Les bars à hôtesses - Carte postale du Japon

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Laetitia H, le 12 avril 2013.

  1. Laetitia H

    Laetitia H
    Expand Collapse

  2. Wanderlust

    Wanderlust
    Expand Collapse
    Bookworm solitaire.

    Article très intéressant ! Pour celles que ça intéresse, un documentaire de 2006 sur les hosts club masculins existe , "The Great Happiness Space" (en anglais) ou "A la recherche du bonheur" (en français) .
     
  3. Opalescente

    Opalescente
    Expand Collapse
    Etat larvaire

    Je connaissais le principe, j'avais déjà vu ces clubs dans des jdramas, j'avais apprécié le fait que la version masculine existe. J'avoue que je ne serai pas contre aller y faire un tour si je vais un jour au Japon (et si je deviens riche). Article sympa, merci!
     
  4. chibi_chica

    chibi_chica
    Expand Collapse
    Angoissée

  5. El Condor

    El Condor
    Expand Collapse

    Je ne sais pas vous, mais je trouve ça plutôt flippant.
    Peut-être suis-je influencée par le film Cloud Atlas (et tout les passages qui se déroulent dans le futur Séoul, dans un snack ou les serveuses sont aux véritables petits soins pour leurs clients, que ceux-ci les traitent ou non avec respect puisque de toutes façon, elles sont là pour ça et leurs sont "inférieures"). Ces passages du film font, pour moi, tout de suite écho à cet article, enfin certes, en version dystopique (et puis c'est le futuuuur).
    (Et oui, ce film m'a vraiment marqué :puppyeyes:)


    Actuellement, ce commerce ne semble peut-être pas plus méchant que ça (enfin tout de même, comme le dit l'article, certaines serveuses sont plus ou moins contraintes de "voir" leurs clients en dehors de leur travail, sans que l'on ne puisse vraiment savoir ce qu'ils font, c'est tout de même pas top si elles s'y sentent forcées pour conserver leur emploi :erf:).

    Par contre, ce qui fait d'autant plus peur, c'est les possibles dérives de cette industrie (étant donné que cette industrie, comme n'importe quelle autre, proposera sans doute des "évolutions" plus tard pour combattre la concurrence, satisfaire encore plus le client, et donc rapporter plus de fric, quelqu'en soit les conséquences pour les travailleurs/travailleuses qui devront suivre l'évolution de la demande).

    Et même, j'ose bien croire que cela apporte du soutien ou de l'aide aux clients qui en ont besoin, mais je trouve tout cela vraiment malsain. De manière générale, je trouve vraiment dérangeant de "vendre" une personne ou un service qui demande une grande implication au niveau personel (parce que je vous vois déjà venir, "On donne de son corps et de sa force de travail dans n'importe quelle profession, et tout travail est aliénation". Oui mais, il y a tout de même certaines professions où l'on donne "plus" de sa personne, et ces professions tendent lentement à nous déshumaniser, et à faire peu à peu disparaître les barrières entre la vie professionelle et la vie privée...)

    Ceci dit, je n'ai pas encore regardé le reportage, peut être verrais-je les choses un peu différemment après.
     
    #5 El Condor, 12 avril 2013
    Dernière édition: 12 avril 2013
  6. Vanities

    Vanities
    Expand Collapse
    Faut pas le dire mais c'était court. Faut pas l'écrire ça pue l'amour.

    Les bars à hôtesses sont aussi répandus en France.
     
  7. Deutsche G.

    Deutsche G.
    Expand Collapse
    I don't give a shit

    La question c'est : "à partir de quand  on considère de façon objective qu'il y a une trop grande implication au niveau personnel ?" je pense que certains n'ont aucun mal à se "deshumaniser" (un peu comme l'une des héroïnes de Baise-moi), même si je comprends ce que tu veux dire.

    Sinon, ça me fait pas peur (parce que c'est moche à dire mais ce que je pourrais redouter arrive déjà : être forcée de coucher pour conserver un boulot qui ne l'impliquait forcément), mais je trouve ça triste.

    Pour les hôtesses, comme pour les gens, obligés de payer des sommes astronomiques juste pour qu'on les écoute...

    Mais bon, il y a une nécessité (de l'argent d'une part, de l'"affection" de l'autre), alors bon...
     
    #7 Deutsche G., 13 avril 2013
    Dernière édition: 13 avril 2013
Chargement...