Les drogues c'est mal?

Sujet dans 'Questions (pas si) cons' lancé par Nastja, le 12 mai 2015.

  1. Nastja

    Nastja
    Expand Collapse
    What would Joan Holloway do?

    Pardon d'avance pour ce titre très simpliste mais je me pose des questions concernant les drogues, notamment les drogues "récréatives".
    Dans mon entreprise, des gens de mon âge (25) disent prendre de l'ecstasy les week-ends et pourtant ils ont l'air en pleine forme la semaine et ils font des grandes écoles tout ça.

    Pour moi, n'importe quelle drogue te laissait au final dans un état pitoyable (avec des marques sur le visage, le regard vitreux, une maigreur extrême, des tremblements, une forte addiction..., un truc dans le genre de Requiem for a Dream. (euh je regarde peut-être trop les films?) :s

    Du coup ça crée une sorte de décalage entre ce que j'imaginais, ce que les médias nous montrent (Faces of meth par exemple) et les gens qui en prennent tous les weekends dans ma boîte.

    Du coup, qu'est ce qui est vrai? Est-ce que c'est exagéré ce qu'on nous montre? Est-ce qu'en prendre seulement en boîte de luxe (j'imagine qu'ils doivent fréquenter ce genre d'endroits) c'est comme si tu te prenais un somnifère parce que t'as peur de passer une nuite blanche?
    Est-ce qu'au final, se faire un "shoot" c'est comme fumer? Genre y'a des risques mais bon, certains vivent très bien.

    Voilà, je me pose des questions.

    /!\ Attention: je ne suis pas du tout intéressée d'en prendre! /!\

    J'aimerais m'excuser d'avance si mon post blesse quelqu'un pour x raisons (quelqu'un qui aurait connu la dépendance, ou celle d'un proche et qui se sentirait offensée qu'on se demande si la drogue c'est mal).
     
  2. Patrickbateman

    Patrickbateman
    Expand Collapse
    "Le bonheur c'est de continuer à désirer ce que l'on possède" - St Augustin

    Je suis pas experte en drogues, encore moins en drogue dure. Ceci dit j'ai une copine qu'a été accro à la cocaïne pendant un bout de temps, qui a réussit à s'en sortir et qu'i n'a pas l'air d'avoir de "marques physiques". Mais peut-être s'est elle arrêté au bon moment.

    De ce que j'ai pu voir pour la weed par contre, c'est traitre car l'effet s'installe insinueusement et seulement sur la durée, ce qui fait que les concernés sont déjà accro à "une herbe bonne pour la santé" et que "non non ça détend juste, ça ouvre l'esprit c'est tout". Ca n'empêche que les personnes que j'ai connu qui étaient accro à cette herbe, avaient les dents jaunes pourries, mettaient dix plombes à consturire une phrase cohérentes et developpait une sorte de paranoïa étrange (toute la société et contre nous, on ets tous manipulés, complot par çi, complot par là). bref :stare:
     
