Les Français souhaitent davantage de contrôles et une limitation de leur liberté.

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par Denis, le 18 juillet 2016.

?

Plus de sécurité et moins de liberté :

  1. je suis pour

    15 vote(s)
    6.9%
  2. j'hésite

    35 vote(s)
    16.1%
  3. je suis contre

    166 vote(s)
    76.5%
  4. je m'en fous !

    1 vote(s)
    0.5%
  1. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Un sondage réalisé après l'attentat de Nice par l'Ifop pour le Figaro nous apprend que 67% des Français ne font pas confiance à F. Hollande pour lutter contre le terrorisme.
    Ils sont 81% à souhaiter davantage de contrôles et une limitation de leurs liberté.

    Qu'en pensez-vous les madz ? Etes-vous en phase avec cette opinion majoritaire ? Etes-vous prêtes à sacrifier une part de vos libertés au profit de votre sécurité ? Si oui, lesquelles ?
     
  2. Volodia

    Volodia
    Expand Collapse
    Photographie non contractuelle.

    Je pense qu'il faut se méfier des sondages. On a pas les questions, qui peuvent être très orientées (surtout si ça vient du Figaro, pas réputé pour son progressisme). Il faut noter aussi que le sondage a été réalisé au lendemain de l'attentat de Nice, un moment pas franchement propice à des reposes posées et réfléchie. Un sondage "dans l'émotion" est toujours à prendre avec des pincettes de 8km de long.

    Sinon pour répondre à la question, je suis contre. Je pourrais dire "oui" parce que, étant moi aussi dans l'émotion, j'ai tendance à me dire "mais oui faut empêcher les attentats par n'importe quel moyen !", si j'avais l'assurance que ces fameuses mesures de limitation des libertés sont ponctuelles et appelées à disparaitre quand leur utilité sera terminée, mais je n'ai aucune confiance dans un gouvernement (n'importe lequel) pour faire marche arrière le moment venu. Malheureusement, j'ai peur que les conséquences sur le long terme soient terribles. Sur le principe éthique, je suis donc contre.
    Ceci dit pour répondre vraiment à cette question, faudrait savoir de quel type de contrôle on parle, et de quel type de limitations de libertés.
     
    ChansonMuette, May-A, Lis et 12 autres ont BigUpé ce message.
  3. madmoizelle N

    madmoizelle N
    Expand Collapse
    Comment qu'c'est ?

    Les lecteurs du Figaro vont être contents, ca a déjà commencé avec un nouvel amendement sur la protection des sources des journalistes ou plutot leurs non protections du coup.
     
    Lis, Mario From Space, lalaya et 6 autres ont BigUpé ce message.
  4. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Le sondage n'a pas été réalisé sur le Figaro. Il a été réalisé par l'institut de sondage Ifop et publié par le Figaro. L'Ifop travaille sur un échantillon représentatif de la population.

    S'il avait été réalisé sur les seuls lecteurs du Figaro, on voisinerait les 100 % :cretin:
     
    Misara, Lunafey, Anera et 2 autres ont BigUpé ce message.
  5. madmoizelle N

    madmoizelle N
    Expand Collapse
    Comment qu'c'est ?

    @Siya Hakurei L'etude complète est si ca t'intéresse. J'ai pas encore fini de la lire mais c'est intéressant les comparaisons des résultats en fonction de la date à laquelle la question est posée.
     
    Lis, littlecassy, Allitché et 6 autres ont BigUpé ce message.
  6. Caporal Lapalissades

    Caporal Lapalissades
    Expand Collapse
    Hey, where is everybody? Hellooooo? Anyone here?

    Sur la question de faire confiance à François Hollande et son gouvernement pour gérer les attentats, je dirais que je suis assez d'accord avec cette partie du sondage, tout simplement parce qu'on nous proposes exactement la même réponse qu'en novembre en pire... c'était déjà largement à coté de la plaque et inefficace en novembre je vois difficilement pourquoi ce serait plus pertinent en juillet... Cela dit ça n'est pas exactement comme si on avait des alternatives crédibles dans les autres partis ou propositions, tout le monde est bien trop occupé à remplir son agenda politique en vue des présidentielles, plutôt que de se pencher réellement sur les problèmes... Et c'est comme ça qu'on se retrouve avec des montées d'adhésion au FN dans le plus grand des calme...

