Les joies du TGV, petit récapitulatif

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par SML, le 13 juillet 2009.

  1. SML

    SML
    Expand Collapse
    Merci pour ce moment

  2. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    haha :raie:
    il n'empêche que le train reste le moyen de transport que je préfère, pour le côté je plane-je me laisse porter, l'ipod vissé sur les oreilles vers je-ne-sais-où-exactement. ça a un côté nostalgique, genre les paysages qui défilent, mais en même temps j'adore ça... j'ai l'impression de faire le vide dans le train, TER, TGV... (oui, les gens en blancs ne vont pas tarder à venir me chercher )... mais les prix restent tout de même exhorbitants.
    et paie ton hors-sujet!
     
  3. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Quand je prend le TGV c'est pour 4h de trajet et un jour, je me suis retrouvé dans un wagon avec toute une école de rugby.
    Oui, oui j'ai bien dit Ecole : de 10 à 18 ans.
    C'était l'horreur totale, cris, rire, engueulade, en plus ils se mettaient à n'importe quelle places.
     
  4. Monsieur Gros Bide

    Monsieur Gros Bide
    Expand Collapse
    aka Laura G.

    Cet article est juste excellent ! Je me suis totalement reconnue dedans. Faut dire que le train, ça commence à me connaître aussi. Plus ça va plus je râle au moindre truc. Les gosses, les gens qui parlent fort, ceux qui sortent leur super pc trop à la mode t'as vu girl matte moi ça et qui foutent la musique à fond, ceux qui regardent ce que tu fais, ceux qui se lèvent 3h avant que le train arrive (limite s'ils veulent pas sauter pendant qu'il est en marche), sans oublier le gars de la SNCF qui te sort que "le train aura du retard pour cause de sangliers sur la voie... ou alors c'est p'tet un suicide ?". Et beaucoup, BEAUCOUP d'autres choses encore.

    Par contre, juste un détail qui me chagrine : "les joies du TGV" ? WTF ? Ca s'applique à TOUS LES TRAINS ! Je prends principalement le TER et tout ce qui fait râler dans un TGV est souvent encore plus agaçant dans un TER ! Surtout quand le TER en question est tout pourrave.

    Bref, cet article me met bien en condition pour la rentrée et mes aller-retours en train :)
     
  5. £lle

    £lle
    Expand Collapse
    a envie de se bouger !

    Haha très bon cet article. J'en ai un paquet d'anecdotes ferroviaires...

    Exemple: dans un carré de 4, train surbooké (vendredi soir, départ en vacances), j'ai le malheur de renseigner une [vieille fille de 50 ans] dame, qui ne me lache plus... je m'enfuis dans la musique de mon ipod quelques dizaines de minutes; et là, malheur, mon regard croise le sien (alors que je matais un p'tit cul de mâle sympathique qui passait par là) et [l'emmerdeuse] la dame me dit de baisser le son de mon ipod car elle l'entend trop :eh2: bah voyons, avec le piaffement des voyageurs, le bruit des rails, et pis quoi encore (il me semble par ailleurs qu'elle avait un voici comme lecture; la pauvre, elle cumule... lol)
     
  6. Yana

    Yana
    Expand Collapse
    <<= Gauche // Droite =>>

    Ca, c'est un article criant de vérité !
    Les transports en commun c'est bien, mais à (toutes) petites doses !
     
  7. £lle

    £lle
    Expand Collapse
    a envie de se bouger !

    Il y a aussi le voisin de TGV qui ne connait pas le déodorant / savon / dentifrice (rayez la mention inutile) :knockout:
     
  8. Blodeuwez

    Blodeuwez
    Expand Collapse
    BAD ASS BITCH

    Cet article est génial. C'est tellement vrai.
    Je prend le TGV en moyenne 2 fois par mois, donc je connais bien le sujet.

    Les enfants : j'ai eu le droit à ceux qui crient, qui pleurent. Celui de 3/4 ans qui se baladent dans le wagon, touche à MON sac, fouille limite dedans, tout ça sous le regard attendrie des parents.
    La gamine de 5/6 ans, assise à côté de moi, qui s'est tripoté les pieds pleins de pansements et d'ampoules pendant trois heures (bon appétit).

    La petite mamie qui revenait d'un enterrement et qui s'est mise à pleurer toutes les larmes de son corps. Forcément, je me suis sentie obligée de lui demandé ce qui n'allait pas. Celle là, je lui garde un petit coin spécial dans mon coeur. Elle était adorable.

    Ou encore, le mec qui te drague et te parle pendant 3 heures. Et comme le dit Mademoiselle So, dans un TGV il est diffcile de bouger et donc d'esquiver le malautru.


