Les jeux vidéo et moi — Confessions d’une gameuse un peu nulle

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sarah Bocelli, le 24 mars 2014.

  1. Sarah Bocelli

    Sarah Bocelli
    Expand Collapse
    I had an amazing inner world before it was popular.

  2. super-flue

    super-flue
    Expand Collapse
    C'est systématiquement débile, mais c'est toujours inattendu

    Je suis désolée mais j'ai pas bien compris l'article...

    Par exemple, les paragraphe sur le retro-gaming : ouate deeeu Feuque ?
    Il est de notoriété publique que la plupart des vieux jeux (pour ma propre expérience, sur megadrive par exemple) sont biiiien plus difficiles que les plus récents (niveau coordination, précision, manque de guide et d'explication par exemple). En France on a quand même le très célèbre JDG qui nous le confirme régulièrement !!!

    Du coup je reste un peu :dunno:.
    Pourquoi faire un article sur un sujet, écrit par quelqu'un qui (a priori) ne maîtrise pas trop... je dis ça sans animosité, juste, je ne comprends vraiment pas...
    C'est pour dire que c'est pas grave de pas être douée pour les jeux vidéos ?
     
  3. Serafina Pekkala

    Serafina Pekkala
    Expand Collapse
    Dis-moi Harry, à quoi sert un canard en caoutchouc exactement ?

    Je me suis un peu reconnue dans cet article, moi aussi j'aime bien les jeux vidéos mais je suis si nulle :yawn: j'essaye toujours de jouer malgré tout (notamment en ligne) et c'est à chaque fois lamentable, et j'abandonne, et c'est le cercle vicieux :cretin:
     
  4. LadyMaa

    LadyMaa
    Expand Collapse
    Heureuse, simplement.

    Je me suis fait la même réflexion pour les jeux plus anciens. Et en effet, de nombreuses vidéos (si pas toutes) du Joueur du Grenier montre à quel point certains jeux étaient mal conçus, et donc difficile à terminer.

    D'après le titre principal et le dernier sous titre de l'article, l'auteur est une gameuse qui n'aime pas jouer. C'est pas un peu étrange ?  Un peu comme si je me qualifiais de littéraire qui n'aime pas lire. Bon je chipote parce que j'ai bien compris que c'est parce que l'auteur n'est pas douée donc n'aime plus jouer, mais en effet si on ne joue pas il n'y a pas de miracle on ne réussit pas à maîtriser un jeu :taquin:
    Je joue depuis toute petite à toute sorte de jeux, et pourtant j'étais vraiment nulle aux FPS, et bien je me suis mise à beaucoup y jouer pour combler mes lacunes et maintenant j'ai un niveau correct, voir très bon selon les licences.
    Si on aime pas le jeu qu'on achète ou si on est vite lassé, ça me paraît compliqué de le maîtriser et de vouloir y jouer (mais ça ça vaut pour tout) :dunno:

    Mais malgré tout j'ai bien aimé l'article, et c'est sympa de voir des articles sur des Madz qui jouent aux jeux vidéo.
     
  5. Amanite Phalloïde

    Amanite Phalloïde
    Expand Collapse

    Si j'ai bien compris l'article, la partie sur le rétro-gaming porte surtout sur le fait que l'avancée dans le jeu était très linéaire. Il n'y avait pas besoin de passer, la plupart du temps, par X ou Y chemins, tu avançais et c'était tout. De fait, il est carrément impossible de se perdre et il semblerait que de cette manière, cela eut été plus simple pour l'auteur de l'article. Après je pense qu'au niveau de la difficulté des jeux plus anciens, le fait que l'on ne puisse pas sauvegarder joue aussi pas mal. Le nombre de fois où j'ai recommencé des jeux comme "Mickey : Castle of Illusion", je me dis que refaire une chose pareille aujourd'hui, ce serait tout bonnement de la folie.

    Je joue depuis l'âge de mes 4 ans, je suis donc passionnée de jeux vidéos (et pas nulle par contre XD) et je trouve que cet article est sympa. Parce que personnellement j'ai eu des gens dans mon entourage que cela intéressait plus de me regarder jouer plutôt que de prendre la manette. Je trouve qu'au contraire c'est une bonne chose de décrire le jeu vidéo sous l'angle de quelqu'un qui joue mais est nul et donc préfère juste s'intéresser à l'histoire car cela prouve que non, le jeu vidéo n'est pas qu'une histoire de boum-boum-je-tire-à-droite-et-à-gauche. Le jeu vidéo possède donc des titres qui sont capables de captiver autant qu'un film ou un livre et ça, c'est dommage mais énormément de personnes qui stigmatisent les jeux vidéos l'oublient.
     
  6. Sarah Bocelli

    Sarah Bocelli
    Expand Collapse
    I had an amazing inner world before it was popular.

    Oui, effectivement @super-flue c'était plutôt l'idée de la linéarité ! Bien loin de moi l'idée de vouloir qualifier le moindre jeu de "facile" sans même en avoir terminé un :cretin:
    Le but de l'article était plutôt de parler du jeu vidéo du point de vue de quelqu'un qui aime et admire l'univers, sans être particulièrement persévérante pour autant :) La visée était plus celle d'un témoignage que d'un article ludique ! (Et ne t'en fais pas, je ne ressens aucune animosité dans ton commentaire.)

    @LadyMaa ahaha j'avoue, je me suis demandée un instant si, en fait, j'avais bien le droit d'utiliser le terme de gameuse :d Et puis ma relation au jeu vidéo étant un peu compliquée, j'ai décidé de m'octroyer ce droit. Et puis ça sonnait mieux :domokun: (non ?)

