Les invités de Thierry Ardisson chaque semaine

Sujet dans 'Forum Télévision' lancé par cynthia18, le 5 septembre 2008.

  1. cynthia18

    cynthia18
    Expand Collapse

    Voici les invités de Salut les terriens présenté par Thierry Ardisson chaque samedi à 19K15 sur Canal plus en clair

    Voici les invités du 6 septembre
    Jacques Lang : politique :En juillet 2007, le président Nicolas Sarkozy lui propose de rejoindre en son nom propre le Comité de réflexion sur la modernité et le rééquilibrage des institutions. Il est alors très critiqué par Jean-Marc Ayault et François Hollande. Le 11 juillet 2007 il adresse une lettre au premier secrétaire du PS, qu'il rend publique, pour faire part à ce dernier de sa démission de son mandat de secrétaire national et de son départ du bureau national.Il indique cependant faire une différence entre la participation à une commission pour y donner son avis, et participer à un gouvernement, qui suppose de soutenir la politique globale du président.
    Dans ce cadre, il préconise la suppression du poste de Premier ministre et la limitation à deux du nombre des mandats présidentiels.
    Selon Rémi Lefebvre, professeur de sciences politiques à l'Université de Reims, le choix de Nicolas Sarkozy de faire appel à Jack Lang a l'avantage de déstabiliser le PS, sachant de plus que Jack Lang converge avec ses idées sur l'hyper présidentialisation (à contre-courant d'un PS plutôt parlementaire). Rappelant que Lang avait été l'un des premiers à être reçus par Nicolas Sarkozy après son élection, il pense qu'il était sans doute tenté d'exercer une fonction ministérielle. Jack Lang est en quelque sorte un maillon faible au Parti socialiste. Populaire mais sans courant organisé, comme l'a montré son renoncement à être candidat à l'investiture présidentielle du PS en 2006, il sort de son isolement hors du parti. Selon Lefebvre, Sarkozy « s'adresse à quelqu'un qui, troisième dimension, a anticipé une victoire durable de la droite. Jack Lang conçoit la politique comme l'exercice de responsabilités. Il appartient à la génération Mitterrand, avec un opportunisme relativement assumé »
    Lors du congrès du parlement français du 21 juillet 2008 réuni en vue de modifier la constitution française dans le sens préconisé par le comité de réflexion, il se retrouve à être le seul parlementaire socialiste à voter pour l'adoption des réformes. Le vote, qui s'est joué à deux voix près, entraîne de nombreuses critiques à son encontre dans le parti socialiste
    Gérard Miller : théâtre : Du 23/09/2008 au 04/01/2009, Gérard Miller reprendra son spectacle Manipulations, mode d'emploi au Petit théâtre de Paris.
    De et avec Gérard MILLER. MIise en scène Agnès BOURY.
    Pour la première fois seul en scène, Gérard Miller dévoile avec humour et ironie les manigances de « grands hypnotiseurs », de Franz-Anton Mesmer à Nicolas Sarkozy. Psychanalyste et professeur à l?université, mais également chroniqueur à France 2 et sur Europe 1, Gérard Miller , mis en scène par Agnès Boury, a décidé en effet d?aborder le mystère des fascinations collectives. Pourquoi nous laissons nous embobiner aussi souvent? Pourquoi est -il aussi facile de nous séduire et de nous tromper? De quelle façon, ceux et celles que notre c?ur plébiscite, nous capturent ils dans leur filet?Que nous disent ils qui nous touche? Que voyons nous en eux qui nous attirent? Sommes nous donc tous hypnotisables? Et vous, ce soir, au Petit Théâtre de Paris, vous laisserez vous piéger?
    Frédéric Schiffter : philosophie : Frédéric Schiffter est un philosophe plutôt inhabituel : aux Absolus de Platon, il préfère la vérité circonstancielle et fluctuante des sophistes, au style géométrique et impersonnel des rationalistes comme Descartes ou Spinoza, il oppose la pointe subjective des écrivains du Grand Siècle. Contre ce que l'on peut appeler le "bovarysme des philosophes" (rêver un autre monde, ne pas se satisfaire de cette réalité), Frédéric Schiffter poursuit un idéal : faire, comme Montaigne, philosophie de sa propre vie, en mélangeant anecdotes et considérations philosophiques.
    Info sur le tout nouveau décore et le concepte de l'émission
    Description du tout nouveau décore de l'émission
    Le plateau a été agrandi, la table ronde à disparue, le sol est blanc sur lequel est déposé un grand cube parsemé de motifs de différentes couleurs et sur les murs sont accrochés 5 écrans qui diffusent tout ce qui se passe en régie.
    Thierry est assis devant un bureau style louis XV et se trouve face au public derrière lui une grande toile représentant une terrasse avec vue sur Paris la nuit on peut y voir une Tour Effel scintillante ainsi que l'Arc de Triomphe éclairé. Fini les tabourets, les invités sont dorénavant confortablement assis sur des chaises Louis XV.
    Quand aux gradins, ils sont scindés en deux laissant place à une caméra qui sert à cadrer Thierry.
    Les Gréements de fortune, le groupe résident d'SLT se trouvent à droite de Thierry et jouent les jingles en live durant toute l'émission
    le concept
    L?émission va se recentrer autour d?un invité fil rouge.
    Durant la première partie l'invité principal sera seul face à Thierry pour une longue interview comme du temps de tout le monde en parle.
    Durant la deuxième partie, cet invité principal commentera l?actualité de la semaine en compagnie d?un nouvel invité, elle se terminera par la rubrique décalée de Stéphane Guillon à noté qu'il la fera debout à gauche de Thierry.
    Dans la troisième partie, cet invité principal réagira, face à l?auteur d?un livre qui fait débat, par les infos qu?il révèle, ou le problème qu?il pose, au niveau politique, géopolitique, culturel ou sociétal. Cette partie sera clôturée par le fameux champion de l'actu.
    Mustpha El Atrassi ne fait plus partie de l'équipe et la rubrique "Rumeurs, pas rumeurs" à disparu du programme (pour le moment).
     
