Les jeunes anti-armes américains redonnent foi en l'humanité

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par JulietteGee, le 15 mars 2018.

  1. JulietteGee

    JulietteGee
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

    #1 JulietteGee, 15 mars 2018
    Dernière édition: 22 mars 2018
    AprilMayJune a BigUpé ce message
    ----- Publicité -----
  2. severuspotter

    severuspotter
    Expand Collapse

    J'ai plusieurs question que vont devenir les armes?
    Si le gouvernement devient une dictature sans arme et eux qui en ont comment on remet la democratie?
     
  3. Rocksteady

    Rocksteady
    Expand Collapse
    Ne pas me citer s'il vous plait

    melynia, A2, zazouyeah et 19 autres ont BigUpé ce message.
  4. JAK-STAT

    JAK-STAT
    Expand Collapse
    Le Potter Noël

    Alors alors vont-iels être écouté.e.s ou est ce qu'on va s'en foutre parce que c'est des enfants et ados et qu'iels sont "trop jeunes pour avoir des opinions" ?
     
    Bananou, PousseMoussue, LovelyLexy et 9 autres ont BigUpé ce message.
  5. Cépamoi

    Cépamoi
    Expand Collapse
    Absente en ce moment

    @JAK-STAT
    Iels vont devoir s'accrocher pour réussir à rallier beaucoup de monde. Il y a beaucoup trop d'argent en jeu ( et les armes sont aussi très, trop, liées à la construction de l'identité étasunienne) pour que ça se fasse rapidement et sans heurts.
    En tout cas, j'y crois. Iels vont réussir, la question pour moi est plus quand :hesite:
     
    Bananou, PousseMoussue, JAK-STAT et 7 autres ont BigUpé ce message.
  6. AprilMayJune

    AprilMayJune
    Expand Collapse
    Tu es un autocuiseur, Harry!

    C'est vraiment une très chouette chose que de les voir manifester, bravo à elleux!

    @JAK-STAT Beaucoup de gens essayent de justement dire qu'iels sont trop jeunes pour avoir des opinion,s mais iels ne se laissent pas faire. J'avais lu aussi qu'iels avaient des buts et des demandes claires et réalisables. D'un point de vue politique, ils font vraiment bien.

    @severuspotter Pour les armes, je sais que d'autres pays (comme l'Australie) avaient fait des récupérations massives d'armes; il faudrait voir ce que ces pays en ont fait, ça nous donnerait un début de réponse :happy:

    Pour le fait de se défendre contre une dictature... je dois dire que j'ai toujours trouvé l'argument assez fantaisiste. Armes ou pas, je ne vois pas ce qu'un groupe de citoyen-nes peuvent faire contre une armée organisée (ou une gendarmerie, etc); et ça suppose aussi qu'il y aurait consensus sur le fait qu'il faut renverser le gouvernement en place (et ... non). Et puis ça suppose aussi que les gens armés vont se battre contre le gouvernement en place, et là aussi je pense que ça n'arrivera pas, parce que ça n'arrive déjà pas.

    Le seul véritable mouvement qui a utilisé les armes pour se défendre contre le gouvernement et ses représentants (dans un but d'intimidation plus qu'autre chose) ça a été les black panthers, si je me souviens bien.
     
    zazouyeah, ben quoi ?, PousseMoussue et 10 autres ont BigUpé ce message.
  7. Cépamoi

    Cépamoi
    Expand Collapse
    Absente en ce moment

    Il y a aussi, dans un style bien éloigné des BP, les confédérés et le Klu Klux klan :hesite: Ou tu les mets à part?
    Pour les black panthers, j'avais vu une rétrospective qui expliquait qu'iels étaient bien plus investi dans l'éducation, la santé,..., que dans les armes au début mais que très vite, on ne leur avait pas donné le choix.
     
    PousseMoussue, Manea, LovelyLexy et 4 autres ont BigUpé ce message.
  8. AprilMayJune

    AprilMayJune
    Expand Collapse
    Tu es un autocuiseur, Harry!

    @Cépamoi Je les mets un peu à part, je dirais? Pour les confédérés, je ne crois pas qu'il y ait eu des révoltes populaires contre le gouvernement, mais des gouvernements de divers états (avec le soutien de leurs citoyens) qui se sont révoltés contre le gouvernement fédéral (pour des histoires de droit, et en gros la possibilité pour ces états de continuer d'avoir légalement le droit de réduire des gens en esclavage). Pour le Ku Klux Klan, je crois qu'il s'agissait plutôt de terroriser les gens noir que de se révolter contre le gouvernement?

    Le second amendement a une formulation assez précise en fait, le droit d'avoir des armes c'est uniquement pour que les gens puissent former des milices pour se révolter contre le gouvernement si besoin est. En pratique c'est vraiment une relique du XVIIIè siècle, et qui aujourd'hui est utilisé dans un sens qui n'a plus rien à voir avec son esprit originel.

    Pour les black panthers, oui. Déjà à l'époque, quarante ans avant black lives matter, il s'agissait de se protéger contre la violence policière. Mais ils avaient vraiment le désir d'aider leur communauté. C'est un sujet que je connais peu, mais il est vraiment intéressant et mérite d'être mieux connu.
     