    Quant à la deuxième partie du sondage... Non, non et trois fois non! Comme l'a dit @Siya Hakurei , c'est la porte ouverte à toutes les dérives et on à déjà les deux pieds dedans. Est il vraiment nécessaire de rappeler les conséquences de l'état d'urgence que ce soit en terme de perquisitions abusives, ou des conséquences sur la liberté d'expression surtout en ce qui concerne les manifestations ( loi travaille, 49.3, COP 21)?

    Maintenant il faudrait voir aussi ce qu'on entend par plus de sécurité, surtout quand c'est pour rajouter derrière "au détriment des liberté". Ce simple morceau de phrase devrait suffire à faire résonner la sonnette d'alarme. Actuellement on a déjà un système de surveillance et de sécurité qui frôle l'absurde pour ne pas dire qui est ostensiblement absurde. On a des militaires déployés partout sur le territoire, formés la plupart du temps à travailler sur des terrains qui n'ont rien à voir avec les réalités des rues françaises et qui sont mobilisés dans le vide la quasi intégralité du temps dans des conditions très limites. Et je ne parle pas ici des cas d’événement type euro/14 juillet qui sont des situations spécifiques qu demandent une sécurité accrue. Sans compter que ces même militaires s'épuisent jours après jours psychologiquement et physiquement pour rien... On peut donc commencer à se poser de légitimes questions sur leur efficacité et leur nécessité réelle. Et ce n'est pas des soldats en plus qui vont permettre d’arrêter un camion de plus d'une tonne en pleine course soyons réalistes...

    Le plan vigipatre à déjà été largement renforcé avec les attentats du 13 novembre, je vois difficilement comment faire plus à ce niveau là à moins de mettre un policier derrière chaque citoyen H24 ce qui en plus d'être infaisable n'a aucun sens. Si il y a quelque chose à revoir dans notre système vu de l’extérieur avec ce qui ressort des enquêtes sur chaque attentats, ce n'est pas tant les moyens logistiques que la façon dont les différents services communiquent entre eux qui semblerait être à revoir.

    Voilà pour la sécurité directe, maintenant pour la sécurité qui pourrait impliquer une restrictions des libertés... En dehors du fait que je suis profondément contre, j'aimerais savoir de quoi on parle exactement. D'une interdictions de rassemblement de toute sortes: manifestations, événements, concerts, se rassembler dans un bar ou dans une salle de classe ça compte? Je pousse le concept à l'absurde mais il va peut être falloir rappeler à ces personnes que le risque zéro n'existe nulle part, et interdire les rassemblement impliquera seulement la création de nouvelle façon d'agir et de frapper pour ces terroristes. Si on suit cette logique l'intégralité des citoyen va finir assignée à résidence pour "plus de sécurité". Si personne ne sort de chez soi pas de risques d'attentats non?.

    Est ce qu'on parle de plus de surveillance? plus de surveillance téléphoniques, des réseaux sociaux, d'internet? Bon premièrement on ne court-circuitera pas la communication des terroristes tant que facebook, twitter youtube et consort ne se décideront pas à mettre en place de vraies politiques pour réguler ces compte là... Donc le pouvoir du gouvernement français là dessus et très minime, ensuite est ce que les français souhaitent vraiment être sous contrôle permanent sans raison valable si ce n'est l'état d'urgence? Permettez moi d'avoir des doutes.

    A moins qu'on parle là de pouvoir condamner les personnes à partir du moment où elles ont lien avéré avec des gens liés à Daesh ou au djihads et avant qu'elles aient passé à l'action... Et si c'est à ce genre de mesure que les gens pensent, effectivement on entre dans des mesures extrêmement liberticides, si on commence à anticiper les crimes avant qu'ils n’adviennent... Et dans ce cas là, à partir de quel type de lien se risquerait-on des conséquences? De quelle façon détermine-t-on la potentielle dangerosité d'une personne en fonction de ses relations... Et concrètement est il réellement acceptable d'emprisonner quelqu'un alors qu'il n'a actuellement enfreint aucune loi? Et si on commence a arrêter les gens de façon arbitraire sur les questions du terrorisme, on s’arrêtera où ensuite? Parce qu’on ne me fera pas croire que ce type de mesure ne finira pas par être élargie à des sujets plus globaux.