    engoluob, MissVicto, shae661 et 2 autres ont BigUpé ce message.
  3. A2

    A2
    Expand Collapse

    Bonjour
    Voici mon cas : je ne consomme rien de tout ça, j'ai goûté un joint il y a bien longtemps, par contre je fréquente pas mal ces milieux, et une bonne moitié des gens de mon entourage consomment plus ou moins régulièrement ces substances. Voici ce que j'en retiens, ce qu'ils me disent et ce que je me fais comme opinion.
    L'herbe et le cannabis : je connais pas mal de gens qui en consomment quasi quotidiennement. Ils sont persuadés que ce n'est pas grave, ça fait partie de leurs quotidiens, et ces gens passent leur temps à dire que le tabac, c'est le pire, que l'alcool c'est mal etc... Les marques de ce genre de consommation viennent avec le temps, ce sera surtout un vieillissement de la peau et les dents prennent cher... Ceux de mon entourage pensent qu'ils pourraient arrêter facilement, mais c'est facile de trouver un mec qui est en manque : il transpire comme un fou et et est très impulsif. Ces mecs dépensent plus de 400 € par mois pour ça, ils vont chercher ça en pleine nuit parfois, et après te disent que ce n'est pas grave, ça ne contrôle pas leur vie, etc. Je crois qu'il y a un gros déni dans tout ça, de leur part à tous.
    L'ecstasy : je ne connais que des gens qui en prennent de temps en temps en soirée. On me dit que ça permet de tenir une soirée entière sans être fatigué, tu peux boire autant que tu veux sans ressentir les effets de l'alcool, tu es tellement libre dans ta tête, que les amitiés se créent facilement, les discussions viennent vite. Par contre on m'a aussi dit que c'est très fort, et que l'estomac dérouille si tu en prends trop souvent.
    La coke : Perso déjà, le fait de se mettre un truc dans le nez... Je ne comprends pas. C'est un peu comme l'ecstasy pour les effets, tu fais la fête sans avoir envie de dormir, ne ressents pas les effets de l'alcool et tu as envie de parler avec tout le monde.
    Je ne connais rien d'autre que ça.
    Ce que j'en retiens : les gens qui en prennent sont en groupe, ils en prennent tous, et ne se rendent pas compte comment ils deviennent. Quand ils en parlent, comme tes amis je pense, ils te disent que c'est cool, que tu te sens différent-e... Sauf que si tu étais la seule personne dans ce genre de soirée à ne rien prendre, tu te rendrais compte du vide de la chose. Mes amis radotent tout le temps, ils n'ont plus aucune conversation constructive, et financièrement sont capables de dépenser mon loyer en une soirée pour au final pas grand chose.
    Pour moi, ce sont des gens mal dans leur peau, dans leur tête, ils ont besoin d'avoir l'esprit embué pour apprécier les moments en société. Ils ne se rendent pas compte de ce qu'ils deviennent.
    Je ne sais pas quel âge ont tes amis et quelle est la fréquence de leurs soirée sous substances, mais crois-moi, si tu ne le vois pas sur eux aujourd'hui, tu le verras bientôt. Si c'est récent, leur foie élimine rapidement tout ça aujourd'hui, ce qui efface les effets et leur donne une mine correcte au travail le lundi.
    Mes amis sont tous dans la trentaine, ils en ont les traces sur le visage, et aujourd'hui quand ils font des soirées dans cet état, le lendemain ce sont des zombies, ils restent assis la journée entière à se dire "pure soirée", à penser à la prochaine fois... Et je ne sais pas si ça a un lien, mais touts un par un perdent leur travail, et sont ensuite incapables de retrouver de la motivation pour en chercher ou même pour faire d'autres démarches... Ils dépensent le peu qu'ils ont là-dedans et deviennent vraiment des déchets humains.
    Je ne veux pas grossir la chose, moi aussi je me suis posé cette question en les voyant, mais ne pense pas à une soirée qu'ils relateront comme la meilleure de l'année : fais le bilan de ta vie quotidienne, et demande-toi si dans 10 ans ils pourront encore faire ça;
     
    jorda, Alaska Nokomis, Glück et 10 autres ont BigUpé ce message.
  4. Lunafey

    Lunafey
    Expand Collapse
    Une communauté qui empêche le dialogue, les points de vues alternatifs et la critique est une communauté malade.

    Après "les drogues" c'est très large. Si on prend la définition de "substance exogène entraînant des modifications de perception et/ou de comportements", l'alcool est une drogue, et la plupart des médicaments aussi. En fait, il existe des milliers de drogues, légales et illégales.
    On peut calculer le taux de neurotoxicité d'une drogue, et par exemple l'alcool est bien plus neurotoxique que le THC (cannabis), le LSD, les methamphetamines, ou l'extasy. Alors "la drogue c'est grave", pour moi ça dépend de la dose consommée (rapport au poids, taille, et résistances), de la fréquence de consommation, de la connaissance de la substance, et du contexte environnemental et psychologique au moment de la prise.
    :)
     
    #4 Lunafey, 12 mai 2015
    Dernière édition: 12 mai 2015
    Juda Bricot, Worakls, zenobe et 14 autres ont BigUpé ce message.
  5. Nastja

    Nastja
    Expand Collapse
    What would Joan Holloway do?

