Les angoisses générées par les réseaux sociaux

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 16 mars 2012.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. Albatros

    Albatros
    Expand Collapse
    Maman-chatonou

    "Je me souviens un jour d'avoir commenté" ;)
    (je retourne lire la suite de l'article!)
     
  3. Riseandshine

    Riseandshine
    Expand Collapse

    Moi mon angoisse c'est de cliquer sur j'aime par erreur. Sur une page gênante de préférence :shifty:.
     
  4. Jixels

    Jixels
    Expand Collapse
    Lapinesquerie.

    Rien de tout ça ne m'angoisse sur facebook ou twitter.
    1/ ce n'est pas moi sur ma photo de profil
    2/ je refuse d'être taguée
    3/ je ne vais pas sur facebook ou twitter quand je suis en soirée donc pas de tweet/facebook bourrés
    4/ quand je dors je me déconnecte de partout (sinon j'ai tendance à écrire aussi sur mon téléphone quand je m'endors, c'est étrange)
    5/ mon compte spotify n'est pas relié à facebook (heureusement ahah)
    6/ aucune raison que je sois victime de "stalker"
    7/ je ne vais pas souvent sur twitter et lis à peine le "fil d'actualité" :shifty:

    PAR CONTRE, mon angoisse, c'est que mes paramètres de confidentialité soient modifiés :cretin: Je ne veux pas que ma famille ait accès à mon mur sur facebook.
    Ah et j'aime pas trop non plus quand je clique sur une vidéo d'un ami facebook et que d'office ça affiche sur mon profil que "j'aime" alors qu'au final c'est un truc à la con :gonk:
     
  5. Hanyo Yukirin

    Hanyo Yukirin
    Expand Collapse
    GameuZ en puissance

    Une autre angoisse générée par les réseaux sociaux : voir son tweet repris sur MadMoizelle, avec une faute de date dedans.

    Aheurm :erf:
     
  6. Kaoutchouc

    Kaoutchouc
    Expand Collapse

    Bon je vais sans doute dévier un peu du sujet original, mais pour moi l'angoisse c'est quand ton copain devient ami avec une nouvelle nana que toi tu ne connais pas. Dans ces cas-là dans ma tête ça fait "C'est qui cette pétasse ? Pourquoi ils sont amis ? D'où il la connaît ?" Je clique et pour peu qu'on puisse voir un peu de son profil je peux passer un bon quart d'heure à tout mater... Les réseaux sociaux rendent DINGUES (ou alors c'est juste moi).
     
  7. Faith.

    Faith.
    Expand Collapse
    A perdu la foi.

    J'angoissais sur mon ancien portable d'aller sur FB et de liker un commentaire ou un statut qui ne me concernait pas du tout, généré par un quasi-inconnu.


    Et sur twitter j'ai peur de twitter XD
     
  8. Black Mamba

    Black Mamba
    Expand Collapse
    Meurs, pourriture communiste.

    Ça va je risque pas grand chose moi, je ne me bourre jamais la gueule et je ne suis pas somnambule. Et ça doit faire plus 3 ans que j'ai la même photo de profil, haha.
     
  9. Glouns

    Glouns
    Expand Collapse
    Cinéphile accomplie

    Moi c'est pas vraiment une angoisse mais plutôt une habitude chronophage que j'ai prise depuis que je suis sur Facebook: quand je deviens amie avec quelqu'un que j'aime bien (en amitié ou en crush), je me sens obligée de re-checker mes dernières publications pour supprimer ce qui pourrait paraître nul/bizarre à ce nouveau contact.
    Du coup j'ai toujours envie de conformer le plus possible à l'image que je donne de moi IRL (= une fille à peu près sensée et pas trop bavarde).
     
  10. Punker

    Punker
    Expand Collapse
    fille du net

    Pour ce qui est de spotify... C'est possible d'activer une session d'écoute privée :)
     
  11. Zgu

    Zgu
    Expand Collapse

    Je ne connais aucunes de ces angoisses parce que déjà je n'ai pas de smartphone, donc pas moyen de raconter ma life à tout moment sur les réseaux, en plus je suis pas très active à ce niveau là.
    Etre "stalké" je sais même pas ce que c'est.
    Ma photo de profil c'est moi quand j'avais 5 ans en train de faire une grimace (grande nostalgique que je suis) donc je me trouve tout à fait à mon avantage.
    Mon Spotify ne connait pas mon Facebook, je ne les ai pas présenté. Je poste de temps en temps des clips pas plus.
    Et oui il m'est arrivé d'être taguée pas sous un bon angle mais je m'en fous un peu...
    Ma seule angoisse quand je vais sur Facebook c'est que je me sens nulle et ma vie me semble si fade quand je les vois tous à poster des photos de soirée, de voyage, des statuts hillarants où tout le monde répond alors que moi je peine à avoir un "j'aime"... Ca me frustre à chaque fois et je repars ruminer dans mon coin.
     
  12. Ciccone

    Ciccone
    Expand Collapse
    I blew up your body, but you blew my mind.

    C'est marrant, c'est justement aujourd'hui que j'ai décidé de quitter facebook.
    Ca murissait dans ma tete depuis deux semaines, depuis que j'ai rencontré quelqu'un et en partant, j'ai du lui laisser mon numéro parce qu'il n'avait pas facebook, ça m'avait tellement plu.
    Je sens déjà le soulagement, plus ce contrôle permanent de l'image de soi "ah nan là faut que je me détaggue, là il faut que je commente, ça je peux liker mais peut être pas, putain pourquoi les gens likent pas ma photo de profil ??"
    Et le système de facebook commençait à me taper sur les nerfs. C'est pas pour rien qu'on a quitté les blogs...
    Maintenant j'ai du redemander les numéros de tous les gens intéressants que j'avais sur facebook, c'est hyper cool parce que je me sens moins accessible mais plus proche des gens.
     
Chargement...