Les études ce n'est peut-être pas pour moi alors que faire?

Sujet dans 'Etudes, stage, emplois - Le Monde de l'entreprise' lancé par AnonymousUser, le 4 janvier 2011.

  1. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je me retrouve actuellement dans une impasse j'ai eu mon bac L en 2009 l'an dernier je n'ai pas fini une L1 de droit et cette année mes résultats en L1 de lettres modernes appliquées sont encore plus désastreux.
    Jusqu'ici j'ai toujours pensé que je m'épanouirai grâce aux études supérieures. Je ne me sentais bien ni au collège ni au lycée et il s'avère que ce n'est pas le cas. Je crois que je n'ai tout simplement pas le niveau pour réussir à la fac ou même dans les études tout court.
    Depuis la fin du collège j'ai toujours été une élève assez moyenne avec mes deux années de fac foirés je sais que mon dossier scolaire va en pâtir. Je doute qu'on me prenne en BTS ou en DUT, je ne sais plus quoi faire...J'ai l'impression que je ne ferai rien de ma vie à cause de ça. Est-ce que certaines d'entre vous ont déjà étés confrontés à ce problème ou auraient des solutions,des idées à me proposer? Pour le moment je vais une fois de plus, de trop droit dans le mur.
     
  2. Ava*

    Ava*
    Expand Collapse
    Amoureuse

    Peut être que c'est simplement la Fac qui ne te convient pas.

    Moi, j'ai eu mon bac en 2010, j'ai été refusé en DUT et ma roue de secours c'était la Fac, j'ai tenu trois mois.
    J'ai arrêté en décembre.

    Comme toi j'ai toujours cru que je m'épanouirais beaucoup mieux dans les études sup alors que je m'ennuyais a mort au lycée et au collège.

    Je travail depuis que j'ai 16 ans, et j'ai réalisé récemment qu'en fait je voulais rentrer dans la vie active le plus vite possible, mais pas sans diplôme.
    Alors voilà, je fini cette année scolaire en faisant des petits boulots et l'année prochaine, si tout se passe bien, je commence une formation par alternance sur 2 ans.

    Peut être que tu es aussi dans mon cas.

    En tout cas je te souhaite plein de courage, parce que c'est vraiment pas simple de trouver sa voie.
     
  3. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je tiens tout d'abord à vous remercier pour vos réponses, ça fait chaud au c?ur de se dire que quelqu'un prend un peu sur son temps pour me répondre.


    Justement mes notes de bac ne sont pas vraiment "extraordinaires" je n'ai pas eu de mention j'ai peur d'être refusée dans un DUT. J'ai surtout peur d'échouer une fois de plus c'est ma hantise. Ce serait une année de plus que j'aurai perdue. A cause de ça je passe de plus en plus pour être une personne instable aux yeux de ma famille.
    Le problème c'est que je ne me sens pas assez mûre pour rentrer dans la vie active et d'un autre côté je ne me sens pas non plus capable de réussir des études. J'ai tellement peur d'échouer une fois de trop que je suis complètement perdue, comme si je ne pouvais rien faire contre tout ça.

    Je crois que j'ai plus envie d'étudier pour apprendre de la pratique. Jusqu'ici j'ai toujours eue l'impression que tout ce que j'apprends ne me servira pas enfin pas tel quel. Depuis que j'ai quitté le lycée j'ai toujours l'impression de viser trop haut quoi qu'il arrive, qui que je décide et qu'à un moment ou un autre ça va me retomber dessus. Si je m'écoutais je ne ferai plus rien.

    En effte pour dire que je suis "nulle" je m'appuie essentiellement sur mes notes. Cette année il m'est arrivée plusieurs fois de penser avoir rendus de bonnes copies et d'avoir beaucoup moins que la moyenne finalement. Avec le temps j'en viens même à me demander comment est-ce que j'ai eue mon bac?
    J'ai tout simplement l'impression que je n'ai pas ma place à la fac. J'ai du mal à travailler régulièrement, une fois que je rentre des cours je suis en générale incapable de faire quoique ce soit. J'habite assez loin de mon université mais ce n'est pas une excuse, j'ai l'impression de voler la place de quelqu'un qui serait plus méritant que moi.
    J'ai longtemps pensé que de longues études me plairaient c'est à dire 5 ans en fac jusqu'au master. Déjà cette année j'avais pour projet après l'obtention de ma L2 de prendre une année pour préparer des concours,peut-être faire après une L3 professionnelle. Le gros hic c'est que je vais encore rater une année et l'année prochaine je vais encore essayer d'obtenir un bac+1 dans une autre formation. J'ai l'impression que je pourrai perdre au moins 5 ou 6 ans de ma vie comme ça, vu que j'en ai déjà perdus 2.Un bac+2 me conviendrait très bien mais j'ai l'impression que c'est inatteignable pour moi quelque soit la filière et la formation choisie. Le plus dur sera surtout de boucler l'année, de supporter l'après-partiels où tout le monde sera là à compter ses points, le nombre de matière validée, à se réjouir et moi je n'aurai rien à dire. Je me sentirai oppressée, exclue, par fierté je ferai encore comme si ça ne me touchait pas. Alors que c'est tout le contraire.
     
