Les concours des Beaux-Arts : conseils et astuces

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par AncienneMembre_5, le 12 février 2014.

  1. AncienneMembre_5

    AncienneMembre_5
    Expand Collapse
    Du coté Vert de la Force.

  2. DeadlyNightShade

    DeadlyNightShade
    Expand Collapse
    en chaussettes

    Cet article tombe à point !! Merci merci merci merci merci :worthy:
     
  3. Jaimelesframboises

    Jaimelesframboises
    Expand Collapse

    Merci, un article bien utile en ces temps de préparation de book et de concours ! :cupidon:
     
  4. Papatango

    Papatango
    Expand Collapse
    you said you're gross my darling, i said no i'm rock n roll

    Article utile, mais je veux préciser quelque chose, si jamais ça peut servir :

    Pour les Madz de Lille : n'allez PAS, surtout pas, aux beaux arts de Tourcoing. Allez où vous voulez, mais pas là, c'est vraiment une catastrophe...
    J'y suis et j'ai vraiment vraiment hâte de quitter cet endroit.
     
  5. Hawley

    Hawley
    Expand Collapse
    Retraitée sans scrupules

    @marygrey Merci ! C'est corrigé ;)
     
  6. smelye

    smelye
    Expand Collapse

    Ah oui et je vais me permettre de préciser que beaux-arts et design (objet/espace/textile/mode/comm'visuel/dcev) c'est un processus d'entrée trèèèèèèèès différent !

    Si vous voulez rentrer en BTS là dedans (ce qui est la principale option sauf si vous tentez une grande école), et bien il faudra obligatoirement passer soit par un BAC STD2A, soit par une MANAA après le bac, parce que c'est déjà dur d'entrer en ayant l'un des deux... (après comme partout y'a des endroits beaucoup plus accessibles que d'autre mais impossible d'y rentrer sans en passer par là, ou plus rarement par la voie pro qui s'en rapproche le plus)


    Y'a trop de gens qui pensent pouvoir passer par dessus et ce serait très dommage de perdre du temps à faire des dossiers bien relou pour rien... :)
     
  7. Loëe Grey

    Loëe Grey
    Expand Collapse
    Angoissée

    Un conseil aux Mad'z qui veulent aller en art (peut importe quelle filière exactement), les grandes écoles (souvent publiques) sont très dures à avoir, mais si vous n'avez rien du premier coup, ne perdez pas espoir!

    J'ai retapé mon bac STI AA, je suis allée dans une prépas privée pendant un an parce que j'avais été prise nulle part, puis comme c'était trop cher, j'ai fait un an de licence d'histoire de l'art puisque je n'avais rien cette année là non plus et maintenant je suis rentrée dans le DMA Cinéma d'Animation de Marseille qui ne comporte que 12 places ( ce qui m'a fait comprendre que oui c'était normal que j'eusse dû attendre tant de temps pour y entrer ), comme quoi il ne faut jamais perdre espoir!

    La compétition est dure et le nombre de place est trèèèèèès réduit dans toutes ces écoles!
    Alors je vous souhaites à toutes (et à tous) de vous donner à fond pour avoir l'école que vous voulez et de ne jamais perdre espoir !
     
  8. Vilaine

    Vilaine
    Expand Collapse
    Milite pour la mort de l'expression "Paillettes et licornes".

    Je rajoute qu'il y a aussi un topic ici, afin de parler de tout ça et de s'entre-aider :)
     
  9. Foxwisp

    Foxwisp
    Expand Collapse

    Hey les madz !
    Cet article est bon et je tiens à rajouter un peu de mon expérience personnelle pour certains : certains professeurs ne sont parfois plus trop à la page dans l'orientation, aussi ils vont vous dire que le concours est facile, que vous y arriverez les doigts dans le nez... La vérité est que de plus en plus de monde demande ces écoles, donc les jurys sont extremement sélectifs, et malheureusement, la jeunesse et le manque de maturité sont souvent pris en compte... Mon but n'est pas de décourager qui que ce soit : je veux juste dire que oui, les sélections sont dures ( et les professeurs parfois vaches ) mais il ne faut pas désespérer ! Beaucoup y vont après la fac, une prépa, un bts... Il ne faut pas etre effrayé par l'éloignement, les longues études, et ne jamais se dire "je vais faire ça, et rien d'autre !". Les études d'art sont souvent complexes avec de nombreux chemins...
    Pour Angouleme, ils se revendiquent plus beaux arts qu'école de bande dessinée, montrez une grande  ouverture d'esprit en y allant !
    Ceci étant dit , je vous souhaite à toutes de réussir ( tot ou tard ) à accomplir vos reves, et ne déprimez pas si vous vous retrouvez dans votre choix de secours... Ca ne veut rien dire , vous pourrez certainement en apprendre beacoup !
    Couarge à toutes !!
     
