avec l'article de Nadia Daam sur slate qui m'a fait beaucoup de bien parce qu'elle exprime une colère légitime. http://m.slate.fr/story/156302/haine-des-hommes-haine-tout-court

    Je sais pas vous, mais entre la colère et la tristesse, cette semaine polémique m'a épuisée.
     
    zazouyeah, LovelyLexy, Simone castor et 7 autres ont BigUpé ce message.
  9. skippy01

    skippy01
    Expand Collapse
    J'avais rendez-vous avec l'histoire, mais elle m'a posé un lapin.

    Bienvenue au club.
     
    LovelyLexy, Lala Piriou et Laurent-Olivier ont BigUpé ce message.
  10. marie3009

    marie3009
    Expand Collapse

    Mardi j'ai eu mal au bide.

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    Et puis, il y a eu la fin de semaine et toutes ces réactions, constructives, partagées en masse, toutes les discussions que ça a engendré. Certain•es osent enfin s'opposer, les réflexions évoluent doucement, mais ça bouge. Autour de moi, il y a eu plus de réactions positives autour de la tribune de Leila Slimani qu'autour de celle des 100 femmes du Monde. Et surtout, des réactions de personnes qui ne s'exprimaient pas sur le sujet avant. Me too avait fait débat, les tribunes ont fait débat et j'ai le sentiment qu'on est de plus en plus nombreux•ses à vouloir changer les choses. Alors j'ai toujours mal au bide, mais un peu moins.

    Je m'en vais de ce pas regarder le replay de C dans l'air. Merci @Clemence Bodoc et la rédac d'être aussi constructives et optimistes, ça fait du bien :fleur:.
     
    TrustMe I'm a (al)chemist, zazouyeah, Manea et 12 autres ont BigUpé ce message.
  11. Lala Piriou

    Lala Piriou
    Expand Collapse
    A l'instar de Voltaire, j'ai décidé d'être heureuse "[I]parce que c'est bon pour la santé ![/I]"

    Je voudrais t'adresser 150 Big Up !
     
    Hibernum a BigUpé ce message
  12. Nedjma

    Nedjma
    Expand Collapse

    Moi non plus je n'arrive pas à être optimiste et satisfaite des attitudes conciliantes.
    Dans l'article, Clémence tu dis qu'au fond il n'y a pas eu de morts. Je pense que ce n'est pas suffisant pour être acceptable.

    Comme le dit Claude Levi Strauss " Le barbare, c'est d'abord celui qui croit à la barbarie. "

    Pour le coup, je trouve la ligne éditoriale de Madmoizelle bien trop tiède sur le sujet, et je ne le comprends pas. Parfois, vous sortez des articles bien plus indignés sur des choses qui ne me choquaient pas, mais qui me poussent à réfléchir. ( exemple : la bienveillance des mecs en pogo qui est une forme de sexisme )
    Et là, on parle d'une promotion du viol décomplexé, de la culture du viol exacerbée au plus haut point, et ce n'est pas utile de monter au créneau ????????????????????????????????????????????

    Purée mais quand est-ce qu'on arrête de se vautrer dans le politiquement correct ?
     
    Mischievous, Manea, LovelyLexy et 12 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...