Les OGM et toi.

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par AnonymousUser, le 18 janvier 2009.

  1. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Les OGM, on en parle de plus en plus, sans forcément être très bien renseignés sur le sujet.

    Diabolisés par la presse, fauchés par José Bové et ses potes, utilisés uniquement pour faire de l'argent chez Monsanto et compagnie : ce n'est pas un secret, dans l'opinion publique, les OGM ont mauvaise réputation.

    Malgré tout, si on cesse de voir le verre à moitié vide, ils représentent un éventail de possibilités assez impressionnant.

    Et toi, qu'en pense-tu ? Est-ce que tu te sens concernée ? Et si oui, es-tu plutôt pour, ou plutôt contre ?


    N'hésite pas à nous exposer tes arguments, nous sommes ici pour débattre !
     
  2. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    En fait je ne comprends pas réellement le besoin d'OGM. Il me semblait qu'au début des recherches et des expérimentations ils étaient présentés comme un moyen formidable de lutter contre la famine, de pouvoir nourrir des populations etc. J'ai vraiment eu cette idée de monde meilleur rendu possible et je n'ai pas l'impression que ça évolue dans ce sens.

    A vrai dire ça me met mal à l'aise cette idée de tripoter la nature pour rendre certaines plantes plus résistantes, pour les protéger d'insectes ou autres. L'homme intervient dans l'équilibre des choses. On voit bien ce que ça donne lorsque certaines espèces sont sous-représentées dans certains écosystèmes, il y a toute une cascade derrière. Le fameux battement d'aile du papillon en somme.
    A mon sens l'homme n'a pas réellement besoin des OGM ou du moins il n'exploite pas leur potentiel dans une volonté de justice et d'équité.
    Le principe de brevetabilité du vivant me fait froid dans le dos.

    Alors certes il y a des choses très bien qui ont été permises comme l'insuline recombinante par exemple mais j'aimerai qu'on m'explique la raison d'être de Maïs transgeniques dans des boites. On dispose déjà de maïs normal. Je suppose que c'est une affaire de rendement.

    C'est bien avec les OGM qu'il y a avait eu une expérience dans laquelle des rats nourris aux OGM avaient présenté des lésions au foie (entre autre il me semble)? J'aurais aimé qu'il y ait eu plus d'études et plus de recul sur la chose. C'est pas anodin comme acte tout de même.

    Bref, je ne suis pas très bien renseignée sur le sujet. Je m'en méfie énormément et je pars du principe que je ne vois pas l'intérêt de consommer des produits bidouillés quand il n'y a pas un intérêt de santé évident derrière et qu'on peut obtenir le produit "naturel". Après pour ce qui est des OGM utilisés en recherche fondamentale, ils restent utilisés dans des labos fermés, le risque de dissémination est moindre et ma foi s'ils peuvent servir à faire avancer la science tant mieux.
    Je distingue les OGM de consommation et ceux destinés à la science en fait, même si les uns sont les fruits de l'autre. Je ne veux pas avoir à subir les OGM dans mon assiette parce que je considère que la nature nous apporte suffisamment sans qu'on ait besoin de venir tripoter pour faire ce qui nous plaît. Que les expérimentations existent, dans un but de recherche et de connaissance c'est le cadet de mes soucis, par contre j'aimerai que ça reste dans les laboratoires.
     
  3. LilySatine

    LilySatine
    Expand Collapse
    Euphorique

    Pas mieux.

    Ce que je vois aussi, c'est que des agriculteurs qui se sont mis aux OGM ont eu la surprise.... d'avoir moins de rendement!! Tout en ayant dépensé des sommes monstres pour ces semences OGM qui ne peuvent être replantées d'une année à l'autre.
    Donc bénéfice zéro.

    Ajoutons à ça les effets sur la santé encore mal connus, le risque de "contamination" des plantes naturelles et donc de perdre la flore connue, pour moi c'est une catastrophe annoncée!
     