    PousseMoussue, Manea, LovelyLexy et 6 autres ont BigUpé ce message.
  9. Cépamoi

    Cépamoi
    Expand Collapse
    Absente en ce moment

    Je ne suis pas un.e spécialiste mais il y avait le refus des lois ( après les lois Jim Crow s'entend ) :hesite:
    Il y a eu aussi, je crois, un vrai mouvement séparatiste dans cette saloperie :hesite:
    Et il y a les terroristes suprématistes qui, sans que je puisse affirmer qu'iels sont affiliés au KKK, font bel et bien des attentats ( sur des civil.es mais in fine, il y a bien un refus du gouvernement).
    Ce sont des pistes, je ne me souviens pas correctement de ce que j'ai lu à ce sujet :hesite: Si une personne en sait plus ou peut me corriger, ça m'intéresse énormement :happy:
    Pour les Black Panthers, oui, tout à fait. Il y a beaucoup de propagande sur leur compte, encore maintenant. Je vais essayer de retrouver le titre d'un essai qui était lumineux sur le sujet.
    Bon, douche :supermad:
    Edit:
    Je croyais que le droit aux armes venaient de la colonisation du wild west. C'est ce qu'on nous a dit dans le Colorado ( ou j'ai mal compris :rire: ) Merci pour l'info!
     
    Manea, LovelyLexy, Growing Entish et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  10. Isaliiine

    Isaliiine
    Expand Collapse
    Guest

    Désarmer les US ? Mmh.

    Notons au passage que dans les régions et secteurs ou les lois sur la détention et le port d’une arme a feu sont extrêmement prohibitives (Chicago, New York, Los Angeles, Washington DC…), le taux de criminalité est beaucoup plus élevé que dans les régions et secteurs ou le second amendement de la constitution est respecté.

    La détention d'une arme a feu aux USA est soumise a des lois fédérales, c'est a dire appliquées a la totalité des états.

    Ne peut pas acheter ni posséder une arme a feu aux états unis:

    - Toute personne de moins de 21 ans pour une arme de poing.
    - Toute personne de moins de 18 ans pour une arme longue.
    - Toute personne séjournant illégalement sur le territoire.
    - Toute personne ayant été condamné par la justice a plus d'un an de prison (pas d'arme a feu a vie, ni le droit de vote).
    - Toute personne en cours de jugement et pouvant recevoir une peine de plus d'un an.
    - Toute personne fugitive (d'un autre état par exemple).
    - Toute personne dépendante d’une drogue prohibée.
    - Toute personne ayant été diagnostiquée d'un trouble mental.
    - Toute personne libérée de ses devoirs militaires d'une manière déshonorante.
    - Toute personne ayant renoncé a la nationalité américaine.
    - Toute personne faisant l'objet d'accusations de harcèlement ou de menaces envers une tierce personne.
    - Toute personne condamnée pour violence domestique.

    + Toute personne qui achète, dans une armurerie, une arme a feu aux US doit remplir le formulaire 4473. Ce formulaire, en plus d'un questionnaire concernant l'individu, contient la marque, le modèle et le numéro de série de l'arme. Durant la transaction, l'armurier doit contacter par téléphone le FBI, qui valide ou non la transaction sur le champs.
    C'est pas le Farwest non plus. Sans compter la large proportion d'américains hors-grande ville qui doivent toujours chasser pour mettre du beurre dans leurs épinards, etc. (Montana, Idaho...)
     
    LittleCerys a BigUpé ce message
  11. AprilMayJune

    AprilMayJune
    Expand Collapse
    Tu es un autocuiseur, Harry!

    @Isaliiine Je dirais que c'est un peu plus nuancé que ça.

    Beaucoup de régions où le second amendement est respecté (cette formulation est sujette à débat, mais passons) sont des zones rurales ou petites villes, qui ne connaissent pas le même genre de criminalité ni le même genre de problèmes que les grandes villes que tu mentionnes.

    Des rapides comparaisons entre les villes que tu cites et d'autres qui n'ont pas de loi aussi prohibitives (comme Houston?) montrent que le taux de criminalité est en fait moindre dans les villes que tu cites. (Il est intéressant aussi de noter que les problèmes de crimes sont très localisés, dans ces villes, ils correspondent aux zones de grande pauvreté, et s'aggravent en même temps que cette pauvreté s'aggrave.)

    Pour les lois fédérales, je ne connais pas bien (mais ça me surprends) je ferais des recherches plus approfondies.

    Il est toutefois intéressant de noter que les US sont le pays qui a le plus grand nombre de crimes commis avec des armes à feu (en pourcentage surtout) par rapport à tous les autres pays occidentaux; et aussi le seul pays au monde où les fusillades à l'école sont quelque chose de régulier. Et que plusieurs pays culturellement proches des US (le Canada, l'Australie, notamment) ont su régler ces problèmes avec notamment un contrôle plus sévère des armes. On peut donc constater que la situation actuelle n'est pas satisfaisante, et qu'il est nécessaire d'y faire quelque chose.

    Mais peut-être penses-tu que les objectifs politiques actuels poussés par les gens comme les élèves qui manifestent (plus de contrôle sur la vente et la possession d'armes) sont irréalistes? Que proposerais-tu, toi, pour résoudre le problème de la criminalité liée aux armes à feu, qui est assez unique aux US?
     
    zazouyeah, Bananou, PousseMoussue et 15 autres ont BigUpé ce message.
  12. LovelyLexy

    LovelyLexy
    Expand Collapse

    Vu ce que j'ai pu lire ce mouvement a des chances d'être écouté, pour deux raisons:
    -pour la première fois dans l'histoire, les millenials sont le groupe le plus nombreux aux US; et ces lycéens voteront, certains aux élections de 2018, tous en 2020. Ils vont peser dans la balance électorale, et se politisent d'emblée très à gauche
    -plusieurs personnes du mouvement/proche du mouvement s'impliquent déjà en politique; dans le Maine, une proche du mouvement a déposé un dossier de candidature contre le sénateur républicain qui a insultée l'une des leaders du mouvement.
    Donc y'a de bonnes chances qu'ils changent profondément les choses.
     
    Bananou, PousseMoussue, Manea et 6 autres ont BigUpé ce message.