Les inconvénients de la vie en appartement

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 5 juin 2012.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. Heidi

    Heidi
    Expand Collapse
    Cinéphile accomplie

    Quand je sors fumer des clopes sur mon balcon, y'a un gros monsieur sur le balcon d'à côté qui fume aussi. Il a un gros ventre et des lunettes double-foyer.
    Quand j'ai de la chance, il est en peignoir. Quand j'en ai pas, il est en boxer (bon, vous me direz, ça pourrait être pire).
     
  3. DolceVita

    DolceVita
    Expand Collapse
    home sweet home

    Ce qui me manque perso, c'est la proximité avec la nature.
    Je rêve d'un jardin...

    Le reste, les voisins, les odeurs de bouffe,
    les bruits de chasse-d'eau, j'y suis habituée en fait.
     
  4. Uni-aaaah-corn

    Uni-aaaah-corn
    Expand Collapse
    Beautiful chaos

    Le mieux quand on vit en appartement c'est de se SOCIABILISER!! Ainsi quand on oublie (forcement) ses clés à l’intérieur on peut passer par le balcon... héhé ;)
     
  5. Myniloly

    Myniloly
    Expand Collapse
    Who's that girl ?

    \o/ Le paragraphe qui m'a fait le plus rire est celui sur le "vizavi" X)
    Sinon c'est vrai que dans mon ancien appart j'ai eu le syndrome du poisson dans son bocal. Et aussi les voisins chiants QUI REPARENT DE VOITURES DEVANT MA PORTE. Je les aurais assommés avec leur clef à molette è_é
    Mais bon, dans mon nouvel appart j'aurais...Un jardin ! Et ça c'est la classe =D
     
  6. Aerith

    Aerith
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    Bah moi, je suis l'inverse de l'article, mais je me suis quand même régalée (et c'est peut être pour ça d'ailleurs).
    J'ai TOUJOURS vécu en appartement avec mes parents. Et j'ai toujours hurlé à qui voulait l'entendre que JAMAIS je ne vivrais en maison. Parce que tondre la pelouse, c'est relou. Parce que ça coute trop cher. Parce que ça fait peur tout cet espace. Oui, mes voisins me rassuraient. Je me disais qu'étant donné que j'entendais mon voisin pisser (non, je n'avais pas le privilège de n'assister qu'à la chasse d'eau, je l'entendais pisser moi, et oui.), il y avait de fortes chances qu'ils viennent me sauver si Jack l'Eventreur débarquait chez moi.

    Au stade embryonnaire de ma vie active, précisément depuis un an, j'ai eu l'immense privilège (surtout en région parisienne) d'emmenager avec mon amoureux dans une maison. Bah je vous le dis, l'appartement plus jamais.
    Alors oui, Luka Rocco Magnotta peut débarquer à tout moment chez moi sans que personne ne s'en rende compte et personne ne viendra me sauver (dis la fille qui a passé 3 jours à flipper sachant qu'il était pas loin de chez elle), mais j'ai un jardin <3, et un hamac <3 et des fleurs <3 et je peux bronzer en slip <3 et faire des barbecues tous les soirs avec les copains <3
    Et surtout, c'est fou comme l'être humain s'adapte à toutes les situations. Quand j'étais chez mes parents, je n'entendais AUCUN bruit. C'était tellement devenu quotidien le bruit de l'ascenceur, le voisin qui claque sa porte, l'interphone de l'autre qui sonne, pépé du dessus qui fait pipi à 6h du matin, le réveil de M. Foldingue en boucle pendant 2h... Que je ne les entendais plus. Maintenant, chaque fois que je passe quelque temps dans un appartement, je deviens dingue. Déjà, l'enfermement, mais surtout le bruit, j'ai l'impression de passer la soirée avec les voisins du dessus quoi. Je n'avais jamais réalisé que c'était si fort et si dérangeant.

    Bon par contre, mes voisins avaient une vie sexuelle inexistante, ne devaient pas cuisiner beaucoup et j'habitais au rez de chaussé, donc pour ces 3 points, j'étais tranquille. Mais je crois que ce qui m'a le plus manquait pendant ces 21 ans, c'est... De ne pas pouvoir ouvrir les fenêtres :shifty: Oui, qui dit rez de chaussé en face d'une gare dit tous les gens qui passent devant chez toi connaissent tout ton mobilier et ta vie par coeur à force de regarder tous les jours. Donc fenêtres toujours fermées. Maintenant, je pourrais vivre avec les fenêtres ouvertes 24/24.

    Bon, je le dis juste au cas où ça ne soit pas clair hein, mais l'appartement, plus JAMAIS.
     
  7. Balto

    Balto
    Expand Collapse

    J'ai fait maison -> chambre de 9m2 -> appart. Alors du coup, ça va, je vis bien mon appart (sauf hier parce que c'est pas cool de la part de mon voisin du dessus de fêter son anniversaire un lundi soir...:facepalm:)
     
  8. Sokola

    Sokola
    Expand Collapse
    Manger, dormir !!! :D

    Mes voisins de paliers, c'est le cabinet médical. Du coup, y'a des gens qui viennent sonner chez moi en pensant que c'est le chez le docteur... Alors que c'est bien tout écrit et tout...!
    Pire, j'entends les conversations des ausculations quand j'suis dans mon dressing "Mmmh je vois, et donc vous avez mal quand vous écartez les cuisses, c'est ça ? Faites voir ?" VERIDIQUE !

    Sinon l'odeur de bouffe de la petite mamie du rdc en rentrant chez moi vers 20h alors que je crève la dalle... C'est un supplice !!
     
  9. Sonea

    Sonea
    Expand Collapse
    Heureuse, simplement.

