Les boutons de fièvre : pourquoi moi et comment s'en débarrasser ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Virginie, le 17 septembre 2015.

  1. Virginie

    Virginie
    Expand Collapse

  2. Fekete Macska

    Fekete Macska
    Expand Collapse

    J'ai toujours un tube de pommade dans mon sac au cas où je sente un herpès poindre le bout de son nez, mais j'ai aussi remarqué qu'appliquer du miel quand on a rien d'autre atténue la violence de la crise. C'est peut-être que moi après, mais ça m'a aidé plus d'une fois!
     
    No One Knows. et ChaNanaNana ont BigUpé.
  3. hiboudesbois

    hiboudesbois
    Expand Collapse

    J'ai cette maladie depuis que je suis petite et l'herpès est très virulent chez moi. J'ai beaucoup appris seule pendant ces longues années en faisant des tests parce que malheureusement je n'avais pas beaucoup d'informations sur ce qu'il valait mieux faire. Je trouve l'article plutôt bien fait, notamment vu toutes les énormités que j'ai pu lire sur le net. Par contre je ne suis pas d'acord avec une chose : "il devrait avoir disparu en une dizaine de jours." Si on utilise uniquement les médicaments disponibles en pharmacie sans ordonnance, oui c'est sûr ça met tout ce temps pour partir. Mais il est tout à fait possible de prévenir les crises, et si jamais elles surviennent de les faire passer en quelques jours (moi j'y arrive en trois jours) et ça on ne le dit jamais.
     
    Arrrum et ChaNanaNana ont BigUpé.
  4. Rouxane

    Rouxane
    Expand Collapse
    Home cold Home.

    Les patchs Compeed pour les boutons de fièvre sont top aussi ! C'est le seul truc qui m'empêche d'en avoir plein et qui soigne bien !
     
    schlobi a BigUpé ce message
  5. Fekete Macska

    Fekete Macska
    Expand Collapse

    [QUOTE="hiboudesbois, post: 6455723, member: 204420"Par contre je ne suis pas d'acord avec une chose : "il devrait avoir disparu en une dizaine de jours." Si on utilise uniquement les médicaments disponibles en pharmacie sans ordonnance, oui c'est sûr ça met tout ce temps pour partir. Mais il est tout à fait possible de prévenir les crises, et si jamais elles surviennent de les faire passer en quelques jours (moi j'y arrive en trois jours) et ça on ne le dit jamais.[/QUOTE]

    Oui, j'ai tiqué aussi: je ne fais plus beaucoup de crises, mais du coup quand j'en fais c'est parce que je suis au bout du rouleau et elles sont donc très virulentes: si je soigne l'herpès dès les premiers symptômes la cicatrisation commence en général dès le lendemain. Certes la croûte reste encore quelques jours, mais à ce stade-là ce n'est plus aussi embêtant.
     
    ChaNanaNana a BigUpé ce message
  6. Scail

    Scail
    Expand Collapse
    Que le superbe canard de Moldavie améliore tes cheveux avec sa lumière sacrée.

    Ah les boutons de fièvre et moi c'est la grande histoire :rolleyes: Moi cet idiot a eu l'idée de se mettre à un endroit bien chiant, c'est à dire au beau milieu de ma lèvre, pas sur le côté comme 90% des boutons de fièvres, non non, en. plein. milieu.

    Mais j'ai appris un truc je savais pas du tout que c'était contagieux pour ceux qui n'en avait jamais eu :halp: Je pensais que c'était l'inverse, que le fait d'embrasser quelqu'un qui l'a déjà allait "réveiller" son herpès et qu'il allait en avoir un de nouveau; visiblement pas du tout :oo:

    Sinon pour traiter j'ai une crème qui marche très bien sur moi (Acura, je sais pas si j'ai le droit de citer la marque ?) et il s'estompe nettement en 3-4 jours seulement ! Sinon je ne sais plus mais je crois qu'une Madz m'avait dit d'essayer le vinaigre blanc :hesite:
     
    ChaNanaNana a BigUpé ce message
  7. Elanewgh

    Elanewgh
    Expand Collapse

    Salut,

    J'ai quelques interrogations sur les boutons de fièvre :
    je sais que ma mère et mon frère en ont de temps en temps, mais moi je n'en ai jamais eu. Mon copain en a parfois (genre quand il tombe malade), ça m'empêche pas de l'embrasser en évitant la zone à risque comme je peux.
    Mais du coup, comme je suis souvent en contact avec des gens qui l'ont, est-ce qu'il est possible que j'ai le virus mais qu'il ne se réveille pas ?
     
    ChaNanaNana a BigUpé ce message
  8. ChaNanaNana

    ChaNanaNana
    Expand Collapse

    Moi aussi je fais partie de la team bouton de fièvre. Je trouve d'ailleurs le terme "feu sauvage" plutôt joli, je ne le connaissais pas !

    Le plus efficace reste en effet de traiter le bouton dès les premiers signes avant-coureurs. Avant que je ne découvre, ce qui selon moi est le must pour traiter un bouton de fièvre, le mieux restait d'appliquer des glaçons sur le bouton. Ca le dégonflait, l’asséchait et le froid apaisait.

