Les moments qui ont changé nos vies

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Lucie Kosmala, le 6 octobre 2016.

  1. Lucie Kosmala

    Lucie Kosmala
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

  2. Skym

    Skym
    Expand Collapse
    Pataaatteeee !!!

    Le jour où j'ai rencontré mon copain actuel. J'étais en terminale, mal dans ma peau, entourées de faux amis et d'une perverse narcissique, et ce jour-là j'avais suivi un ami ambigu au club musique qu'il dirigeait pour voir s'il y avait moyen d'approfondir notre relation. C'est là que je l'ai rencontré, et je ne pensais pas qu'il allait changé ma vie à ce point ! On est devenu super proches, il a été mon pilier et m'a aidé à prendre confiance en moi, à me sortir des relations toxiques que j'avais sans aucun regret, et à me dire que je n'étais pas une petite crotte mais une vraie personne qui avait le droit de rire, le droit d'être heureuse, et le droit au respect. Et puis un jour il m'a embrassé, je l'ai embrassé, et on a continué. Aujourd'hui je peux dire qu'il est la meilleure chose qui me soit arrivée dans ma vie. Et je le lui rappelle dès que je peux :jv::jv::jv:
     
    Enoch, Lina T et Velkane ont BigUpé ce message.
  3. Velkane

    Velkane
    Expand Collapse

    Pour ma part, un moment qui a profondément changé ma vie est celui où j'ai pris la décision de ne pas aller à mon lycée de secteur pour la suite de ma scolarité. Je n'arrivais pas à m'épanouir en étant au collège, j'avais certaines inimitiés (harcèlement), et je me sentais le besoin d'être plus indépendante et de me débrouiller par moi même sur le plan "social" disons. J'ai songé que je méritais mieux que ces personnes là, que j'avais d'autres belles rencontres à faire ailleurs.
    Je suis arrivée en Seconde sans connaître personne, m'élançant vers l'inconnu avec une certaine audace en y repensant.
    Depuis, mon épanouissement ne connait plus de limites ; j'ai rencontré des personnes formidables qui avaient le même parcours que moi et avec lesquels je partage aujourd'hui un lien inestimable qui me pousse toujours vers le haut, j'ai développé mon autonomie, mon assurance et ma personnalité au point d'affirmer sans crainte mes opinions, notamment mon végétarisme et mon féminisme.

    Si un inconnu plus prometteur que votre présent est à votre portée, je vous suggère sincèrement de le saisir !
     
    ClemBouBou et Mary McFly ont BigUpé.
  4. cléopty

    cléopty
    Expand Collapse

    Moi le jour qui a changé ma vie c'est arrivée en Mai 2011. Cette année là j'avais fêté le nouvel an chez une nouvelle amie. Avec elle le courant était passé direct, on était très différente et pourtant tout était toujours facile avec elle. Ce fameux premier janvier elle m'a embrassé, je n'avais jamais envisager que ça se produise que ce soit avec elle ou avec une fille en générale. Je suis tombée des nues ! Alors oui le choc a été violent les mois qui on suivit pas facile à cause de tout ça mais un jour j'ai decide de ne plus avoir peur, j'ai eu un déclic géant : je j'aimais !! Cette relation a duré 5 ans et c'est fou ce qu'elle m'a fait grandir ! On s'est mutuellement nourrie l'une de l'autre.
    Tout ça pour dire que des fois il faut lâcher prise, sauter dans le vide, ne pas écouter cette voix qui nous noie dans des doutes !
     
    Ahn a BigUpé ce message
  5. La_Mawie

    La_Mawie
    Expand Collapse

    Le jour qui a changé ma vie c'est quand j'ai annoncé à mes prof, y'a un peu plus de 2ans, que j'arrêtais mes études. J'en avais plus que marre des études supérieurs. Je m'ennuyais beaucoup, je n'apprenais plus rien et j'avais pleins de projets que je ne pouvais pas aboutir. J'étais très frustrée et stressée et ça jouait sur ma santé en plus. J'ai donc décidé de ne pas passer mon diplôme juste pour avoir un diplôme surtout que dans mon domaine ce n'est pas vraiment utile. A partir de ce moment là j'ai enfin pris le temps de prendre soin de moi, de réfléchir à ce que je voulais vraiment faire de ma vie! Depuis j'ai osé des choses que je n'aurai jamais pu faire avant! J'ai découvert des choses, des gens, d'autres manières de voir le monde et la vie! Je suis tellement HEUREUSE d'avoir fait ça pour moi ^^ ça demande beaucoup d'énergie et de volonté de se retrouver face à soit même, de sortir de sa zone de confort et de se remettre en question. Ce n'est pas tout le temps facile mais je sais maintenant que j'ai les moyens de faire ce que je veux de ma vie et je suis fière du chemin que j'accomplie :)
     
    Ahn a BigUpé ce message
  6. Luniiie

    Luniiie
    Expand Collapse

    Qu'il est bien cet article !

    Deux moments ont radicalement changé ma vie :
    - le premier quand il y a quatre ans et demie j'ai rencontré mon meilleur ami. Mon double au masculin, qui comprend tout ce que je dis et surtout ce que je ne dis pas. On s'est soutenus pour aller mieux tous les deux s une période où on pensait be rien valoir et depuis je ne regrette pas un seul instant notre rencontre totalement fortuite. Il est le pilier de ma vie et inversement.
    - le second il y a tout juste un an, quand j'ai eu un accident de voiture qui m'a clouée deux mois au lit et que j'ai compris que le job auquel je m'accrochais n'était pas fait pour moi, que je ne devais avoir peur de rien parce que j'étais plus forte que ca et que j'ai décidé de reprendre ma vie professionnelle en main. Je me suis soignée de mes blessures, j'ai entamé des recherches d'emploi, je me consacre beaucoup sur mon temps libre à ma passion pour en faire un jour mon métier et j'y crois ! Oh et je n'ai plus peur du changement, plus peur de partir seule à l'étranger avec mon sac à dos pour visiter.
     
    La_Mawie a BigUpé ce message
  7. Mary McFly

    Mary McFly
    Expand Collapse
    Est plus morfale que la plus morfale de tes copines.

    Le moment qui a changé ma vie s'est produit il y a seulement quelques mois et a duré une semaine, quand j'ai raté mes concours d'écoles littéraires. En allant aux épreuves, je me suis rendue compte que les notes que j'aurai m'importeraient peu, que je ne voulais pas aller dans cette branche-là. Je suis restée deux ans dans une filière où je ne m'épanouissais pas totalement, et une fois arrivée en L3 à la fac il y a seulement un mois, j'ai compris que mon sentiment ressenti en avril perdurait, que je n'étais pas dans la voie qui me correspondait. Pour l'instant je continue ma licence (autant avoir un diplôme) et après je fais ce qui me plaira, sans me poser de barrières. Je fouille, je me remets en question, et je réfléchis, posément, ce que je n'avais pas réellement fait pendant deux ans.
    J'ai une passion que j'aimerais bien mettre au premier plan dans ma vie et je compte me lancer l'année prochaine, à tête reposée, loin de la torture administrative que je me coltine depuis trois ans. Et je sais que je n'aurais jamais eu l'électrochoc sans ce concours où j'ai vu des gens jouer leur vie sur des copies en comprenant que je ne voulais pas les suivre. Ca m'a réellement aidée de pouvoir être dans des situations qui ne me convenaient pas pour savoir ce que je voulais et comment je pouvais évoluer.
     
    La_Mawie a BigUpé ce message
Chargement...