  4. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Le sujet était déjà aux oubliettes, je relance en donnant mon avis, puisque je ne l'ai pas encore fait.

    Les OGM ont par définition la capacité de changer le monde : éradiquer la famine, vacciner les populations contre des maladies comme le paludisme en leur faisant simplement manger un aliment, soigner les gens et j'en passe.

    D'ailleurs, il existent depuis longtemps :

    - à l'état naturel, d'abord. Prenons un exemple : une bactérie vivante peut intégrer à son génome une partie de celui d'une bactérie morte (c'est la célèbre expérience de Griffith), ce qui lui confère plus de virulence et de résistance (à priori ce n'est pas positif, puisque nous en sommes les victimes, mais pour la bactérie c'est une opération royale !). Notons bien que dans ce cas la barrière des espèces est respectée, ce qui n'est pas le cas en général pour les OGM tels que nous en parlons ici. ;

    - cela fait des années qu'on utilise des bactéries pour produire des des hormones et des molécules pour les industries chimiques et pharmaceutique. Auparavant, pour obtenir certaines de ces molécules, il fallait faire des trucs ignobles comme broyer des cerveaux ou d'autres organes : je pense que si j'étais malade, je préférerais savoir que mon médicament vient d'une bactérie plutôt que d'un broyat de cerveau.

    Et, bien avant cela, les populations ont toujours eu tendance à vouloir améliorer le rendement en croisant des espèces, notamment de céréales, et d'animaux aussi. Les OGM ne sont que le " degré supérieur " de cette pratique : avec une simple manipulation génétique, on s'épargne des années de croisements fastidieux.

    Ceci dit, il est clair que l'utilisation qui en est faite actuellement est très critiquable, et vise uniquement à faire du profit (Monsanto, célèbre entre autres pour avoir produit et commercialisé l'Agent Orange, et plus récemment des produits comme le RoundUp, pour ne citer qu'eux : cette entreprise est en passe de diriger le monde, d'autant plus qu'elle a pas mal de politiques dans sa poche) au détriment de la santé des populations et de la biodiversité. D'autant plus qu'ils ne sont clairement pas au point, et donc pour l'instant potentiellement dangereux.

    En grande utopiste, je suis donc pour les OGM, mais absolument contre l'utilisation qui en est faite à ce jour.

    Selon moi, les études sur ces espèces devraient continuer mais sous un contrôle étroit, et en serres fermées, afin que la contamination ne soit pas possible, au tout du moins réduite à son minimum. Et évidemment, ne pas les consommer avant d'être sûr et certains qu'ils sont sans risque. On devrait également se limiter aux unicellulaires et aux plantes, avant de travailler sur des espèces animales. (Ceci dit, j'ai peu d'espoir : cette vision des choses n'étant clairement pas à l'ordre du jour.)

    Mais en tant que scientifique, je pense qu'il serait dommage de passer à côté d'une telle prouesse technologique et de telles possibilités.

    [ J'ajoute que je ne prétends pas détenir la vérité absolue, j'essaie simplement d'exposer mon avis au mieux. ]
     
  5. KittyKiller

    KittyKiller
    Expand Collapse
    Penistration Crew

    Je trouve que les OGM sont scientifiquement très intéressants pour les raisons citées par KIM Cholera et je souhaite vraiment que les recherches se poursuivent, je suis persuadée qu'on pourra en tirer quelque chose de bon. Après, leur exploitation actuelle est malheureusement un écueil inévitable, et s'il y a bien quelque chose que je trouve que les opposants ont raison de combattre c'est ça. Je pense que les OGM ne devraient pas être utilisés à des fins de consommation étant donné l'état actuel de la recherche. Comme on l'attend de tout produit (hygiène, beauté, médicament), des tests concluants doivent être menés avant toute exploitation. C'est bien malheureux qu'ils puissent être exploités dans un unique but de profit financier alors que leur objectif initial est de contribuer à des causes d'aide aux populations.
    Bref, comme tout un paquet de trucs, dans l'idée, je soutiens totalement, dans les faits, ça me dérange un peu. Même si à vrai dire je ne suis pas particulièrement préoccupée par la question, ça devrait peut-être mais ça ne m'empêche pas de dormir.
     
