Les désillusions de la vie étudiante

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Alfredette, le 13 mars 2013.

  1. Alfredette

    Alfredette
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac'

  2. katnissvsw

    katnissvsw
    Expand Collapse
    Guest

    Moi j'étais au courant pour le lancer de nain (enfin avant ton article).
    Ton article m'a tué.
     
  3. Boetia

    Boetia
    Expand Collapse
    Guest

    Hého laisse CES CHEVRES!
    Sérieux c'est mon rêve de me poser à la campagne pour en élever!




    Au lieu de ça je suis en école ingé :facepalm: ( on croirait pas mais pourtant ça me plait!)


    Moi ce qui me brise les ovaires c'est le responsable de promo! Un sociopathe! Sérieux, mon école était FERMEE 
    a cause de la neige notamment, et vous savez quoi? Il a quand même tenu à nous dire qu'il y avait cours ( sans notre prof trop fort /o/) même si l'école était fermée hein... 




    C'est aussi lui qui va me faire venir à 8h du matin demain pour faire de la fitness sachant que ma prof est en vacance ET que les autres élèves aussi ( on est 2 promo mélangées, et je suis la seule à avoir repris)... 


    J'ai hâaaaate de voir ce qui m'attends :d
     
  4. popyet

    popyet
    Expand Collapse
    Guest

    Pourquoi faire des études ... ? Partons tous élever des lamas au Pérou !!
     
    violedegambe a BigUpé ce message
  5. Altheea

    Altheea
    Expand Collapse
    20, 24 hours to go, I wanna be sedated

    L'administration de la Fac aka "la maison qui rend fou" dans les 12 travaux d'Astérix.



    Avec les partiels c'est un peu ma seule désillusion mais ça c'est parce que je suis Belge (donc pas de concours d'entrée dans ma branche) et que je vis depuis toujours pas loin d'une université.
     
    Tétuan a BigUpé ce message
  6. stl44

    stl44
    Expand Collapse
    "Ah le printemps ! La nature se réveille, les oiseaux reviennent, on crame des mecs...

    Ce qui me les brise perso ce sont bien sur les merveilleux emploi du temps bordélique en fac de psycho. Un bref exemple, le mardi  je commence à 8h (1h de cours) puis j'ai cours à 10h (1h de cours), puis j'ai de nouveaux cours à 12h (1h aussi) puis de 15h à 16h pour terminer en beauté un autre cours de 18h à 20h !

    Le mercredi c'est la même : cours de 8h à 10h puis de 11h à 12h, puis à 15h et enfin de 18h à 20h ! ^^
    Le jeudi est aussi prodigieux : 9h-10h 13h30-15h30 et enfin 17h30-19h30 !

    Les seuls qui échappent à la règle sont le Lundi (bloc de 6h de cours de 12h30 à 18h30) et le Vendredi de 12h30 à 16h30.

    Je peux vous dire qu'on ne me voit pas à tous les cours, l'essence et l'attente me coute trop cher ! ^^
     
  7. Poppya

    Poppya
    Expand Collapse
    Chocolate is the answer. Who cares what the question is.

    Pas mal cet article! :yawn:

    La plus grosse frustration que j'ai dans la vie étudiante, c'est que tu as beau avoir du temps libre, une bonne bande de potes et plein d'envies, je ne peux pas me permettre, comme dans les séries, de sortir très souvent, faire des trucs de fou à cause d'un budget très restreint...
     
    Tétuan a BigUpé ce message
  8. lily-m

    lily-m
    Expand Collapse
    Malilyss Guest

    Merci pour cet article tellement vrai, c'est tellement bon de voir qu'on est pas seule à souffrir de tout ça.

    L'administration c'est vraiment la plaie. Pour mon départ Erasmus au semestre dernier, j'ai dû passer plus de temps dans le bureau des Relations Internationales de ma fac que dans mon propre appart et ai dû déforestiser (si si, ça existe) la moitié de la forêt amazonienne en papiers, dossiers et autres photocopies...

    L'administration universitaire, c'est le mal.
     
    violedegambe a BigUpé ce message
  9. Lena.in.Wonderland

    Lena.in.Wonderland
    Expand Collapse
    A reconstruire.

    J'en ris mais en même temps c'est tellement navrant... Surtout pour l'administration, je me crois régulièrement dans les 12 travaux d'Astérix (si si, vous savez, quand Obélix et lui courent dans tous les étages d'un immeuble à la quête d'un formulaire...).

    La mobilité internationale, n'en parlons même pas ! Mon dossier Erasmus a été refusé car la prof qui me prenait en charge n'a pas voulu défendre mon dossier (de son propre aveu) et quand j'ai voulu postuler en tant qu'assistante de langue à l'étranger on m'a révélé que ce n'était pas possible quand on faisait une L2/L3 !

    Par contre je n'ai pas connu la solitude de l'amphi... Ca doit dépendre des filières et donc du nombre d'étudiants par promo ^^

    Bref, je suis maintenant en Master, j'ai survécu à la Licence, n'abandonnons pas maintenant !
     
  10. Danaaé

    Danaaé
    Expand Collapse
    J'me prends la tête, pour pas changer !

    Ma plus grosse désillusion ?  L'administration ! Vraiment. Cette année, pour assumer tous mes cours, je devais avoir le don d'ubiquité ! Et quand tu vas gentiment le faire remarquer au secrétariat sourire aux lèvres prête à partager ton café, ils disent qu'ils vont arranger ça. Et ils empirent les choses. Donc, là, désormais, mon TD tombe pile poil sur le créneau de mon CM et un petit atelier fait des chatouilles pendant une demi heure à mon autre TD.

    Mais sinon, j'ai une vie étudiante qui me plaît, j'ai des copines avec qui je passe des soirées extra, je rencontre tout le temps de nouvelles personnes, je mange bien et équilibré, j'ai mon nid douillé avec mon lit de princesse. Nan, vraiment je me plains pas de la vie étudiante. Juste de la fac en fait !
     
    violedegambe a BigUpé ce message
  11. Steffie38

    Steffie38
    Expand Collapse
    Vacances !!! 8)

    Ahhhh l'administration de la fac !!!!!! Mais c'est que du bonheur *grande ironie dans la voix* !!!!!!

    Par contre je garde un très bon souvenir de mes premières années en résidence universitaire : Faire des rencontres, parler des langues étrangères (enfin écouter les étranger parler français ^^), les soirées dans la cuisine commune...

    ça fait 5ans que je suis à la fac bah j'en ais quand même un peu marre là !!!! ^^
     
  12. Ampernelle

    Ampernelle
    Expand Collapse
    Learning to fly.

    Oh dans ma fac la citée universitaire était géniale (j'ai passé 3 merveilleuses années dans mon 9m²) et on mangeait vraiment très bien :)
    En revanche on a jamais su parler la langue de l'administration. Un grand mystère.
     
Chargement...