    1. J'ai envie de tuer les enfants des mes voisins, qui courrent le marathon TOUT LE TEMPS. J'ai envie de tuer leur père qui leur hurle TA GUEULE (Belle éducation vous noterez), et qui tape sa femme aussi.
    2. J'ai envie de tuer le voisin qui fume le cigare et qui empeste mon appartement quand j'ouvre la fenêtre pour aérer (C'est super l'été)
    3. J'ai envie de tuer mes autres voisins qui laissent leurs poubelles qui puent dans le couloir plutôt que de les descendre (C'est pas comme si 4 étages, avec un ascenseur c'était la mort après tout)
    Mais j'aime bien le voisin qui prend mes colis quand je suis pas la :d Et le voisin qui se lave tous les jours à 1h du mat je le trouve rigolo aussi, j'essaie de comprendre ce qu'il fait dans la vie pour se laver à cette heure la.

    Bon je vous rassure, je souffre en silence (Je suis pas méchante en vrai), j'ai juste été signaler de manière très courtoise aux voisins avec les enfants que c'était juste plus possible, pcq période de révisions, pendant leurs vacances scolaires, même ma TV ne cachait pas les bruits des mômes...

    Mais bon sinon mon appartement est cool (Merci beau papa et belle maman), un petit coin calme à l'Est de Paris, 55 m² et un balcon sans vis à vis, je compte y rester longtemps !
     
  10. Johann Gambolputty.

    Johann Gambolputty.
    Expand Collapse
    Brad Pitt ate my sandwich.

    Je viens d'emménager dans mon studio il y a 3 jours, alors cet article m'a beaucoup fait rire, j'ai pu voir ce qui m'attendait :cretin:

    Le souci c'est que je n'ai pas encore bien la notion de l'isolation phonique, j'entends légèrement le plancher du dessus qui craque quand le/la voisin(e) marche, un peu plus fortement mon voisin d'en face rentrer chez lui, et les gens monter les escaliers. Demain je fais une 'soirée', je verrais vite si le son du DVD est trop fort, si on vient se plaindre d'entendre le générique de Buffy à 2h du mat' :yawn: Quant à sekser, mon lit est relativement près de la porte d'entrée, alors si j'entends ce qui se passe à l'extérieur, malheureusement la réciprocité doit se faire (cela dit quand mon copain habitait en appart' l'année dernière, j'ai dû faire trembler les murs plus d'une fois tant je ne me contrôlais pas encore très bien. Quand j'allais en cours le matin et que je croisais un voisin, j'avais grave peur de me prendre une remarque :shifty: )

    Le truc dans mon immeuble, c'est que les balcons sont reliés aux autres, seulement séparés par une petite tige de métal. Pour le moment, n'ayant pas de rideaux, je paranoïde beaucoup sur genre le voisin d'à côté qui viendrait zieuter ce qu'il y a chez moi :cretin:

    J'aurais plus qu'à revenir expliquer mes anecdotes dans quelques mois, héhé.

    Edit : Le Tumblr 'Chersvoisins' est vraiment à mourir de rire. Y'a aussi un mot sur la porte d'entrée de chez moi, mais à part les fautes d'orthographes, il est moins drôle :yawn:
     
  11. celiinette

    celiinette
    Expand Collapse

    Aah les voisins...
    Mon ancien appart' était au-dessus DU bar de la ville. Je précise c'est une ville que je connaissais absolument pas, et j'ai visité l'appart un jeudi d'aout en début d'après midi, je me doutais bien que ce serait bruyant mais pas à ce point ! (=La Cabane à Tours)
    En plus du bruit j'ai eu des voisins a-do-ra-ble (ironie), 3 branleurs qui faisaient des soirées tout le temps, sans prévenir. En plus de ça on avait un problème de "structure du bati", c'est à dire que quand les voisins marchent = chez moi le plafond bouge (la lumière bouge dans tous les sens, l'escabeau replié contre le mur tombe par terre... bref bonheur !)
    Nos voisins d'en-dessous passer leur temps à s'engueuler, d'ailleurs on se demande pourquoi ils sont toujours ensemble, la fille avait l'air d'une sauvage, elle insultait son copain par tous les noms ! Au début ça fait sourire, après on s'en lasse !

    En-dessous de chez nous il y avait des bars, celui juste en dessous de nous ont fait des travaux, donc du bruit et un jour ils ont coupé l'eau dans tout l'immeuble, sans prévenir, donc prendre sa douche, faire la vaisselle, cuire des pates ou même un thé était mission impossible.

    Quand t'as des bars en dessous de chez toi, t'as le droit au livraison d'alcool et autres tôt le matin, le livreur du "puit sait tout" livre tous les mercredis matin vers 8h (le seul jour de la semaine où je commence à 9h donc où je peux dormir un peu plus), il jette les futs de bierre les uns sur les autres (les autres ne font pas tant de bruit), il met toute la rage possible dans son jeté de fut = insupportable !

    Depuis on a un nouvel appart', fini les bars, la rue piétonne bruyante et les voisins relou mais bonjour les oiseaux (on a dans un hôtel particulier avec un petit jardin devant, trop mignon !) et les voisins musiciens !
     
  12. Mandorle

    Mandorle
    Expand Collapse
    In the afterglow of the rapture

    Bah pour avoir testé plusieurs configurations, je trouve que le rez de chaussée c'est pas très agréable (bon en plus le mien donne sur la rue, je peux flasher ma culotte à tous les passants), t'as pas beaucoup de lumière, des gens qui passent devant tes fenêtres et tu peux même pas voir le ciel ! Je préfère encore monter les escalier.
    Sinon je trouve pas ça si affreux que ça la vie en appartement, je préfère être en centre ville qu'avoir une grande maison en banlieue. Même si je dirais pas non à un appart plus grand avec un balcon.
     
Chargement...