    Pour les toilettes : je n'y vais que si j'ai envie pendant la 1ere heure de trajet. Après c'est foutu, ça pue vraiment trop. J'attends d'être arrivé à destination.
     
  9. Wayzea

    Wayzea
    Expand Collapse
    Ridonkeylus

    Les gros monsieurs qui puent la sueur c'est toujours pour moi dans le TGV :up:

    Des que je vois un mec un tant soit peu mignon qui sent le brut je croise tout les doigts de mon corps pour que son billet indique la place a cote de la mienne mais c'est rarement le cas... Avec iDTGV on peut pas choisir ce genre de choses?! :happy:

    Un fois dans un Lille-Paris, un type avait un casque pour son iPod, mais ne l'a pas mis sur ses oreilles, mais a son cou, et a pousse le son a fond sinon il entendait pas, forcement. Non mais c'est quoi ca? Il a perdu la notice? Pas la peine de mentionner que ce n'etait pas un genre musical que j'apprecie...

    Sinon les gens qui sentent la clope, le parfum de mamie qui explose les narines, ou qui te sortent un menu big mac qui sent le graillon, c'est pas cool.
     
  10. Mini-cerise

    Mini-cerise
    Expand Collapse
    Montpelliéraine

    J'adore vos anecdotes les filles ! Pour moi ça fait une éternité que je n'ai pas pris le train donc j'en ai aucun souvenir ..Mais dans 15 jours je le prends , pendant 8h . Pitié pour vu que ça se passe biiien :v:
     
  11. Blodeuwez

    Blodeuwez
    Expand Collapse
    BAD ASS BITCH

    Ca me fait penser qu'une fois, une relou m'a demandé de baisser le son de mon iPod, parce que ça la dérangeait pour lire (les écouteurs étaient dans mes oreilles).
    En rentrant chez moi, j'ai testé avec je-ne-sais-plus-qui, et avec le son à fond on entend un petit quelque chose mais vraiment léger. En sachant que je ne le mets jamais à fond.
    Mais bon ça allait bien avec son style : c'était ce que j'appelle la Parisienne typique qui ne se prend pas pour de la merde & super hautaine (le genre à s'habiller chez Comptoir des cotonniers, à aller prendre un verre avec ses copines au Starbucks & à paniquer lorsqu'elle passe le périphérique).
     
  12. Al-éa

    Al-éa
    Expand Collapse
    Come on.

    Mon commentaire va manquer d'originalité mais c'est sûr qu'il y a beaucoup de choses vraies dans cet article ^^
    En prenant le train minimum deux fois par mois pour des trajets de trois heures, j'ai tout le temps de pester contre les gens qui savent pas ranger leur valise de sorte à ne pas prendre TOUTE la place, les gamins qui braillent le matin alors que tu tentes désespérement de dormir, les pseudos fashion qui prennent toute la place dans les carrés avec leurs jambes de trois kilomètres...

    Après il arrive toujours des choses incroyables...Une fois avec des amies on s'est faites à moitié agresser par un espèce de type bourré, et là dans un grand élan de solidarité tout le wagon s'est levé face à lui, moment épique ! Une autre fois j'ai eu à côté de moi une gamine qui m'a fait une douzaine de dessins qui représentaient tous un bateau avec la mer ou une maison, trop mignonne ! (Par contre j'ai pas récupéré les dessins, sa grand-mère s'en est servi comme dessous de table pour le croissant au fromage de sa soeur...>_<). Le meilleur moment reste enfin le soir où, ayant fait une erreur sur mon billet de train, j'ai passé le voyage au wagon-bar, avec des étudiants bien joyeux qui chantaient et jouaient du yukulélé...J'avais beau être crevée, j'étais aux anges...

    Dans les gares aussi on voit des choses géniales, par exemple une fois j'ai croisé un homme style aborigène tout tatoué du visage en bleu et rouge, avec un gros ornement (je sais pas du tout comment on appelle ça XD) à la bouche, tous les gens le suivaient des yeux comme s'ils avaient vu E.T., c'était poilant de regarder leur expression...(Oui, j'aime observer la vie des gens et celle des pigeons dans les gares...No comment)

    Pour ce qui est des étrangetés des trains, je ne dirais rien parce que j'suis pas en reste...Cette année, dans le train, j'ai : recopié des bouts de squelettes d'un livre d'anatomie, rempli mes carnets de croquis en dessinant les gens qui dormaient, tricoté au point mousse une bande jaune qui ne m'a servi à rien et cousu un millle-feuille en tissus à fleurs...
     
Chargement...