Les auteurs de fanfictions un peu, beaucoup ignorés??

Sujet dans 'Forum Littérature / BD / Manga / Comics' lancé par Ylira, le 21 août 2017.

  1. Ylira

    Ylira
    Expand Collapse

    Hello,

    Je crois que nous sommes pas mal à écrire ou à avoir écrit des fanfictions pour son propre plaisir logiquement mais aussi dans l'espoir que ça puisse être commenté. Mais quand ce n'est pas tellement le cas, ça peut décevoir, lasser et au bout d'un certain temps, trouver ce manque de commentaire ennuyeux car il n'y a pas de communication. Dans ce sens-là. Il est vrai qu'il n'y a pas de recette magique pour pousser des lecteurs à se manifester et après avoir tenté de tendre la perche à quelques reprises. Si la qualité de l'histoire est mauvaise, encore, on comprend pourquoi, mais quand ce n'est pas le cas sans que ça soit de l'orgueil, très correcte, quand même intéressante, on se dit qu'à travers il y en a qui peuvent apprécier et dire ce qu'il en pense. Bien non.

    Lorsque vous constatez que le nombre de vues, même si ça baisse après la publication d'un nouveau chapitre, continue sur quelques jours à se maintenir plus ou moins, mais et est satisfaisant, vous trouvez bizarre que presque personne ne commente. Et sur toutes vos histoires alors qu'elles ne sont pas de nature à faire fuir. Vous vous dites alors que vous êtes un auteur quelque part laissé pour compte par un grand nombre de lecteurs alors que d'autres histoires reçoivent des avis. On parle bien sûr de lecteurs timides. Sans doute, mais à la longue, certains vont parler de lecteurs qui n'ont pas envie de s'embêter surtout. Il y a plein de suppositions à ce sujet mais finalement comment réellement savoir à moins de demander aux lecteurs. Malheureusement si ils restent muets, ça ne risque pas. Et j'en viens à vous demander;

    Est-ce que vous aussi vous faites partie des auteurs laissés pour compte et si oui, quel est le sentiment que vous en avez parfois? Et avez-vous trouvé une astuce qui a marché pour que vos lecteurs s'impliquent un tout petit peu plus? A vous de réagir, votre expérience.:d
     
  2. Ylira

    Ylira
    Expand Collapse

    Comme il est souligné, il y a des auteurs qui ne remercient pas, j'en ai eu une petite expérience et je comprends tout à fait qu'on ne veuille plus commenter. L'auteur comme pour le lecteur c'est d'avoir une réponse. Je suis d'accord. En tant qu'auteur, je remercie toujours. La moindre des politesse. Après, n'avoir rien à dire, parce qu'en effet il n'y a pas grand chose à ajouter, c'est encore différent. Si par contre un chapitre fait réagir, c'est bien que le lecteur le fasse. C'est plutôt dans ce sens-là que je trouve lassant. Bien sûr on s'y fait, ce n'est pas grave mais quand c'est pour toutes les histoires que l'on postent, on se dit que ce que l'on écrit ne pousse quasiment personne à commenter, que ça plaît moyennement. On dira que non. Mais les auteurs vont se le dire. Pas commenter en nombre colossal, c'est l'extrême, il ne faut pas exagérer mais un tout petit peu plus.

    Oui, demander ce qu'ils pensent. Je l'ai fait et rien. Pour ce qui est de commenter d'autres auteurs dans le même fandom, ça ne marche pas vraiment. D'où le non remerciement. :cretin:

    Merci Babitty Lapina pour avoir réagi.:d
     
  3. Ylira

    Ylira
    Expand Collapse

    C'est ce que j'ai voulu dire. Réagir à un chapitre par rapport à une scène qui a retenu l'attention et de s'exprimer à propos de ça. Flatter l'ego, sans doute qu'il y en a comme ça, certainement même. Faire plaisir pour partager, en effet, sinon on ne publierait pas sur le net. Mais du moment qu'on le fait, il faut l'avouer, c'est également pour avoir un échange vis-à-vis de ce que l'on poste. Ce n'est pas à sens unique non plus à mon avis. Moi aussi j'ai un blog et je poste parce que c'est un endroit qui nous devient personnel, auquel on s'attache et qui est presque considéré comme une sorte de journal intime. J'ai reçu très peu de commentaires en quatre ans et j'avoue que je suis résignée car c'est un espace qui est comme privé pour soi-même. Pour moi, c'est un sentiment différent. Un blog aussi quand on le créer, on essaie de le faire connaître. Mais si il n'y a pratiquement personne qui vient se manifester, vu que le blog en quelque sorte nous appartient et comme je l'ai dit est considéré comme personnel, et un peu isolé malgré la pub faite, on a une autre regard. On a pas l'impression de poster dans le vide contrairement sur les sites. C'est mon ressenti.

