Les absences au travail

Sujet dans 'Les trucs nuls de la vie d'adulte' lancé par DovahKinder, le 24 août 2015.

  1. DovahKinder

    DovahKinder
    Expand Collapse
    Guest

    Salut ! Je travaille actuellement en job d'été (aide soignante) et je me demandais comment ça se passe quand on travaille pour les absences?
    Car quand je suis en cours ou même en stage j'appelle le lieu de stage et/ou l'école dès que je sais que je viendrai pas, je vais chez le médecin pour avoir un certificat et voila je reste chez moi.

    Mais quand on travaille ça se passe comment? On appelle le boulot et on dit qu'on vient pas parce qu'on est souffrant, puis pareil on va chez le médecin? Et après le certificat on l'envoie au boulot? Et si on est souffrant plus longtemps qu'on pensait il faut aller deux jours de suite chez le médecin?
    Ou alors je peux dire que je suis souffrante, et rappeller tous les matins pour dire que je viens pas, puis à la fin envoyer le certif? :hesite:
    Je m'y perd dans ces trucs là, comment le médecin peut savoir combien de temps on sera souffrant?

    Et si on ne prévient pas ou qu'on envoie pas le certif, c'est un abandon de poste?

    Dernière question : Quand on est dans mon cas c'est à dire Aide-Soignante et que les autres sont grave dans la merde si je viens pas, qu'il y a des patients qui m'attendent etc... comment on fait?? Quelqu'un va trouver une aide soignante à 6h du matin pour 1h après? Et si personne n'est trouvé et que les patients sont pas pris en charge c'est ma responsabilité qui est mise en cause? Car même si j'étais malade, à 6h du mat je peux quand même pas les laisser dans la merde...

    Merci, je me pose beaucoup de questions par rapport à ça et pour mon métier futur d'infirmière :fleur:
     
    Ultra Boulette et kiyaa ont BigUpé.
  2. kiyaa

    kiyaa
    Expand Collapse
    Puisque le bonheur n'existe pas, tâchons d'être heureux sans lui !

    @Chunk J'essaie de répondre dans la mesure de mes moyens :fleur: (c'est à dire d'après mes expériences personnelles). Je compatis à tes interrogations. La première fois que je me suis réveillée malade un matin où je devais bosser j'ai paniqué. Un grand moment quand tu as 39. Je me suis dit comme toi qu'il fallait forcément prévenir mon travail alors je les ai appelé et la secrétaire a dû tout m'expliquer. Alors, si c'est partout pareil, il faut :
    -prendre rdv chez le médecin au plus vite (préviens que tu manques le travail pour passer rapidement).
    -le médecin te fait un arrêt de travail (uniquement pour la demi-journée en cours s'il t'estime apte au travail, pour le temps estimé nécessaire à ta guérison autrement. Il a probablement une boule de cristal, je sais pas :lol: S'il s'est planté, faut y retourner).
    -Cet arrêt de travail est composé de 3 feuillets. Le 1er, sur lequel figure la cause de l'arrêt, est pour toi. Le deuxième est pour la sécu, le troisième est pour ton employeur.
    -Dans mon cas, je dois envoyer les feuillets 2 et 3 à mon travail : c'est lui qui transmet ensuite à la sécu. Mais je crois que certains employés doivent l'envoyer eux-mêmes à la sécu... Il n'y a que ton travail pour te le dire.
    -Tu n'as que 2 jours pour faire parvenir ces documents, alors si ton arrêt est plus long, direction la poste ou chez un collègue sympa (même avec 39, oui. la route est juste un peu plus longue si tu prends le temps de laisser passer les licornes et les éléphants roses). Sinon absence non justifiée et donc abandon de poste.

    Normalement, pas le droit d'aller travailler si tu as un arrêt de travail par un médecin. C'est comme ça :vieux:. On ne peut absolument pas mettre ta responsabilité en cause. L'Etat ne veut pas se retrouver avec des épidémies ingérables parce que les gens vont bosser malades :dunno:. Mais je comprends très bien ce qui te pose problème...Il n'y a pas un personnel de garde / d'astreinte ?
     
    Celant et DovahKinder ont BigUpé.
  3. aventurine

    aventurine
    Expand Collapse
    You can call me Superman

    @Chunk Alors je sais pas pour tous les établissements de soins (comment les EHPAD, etc) mais dans un service conventionnel il y a toujours un minimum d'effectif à respecter. Les jours où ce minimum est dépassé, un arrêt de travail au dernier moment n'est pas "gênant" dans le sens où le personnel est en nombre suffisant pour faire tourner le service. Par contre les jours où l'effectif est au minimum, il y a plusieurs solutions: soit il y a un pool de remplacement sur l'ensemble de l'établissement de soins avec du personnel qui vient dépanner au pied levé, soit les services en excédant de personnel ce jour là envoie un de leur soignant, soit dans le pire des cas un soignant va faire une "double journée" (quelqu'un de nuit va rester pour faire le matin, quelqu'un du matin va faire aussi le soir...).
    Mais ce n'est pas du tout de ta responsabilité, on peut pas toujours prévoir :/ et il vaut mieux ne pas venir, quitte à culpabiliser un peu sur le moment (ça m'est arrivé alors que je pouvais même plus marcher et que SOS médecin a du venir me faire une injection intramusculaire tellement je vomissais^^), plutôt que venir mais ne pas pouvoir assurer le service correctement et être encore plus handicapant pour les collègues!