    Ou alors on parle de mesures qui n'en sont pas, purement populistes et inutiles du type de la loi qui à failli passé sur les bi-nationaux? Personnellement ça m'interroge, j'ai beau chercher je ne vois pas qu'elle loi liberticide pourrait nous assurer réellement plus de sécurité et ne pas finir par être détournée à plus ou moins long terme...

    Enfin je suis un peu du même avis que @Volodia j'ai du mal à voir comment un sondage réalisé dans l'émotion peut être représentatif de l’avis général français... D'autant que quelques jours après un attentat n'est pas exactement ce que j’appelle un avis claire, réfléchit et non influencé... On peut faire dire n'importe quoi aux gens dans ces conditions... Et surtout ce qu'on a envie d'entendre.

    Selon moi, ce type de sondage réalisé en réaction à l'attentat de Nice ne vise qu'à entretenir un climat de paranoïa et de terreur ambiante sur une menace qui n'est pas aussi grande que ce qu'on s'échine à a nous faire croire... Effectivement des attentats c'est moche et triste et c'est terrible pour ceux qui perdent des gens, mais la menace dont on nous parle est un épouvantail. Elle existe mais dans des proportions bien plus minimes que ce qu'il n'y parait. Alors je m'excuse, mais je vais faire preuve d'un relativisme assez corsé, et de comparaisons assez froides. Si les conséquences des attentats sont encore trop sensibles et trop chaudes pour vous épargnez vous la peine de lire ces dernières lignes.

    Comme je l'ai dit le risque zéro n'existe pas et a moins d'éradiquer totalement les groupes terroristes, on peut prendre les mesures qui nous chantent on ne parviendra jamais à empêcher tout les attentats et encore moins à les empêcher de faire des victimes. C'est impossible. Maintenant il serait bon de se rappeler que depuis le début de l’année nous n'avons subit que trois attentats, hors trois, c'est déjà trop et je suis d'accord avec vous. Mais trois c'est aussi pas grand chose en vérité en terme d'attaque, (les syriens et irakien pour ne citer qu'eux en savent quelque chose), alors non je ne vais pas vous faire le coup du c'est pire ailleurs alors tant pis pour ce qu'il se passe en France. 1 mort, 200 ou plus ça reste terrible mais il s'agit là bien de bien jauger la menace pour réagir en conséquence et surtout ne pas faire une montagne de ce qui n'est qu'une colline. Ce n'est pas en grossissant la menace qu'on la traite efficacement, on se contente de faire peur au gens et on les empêche de réfléchir clairement, à ce jeu là. Une menace sporadique n'est pas une guerre ouverte, combien même elle fait un nombre considérable de victimes. Nous sommes dans une guerre froide qui nous fait quelques piqûres de rappel de temps à autre et q u'on essaye de nous faire passer pour une guerre civile...

    A titre de comparaison et pour relativiser ce qu'on nous fait passer pour la plus grande menace contre la vie des français, les attentats depuis ce début d'année 2016 on fait environ 300 morts ( a peu prés j'ai pas calculé) et depuis ce début d'année et jusque juin les accidents de la route ont fait 1 569 morts. Autre comparaison en 2014 la France à fait état de 803 homicides. Et l'on pourrait continuer longtemps avec tout un tas d'autres facteurs de mort autre que la maladie, ou al mort naturelle. Autant dire que ce n'est pas les attentats qui tuent le plus les français.

    En conséquent je n'ai qu'une question à posé est ce que cette menace vaut réellement de se priver de nos libertés et les mesures militaires qui sont prises actuellement?
    Je crois que mon avis, sur le sujet est assez claire avec ce tréééés long post :cretin:( désolé pour ça) je laisse les autres se faire leur avis mais je crois qu'il grand temps de relativiser ce qui se passe en France.
     
    #6 Caporal Lapalissades, 18 juillet 2016
    Dernière édition: 18 juillet 2016
    Nunnally, May-A, Unebouquineuse et 16 autres ont BigUpé ce message.
  7. JulietteV21

    JulietteV21
    Expand Collapse

    Je viens de regarder la publication de l'Ifop et 50% des sympathisans du NPA seraient en faveur d'une restriction de liberté, 70 pour EELV, 68 pour le FDG, 79 pour le PS... J'ai de gros doutes sur la fiabilité d'un tel sondage. Sinon il y a bien un fossé générationnel puisque 65% des 18-24 sont pour une telle restriction des libertés.
     