  6. Constanz

    Constanz
    Expand Collapse
    ?

    J'ai énormément de mal à me faire un avis sur les OGM, i y a tant de choses à prendre en compte que je ne sais pas vraiment où mon opinion se situe.
    En résumé, je n'ai absolument rien contre des OGM de laboratoire, comme ces bactéries qui synthétisent l'insuline. Quoique le Posilac ait été produit dans les mêmes conditions, avec les effets qu'on connaît. J'ai par contre d'énormes réticences concernant les OGM cultivés.
    D'une concernant leur fiabilité sanitaire. Pour ne prendre qu'un seul exemple, je ne comprends pas comment une plante à qui on inflige de telles quantités de Round'Up peut ne pas le stocker d'une façon ou d'une autre.
    D'autre part, concernant la compétitivité et donc le potentiel invasif de ces plantes. Concernant la biodiversité certes, mais aussi la diversité des variétés cultivées. Les OGM, c'est la mort de toutes ces variétés anciennes de fruits et légumes.
    Enfin, le brevetage du vivant qui est une des conséquences inévitables des OGM, de par le coût exorbitant des recherches à mener, me fait vraiment peur. C'est vraiment quelque chose qui va au contraire total de la souveraineté alimentaire, et c'est franchement inquiétant que si peu de voix s'élèvent contre.
    J'ai l'impression d'être d'une clarté absolue quand je m'exprime. :eh2:

    Par contre, je ne comprends pas ce qui te fais considérer une symbiose comme OGM.
     
  7. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    La grosse différence, c'est que l'insuline est une molécule qui existe dans la nature, alors que le Posilac est certes une hormone de croissance, mais si j'ai bien tout compris, elle a été modifiée. D'autant plus que - et c'est non négligeable ! - chez les humains, on donne l'insuline à des gens qui en manquent et donc en ont besoin car ils ont une pathologie, alors que les vaches auxquelles on injecte du Posilac sont déjà en parfaite santé... L'excès n'est jamais quelque chose de très positif, en biologie (et ça pourrait s'assimiler à du dopage, par exemple).

    Le résultat est le même dans les faits, mais tu as raison, en fait ce n'était pas cela que j'avais en tête au départ, je vais le modifier (j'étais un peu pressée à midi ! :o).
     
  8. Constanz

    Constanz
    Expand Collapse
    ?

    D'après Wikipédia, non, c'est la même hormone que celle produite naturellement. Mais effectivement, c'est tout à fait assimilable à du dopage. Je voulais attirer l'attention sur le fait que la production en quantité de molécules recombinées n'était pas toujours un bien.
     
  9. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Ça m'étonne qu'il n'y ait pas plus de réponses ici !
     
  10. hitomiie

    hitomiie
    Expand Collapse
    Roule une pelle a la vie

  11. hitomiie

    hitomiie
    Expand Collapse
    Roule une pelle a la vie

    Yeah merci de ta signature!

    Pour le moment c'est vraiment utile, le but est d'atteindre un nombre assez élevé pour avoir un certain poids.

    Cela encouragera les agriculteurs suisses, certains mouvements politiques et les consommateurs suisses de se battre contre cette décision et de lancer une initiative dans le pays.

    merci et n'hésites pas à partager <3
     
  12. hitomiie

    hitomiie
    Expand Collapse
    Roule une pelle a la vie

    Non pas du tout, elle est prise en compte :)
     
Chargement...
Sujets similaires
  1. coco_business
    Réponses :
    3
    Affichages:
    1783
  2. Adeline
    Réponses :
    47
    Affichages:
    4644