    Par contre ne pas prévenir l'établissement est considéré comme un abandon de poste et une faille dans la continuité des soins (au niveau des établissements à visée médicale et sociale j’entends!).
    C'est pas toujours évident au début de bien connaitre tous ces trucs administratifs, avec les différents feuillets à renvoyer ou garder! Mais ce qui est bien quand tu bosses dans la fonction publique hospitalière c'est que c'est quand même grandement simplifié (je garde que le feuillet 1 et les 2 et 3 je les donne ou envoie à mon employeur dans les 48H et c'est lui qui se charge d'envoyer un des 2 feuillets à la sécu).
     
    DovahKinder a BigUpé ce message
  4. Professeur Mc Gonagall

    Professeur Mc Gonagall
    Expand Collapse
    Bien entendu, le bal de Noël a toujours quelque chose d'un peu... échevelé.

    Moi j'ai aussi une question au sujet des absences...
    Je prépare les concours administratifs, mais c'est pas un truc qui paye et faut bien manger. Donc je cherche un travail. Mais supposons que je trouve, comment je fais pour être absente les jours d'épreuves ? Je préviens qui, je fais comment ? Je sais qu'on peut demander aux surveillants une attestation de présence pour justifier qu'on y est allé, qu'on n'a pas profité de la journée pour glander sur l'ordi en faisant des jeux vidéos ou en lisant madmoizelle. Mais est-ce que je préviens à l'avance, et si oui qui, et combien de temps avant ? Et à qui je donne/j'envoie mon attestation de présence ?
     
  5. Fairies.

    Fairies.
    Expand Collapse
    Bloup.

    Pour les formalités quand on se fait arrêter, je ne pourrai pas te répondre, ça ne m'est jamais arrivé... Mais pour le fait de te faire remplacer si tu es absente, souvent, si tu travailles dans le privé (EHPAD, cliniques...) la solution des établissements réside dans le fait de faire travailler les gens comme moi, les... intérimaires :d on est là pour ça, et ça m'arrive très souvent de recevoir des propositions de mission le matin tôt pour venir travailler... dès que possible x) du coup voilà, y'a pas mal d'établissements qui fonctionnent ainsi (surtout s'ils sont un peu ric rac en terme d'effectif et que ça leur arrive souvent de manquer de personnel) et généralement je pense qu'ils trouvent toujours quelqu'un pour venir dépanner, plus ou moins tard dans la matinée. Et dans le public, il y a un pool de remplacement, ou alors on demande à quelqu'un d'un autre service de venir aider. Ne t'inquiète pas, ils trouvent toujours une solution quand il manque du monde ^^ et ça fait bosser les intérimaires comme moi qui ont besoin de thunes ahah ! :P
     
    DovahKinder a BigUpé ce message
  6. Gaëlle-m

    Gaëlle-m
    Expand Collapse

    Hello !
    Je suis infirmière à l'hôpital universitaire et il n'y a pas de personnes "en plus" dans l'équipe pour me remplacer si je suis malade. Nous sommes deux infirmières par horaire et si qqn est malade, il est important de prévenir au plus tôt (même au milieu de la nuit vu que l'hôpital tourne toute la nuit de toute façon) afin que l'infirmière cadre qui est de garde puisse trouver un remplacement, par l'intermédiaire d'une agence d'intérimaires par exemple.
     
    DovahKinder a BigUpé ce message
  7. aurelire

    aurelire
    Expand Collapse

    coucou ! perso, j'eviterais de faire envoyer les volets 1 et 2 (ceux destinés à la sécu) par mon employeur car le motif de l'arrêt est indiqué, et ça ne les regarde pas ;)
    il vaut donc mieux l'envoyer directement, on ne sait jamais il y en a qui ont le jugement facile (genre s'il est écrit rhinopharyngite, on peut penser que c'est pas grand chose alors que ça peut être bien carabiné)
    voir aussi avec le medecin pour les heures de sortie, en cas d'arrêt un peu long : il y a 3 cas: pas de sorties, sorties entre certaines heures, sorties totalement libres. Le dernier est le plus intéressant car on ne peut pas vous controler à l'improviste, ça évite de stresser si vous devez sortir , ou d'avoir l'oeil sur la montre !
     
Chargement...