    Petite précision: ce ne sont pas mes amis, ce sont des collègues (ils ne bossent même pas avec moi directement). :)

    @Lunafey Je parlais des drogues récréatives. Les typiques Ecstasy / Cocaïne / LSD et autres.
    Tu as l'air de dire que prendre un petit comprimé d'ecstasy ou un verre de vin en soirée de temps en temps ça revient au même? (c'est vraiment une question).

    @A2 Est-ce qu'ils perdent vraiment leur travail? Je parle de gens qui sont Consultants en strat, Auditeurs SI tout ça.
    Mais tu as raison, peut-être qu'ils sont mal dans leur peau s'ils ont besoin d'avoir l'esprit embué comme tu dis. :s
     
    Madame de La Fayette a BigUpé ce message
  6. Lunafey

    Lunafey
    Expand Collapse
    Une communauté qui empêche le dialogue, les points de vues alternatifs et la critique est une communauté malade.

    @Nastja: justement, toutes les drogues peuvent être récréatives... Même certains sirops contre la toux. Donc tu parle uniquement de l'usage récréatif ? (toutes les drogues que j'ai cité en font parti du coup ^^)
    Bah, d'un point de vue social, boire de l'alcool et prendre de l'ecstasy n'est pas pareil. Mais d'un point de vue physique, se bourrer la gueule est plus nocif physiquement que prendre un comprimé d'ecstasy, oui. D'ailleurs, fumer du tabac est également plus nocif physiquement qu'un comprimé ou un carton. C'est la loi française et notre culture qui fait penser le contraire ^^
    Tiens, je te joins deux tableaux de classification, ça aide à mettre les choses en perspective, et la moitié des substances citées sont celles qui sont délivrées à la pharmacie à monsieur et madame tout le monde :
    [​IMG] (méfie toi juste des valeurs avec un point d'interrogation)
    [​IMG]
     
    #6 Lunafey, 13 mai 2015
    Dernière édition: 13 mai 2015
    Ursinae, Coq', A Kane et 8 autres ont BigUpé ce message.
  7. Nastja

    Nastja
    Expand Collapse
    What would Joan Holloway do?

    @Lunafey En fait j'avais précisé "récréatives" pour ne pas inclure tout ce qui est calmants / anxiolytiques etc.

    Mais pourquoi la loi et notre culture nous feraient penser ça alors?
     
  8. Lunafey

    Lunafey
    Expand Collapse
    Une communauté qui empêche le dialogue, les points de vues alternatifs et la critique est une communauté malade.

    Mais tout ce qui est calmant et anxiolitiques sont aussi utilisés de manière récréatives par certaines personnes ^^

    Parce que l'alcool et le tabac sont de vieilles institutions très rentables, qu'il ne serait pas productif d'informer la population que la plupart des substances "de sales toxicos" sont en fait moins dangereuse que le saint verre de vin, et que l'industrie pharmaceutique à tout intérêt à faire une distinction entre "médicaments" et "drogues". Parce que la France est un des plus gros consommateurs européens de drogues légales, et que ça ferait bobo à l'économie si du jour au lendemain on disait à tout le monde "hey, en fait ce que vous consommez c'est plus nocif que ce que consomment les dangereux toxico qu'on vous montre tout les mois dans Zone interdite, bonne journée !" XD
    Mais tu me diras, dans les pays anglo-saxons on ne fait pas cette distinction et on dit "drug" pour les médicaments ^^
    Et puis c'est aussi une tradition française d'avoir une politique punitive. Dans d'autres pays, les personnes dépendantes à une substance sont considérés comme à soigner, pas à mettre en taule, et les drogues sont depenalisés (ce qui, au passage, semble donner de meilleurs résultats que notre façon de faire)
    :cretin:
     
    Azahar, Tamiat, A Kane et 9 autres ont BigUpé ce message.
  9. Alkaline

    Alkaline
    Expand Collapse
    "You have enemies? Good. That means you've stood up for something, sometime in your life" Churchill.