  10. GermaineSplendide

    GermaineSplendide
    Expand Collapse

    Bonsoir, très bonne idée cet article, moi l'an dernier pour préparer mes concours je me suis penchée sur le topic :Topic beaux-arts des Madz , qui m'a bien secourue !
    Sinon donc je suis rentrée au beaux arts de Tours et je ne suis pas entièrement d'accord avec ce que tu évoques @funkyguane  , en effet on ne nous apprend pas de technique à proprement parler étape par étape, mais c'est un véritable lieu d'échange. Je n'ai jamais autant expérimenté et je n'ai quasiment pas reproduit les techniques que j'utilisais auparavant ... ! Quand j'ai envie de faire quelque chose et que je ne sais pas comment m'y prendre mes profs sont très ouverts pour en parler (pas besoin de leur courir après), il nous donne des références, des astuces ... Sinon en fait nous échangeons beaucoup entre étudiants, on s'apprend des ptits trucs les uns les autres, et puis les équipes techniques sont là pour ça aussi pour nous apprendre à utiliser des machines de menuiserie, tendre une toile, ou utiliser des matériaux qui font un peu peur, puis ils fourmillent d'idées techniques car ils ont les mains dedans depuis des années, bref en ce qui me concerne ils m'ont déjà sortie de plusieurs d'impasses techniques !!

    Donc bref :
    - je ne m'y sens pas sans appuis ni conseil, bien au contraire, il faut juste oser et être débrouillarde.
    - il arrive que l'on ai des contraintes de techniques (photo argentique, peinture, volume ...) ou de thème qui m'ont permis de faire des choses que je n'aurai pas faites de ma propre initiative (d'où l’intérêt d'une école en fait !)
    - l'ambiance est super, il y a un véritable esprit d'échange et de partage et cela peu importe le niveau ( il m'arrive de prendre des conseils auprès d'années supérieures sans aucun problème !)

    Veneeez !
     
  11. GermaineSplendide

    GermaineSplendide
    Expand Collapse

     En effet la maturité est, je pense, quand même un atout (pour ma part je suis rentrée à l'école 6 ans après avoir passé mon bac) bien que dans ma promo il y a des filles timides, jeunes, et pas sûres d'elles qui s'en sortent bien car elles ont réussit à communiquer avec les profs et à montrer qu'elles sont là pour évoluer, grandir, découvrir, expérimenter sans pour autant aller contre leur personnalité !
    Mais ce qui est sûr c'est que ce n'est pas une école où vous irez "en attendant d'être sûre, pour voir ce que ça donne ...", vous y perdrez du temps en fait !! Moi j'y suis venu avec un projet d'évolution et d'accomplissement de ma personne et de ma créativité et pour l'instant ça fonctionne plutôt bien !
     
  12. Lucie27

    Lucie27
    Expand Collapse
    Montreuse d'ours

    J'avais 17 ans quand j'ai tenté le concours des Beaux Arts de Montpellier, et LA chose à laquelle je ne m'étais pas préparée, c'est la froideur et la méchanceté qu'affiche le jury. Je dis bien affiche car je pense que c'est tout un jeu de leur part et pas forcément leur vraie façon d'être.
    Je venais d'être opérée, j'avais des béquilles, en partant j'ai fait tomber mon carton à dessin tellement je tremblais (2 fois). Ils ont été odieux, ont dévalorisé mon travail, et m'ont souhaité d'avoir "au moins le bac" quand je suis partie.
    Je pense que c'est essentiel de se préparer à ce genre de remarques, car si elles ne sont pas automatiques, elles sont fréquentes. Et quand on a 17 ans on est pas toujours préparé à se prendre ça dans la tronche.

    Sinon, pour celles qui n'auraient pas les concours du premier coup, je conseille vraiment vraiment une classe préparatoire aux beaux arts (différente des manaa). A Sète il y en a une excellente, je l'ai beaucoup fréquentée, c'est vraiment la maison du bonheur, d'autant plus que les lieux sont sublimes. Et leur taux de réussite aux concours est très haut.
    Finalement je n'ai jamais fait les beaux arts et je suis contente de mon parcours mais aux Madz qui souhaitent faire ces écoles je dis : Courage ! Ca vaut le coup, et non ce ne sont pas des usines à chômeurs (comme on l'entend parfois/trop souvent dire) : ma collègue de bureau a fait les beaux arts et travaille maintenant dans l'édition …
     
Chargement...