Question (pas si) con Les objets du quotidien et leur impact sur l'environnement

Sujet dans 'Questions (pas si) cons' lancé par Luthéa, le 3 août 2016.

  1. Luthéa

    Luthéa
    Expand Collapse
    Douceur, équilibre.

    Bonjour, on utilise souvent des objets qui vont avoir un impact plus ou moins grand sur l'environnement entre autre, mais ça peut être compliqué de savoir l'impact exact et les moyens d'y remédier, si on peut (et le souhaite).

    Je me suis posée cette question face à mon déodorant en aérosol, je sais que ce n'est pas forcément top, mais pourquoi exactement ? :hesite: Et il y a des alternatives en anti-transpirants ?

    Et vous, quel objet vous questionne ?
     
    Penny Winkeul et Lis ont BigUpé.
  2. Gabelote

    Gabelote
    Expand Collapse
    Ouverte du lundi au vendredi, de 8h à 18h :buzy:

    @Luthéa
    pour le déo en spray, y'a deux risques majeurs
    - comme tous les aérosol, il contient un gaz sous pression qui permet de diffuser le produit. Or, ce gaz, même si des progrès ont été faits, ne sont pas anodins quand ils se dispersent en grand volume dans l'atmosphère.
    - ensuite, comme le produit est dispersé dans l'air, il y a toujours un fort risque de contact avec les muqueuses (yeux, bouche..), d'inhalation et d'ingestion. Et respirer du déo, c'est pas top pour la santé.
    Les alternatives sont le déo bille et le stick. Mais aucun usage de produit sur soi n'est anodin.
     
    Lis, Penny Winkeul et Luthéa ont BigUpé ce message.
  3. Penny Winkeul

    Penny Winkeul
    Expand Collapse
    Je joue en solo.

    @Luthéa Les objets qui me questionnent: les pots de yaourt, de fromage blanc, de tout ce qui se vend d'alimentaire en pot: ce n'est pas recyclable, si? Les bouteilles de parfum (bon, je ne me parfume pas beaucoup, et jamais en été). Tout ce qui se vend sous plastique: les charcuteries, les viandes, les poissons, même les légumes!

    Les déodorants, qu'ils soient en spray, à bille, en stick: quid de leur récipient? Tout ce qui est maquillage: que deviennent les boîtes de fards, de poudre, les tubes de fond de teint? Les mascaras?

    Les sacs plastique qui servent à emballer les légumes au supermarché. Le mien propose maintenant des sacs en papier, je ne prends plus de plastique. Bref, tout ce qui est emballage, quand je regarde tout ce qui est vendu en supermarché et que j'essaie de me représenter ce que ça fait comme quantité au niveau national... ça me donne le vertige...

    Les crèmes solaires: elles vont se retrouver dans l'eau quand on se baigne, non?
     
    Lis et Luthéa ont BigUpé.
  4. Jinko

    Jinko
    Expand Collapse
    One life, one chance

    @Luthéa C'est une vaste question. Il y a aussi l'impact du recyclage des objets à prendre en compte, ainsi que de la fabrication et du transport...

    Exemple: le cuir on se dit c'est cool car c'est naturel, mais en fait ça vient de l'autre bout de la planète, il faut des tas de produits chimiques pour le tanner ce qui est désastreux pour l'environnement (air, rivières, sol, faune, flore) et les artisans qui le travaillent (maladies chroniques, problèmes de peau)... Sans parler de l'aspect éthique (on élèves bien ces animaux seulement pour leur peau, la filière est disctinte de celle de la viande) :goth:

    Tu peut aller faire un tour sur les topics Zero Déchet (pour réduire son impact sur la planète), Slow Cosmétique (pour trouver des alternatives saines dans la salle de bain) et sur la VP écolo pour creuser le sujet;)

    Ha et pour le déo j'utilise du bicarbonate de soude (j'en met un peu au creu de ma main avec un peu d'eau pour faire une pâte, et hop tu applique sous les aisselles), c'est super efficace!
     
    Lis, Luthéa et Penny Winkeul ont BigUpé ce message.
  5. Jinko

    Jinko
    Expand Collapse
    One life, one chance

    @Luthéa Oui, le cuir et la viande c'est bien deux filières differentes car les animaux sont choisis pour leur caractéristique de peau (même si pour les petits éléments "cheap", du style semelles et doublures de chaussures, le cuir des animaux à viande est récupéré et j'imagine que la viande est aussi récupéré pour l'alimentation animale) :erf:.

    Pour le bicarbonate en fait il absorbe les odeurs (vraiment, ça marche trop bien!), mais il n'est pas anti transpirant (il ne limite pas la transpi quoi). Et aisselles épilées ou non j'ai pas vu de differences d'efficacité :taquin:. Par contre le bicarbonate peut irriter si tu l'applique juste après l'épilation (ça piquote quoi). Ça vaut le coup de tester avant de se lancer dans les déo maisons (qui personnellement m'ont déçue).
     
    Luthéa a BigUpé ce message
  6. Cline39

    Cline39
    Expand Collapse

    @Penny Winkle2 de ce que j'en sais voici quelques réponses à tes questions:

    recyclage des contenants en plastique (pot de yahourt, emballage de maquillage, plastique d'emballage etc): seuls 2 type de plastiques sont recyclés le PET et le PEHD. il y a des symboles sur les objets en plastique qui en sont constitutés pour t'indiquer qu'ils sont recyclables (un triangle formé de 3 fleches avec le chiffre 1 ou 2 dedans). Ces plastiques sont surtout utilisés pour les liquides alimentaires (sodas, eaux, laits etc), les produits ménagers et les produits de toilettes. TOUS les autres plastiques ne sont pas recyclés: il s'agit le plus souvent des plastiques fins (tout ce qu'on ne met pas le bac bleu dans ma région) type pot de yahourt, sac plastique etc. Ces déchets sont incinérés et on récupère les calories déagées par la combustion. Il faut donc vraiment réfléchir à 2 fois avant d'acheter du jambon sous vide par exemple: le contenant est mauvais pour l'environnement et le contenu n'est pas bon au gout ni pour la santé!

    les bouteilles de parfum qui sont en verre ce recyclent, tu peux aussi faire ce choix pour tes yahourt (voire meme les fabriquer toi meme!)

    les sacs pour les fruits et légumes peuvent facilement etre remplacés: au lieu de prendre ceux du supermarché, tu te fais les tiens avec des chutes de tissus! Tu pèses tes fuits/légumes sans le sac et tu met dedans après si vraiment tu veux eviter les qq grammes du sac sur la balance.

    les crèmes solaires sont une source de pollution marine connue. Un exemple parmi tant d'autres: en 2014 une étude menée à La Réunion par l'ARVAM a mis en évidence la responsabilité des crèmes solaires dans la dégradation des récifs coralliens et de la pollution océanique. Il existe des crèmes solaires bio non toxiques, en France on a le label Cosmebio, entre autres.
     
    loy, Elanore, Penny Winkeul et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
Chargement...