    @Lunafey (D'où vient ce tableau ? Je questionne la source notamment parce que un tableau du genre qui ne sait pas orthographier correctement le mot ecstasy, ça me laisse sceptique sur la valeur scientifique de ceci)

    Bon vu que je suis en période d'exam je prendrai le temps de me renseigner par moi-même plus tard, mais... Est-ce que c'est pas une notion de dose tout ça ? Quand on dit alcool, on parle d'un verre de vin de temps en temps, d'une cuite sévère ou d'alcoolisme ordinaire ? Idem pour tout le reste, du coup.
    Je suis d'accord pour dire qu'en effet les médicaments ont des effets sur le système nerveux créant des dépendances physiques et mentales, de même qu'ils sont toxiques... Cependant n'oubliez pas que s'ils sont sur le marché c'est qu'on considère le rapport bénéfices/risques positif pour certains patients.

    Maintenant en effet si l'on parle des drogues utilisées en usage récréatif (qu'elles soient créent pour ça ou détournées), ça signifie que par définition elles sont nocives. La question que je me pose est : pourquoi chercher à les classer ?
    Pour l'usage du tabac, déjà il a un gros avantage par rapport aux autres : vous n'allez pas mettre en danger direct les autres suite à la consommation de tabac, qu'elle que soit le dosage.
    Pour l'alcool, j'imagine qu'il y a un gros lien social oui, mais à creuser...
     
  10. Jinko

    Jinko
    Expand Collapse
    One life, one chance

    Et le tabagisme passif alors ? :hesite:
     
    Chocapiix, lafillelabas, Maia Chawwah et 4 autres ont BigUpé ce message.
  11. Alkaline

    Alkaline
    Expand Collapse
    "You have enemies? Good. That means you've stood up for something, sometime in your life" Churchill.

    @Jinko J'y ai pensé en l'écrivant, mais ça me semblait évitable (endroit aéré, ou tout simplement aller fumer ailleurs et revenir) alors que quelqu'un qui prend une autre drogue a une conduite directement dangereuse pour les autres jusqu'à l'excrétion/élimination (avec par exemple risque de perte de contrôle, d'agressivité, conduite à risques...).
     
    Jinko a BigUpé ce message
  12. Lunafey

    Lunafey
    Expand Collapse
    Une communauté qui empêche le dialogue, les points de vues alternatifs et la critique est une communauté malade.

    Pour les tableaux, il existe une page wiki sur la classification des psychotropes, assez riche. Le premier vient du rapport de Bernard Roques, le deuxième de la collaboration de Nutt, David, Leslie A King, William Saulsbury, et Colin Blakemore.
    Après, je pourrais donner les sources d'un certain forum très très bien rempli en matière de drogues (illégales et légales) et de chimie, mais je ne pense pas que Madmoizelle m'y autorise. Mais je peux donner le nom en privé si vous avez une furieuse envie d'apprendre plein de trucs compliqués-que-ça-me-donne-mal-à-la-tête-tout-ces-chiffres :)

