Les ados françaises se sentent moins bien que les garçons

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Chloé P., le 22 décembre 2016.

  1. Chloé P.

    Chloé P.
    Expand Collapse
    Ancienne rédactrice sur la rubrique Devenir Adulte

  2. Nastja

    Nastja
    Expand Collapse
    What would Joan Holloway do?

    Je pense surtout que les mecs sont moins ouverts sur leurs ressentis et qu'ils ont dû enjoliver la situation.
    Le nombre de mecs complexés qu'il y avait dans ma classe au collège!
    Mais là où en éducation sexuelle les filles posaient des questions naïves mais pertinentes, les mecs pouffaient de rire ce qui ne faisait que montrer leur gros malaise face au sujet.
     
    Chouette-Culotte, Roanne, ben quoi ? et 9 autres ont BigUpé ce message.
  3. yuyunaâ

    yuyunaâ
    Expand Collapse
    Ja, genau

    La statistique la plus attristante à mes yeux est celle montrant que le nombre de filles se trouvant trop grosses augmente énormément entre la 6eme et la 3eme, alors que le nombre réel de filles en surpoid stagne voir diminue... :crying:
     
    MAAAL, Roanne, Shay'n et 3 autres ont BigUpé ce message.
  4. Crépuscule

    Crépuscule
    Expand Collapse
    The girl from neverland. 

    @JAK-STAT

    la question est mal posée, elles les interrogent sur leur ressenti...
    L'IMC c'est bien mais c'est large, donc elles sont peut être en IMC normal, mais si elles sont à 24, elles doivent avoir tendance à se sentir plus en surpoids que leur copine qui à un IMC normal à 19. Du coup ce qui aurait été intéressant c'est de dire pour les filles ayant un imc de 19 à 20, combien se sentent en surpoids? (ou combien trouvent qu'elles ont un kilo en trop et qu'elles voudraient perdre, elles l'ont peut être interprétées comme ça la question), idem entre 20 et 21, etc.
    Logiquement (et j'espère!) le nombre de celles qui se jugent trop grosses/voudraient perdre un ou deux kg en ayant un imc normal devraient se situer entre 24 - 25 (et pas entre 19-20!!!).
    Du coup cette étude manque un peu de précision je trouve...

    Et concernant l'activité sexuelle, ils n'ont pas explicitement dit quel pourcentage était vierge? Non car là pour le coup je trouve ça grave. Celui qui n'a pas encore couché doit ressentir un énorme sentiment de malaise... comme s'il fallait avoir ses premiers rapports au collège quoi. Du coup quitte à poser la question j'aurai voulu que ceux qui ne l'ont pas fait puissent le dire plus forts (plutôt que cachés derrière un "j'aurai aimé plus tot" ou autre) car perso si j'avais 15 ans et que je lisais ça sur les camarades de mon âge, tout ce que je me dirais c'est "ma fille, t'es moche et t'es coincée, personne voudra jamais de toi, tu seras vierge toute ta vie"... enfin ça craint quoi. A des enfants de 11-15 ans, ceux interrogés dans ce sondage du coup, tout ce que j'ai envie de dire c'est "vous avez le droit de n'avoir rien fait et de ne même pas y avoir pensé". Merde quoi, à quoi rime cette sexualisation aussi précoce? Carton rouge sur ce point du sondage, ça me déplait un max.
     
    Odinn, Chouette-Culotte, Roanne et 7 autres ont BigUpé ce message.
  5. Scamandre

    Scamandre
    Expand Collapse

    yuyunaâ a BigUpé ce message
  6. MAAAL

    MAAAL
    Expand Collapse
    Jurassic emergency !

    C'est une étude très intéressante.
    Par contre, je ne trouve pas ça forcément positif au niveau de la prévention contre les IST. Certes, 85% d'utilisation d'une contraception est un taux important, mais ça reste quand même insuffisant. 1 fille sur 5 en 3e qui n'utilise rien, ça me semble quand même énorme en 2016 dans un pays comme la France :s
     
    yuyunaâ et ChansonMuette ont BigUpé.
Chargement...