  4. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    J'ai décidé que quoiqu'il arrive après les partiels je vais essayer de passer un concours. Je ne pense pas le faire cette année étant donné que j'ai déjà du mal à étudier correctement. :erf:
     
  5. Trafalgar

    Trafalgar
    Expand Collapse
    Don't stop me now.

    Déjà, quels secteurs t'intéressent? Ton plus gros problème je pense que c'est la motivation, tu ne sais pas ce que tu réserves l'après-Fac alors tu paniques. Reprends les choses depuis le début et demandes toi ce que tu veux faire, même passer un cap, être apprenti, tu peux encore tout faire!
    Moi aussi j'ai "perdu" deux ans car j'ai fait une fac de médecine et la je prépare des concours, mais chaque année m'a permis de me restructurer, de me dire ça je peux le faire, ça je ne le peux pas.
    Tu as décidé de faire quoi alors?
    Si tu veux je peux t'aider à chercher des secteurs qui te plairait, n'hésites-pas ;)
     
  6. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Il y en a trois qui m'intéressent celui d'adjoint administratif, de secrétaire administratif et celui de rédacteur territorial.
    Ce serait bizarre que je passe finalement le dernier vu que le programme est aussi axé sur du droit. La fonction a l'air malgré tout intéressante.
    Je sais que c'est un peu vieux jeu mais si j'en venais à passer et à réussir un de ces concours j'aurai vraiment l'impression de toucher à quelquechose de concret. Je me sentirai plus rassurée concernant mon avenir. C'est ce qui m'importe le plus finalement, avoir l'impression que ce que je fais va réellement me mener à du concret.
    EDIT: Même si j'ai du mal à l'admettre je crois que je réussirai mieux mes études en étant plus encadré dans mon apprentissage. C'est ça mon plus gros problème avec la fac je crois. Je vais sûrement aller le week-end prochain à un salon sur la réorientation, j'espère qu'il y aura des écoles qu'il est possible d'intégrer en février.
    J'ai déjà réfléchie à un possible redoublement, en étant très optimiste l'an prochain il y a des chances que j'ai mon année vu que je doute qu'on va changer le programme et que j'ai déjà des repères concernant le travail. Une fois en L2 les choses seront plus compliqués. Je vais à nouveau manquer de confiance en moi, me saborder et tout foirer.
    C'est ça mon plus gros frein dans mes études, mon manque de confiance en moi. Je ne dis pas que j'aurai pu réussir en droit ou en lettres modernes appliquées mais je sais qu'au cours de cette année et de même l'an dernier j'ai subitement doutée de moi. A partir de ce moment mes notes ont chutés, je n'ai pas cessé de me comparer aux plus brillants étudiants que je côtoyais. Mon plus gros problème pour le moment c'est moi. Je suis tellement persuadée que je suis une bonne à rien que j'en deviens une à la longue . J'ai peur de tenter autre chose et de me heurter encore à mon problème d'estime, de confiance en moi.
     
  7. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Désolée pour le double-post, je voulais ajouter que je crois que je vais faire une pause concernant les études. Je crois que je pourrai réussir n'importe quoi à partir du moment où j'y crois et très franchement ça n'est pas du tout le cas.
     
  8. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    C'est exactement ça j'ai totalement paniqué l'été dernier à l'idée de me retrouver un an sans rien faire. J'ai postulé dans un peu tout et n'importe quoi. Depuis un moment je pense à prendre une année sabbatique, mais je me demande si ça n'est pas trop tard. Après le bac j'ai été très tentée de le faire, mais mes parents ont trouvé ça complètement fou. Pour eux en faisant ça "je sortirai du système". Je vais finir l'année pour ne pas avoir de problèmes avec le CROUS, j'ai peur qu'ils me demandent de les rembourser. J'avoue aussi ne pas vouloir rester chez moi, je ne sais pas quoi faire pour le moment. Mes parents ne me comprennent pas,ils ne veulent parler que de ça et on si dispute toujours. Ils me demandent en permanence "Qu'est-ce que tu vas faire maintenant?" "Qu'est-ce que tu veux faire l'an prochain?" Ils veulent justement que je finisse bêtement ce que j'ai commencé, mais je peux pas, je veux pas résumer mes études à ça: finir ce que j'ai commencé. Je suis déjà allée au CIO de ma ville et à chaque fois on m'a demandé si j'avais déjà des idées...Là est le problème je ne saurai même pas dire ce que j'aime, ce qui me passionne. Ça me donne l'impression d'être complètement vide, de ne pas avoir de personnalité. Au lycée j'étais tellement paniqué face à APB que je me disais souvent que j'aurai préféré qu'on choisisse pour moi parceque j'en suis incapable. Je me le dis toujours.
     
Chargement...