Les APL bientôt réservées aux étudiants boursiers ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 14 avril 2014.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. Alagaeasia*

    Alagaeasia*
    Expand Collapse
    .Cloudy life.

    Bien, il va donc falloir que je trouve un autre moyen de payer mon loyer :/
     
  3. Kap

    Kap
    Expand Collapse

    De Gaulle disait : " Je n'aime pas les communistes car ils sont communistes, et je n'aime pas les socialistes car ils ne sont pas socialistes "

    Tout est dit. Si le gouvernement supprime la seule aide qui ne soit pas fonction des revenus du foyer familial et parental, on peut donc simplement enterrer le socialisme dans sa définition initiale.

    Personnellement, les APL me sont d'un grand recours quand elles ne changent pas tous les ans. Je passe de 200 euros à 100 à 300 et à 100 d'année en année, merci la stabilité.

    Les étudiants ont déjà de grandes difficultés pour se loger, surtout dans les grandes métropoles, si on supprime cette aide, c'est un gros coup d'pouce pour la précarité.
    À moins que ça soit un coup d'comm en faveur de l'UNEF, qui va se mettre en guerre contre cette idée et qui va "gagner" car le gouvernement ne l'appliquera pas (alors qu'il n'aura jamais décidé de l'appliquer)

    Bref, la politique c'est du n'importe quoi aujourd'hui. Ils s'étonnent qu'on vote blanc ou qu'on s'abstiennent ...
     
  4. elaphebolos

    elaphebolos
    Expand Collapse

    Alors, cette info me fait rire.

    J'étais boursière du CROUS de la licence au master. Ensuite en thèse, le CROUS n'intervient plus. Voici donc 3 ans que je galère avec l'APL + un boulot payé une misère.

    Ainsi donc, je ne suis pas boursière mais je suis pauvre, mes parents aussi. On fait comment dans ce cas-là?

    La solution est simple, je n'ai plus d'APL, je dois arrêter ma thèse en plein milieu. Joie.

    (Mes APL ont déjà baissé cette année car je gagnais "trop" l'année dernière. Je suis à - de 10 000€ par an...).
     
    #4 elaphebolos, 14 avril 2014
    Dernière édition par un modérateur: 14 avril 2014
  5. Carlottee

    Carlottee
    Expand Collapse
    Larve tout court.

    Toujours les mêmes qui doivent payer.......
    Je prends mon exemple, mes parents gagnent 1000 euros de "trop" pour que je puisse avoir accès aux bourses échelon 1. 1000 euros quoi ! Vous trouvez ça normal ? Alors si en plus on nous enlève les APL, comment on va faire nous ? Comment nos parents vont encore pouvoir nous aider ? On va tous devoir prendre un petit boulot étudiant et s'inquiéter plus de l'argent que de nos études ? Y' en a marre à la fin, ce sont toujours ceux qui ont un peu trop mais pas assez qui rament, qui sont à la ramasse, qui ont toujours un compte à découvert et des frais supplémentaires. Alors merde ! Pour reprendre une vieille expression magnifique " on trouve pas l'argent sous les pieds d'un cheval". Quand je vois que certaines personnes boursières utilisent leur bourse pour pouvoir se payer des fringues, des soirées ou un abonnement à la salle de sport, ça me rend malade. Alors que nous on peut même pas se payer une place de ciné. Alors non, ne nous enlevez pas les APL qui nous aident énormément. Et arrêtons de vouloir seulement aider ceux qui, au final, sont mieux lotis.
     
  6. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    Michel Sapin ce matin sur Europe 1 et Le Guen hier dans le Grand Rendez-Vous sont restés TRÈS vagues sur le sujet ; si c'était une invention totale, ils l'auraient démenti je pense. 

    Ce qui ne veut pas dire que c'est déjà acté non plus, hein ! Comme toi, je pense - ou plutôt j'ose espérer - que ce gouvernement est plus intelligent que ça : balancer ça maintenant, c'est l'assurance de mettre tous les étudiants dans la rue en mai. 