    Et donc pour moi le must, je le conseille à toutes les personnes qui sont sujettes à l'herpès labial, c'est l'huile essentielle de tea-tree, directement appliquée au coton-tige sur le bouton, plusieurs fois par jour. C'est un antiviral puissant et naturel. C'est bon marché (plus que les patchs compeed et autres crèmes antivirales) et juste une goutte suffit pour une application. Lorsque je traitais de manière préventive avec le tea-tree, dès que je sentais les premiers picotements, le bouton ne sortait même pas.

    Là j'ai été un peu moins attentive et un bouton est sorti :sad: Sans traitement particulier, je mettais 15 jours à m'en débarrasser complètement, et c'était assez gros et moche à voir. Avec le tea tree ça m'a pris une semaine et le bouton était minuscule.

    Bref après 10 ans de galères à ne rien trouver d'efficace, je suis conquise par le tea-tree.

    @Elanewgh > Lorsque tu fais une crise d'herpès, tu es contagieux/se et donc tu risques d'infecter les personnes lorsque tu les embrasses (la période la plus contagieuse est lorsqu'il y a les vésicules et qu'elles éclatent, super glam). Il est donc probable tu aies pu contracter le virus. Mais sachant que ce n'est qu'un risque (et je ne connais pas les probabilités de contracter le virus), on ne peut pas être sûr à 100%, à moins d'aller faire des examens médicaux je pense. Mais si tu l'as, et que tu n'as jamais rien eu, il est donc endormi.

    J'ai aussi lu que si tu avais des relation sexuelles orales non protégées lorsque tu avais un bouton de fièvre, tu pouvais risquer de transmettre le virus (il me semble que la souche pour herpès génital et labial peut être la même) et donner un herpès génital à ton partenaire. Je ne pourrai pas contre affirmer ça à 100%, donc si une MadZ pouvait affirmer ou réfuter. Si l'info est vraie, je pense que ça peut valoir le coup de l'intégrer à l'article :)
     
    #8 ChaNanaNana, 17 septembre 2015
    Dernière édition: 17 septembre 2015
    Guy C. et Elanewgh ont BigUpé.
  9. hiboudesbois

    hiboudesbois
    Expand Collapse

    @ChaNanaNana Oui c'est bien ça en ce qui concerne les relations sexuelles orales. En fait pour l'herpès labial et génital le virus n'est pas le même (hsv-1 pour l'herpès labial et hsv-2 pour l'herpès génital) mais la souche est la même donc il est possible d'avoir un herpès génital en ayant le hsv-1 et d'avoir un herpès labial en ayant le hsv-2, même si cela est plus rare. Donc oui il faut éviter le sexe oral quand on a une crise car on peut trasnmettre le virus à son partenaire, qui risque d'être contaminé par le hsv-1 et d'avoir un herpès au niveau génital.
    J'espère que mon explication est assez claire ^^
     
  10. lilianea

    lilianea
    Expand Collapse
    Sorcière du Chaos

    Quand j'avais 13 ans, mon père m'avait emprunté mon stick assécheur de boutons pour faire partir son herpès. Je ne savais pas ce que c'était à l'époque et j'ignorais que c'était très contagieux. Mais si ça se trouve j'avais déjà le virus bien avant.

    Il y a quelques temps je me tapais des boutons de fièvre au moins une fois par mois. Mais là ça commence à se calmer.
    Pour ma part, les crèmes ne fonctionnent absolument pas du tout, au contraire, ça ne fait qu'empirer mon bouton de fièvre. Le pire ça a été le gel anti bouton de fièvre, ça ne marchait du tout.

    Le traitement le plus efficace pour moi est l'hexomédine transcutanée quand il y a des vésicules. Et quand je sens que ça me gratte et qu'une herpès est sur le point de sortir, je prends un traitement homéopathique : rhus toxicodendron et vaccinotoxinum, c'est super efficace sur moi. Et pour prévenir les boutons de fièvre, je prends de l'acérola ou bien des gommes vitaminées. Les glaçons aussi marchent bien, ça calme les démangeaisons et ça dégonfle le bouton aussi. ^^
     
  11. Crazy

    Crazy
    Expand Collapse
    "Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important." (Terry Pratchett)

    La question que je me pose, c'est : "si c'est si contagieux que ça, comment peut-on être adulte et ne pas avoir été déjà contaminé ?".
    Perso, je ne me rappelle pas en avoir eu, ou p-e une fois, mais il y a plus de 20 ans. Mon mari en a parfois (moins d'une fois par an) mais je n'en ai jamais (re ?) eu depuis que je le connais.
     
  12. hiboudesbois

    hiboudesbois
    Expand Collapse

    @lilianea C'est drôle ça ressemble beaucoup à la façon dont moi j'ai été contaminée. C'était par le biais d'un rouge à lèvre que la mère d'une copine nous avait prêté pour que l'on joue à se maquiller. Ce jour-là j'avais trouvé que la dame avait un gros bouton bizarre au coin de la bouche...

    Pour moi non plus les crèmes n'ont jamais fonctionné. Qu'est-ce que c'est l'hexomédine transcutanée ? C'est une sorte de désinfectant ? Et quand tu prends rhus toxicodendron et vaccinotoxinum combien de temps dure le bouton ?
     
Chargement...