  2. cynthia18

    cynthia18
    Expand Collapse

    Voici les invités du 13 septembre

    Jean-François Copé : Politique :
    Il est élu le 20 juin 2007 Président du groupe UMP à l'assemblée nationale. À ce poste, après avoir subi de vives critiques de la part de certains parlementaires membres du groupe UMP. comme ceux qui s'opposent à la réforme de la carte judiciaire en novembre il s'impose comme un homme fort de la majorité, relais entre les parlementaires et l'exécutif, n'hésitant pas à exprimer ses distances avec le gouvernement. Après s'être vu confié par le Premier ministre François Fillon une mission sur la modernisation du Parlement au premier semestre 2007, il préside en 2008 la commission « pour une nouvelle télévision publique », pour étudier la mise en place de la proposition présidentielle du retrait de la publicité dans l'audiovisuel public.

    Laurent Baffie (trop contente) ; Théâtre :
    "Un piont c'est tout" du 09/09/2008 au 09/12/2008 au Théâtre du Palais Royal
    De et mis en scène par laurent Baffie. Avec : Patrick Prejean, Medhi, Mado Maurin, Alain Bouzigues, Vincent Grass Jean-Yves Tuel, Stella Rocha, et Frey Deblock.

    Sylvain Augier : Livre :
    Auteur du livre "L'instant où tout a basculé" sorti en septembre 2008 aux Editions Carnetsnord.
    Mot de l'éditeur
    « ?Soudain mon aile se referme. Aussitôt la voile part en torche, se met à tourner, à vriller. De plus en plus fort. De plus en plus vite. Adieu le gentil animateur aux sept millions de téléspectateurs. Je ne suis plus qu?une brindille désarticulée par le vent, une poussière dans l?infini qui m?appelle. Impossible de rouvrir mon aile, la rotation est trop forte. C?est la fin? »
    24 août 1988. Ce jour-là, Sylain Augier aurait dû mourir. En pleine ascension médiatique, alors qu?il est en passe de devenir une star du petit écran, il est victime d?un terrible accident de parapente. Quelles seront les conséquences de cette « chute », dont il sort miraculeusement vivant mais grièvement blessé ? Que va devenir ce Toulousain gâté, à qui la vie jusque-là, a toujours souri ? Quel nouveau regard posera-t-il sur son passé ? Apprendra-t-il à rebondir et à envisager autrement le présent et l?avenir ?
    De ses débuts à la radio jusqu?à l?incroyable succès de « Faut pas rêver », en passant par des zones plus secrètes, plus troubles, où se côtoient la souffrance physique et la dépression psychique, le présent récit nous fait découvrir le parcours chaotique et exemplaire, sans masque et sans complaisance, d?un homme méconnu et attachant. Une leçon de courage et un message d?espoir. La vie plus forte que tout.

    P.S. : Moments très drôle grâce a Mister Laurent Baffie. A voir absolument
     
  3. Soen

    Soen
    Expand Collapse
    Manger. Maintenant.

    Je préférais l'an dernier:sad:
     
  4. cynthia18

    cynthia18
    Expand Collapse

    Moi non car cette nouvelle formule me fait plus penser à Tout le mon en parle je veux parler des interview elles étaient le point fort de l'émission.

    Que regrettes-tu exactement ?
    Les rubriques ? le plus grand nombres d'invités ? Le plus grand nombre de vannes ?

    En tout cas samedi tu seras bien servie en vannes puisque mister Baffie sera présent sur le plateau.:biggrin:

    A+
     
Chargement...