    Mai. LE mois des mobilisations étudiantes. Je me dis qu'ils ne PEUVENT décemment pas supprimer les APL aux non boursiers dans les trois prochains mois, sinon ils vont déclencher un "mai 68 de 2014" :yawn:


    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
  7. adita

    adita
    Expand Collapse
    Dans le game en claquettes

    @Marie.Charlotte Y'a un truc que je comprends pas :hesite:
    Les APL sont versées aux étudiants boursiers, aux non-boursiers, aux bénéficiaires du RSA, aux petits salaires etc etc. Pourquoi cette info est reprise comme si seuls les étudiants pouvaient en bénéficier?

    Limiter cette aide aux seuls étudiants boursiers, ça ne mettrait pas seulement les étudiants dans la rue! Mais pour le coup la rumeur me parait encore trop "floue" pour être crédible...
     
    #7 adita, 14 avril 2014
    Dernière édition par un modérateur: 14 avril 2014
  8. Leyscha

    Leyscha
    Expand Collapse

    Perso, sans APL, je n'aurais jamais eu de logement à proximité de ma fac, et j'aurais eu la joie de faire 3h A/R pour aller en cours. De quoi dégoûter des études.

    L'APL m'a permis, pendant mes études, d'avoir un logement en ville, près de mon université. J'ai pu trouver un travail étudiant (chose impensable chez mes parents si t'as pas de voiture) pour boucler mon loyer (ce que l'APL ne couvrait pas).

    Je pense que le gouvernement oublie que les étudiants non boursiers ne viennent pas forcément de familles aisées. Un grand nombre d'étudiants non boursiers ne le sont pas car ils ne remplissent pas les critères sociaux. Ils sont coincés entre les étudiants qui ont réellement besoin des APL pour vivre, et ceux qui paient une école ou une fac privée à 6 000 € l'année.

    Les APL ont surtout permis à mes parents de m'aider financièrement sans se priver.
    Sans APL, j'aurais peut-être abandonné la fac à cause du trajet. J'aurais peut-être choisi des études courtes qui me plaisaient moyen au lieu de finir mes études dans un master qui me plaît. Ou j'aurais peut-être déjà des milliers d'euros de dette à rembourser si j'avais quand même choisi de faire 5 ans d'études dans de bonnes conditions, mais sans APL.
     
    #8 Leyscha, 14 avril 2014
    Dernière édition: 14 avril 2014
  9. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    Peut être que l'économie est envisagée uniquement en supprimant les APL des étudiants non boursiers, pas des autres catégories en bénéficiant ? 

    Je le dis dans l'article, ce n'est vraiment qu'une rumeur pour l'instant, mais ce matin sur Europe 1, Michel Sapin ne l'a pas démentie. Alors que ça ne devrait pas être une affaire d'état que de répondre « non, on ne touchera pas aux APL pour les étudiants ». 

    Maintenant la rumeur tourne (c'est pas seulement metronews et le figaro, Les Echos aussi), donc on attend d'avoir un démenti officiel. 

    On devrait être fixé assez rapidement je pense. Mais sur un sujet pareil, vous ne pensez pas qu'il vaut mieux faire savoir en amont des décisions qu'on ne veut SURTOUT PAS que des économies soient faites sur ce poste là en particulier ? 

    Je suis d'accord que ça parait complètement incroyable... Je l'aurais pris pour un poisson si c'était sorti le 1er avril... Mais après le recul sur le genre, je l'avoue, je n'accorde plus le bénéfice du doute à ce gouvernement.
     