    @-Lou- il s'agit de Across Age, un petit RPG disponible sur l'appstore (mais je ne sais pas si c'est dispo pour Android, tiens) :) 
    Et je trouve ta perception du jeu vidéo vachement cool ! Rares sont les gens qui acceptent et même apprécient les commentaires pendant qu'ils jouent, et pourtant c'est tellement plus convivial :cretin:
     
  7. Alnilam

    Alnilam
    Expand Collapse
    La tête en l'air et le cul par terre

    Pour être nulle aux jeux vidéo je suis nulle!! Mais ça a été positif dans un sens (si si!) j'ai appris à jouer avec plaisir sans chercher à tout prix la victoire ;) mais je suis vraiment nulle quand même :yawn:
     
  8. LadyMaa

    LadyMaa
    Expand Collapse
    Heureuse, simplement.

    Oui, comme je l'ai dis c'était un peu pour chipoter :taquin:  Même si tu as une relation difficile avec certains jeux, au final tu joues donc tu es bien une gameuse :d
     
  9. syndrompeterpan

    syndrompeterpan
    Expand Collapse
    Pouet!

    Merci pour cet article,  il m'a beaucoup fait rire car je m'y suis reconnu,  même si je suis pas complètement nul, juste pas très douée surtout avec le 3d et un joystick. Par contre vu que suis têtue,  je peux passer des heures sur un jeux pendant quelques jours ou semaines puis plus rien pendant des mois. Mais comme la rédactrice, je peux passer des heures a regarder mon copain jouer, lui poser des questions et donner des conseils et encouragements.
     
  10. clubmarsouin

    clubmarsouin
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Mon problème avec les jeux c'est l'énorme empathie que j'ai pour les personnages que j'incarne : je prends tellement le truc à coeur que je flippe pour n'importe quoi et j'ose pas avancer. Déjà que j'ai le coeur qui palpite fort comme une cruche devant Minecraft, pour un jeu comme Amnesia on repassera hein... couplé à ça le fait que je n'ai jamais eu de console petite et que donc il y a des codes et des réflexes de jeu qui m'échappent complètement, ça raye un boooon quota dans ma liste de jeux jouables.

    MAIS en lisant certains commentaires je trouve ça dommage de penser qu'on ne peut pas apprécier l'univers du jeu vidéo si on n'est pas un grand joueur ! Il y a énormément de raisons d'apprécier un jeu sans y jouer : le scénario, la direction artistique, les décors, le charadesign, l'ambiance général, comment l'effet immersif se créée, le soundesign... J'adore tout le taff qu'est derrière en fait. Surtout qu'on voit de plus en plus des graphismes sublimes (et audacieux dans les jeux indé) et des scénarios oufissimes de qualité cinéma, si ce n'est parfois mieux (d'autant plus que c'est extrêmement complexe à ficeler). Je pense forcément louper quelque-chose si je ne joue pas puisque c'est l'intérêt de base, mais je suis contente de pouvoir en profiter un minimum en regardant les autres quand je ne me sens pas capable de m'y impliquer. Je me considère par exemple "fan" des Bioshock pour tout ce que j'ai évoqué, même si à côté... je déteste et refuse de me battre et me faire attaquer dans les jeux :tears:

    En tout cas MERCI aux jeux d'aventure en point and click, aux jeux de casse-têtes sans combat comme Limbo, Braid, Journey et compagnie (et Portal, même si formellement riennn à voir), et de type plus expérimentaux/histoire intercative comme Stanley Parable (ok, limite pas un jeu, mais tentez l'expérience d'urgence, rien que le pitch est dingue !!) qui me permettent un tout petit peu d'entretenir la flamme de la (mini mini mini) gameuse qui sommeille en moi :pray:
     
    #10 clubmarsouin, 25 mars 2014
    Dernière édition: 25 mars 2014
  11. Bernadette.te

    Bernadette.te
    Expand Collapse

    Ok, j'ai lu cet article et j'ai dû me concentrer très fort pour me remémorer ma soirée d'hier ( bon j'avais un peu picolé, toi même tu sais comme je culpabilise ) , parce qu'on dirait que c'est moi qui l'ai pondu. MERCI! Triple love!
     
  12. Lady Von Duck

    Lady Von Duck
    Expand Collapse
    Blame It On The Boogie

    @Sarah Bocelli Si tu aimes regarder les gens jouer sans te retaper 50 fois le même passage, pourquoi tu ne te mets pas au let's play ?

    J'ai un peu le même problème que toi: j'ai passé mon enfance à regarder ma sœur jouer à Tomb Raide ou à Rayman. C'était très cool, mais le problème c'est qu'ensuite quand j'essayais de m'y mettre et que j'échouais lamentablement à un endroit qu'elle avait passé sans difficulté ça me frustrait tellement que j'abandonnais très vite. Sans compter que j'ai une coordination cerveau/mains désastreuse (pas que pour le JV)

    Cela dit il existe pleins de jeux qui n'impliquent pas d'être très réactive (genre civilisation ou minecraft).

    Il y a aussi les moba (parce que ok, tu es nulle, mais soyons réalistes au début tout le monde est nul. Tu joues la plupart du temps avec des gens de ton niveau et au pire ton équipe compense ton manque de skill. A à force de jouer tu finis par passer de nulle à médiocre, ce qui est un plus) et les mmorpg (ou il y a toujours moyen de s'amuser parce que les régions suivent l'évolution de ton perso. Et au pire tu peux gérer ton aventure comme tu le souhaites).
     
Chargement...