Les looks importables des magazines féminins

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Mary-Astrid, le 12 février 2014.

  1. Mary-Astrid

    Mary-Astrid
    Expand Collapse

  2. Lone

    Lone
    Expand Collapse
    I will not be subjected to criminal abuse.

    Je n'ai pas tout à fait le même avis. J'aime bien le côté un peu barré des magazines de maintenant. Mais ce qui me gène le plus c'est l'aspect léché des photos.

    J'ai passé 5 mois en Australie l'année dernière et je suis tombé follement amoureuse du magazine Yen (http://www.yenmag.net). C'est beaucoup plus un magazine orienté vers le design et la culture que vers la mode seulement. Et ce qui me plaisait vraiment c'était le côté naturel des images, et leur authenticité. Malheureusement, les frais de ports vers l'Europe dépassent mes moyens financier. Ca me rend triste parce que je n'ai pas retrouvé d'équivalent depuis que je suis arrivé en France.

    Du coup, je suis plutôt d'accord pour dire que les magazines actuels ont perdus de vue leurs publics. Ce que je trouve maintenant dans les Vogues, CitizenK et Jalouse ne me plait plus. J'ai envie de retrouver ce côté naturel et mignon qu'il y avait dans Yen, ce que je fais par le biais d'internet (même si c'est pas pareil d'avoir les images dans les mains).

    :/
     
  3. Polly Maggoo

    Polly Maggoo
    Expand Collapse
    .

    Et vous, que pensez-vous de cette façon, plutôt récente, d’aborder les shootings mode dans la presse féminine ? Vous préférez rêver avec des silhouettes improbables ou piocher des idées dans des photos plus réalistes ?

    Les shootings mode dans la presse n'ont pas de but commercial. Ils ne sont pas pensés pour permettre aux lectrices de s'imaginer dans ces silhouettes.
    La question de l'identification personnelle ne se pose même pas en fait.
     
  4. Firstnamelastname

    Firstnamelastname
    Expand Collapse

    Je pense que si les magazines étaient remplis d'éditos plus 'simples' ou commerciaux, ce serait d'un ennui...
    Je trouve ça justement inspirant qu'il y ait un peu de diversité dans le styling, les poses, les décors, la façon dont c'est photographié... C'est ça qui fait la signature d'un magazine aussi. Il ne faut pas oublier que ce ne sont pas des lookbooks, c'est simplement un reflet de ce que la mode propose pour la saison, mais mis en scène.
     
  5. Pepitozcrokett

    Pepitozcrokett
    Expand Collapse
    Etat larvaire

    C'est normal que les magazines proposent des photos barrées, c'est leur côté créatif. Mais je crois qu'il y a des niveaux "de lecture".  Le 1er: le plaisir de la photo. Bon. Et puis, le detail qui tape l'oeil et oriente le futur shopping malgré tout. Le bracelet qu'on aime même si le modèle ne porte 512, telle fringue, telle couleur, tel maquillage qu'on  va courir retrouver (le plus souvent dans des enseignes abordables, Zara...). C'est exactement que la boss du diable s'habille en Prada expliquait à Anne Hataway. Tu crois que tout ce look est improbable, mais en réalité t'as deja flashé sur tel bleu et tu vas aller t'en acheter

    :eh:
     
  6. Gadabrielle

    Gadabrielle
    Expand Collapse
    Styliste-photo en double vie

    Je me permets d'intervenir parce qu'on parle ici de mon métier :) en effet, je suis styliste-photo, c'est donc moi qui choisit des looks complétement barrés ou simple sur un shoot.


    J'avoue souvent plus partir sur du barré, parce que j'ai envie de m'amuser, de dépasser le vêtement simple. Je ne suis pas là pour vendre, mais pour faire rêver, se questionner. Après, ça dépend des shoots, le tout c'est de mettre en valeur, de montrer qu'on peut faire plus que juste "une robe, des chaussures" et c'est bon.

    Bien sûr, tout dépend du pitch :)
     
  7. Insert_Spoon

    Insert_Spoon
    Expand Collapse
    Troll de qualité

    Quand j'étais petite, j'adorais les rares extraits de défilés qu'il y avait parfois à la fin des infos (je crois?). Mes parents zappaient à chaque fois, en critiquant ces "sacs d'os morbides avec des trucs importables, non mais vraiment c'est n'importe quoi tu te vois avec ça dans  la rue", et j'étais hyper frustrée de voir que pour eux, seul le côté matérialiste, terre à terre, pratique comptait. Que ce soit de l'art, du délire, ça ne les effleurait même pas.
    Pour des trucs portables on va dans les magasins!

    (mon message fait un peu agressif comme ça, aussi parce que j'aime pas mettre des smileys, mais il ne l'est pas du tout en fait :d (smiley!!))
     
  8. mathilde-n

    mathilde-n
    Expand Collapse
    Anciennement Minimouse Guest

    Les deux premiers looks ne me semblent pas si importables que ça. Au contraire, je pourrais m'en inspirer pour mes propres tenues :shifty:
     
Chargement...