    Pour ce qui est des sites de publications, nous sommes carrément exposés, normalement, à la vue des internautes qui y sont présents car ils sont très fréquentés et actifs comparés aux blogs, à moins que l'espace personnel soit populaire admettons. Quand ça n'est pas le cas et même, on a envie d'aller explorer sur ces sites de fanfictions. Pour justement partager son travail qui est évidemment à titre de loisir mais dans l'intention d'échanger. Enfin pour pas mal de gens qui postent c'est dans cette intention là aussi. Non pas pour qu'on leur jette des lauriers, malgré qu'ils doivent en exister, mais pour certains ce n'est pas ce qui les motive. Partager, échanger sur une histoire car ça fait plaisir de la faire connaître ainsi que de leur faire plaisir quand ça plaît bien sûr.

    Alors pour les récits qui n'ont pas de commentaires, faire croire que c'est parce que c'est nul, je ne suis pas d'accord non plus. Bon! Si il y en a qui le sont, comme je l'ai dit, ça pourrait se comprendre. Quand j'ai parlé des auteurs qui le croient c'est parce que j'ai lu lors d'un sujet que beaucoup le pensaient car ils n'avaient presque pas de commentaires. Automatiquement, c'est la première raison qui vient à l'esprit. Je trouve simplement dommage que des lecteurs qui aimeraient davantage s'impliquer ne le fassent pas parce qu'ils n'osent pas pour une raison qui leur est propre ou parce qu'ils ne savent pas quoi dire. Une phrase courte suffit. Disons que ça encourage. Comme dans tous les loisirs même si on fait ça comme ça, malgré qu'il y ait des gens qui peuvent le prendre au sérieux dès le début ou ensuite, ça fait également plaisir de recevoir des appréciations même si des personnes ne se montrent pas obsessionnelles envers la fréquence de commentaires reçus et qu'ils n'attendent rien en retour, oui.

    On peut passer par cette étape de réflexion. Trop nuls pour ne pas me commenter, je ne réagirais pas jusqu'à ce point mais de penser que l'on peut penser que l'on est incomprise à propos de ce que l'on partage comme histoire, car on se dit que ça semble ne pas correspondre au goût de ceux qui lisent, j'admets. Bon! Après, ce n'est pas l'ego qui est touché, je pense mais seulement que l'on est un peu déçu car on n'attire pas un lectorat qui conviendrait et pour communiquer. Car si on s'inscrit sur ces sites, c'est quand même dans ce but. J'avoue que même si il y a un seul lecteur à qui ça plaît, qui le dit, suit, on est content. Mais des lecteurs même de passage, deux au plus qui se manifestent, on ne crache pas dessus non plus. On se fait à tout de toute façon. Il y a plus important dans la vie. Cependant, ça n'empêche pas de souhaiter de savoir si c'est apprécié ou pas.

    Que l'envie d'en obtenir devient pesant, je crois que c'est suivant comment est l'esprit à ce moment. On peut faire une fixation dessus car ça prend d'un coup mais passe par la suite, trouvant ça ridicule et on s'en détache. L'ennui qui se manifeste à cet instant et qu'on veut combler de cette façon. Il peut aussi y avoir des auteurs qui sont comme ça tout le temps et je reconnais que là ça devient réellement pesant. Mais si c'est par simple phase, en plus espacé, ça passe. C'est moins embêtant et peut mieux se comprendre. Peut-être que ces auteurs, parmi, qui ont ce besoin qu'on les commente à chaque chapitre c'est sans doute parce que ça les encourage justement. Si vraiment on poste parce que c'est pour son bien-être, que ça fait office de thérapie et qu'on se fout des commentaires, je comprends tout à fait et c'est plus sain bien sûr. De toute manière c'est utile pour son bien-être. Mais il y en a c'est pour les deux.:taquin:

    Je veux ajouter aussi que je peux comprendre également qu'il y ait des auteurs qui n'éprouvent plus l'envie de poster non pas parce qu'il n'y a pas assez de commentaires à leur goût, bien que c'est une situation là qui est concrète, mais à cause d'un sentiment qu'ils postent dans le vide. A la longue ils trouvent que ça devient ennuyeux et l'enthousiasme même pour faire plaisir fout le camp. Il faut aussi se faire plaisir à soi.
     
  4. Miss Ninja

    Miss Ninja
    Expand Collapse
    I know my value

    J'ai remarqué que depuis que j'écris un peu plus "sérieusement" des fanfics (on n'a pas 16 ans éternellement fort heureusement), j'ai plus de facilité à laisser des commentaires, parce que même si j'ai juste à dire "j'ai bien aimé", ben ça fait plaisir, ça encourage, même si l'auteur n'a pas à répondre.
    Je suis pas pâtissière, si je fais un gâteau parce que ça me fait plaisir, et qu'il est pas mauvais, bah j'aime bien qu'on me dise qu'on apprécie...:P
    Archive of Our Own a un système plutôt chouette de "kudos", c'est comme un "j'aime" sur facebook, si tu es trop timide pour laisser un commentaire mais que tu veux montrer ton appréciation!
     