  10. scrimpy

    scrimpy
    Expand Collapse
    Kouroukoukou roukoukou stach stach

    Wouaw, bon alors ça c'est pour le moins étonnant, d'une part venant d'un gouvernement dit socialiste (qu'entre autre je n'apprécie pas) et d'autre part ça paraît bien vague, ça fait plus rumeur que réalité...
    Mais si c'était le cas, j'avoue que en tant qu'étudiante, je serai absolument révoltée.
    Pourtant, je suis boursière, et je voudrais dire aux madz que pas tous les boursiers se font "plaisir" avec la bourse, mais clairement elles ont raison, oui, dans ma classe certains se paient la salle de sport avec, ou encore des fringues, ou encore des cinés et les cadeaux de Noël, et moi aussi ça me révolte ! Ils sont classé comme "pauvres", en précarité financière, mais ils sont loins d'être les plus sérieux et leur bourse part dans des futilités incroyables. J'en suis tellement désolée car à mes yeux, les gens qui ne branlent rien et qui se plaignent d'avoir quelques rares devoirs, qui mangent à macdo régulièrement sur le dos de l'Etat, alors qu'ils ont la chance de recevoir une éducation supérieure qu'ils ont choisie, ne valent rien. Je suis peut-être dure, mais je crois que d'autres étudiants, qui peuvent être parfois "plus riches" méritent la bourse plus qu'eux. Peut-être qu'avant de signer une charte comme quoi on sera présent en cours pour avoir la bourse, le crous devrait mieux regarder les dossiers scolaires, et tout ceux qui ne tiennent pas leur engagement et ne respectent pas ça, devraient être dégagés pour laisser place à des étudiants sérieux qui méritent d'être aidés. Voilà comment faire des économies.
    Au mérite (et je ne parle pas de notes/difficultés scolaires quelconques, mais bien de sérieux vis à vis de la chance que notre pays nous offre de pouvoir aller à l'école), pas qu'au compte en banque des parents...
     
  11. PepperH

    PepperH
    Expand Collapse

    Mais en plus du fait que ça va mettre la moitié des étudiants du pays dans la merde, économiquement, c'est complètement débile, n'importe quelle andouille peut s'en rendre compte.
    Plus assez d'argent pour que les étudiants gardent leur logement, ça veut dire que le marché immobilier se casserait un peu la gueule, donc on a d'un côté les familles des étudiants qui ne peuvent plus dépenser pour autre chose que le strict nécessaire, et de l'autre, les propriétaires qui ont moins de rentrées d'argent et réinjectent moins de fric dans l'économie nationale...

    Qu'ils s'occupent sérieusement de leur propre évasion fiscale, nos amis les politiques, et le pays remboursera ses dettes avant la fin du mandat présidentiel. Sans avoir à faire passer la classe moyenne du même côté de la barrière que les plus pauvres. Sérieux, c'est ça leur réponse au problème des demandeurs d'emplois surdiplômés ? plus d'accès aux diplômes ?
     
  12. adita

    adita
    Expand Collapse
    Dans le game en claquettes

    Du coup je comprends pas l’intérêt de faire circuler une rumeur en attendant un démenti officiel :halp:

    D'après Le Figaro c'est effectivement pour les seuls étudiants non-boursiers que cette aide serait supprimée (ça me fait mal au cœur de dire ça mais au moins ils n'induisent pas en erreur en sous-entendants que SEULS les étudiants boursiers en resteront bénéficiaires). C'est le cas dans votre article et dans celui de Metro, pas de trace de cette histoire dans "Les Échos".

    Globalement ce genre de news m’énerve parce que:
    - Ça reste de l'ordre de la rumeur
    - La rumeur n'est même pas reprise correctement ("Les non-boursiers ne toucheront plus d'APL" c'est différent de "Seul les boursiers toucheront des APL" cf le titre de l'article)
    - Ça contribue, comme d'autres rumeurs (le méchant djendeur) à décrédibiliser le gouvernement.

    Edit: En fait si la rumeur est confirmée je trouve ça super important de se mobiliser, de faire des articles... Mais pour l'instant à part affoler tout le monde, je ne voie pas bien l'intérêt
     
    #12 adita, 14 avril 2014
    Dernière édition par un modérateur: 14 avril 2014
Chargement...