Les Drag Kings du cinéma : quand les actrices enfilent le costard

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par ladydandy, le 24 août 2014.

  1. ladydandy

    ladydandy
    Expand Collapse
    Licorne Guest

  2. LadySumire

    LadySumire
    Expand Collapse

    Je sais pas si ça compte vraiment, mais Tilda Swinton en Gabriel dans Constantine, je l'ai trouvée vraiment pas mal. *-* Bon après les anges, certes, sont censé être asexués, mais faut avouer que dans son costard, elle est quand même très beau. 8D
     
  3. Yzorha

    Yzorha
    Expand Collapse
    Je ne dors pas, je médite

    Tilda Swinton, effectivement à été oubliée, et je n'y pense pas (que) pour son rôle dans Constantine mais surtout pour Orlando, ou elle joue un homme (au début du moins, c'est compliqué ^^).

    [​IMG]
     
  4. Nananouka

    Nananouka
    Expand Collapse
    Le plus haut rempart de l'autorité est l'uniformité.

    J'ai beaucoup aimé Valérie Lemercier dans Le Derrière, oui il y a pas mal de cliché mais je trouve que le film joue beaucoup de ça, et ce n'est pas parce que c'est cliché que ça ne peut pas correspondre à certaines réalités.
    J'ai vu aussi Boy's Don't Cry, ce film est vraiment atroce, ça m'a vraiment touché! :tears:
     
  5. Léona B.

    Léona B.
    Expand Collapse
    Actuellement en road trip en Grece :)

    C'est très chouette de faire un article sur ce sujet, mais je trouve dommage qu'il fasse un peu "liste". Le sujet, si passionnant et compliqué, aurait largement mérité une longue introduction sur l'apparition des Drag Queens dans le cinéma, leur représentation selon les époques, les différents types d'actrices qui ont accepté voire refusé ces rôles, une analyse chronologique des films ... bref quelques grandes lignes qui permettraient d'aller au-delà du factuel (même si on sent bien que le sujet te passionne LadyDandy :happy:)
     
  6. Malf

    Malf
    Expand Collapse
    J'ai capturé tout les pokémons !

    Je suis tristesse que Tilda Swinton ai été oublié.
    Elle est magnifique dans ses rôles d'hommes, Orlando !

    Marlène Dietrich et Greta Garbot l'ont aussi fait, ce qui était osé en 1930 !

    Je pense qu'il y avait un côté plus transgressif avant, c'est pour ça que ces performances d'actrice m'impressionnent quand même plus que celles qui nous sont contemporaines.
     
  7. emilys1

    emilys1
    Expand Collapse
    Guest

    Je ne suis pas sûre que ça rentre dans le sujet mais je n'ai pu m'empêcher de penser aux actrices de takarazuka en voyant le sujet, vu que les femmes jouent tous les rôles, femme comme homme.

     
  8. Charlie-Culotte

    Charlie-Culotte
    Expand Collapse
    Je vous prie d'agréer l'expression de mon wesh respectueux.

    Je ne sais pas combien de fois j'ai dû regarder Victor Victoria et She's The Man... Une bonne dizaine de fois, au moins ! Le travestissement (ou gender bender comme on l'appelle dans les mangas, riches de ce genre de thème) m'a toujours complètement fascinée dans les livres et films (dans la vraie vie je m'en fiche un peu, dans le bon sens).  Je ne sais même pas pourquoi :dunno:  (bon en plus le premier film est une comédie musicale, mon pécher mignon, et le deuxième est plein de citations débiles)

    Je regarderais bien les autres films de la "sélection" (notamment les vieux films), malheureusement je déteste les films dramatiques ou tristes...
    Si quelqu'un veut se dévouer pour m'indiquer les films cités qui ne sont pas trop tristes ou chargés en émotions je serais très reconnaissante !
    Par exemple, le film sur la jeune femme soldat du Tsar est-il triste ou non ?

    En tout cas j'ai appris quelque chose, j'ai toujours cru que le Chevalier d'Eon était une femme travestie en homme, et non l'inverse (pas merci Mylène Farmer :vabosser:) (on a les références qu'on mérite j'imagine :moqueur:).
     
  9. Kallisto

    Kallisto
    Expand Collapse
    Blasée

    Merci pour cet article ! J'ai une petite liste de films à voir, maintenant ^^
    J'aime le sujet du travestissement, j'ai lu quelques bouquins pour enfants/ados sur ce thème (surtout des histoires de filles qui se font passer pour des garçons pour s'en sortir. Pour l'instant, je n'ai que "Parvana - Une enfance en Afghanistan" en tête), et ça m'est resté (en plus des nombreux manga que j'ai dévoré).
    Ce que j'aime surtout, c'est la notion de "ligne floue", le fait qu'une femme puisse incarner un homme (et l'inverse) sans soucis, et que ça paraisse naturel (est-ce que cela rentre encore dans la notion de travestissement, je me le demande, je dérive peut-être un peu). Le film "Cloud Atlas" m'a d'ailleurs beaucoup plu sur ce point, puisque certains acteurs changent de "sexe" selon les histoires.
     
  10. Tératogène

    Tératogène
    Expand Collapse
    Nobody likes me, maybe if I cry

    Chouette article, c'est un sujet que je trouve fascinant également.

    J'ai immédiatement pensé au personnage de Ivan dans The L Word. Après, je ne voudrais pas dire de bêtises en le qualifiant de Drag King s'il s'avère qu'il est un homme trans - je ne suis pas allée au bout de la saison concernée.
     
  11. Lady Stardust

    Lady Stardust
    Expand Collapse
    Ah wham bam thank you ma'am!

    Il me semble qu'au contraire elle joue une femme transsexuelle. Généralement pour parler des personnes trans on utilise le genre (et les pronoms qui vont avec) auxquelles ces personnes s'identifient. Une personne née homme mais qui a fait / fait sa transition vers le genre féminin / s'identifie femme est donc... une femme (je pense qu'on peut aussi dire une femme trans si c'est si important que ça à préciser).

    Pour celles plus au fait du vocabulaire, corrigez-moi si je me trompe :hesite:
     
  12. casthel

    casthel
    Expand Collapse
    Guest

    Il vaut mieux éviter d'employer le terme "transexuel", qui entretient la confusion entre sexe, sexualité et identité de genre, pour lui préférer transgenre, trans, trans*…
    Ces termes sont par ailleurs plus inclusifs pour les personnes qui n'ont pas ou pas encore eu d'opérations chirurgicales.

    Et, oui, effectivement, on parle de femme trans pour une personne trans MtF (male to female), et d'homme trans pour un MtF. Dans les cas des personnes agenres, MtU, Mt*, FtU, Ft*… le mieux est encore de repérer comment la personne en question se genre elle-même, voire de lui poser délicatement la question si nécessaire.

    Bon, je résume rapidement pour les néophytes, n'hésitez pas à me dire si j'ai oublié quelque chose ou dit une grosse connerie :)

    Ah oui, et les personnes qui ne sont pas trans sont donc cisgenres, ou cis.
     
    #12 casthel, 26 août 2014
    Dernière édition: 26 août 2014
Chargement...