  5. Ylira

    Ylira
    Expand Collapse

    C'est tout à fait ça, Miss Ninja. Si on apprécie, même un j'aime peu suffire. C'est déjà pas mal. J'aime bien l'exemple du gâteau.:cretin:
    Comparé à Fanfiction.net, archive of our own et mieux équipé pour ça. Comme le vote sur Wattpad. Au moins, ça peut nous dire qu'à travers, l'histoire est appréciée. Ça motive vraiment si l'envie de continuer à poster baisse.
     
  6. Nedjma

    Nedjma
    Expand Collapse

    Je suis tellement d'accord avec @Babitty Lapina ... :top:

    C'est important de se détacher de cette envie de plaire, de recevoir des compliments à tout prix. :vieux:J'y travaille en ce moment, car je trouve que nous sommes beaucoup à être addict à ce que les autres pensent de nous.
    Si personne n'a commenté un chapitre, c'est que personne n'en avait envie. A quoi bon chercher plus loin, si ce n'est pour se faire du mal ?

    Par ailleurs, je crois sincèrement qu'en tant qu'auteur, ça ne peut que faire du bien, que de ne pas chercher à plaire aux autres à travers son écriture. Il faut prendre en compte son lecteur ( pour ménager les effets de surprises, rendre ses descriptions claires etc. ) mais pas les potentiels commentaires ou compliments.
     
    Babitty Lapina et jorda ont BigUpé.
  7. Miss Ninja

    Miss Ninja
    Expand Collapse
    I know my value

    ça fait des années que je n'ai plus vu ce genre de trucs, mais je traîne plus du tout parmi la communauté française... "lâché d comz sinon j'ékri pa le prochin chapitre", :rire: ça me rappelle ma jeunesse tiens :vieux:
     
    Querencia et Babitty Lapina ont BigUpé.
  8. Ylira

    Ylira
    Expand Collapse

    Quand j'ai dit être exposé, disons que comparé à un blog où les visites ne sont pas très fréquentes, lorsque que c'est le cas, en allant sur ces sites, les vues vont être beaucoup plus présentes et donc se dire que peut-être le résultat sera différent. Bon! Il est un tout petit peu plus comparé à un blog mais quand au début quand on ne connaît pas, on s'attend à une réelle différence concernant la manifestation des gens. Et par ailleurs, je suis tout à fait d'accord qu'il ne faut pas écrire en fonction des gens mais en fonction de soi. En effet, si c'est pour écrire ce qui leur plaît tout ça pour recevoir des commentaires je ne vois pas l'utilité à part à être flatter, oui. Hors, ce n'est pas le but. Et ce genre de chantage parfois exprimé d'une manière faussement humoristique, je n'aime pas non plus. En plus, la plupart qu'ils le font ont déjà trois commentaires de poster après la mise à jour d'un nouveau chapitre. Là, je ne suis pas d'accord, trouvant que c'est gonflé. Ça donne le sentiment que c'est la course aux commentaires.

    Après pour le détachement envers les commentaires, je dirais que ça peut revenir par phase et ensuite ça va passer.Mais c'est vrai que je trouve que ça motive parce que même si on a plaisir à faire partager, si on a l'impression d'être seul comme sur un blog et encore comme je l'ai dit, c'est différent pour les raisons évoquées, franchement l'ennui n'est pas loin. On sera moins stimulé pour poster régulièrement. Quand vraiment il n'y a personne qui commente, je comprends qu'un auteur va se dire ce qu'il fait là quand cela fait plus d'un an.Même si c'est un loisir, il faut quand même qu'il y ait un peu de mouvement. Pour moi, c'est logique. C'est comme si vous étiez l'unique participant à un jeu sans que quiconque n'intervienne. Honnêtement, ce n'est pas très marrant. Des commentaires ce n'est pas pour avoir en effet des compliments à foison juste pour être flatté. Ce n'est pas le but recherché. C'est seulement que l'absence d'échange, quand vraiment il n'y en a pas, le désir de poursuivre s'en va car ça n'encourage pas à continuer.

    Disons, qu'un auteur qui ne veut toutefois pas abandonner l'histoire qui a été commencée, va la finir. Mais peut-être qu'après la personne ne repostera pas de sitôt parce qu'il trouve ce manque de communication ennuyeux tout simplement. Juste le plaisir de l'échange. On ne demande pas que ce soit en masse. Bien sûr que non. Et ce n'est pas non plus la soif aux commentaires, être porté au nu. Simplement vouloir de temps en temps communiquer. Après, encore une fois, si ça prend par période, ça va passer et on va se détacher de nouveau. Mais pour ceux dont ça n'est pas le cas, je comprends qu'ils ne trouvent pas ça enrichissant. C'est comme se parler à soi-même. Des fois, même si c'est éphémère, ce n'est pas grave, il y a des auteurs qui aimeraient obtenir même petitement, un peu plus de commentaires juste pour ce plaisir d'échanger. Et si il n'y en a pas, on s'adapte de toute façon.
     
Chargement...