    Fanncy, Adios Badmoizelle, Pinceau_ et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  8. madmoizelle N

    madmoizelle N
    Expand Collapse
    Comment qu'c'est ?

    @lsophieful ...qui nous a mené au 21 avril 2002. On n'apprendra décidément jamais rien.
     
    Eclise, Zyga, Tubbs et 3 autres ont BigUpé ce message.
  9. ChochanaRose

    ChochanaRose
    Expand Collapse

    Je pense qu'il faut se méfier des sondages. Il ne représente pas l'intégralité des français surtout venant d'un journal orienté dont le lectorat le sera sûrement.

    Personnellement je suis absolument contre. Un pays qui renonce à sa liberté pour la sécurité n'aura ni l'un ni l'autre.

    Ma liberté est plus importante que tous les danger du monde.
     
    Deraio, Eclise, Tante Clara et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  10. lafillelabas

    lafillelabas
    Expand Collapse
    Echange cookies contre PV

    Je ne pense pas que les Français aient subi assez d'attentats pour avoir un véritable avis sur la question... Évidemment personne n'est content à l'idée de restreindre les libertés individuelles mais personne ne se dit que c'est peut être le prix à payer pour ne pas perdre des êtres chers dans une attaque à la bombe.
     
    Misara a BigUpé ce message
  11. Pinceau_

    Pinceau_
    Expand Collapse
    Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

    C'est de la folie pure. Comme dit plus haut, il faut se méfier des sondages : en tant que citoyen lambda, si on lit un sondage qui nous dit que "une majorité" de Français veut ça, alors en tant que lecteur, on risque de se dire inconsciemment "alors c'est ce qu'il faut penser [puisque la majorité le pense, elle doit bien avoir raison :dunno:]", surtout avec des chiffres aussi énormes. Et c'est comme ça qu'on manipule l'opinion publique.
    La liberté ne se brade pas. Être humain, c'est être libre, je refuse catégoriquement une vie dans laquelle on m'explique que ma liberté doit être limitée pour ma sécurité. Mettez-moi dans une cage, ça ira plus vite. (Je suis déjà contre certaines restrictions de libertés sous prétexte que l'Etat "sait mieux que moi" ce qui est bon pour moi)

    En plus, ce n'est pas de cette manière que le terrorisme sera vaincu. D'ailleurs ça a déjà été dit, même à la télé : on ne fait pas la guerre "contre" le terrorisme, le terrorisme est un moyen utilisé par des organismes/états pour faire la guerre. On est en guerre contre l'EI, contre la Syrie et c'est sur ce tableau-là qu'il faut jouer pour enrayer cette escalade de la violence (et par là, je ne dis pas de bombarder + puisque c'est contre productif, mais bien de CESSER tout commerce avec les pays en guerre (mais bon, dire au revoir aux recettes du commerce d'armes, ça risque de faire mal à certains (coucou Dassault)), de retirer nos troupes de ce guêpier et de nous concentrer sur nos problèmes, à savoir un meilleur """vivre-ensemble""", une société plus égalitaire, plus juste, qui donne envie aux Français, à TOUS les Français, de protéger leur territoire et de s'entraider.
    Mais ceci est une utopie.

    Ne soyons pas aveugles, Hollande n'est pas plus idiot que vous et moi, il sait très bien qu'en bombardant plus, il y aura davantage d'attentats. S'il le fait, c'est qu'il a ses raisons. Raisons qui ne nous concernent pas et qui ne sont pas en faveur du peuple (mais je pense que c'est une évidence).
     
    Castella, Aamu., Silure_ et 16 autres ont BigUpé ce message.
  12. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Chaque attentat réduit un peu plus les chances de Hollande d'être réélu l'année prochaine (pour peu qui lui en reste).
    Quelles sont donc les mystérieuses raisons qui l'amèneraient à provoquer plus d'attentats ?
     
    TarteTatin a BigUpé ce message
Chargement...