Les impairs que j'éviterais de commettre au restaurant

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 27 avril 2012.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. Zola

    Zola
    Expand Collapse
    • • •

    Rien. En revanche combien de fois je me suis faite couillonner au resto par des serveurs ou patrons experts en escroqueries ? Le problème, c'est que j'ai horreur de me faire remarquer, je ne supporte pas de mettre les gens mal à l'aise et résultat je me fais trop souvent avoir...

    Comme dans le resto chinois à côté de chez mon copain où ils te filent une note différente de ce que tu avais calculé et qu'ils t'envoient leur fille de 12ans pour te faire payer histoire que tu te sentes trop mal pour dire quoi que ce soit.

    Comme dans ce resto en bord de mer où j'étais allée avec ma sœur et son mec et où ils nous avaient servi une bouffe infecte avec en prime des morceaux de plastiques dans le plats de moules de ma sœur.

    Et j'en passe. Du coup cet article fait resurgir tous ces agréables souvenirs et je dois dire que pour le coup je retiens tous ces petits trucs pour le jour où je retomberais sur des gros cons/escrocs de première. MERCI!!
     
  3. helline

    helline
    Expand Collapse
    Cyan-Tiff-Hic

    Bon moi j'ai eu une petite honte : je suis allée à un mariage une fois qui se passait au restaurant, mais c'était pas un petit restaurant, le truc était étoilé.
    Au moment du fromage, on nous amène un plateau de fromage et là mon copain demande au serveur (hyper guindé et tout) : "Vous auriez pas de la vache qui rit ?" et le serveur répond : "Non mais je peux aller vous en chercher si vous voulez", et mon copain était trop gêné, il avait fait exprès pour déconner et le serveur était tout sérieux, c'était trop drôle.
     
  4. Aodren

    Aodren
    Expand Collapse
    Accrochée a son ordi

    Trop fort ! :yawn:
     
  5. Alaska Nokomis

    Alaska Nokomis
    Expand Collapse
    J'avais un slip

    Article sur-poilant, comme toujours ! Une fois je suis allée boulotter dans une crêperie avec de vagues connaissances (ceci explique cela) qui ont traines jusqu'à 00h30 dans la salle alors que nous avions finit depuis une bonne heure et demi et que les derniers clients, autres que nous avaient décampes depuis presque 2heures. Le serveur attendait derrière le comptoir, serrait de plus en plus la mâchoire , et moi, trop conne, voyant l'evident désintérêt de mes vagues connaissances pour la condition du personnel qui attendaient sagement notre depart pour fermer, n'ait rien ose dire --'
     
  6. Black Mamba

    Black Mamba
    Expand Collapse
    Meurs, pourriture communiste.

    En tant que serveuse à mes heures perdues, j'en vois des belles niveau clients. Et ceux qui partent sans laisser de pourboires, je les exècre de tout mon âme.
     
  7. LaFlo

    LaFlo
    Expand Collapse
    Sur un poney

    Je me suis jamais tapé de grosse honte au restaurant. Mon père est un vrai gourmet et adore nous emmener de temps en temps dans de bons restos depuis que je suis petite donc je connais un peu les "règles" de bonnes conduites.

    C'est vrai qu'on laisse un pourboire si le/la serveu(se) a été pro et/ou sympa.

    Mais j'en viens au débat qu'on retrouve au début de Reservoir Dogs... comme je l'ai dit je laisses souvent un pourboire sauf si le serveur a été désagréable. Mais la question est, pourquoi on laisse des pourboires aux serveurs et pas aux autres professionnels qui nous rendent services ? C'est le genre d'habitudes sociales un peu injuste pour ceux d'autres qui ne touchent jamais de pourboires alors qu'au final ils bossent autant que certains serveurs ...

    Bon après tant mieux pour les serveurs parce qu'en général c'est un job pas payer bien plus qu'un smic (apart dans les restos un peu guindés).
     
  8. Myschka

    Myschka
    Expand Collapse
    Connasse cynique

    Ah bah moi par exemple quand je prends le taxi je laisse quasiment toujours un pourboire.

    Sinon, je me tiens toujours très bien au resto, limite je me sens mal quand je dois renvoyer un plat (un jour j'ai trouvé un insecte dans ma salade et pourtant je me sentais presque gênée de le signaler au serveur).

