Les histoires d'amour mythiques - Carte postale du Japon

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Laetitia H, le 1 mars 2013.

  1. Laetitia H

    Laetitia H
    Expand Collapse

  2. tarangol

    tarangol
    Expand Collapse
    c'est pas parce qu'on est une madame qu'on arrête d'être une madmoizelle Guest

    J'adore les contes et les légendes. Mêmes si ils sont en général avec une morale souvent dure, je préfère ceux qui finissent bien.

    Je m'imagine le Japon surtout porté sur les légendes de fantômes et les histoires qui font peur, plus que sur les contes d'amour.
     
  3. Brawen

    Brawen
    Expand Collapse
    Ovni en vadrouille

    C'est exactement le domaine de recherches que je veux étudier pour mon master! :puppyeyes: Ce livre a l'air passionnant.  J'enrage de ne pas avoir assez de sous pour me l'offrir! :gonk:
     
  4. tarangol

    tarangol
    Expand Collapse
    c'est pas parce qu'on est une madame qu'on arrête d'être une madmoizelle Guest

    Waouh c'est un super sujet. Tu fais un master de quoi?
     
  5. Lady Von Duck

    Lady Von Duck
    Expand Collapse
    Blame It On The Boogie

    C'est marrant de voir à quel point les contes sont universels et traversent le temps et les distances.

    Par exemple cette femme qui demande de l'intimité et qui se transforme en créature fantastique sans que son mari ne le sache (au début), on la retrouve aussi dans une vieille légende du Poitou, "la fée Mélusine"

    http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9lusine_%28f%C3%A9e%29
     
  6. Brawen

    Brawen
    Expand Collapse
    Ovni en vadrouille

    Je dois d'abord finir ma licence en Histoire de l'art et faire ensuite Anthropologie, et je compte faire un master après (les études, la vie quoi :lunette: ). Donc c'est vraiment pas pour de suite mais un jour, j'espère. :chat:
     
  7. Styxounette

    Styxounette
    Expand Collapse
    Ohohohohoh

    Moi j'adore le conte de Kandata et de son fil d'araignée. Pour ceux que ça intéresse il existe une adaptation en anime montée sous acide très réussie en un unique épisode dans la série Aoi Bungaku (Littérature bleue). C'est assez flippant, d'autant quand tu sais que le bouquin à la base avait été écrit pour des enfants (!), mais esthétiquement c'est très beau et le design des personnages est de monseigneur Tite "Troll" Kubo, alors...
    J'adore les yuki onnas aussi, et le koi bien sûr. Combien de fois ais-je pleuré devant un yaoi où le couple se suicide à la fin -_- Simple, mais toujours efficace.
     
Chargement...