    J'ai parlé de "comprimés et de cartons", je n'ai pas dit directement MDMA, et j'ai parlé de dommages physiques dans ma phrase (pas que neurotoxiques, donc) mais maintenant qu'on y est, comparons gaiement ! :
    MDMA
    Neurotoxicité =
    "Si la neurotoxicité de la 3,4-méthylènedioxyméthamphétamine (MDMA, ecstasy) semble bien établie chez l'animal, il n'en est pas de même chez l'homme puisque les effets aigus ou chroniques de la MDMA n'ont fait l'objet d'aucune étude systématique. Les données actuellement disponibles proviennent essentiellement de récits de cas uniques."
    N. FRYDMAN
    On commence même à penser le contraire : ici
    Dommages à long terme (usages réguliers) = amaigrissement, affaiblissement, irritabilité, insomnie, anxiété, dépendance voire troubles de la personnalité, toxicité pour le foie, flash-backs
    Morts par an en France = On enregistre environ 4 décès par an liés à la consommation d'ecstasy (OCRTIS) [dues au court ou long terme, on sait pas, mais ça donne quand-même une idée sachant qu'on estime les habitués à 200 000 en France]

    Tabac
    Toxicité et neurotoxicité = La fumée résultant de la combustion du tabac comporte plus de 5 300 substances toxiques, dont 50 reconnues cancérigènes par le Comité International de Recherche sur le Cancer. On note des risques majeurs d’accidents vasculaires cérébraux, lien entre la dégradation des facultés intellectuelles et consommation de cigarettes, augmentation des risques de développer la maladie d’Alzheimer et d’autres démences, etc.
    Dommages à long terme (usages réguliers) = Problèmes cardio-vasculaires, cancers, infections pulmonaires...
    Morts par an en France = 73.000 (APM)

    Tu avoueras tout de même que ces faits sont intéressants :fleur: Il me semble que j'avais vu une comparaison d'un grand nombre de drogues sur un article de toxicologie, faut que je le retrouve.
    Sinon, on peut aussi s'amuser à faire ça avec l'alcool, mais je te laisse imaginer les chiffres.

    Perso j'ai parlé de dépénalisation, pas de légalisation, je me souviens plus si quelqu'un d'autre en a parlé :/ . Mais si je puis me permettre, la légalisation empêcherait justement les intéressé-es de consommer n'importe quoi (puisque si c'est vendu par l'état, on ose espérer que le produit serait de qualité et pas coupé, comme c'est le cas du cannabis dans certains états des USA), de plus une plus grande sensibilisation serait faite auprès de la population, ce qui réduirait les risques que la population "fragile" consomme des produits non-adaptés (et s'ils le font en toute connaissance de cause, ça s'appelle la liberté individuelle).

    Tout à fait d'accord avec toi, c'est d'ailleurs ce que j'ai écrit dans mon premier message :langue:

    Pour les médicaments, j'avais comparé les risques à court terme et long terme entre les anti-dépresseurs et neuroleptiques, et bah ça me faisait bien plus peur que les effets à court terme et long terme des drogues "moyennes" :/
    Ensuite, pourquoi les classer... Déjà parce que c'est intéressant, ensuite parce que ça met en évidence que les lois ne sont pas toujours logiques (cannabis vs alcool par exemple, et je ne consomme pas de cannabis au cas-où on remettrais ma neutralité en cause ^^), et puis je suppose que ça permet de les comprendre et d'adapter les lois et les soins à leurs égard ? :)
    Bon après, la toxicologie c'est un truc qui me passionne (comment tel ou tel substance fait cet effet, à quoi sont dues les différentes résistances entre les individus, pourquoi quand on bois du pamplemousse avant telle drogue modifie son effet...) mais je comprends que ça semble barbant pour d'autres \o/

    En fait, ce qui m'irrite, c'est qu'on nous pousse a voir l'alcool comme un truc sympa et pas dangereux si c'est avec modération, mais à contrario on nous pousse à voir des drogues illégales moins ou autant nocives de manière diabolisée. C'est une sorte d'hypocrisie de notre société qui me fascine !
     
    #12 Lunafey, 14 mai 2015
    Dernière édition: 14 mai 2015
    CaraNougat, Coq', A Kane et 12 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...