    Malheureusement j'ai certains potes qui sont carrément intenables : ceux qui crisent parce qu'on laisse un "énooorme" pourboire de 7€ (alors qu'on est 15 et qu'ils ont foutu le dawa pendant deux heures), ceux qui se balancent des verres à la figure "pour rire", ceux qui volent les cendriers ou les verres à thé...bref, j'ai failli mourir de honte deux ou trois fois.

    Depuis je ne vais plus au resto qu'avec des gens civilisés, ahah -_-'
     
  9. Véruca

    Véruca
    Expand Collapse
    Ce matin, je suis empreinte d'une étrange tristesse qui me caresse la nuque.

    "il n’y a apparemment rien de pire que de laisser un petit itsi bitsi tiny ouini tout petit petit pourboire en pièces de cuivre. C’est du moins ce que j’ai compris en croisant le regard de cette pauvre serveuse qui m’a semblée aussi polie qu’hors d’elle à ce moment précis."

    A ce compte-là, autant ne rien laisser, c'est clair.:stare:

    J'aime beaucoup mon métier de serveuse mais parfois j'ai envie de leur agrafer la tronche. A ceux qui arrivent 1/2 avant le service alors que je dresse les tables et insistent pour manger (dédicace aux anglophones et hollandais que je chérie plus que tout). A ceux qui tirent la tronche. Et qui évidemment ne laisse pas de pourlishe. A ceux qui ont des gosses et qui ne savent pas les éduquer (aka 90% des parents).
    Bref, il faut être patiente mais l'ambiance vaut bien ça. C'est beau comme métier, irritant parfois mais c'est une expérience à vivre si on aime les humains. Et la bonne bouffe. (qui a chuchoté '"et le pinard ?")

    LaFlo : Même en semi-gastro on est payés au SMIC quand on commence. Et pas double le dimanche. Donc el pourboire est le bienvenu. Sauf si on est vraiment con, malpoli et pas pro.
     
  10. Myschka

    Myschka
    Expand Collapse
    Connasse cynique

    @Sword je laisse régulièrement ma monnaie au supermarché et un peu partout, en fait. Je fais ça quasiment tout le temps sauf quand je paye par carte bancaire. Idem chez le coiffeur quand je paye en liquide je laisse de la monnaie en plus. Quand je vais à un concert où on est placé, je laisse une pièce à l'ouvreur/se. Je dis pas que j'y pense à chaque fois mais souvent quand même.

    Après je sais pas c'est peut-être juste une habitude ou la façon dont j'ai été élevée, j'y pense pas vraiment, c'est pas forcément conscient.
     
  11. Shiny Poe

    Shiny Poe
    Expand Collapse

    Etant étudiante et totalement fauchée, je vais rarement au restau mais quand j'y vais, il m'arrive de laisser un pourboire... Du coup ben très faible. Quelques centimes, rarement plus d'un euro... Parce qu'un euro c'est au moins deux repas pour moi. Ca me fait chier de savoir qu'il y a des serveurs et serveuses qui vont mal le prendre et me prendre pour une saloperie parce que j'ai presque rien laissé, alors qu'en vrai c'est un sacré geste.
    Et ça devrait pas être le geste qui compte ? C'est plus un remerciement que pour lui permettre de bouffer en fait.
     
  12. Myschka

    Myschka
    Expand Collapse
    Connasse cynique

    Je dis pas le contraire, je suis passée par là aussi (les ménages, les gardes d'enfants, les surveillances en école) et encore aujourd'hui je gagne pas énormément plus que le SMIC.

    Après j'ai pas de personnel de ménage et pas de gosses donc j'ai pas de pourboire à donner dans ces deux cas précis. Ce que j'essaie de dire c'est que si c'était le cas j'en donnerais aussi parce que je file de la monnaie dès que j'en ai l'occasion : au supermarché, au tabac, à la boulangerie, dans les taxis, au resto, chez le coiffeur, dans les salles de spectacles, etc. Et je pense pas être la seule à agir comme ça, donc le concept de pourboire n'est pas forcément spécifique aux métiers de la restauration...
     
Chargement...