Les prêts étudiants

Sujet dans 'Les trucs nuls de la vie d'adulte' lancé par Fealynn, le 6 août 2015.

  1. PingouinMasqué

    PingouinMasqué
    Expand Collapse
    Ramsay Bolton est un connard, mais Simon... Raaah Iwan Rheon je te hais et je t'aime en même temps!

    Ah tiens, je suis en plein dedans donc je vais pouvoir en parler!

    Alors pour te résumer la situation, mon compagnon et moi-même nous sommes actuellement en train de nous débattre avec nos prêts étudiants respectifs.
    Lui, 21 000€ qui lui ont permis de faire licence+master (ses parents ne l'aident pas du tout financièrement, il n'a d'ailleurs presque aucune relation avec eux) + payer son permis, se meubler etc. durant ses 5 années d'étude.
    Moi, 4000€ pour mon permis + une petite voiture (finalement tout est passé dans le permis, obtenu au bout de 6 fois...)

    Aujourd'hui, je suis seule à travailler. Fort heureusement, j'ai trouvé du travail... 2 mois avant le début des mensualités!
    Mais actuellement, comme je suis seule à bosser et à faire rentrer de l'argent, j'ai 370€ qui sortent tous les mois pour les prêts. Pas du tout évident pour la gestion quotidienne.

    Le résultat: on a pris rendez-vous à la banque pour regrouper tout ça et réduire les mensualités.

    Donc mon avis: il faut vraiment, mais alors VRAIMENT, y être obligé pour y avoir recours. Si tu peux t'en passer, prendre plus de temps pour avoir ton diplôme mais bosser en parallèle, faire appel à la solidarité familiale, aux aides de la CAF, aux aides de la régions etc. il vaut mieux s'en contenter.
    C'est un stress énorme à gérer au quotidien, et l'objet de tensions dans le couple: imagine, je rembourse SON prêt étudiant...

    Donc à mon sens, à éviter.
     
    Fate et olaflor ont BigUpé.
  2. Koyote

    Koyote
    Expand Collapse

    @laoragwen non je ne peux pas car l'enveloppe de l’État est la même pour toutes les banques qui proposent ce prêt donc si la société générale ne peut pas me faire de prêt parce qu'il n'y a plus de budget ça sera pareil ailleurs. C'est dans ces cas là qu'on a vraiment la boules de ne pas entretenir de bonnes relations avec sa famille x)
     
    Licornichon a BigUpé ce message
  3. Laoragwen

    Laoragwen
    Expand Collapse
    Poincaré de Kaamelott, Enquêtrice Sherlockienne du topic SOS Madmoizelle contre l'invasion des Illumymynatis.

    @Koyote
    je compatis, crois moi je sais ce que c'est, je suis désolé pour toi :erf:
    je sais que parfois certaine région accorde des aides, peut-être que tu peux essayer de voir pour la tienne , non?
    il me semble aussi que parfois pôle emploi peu prêter un peu d'argent, mais je ne sais plus sous quelles conditions :sweatdrop: tu devrais aller te renseigner sur les topics mads de pôle emploi :)
     
  4. Confiteor

    Confiteor
    Expand Collapse
    Anciennement Mann

    Mon copain a voulu contracter un prêt étudiant pour payer ses frais de scolarité de doctorant (donc plus le droit à la bourse) et pour notre emménagement. Sauf que comme il a pas de garant, c'était déjà pas évident. On s'est renseigné et on a vu le truc du prêt étudiant où l’État se porte garant pour l'étudiant. Il y est donc allé et on l'a envoyé sur les roses pour la raison suivante : "il nous faut absolument un certificat de scolarité pour l'année 2015-2016". Bah oui tiens, j'en connais beaucoup des doctorants en première année qui sont inscrits depuis juillet alors que leur soutenance s'est déroulée en juin et que les sessions d'inscription sont en septembre...<<
     
    Fate et olaflor ont BigUpé.
  5. Lapinette

    Lapinette
    Expand Collapse
    Goodbye? Oh no please, can we go back to page one and do it all over again?

    C'est bizarre quand même tout ça. J'ai eu un prêt Oséo en janvier... 2012 (ça commence à remonter), sans aucun souci. Mes parents ne pouvaient pas m'aider mais c'était pas la misère non plus (mère secrétaire, père ouvrier à mi-temps), comme ce que le banquier de @RebelHeart semble lui avoir expliqué.
    Je sais pas si c'était plus facile de l'obtenir à l'époque, si ma banquière était juste très gentille (ou faisait juste bien son boulot), ou si vous avez eu affaire à des banquiers pas très pros. Mais quand même, je trouve ça fou ce que les banquiers vous ont dit, j'ai clairement pas connu ça.
    J'ai commencé à le rembourser cette année, pile au moment où je n'ai plus eu la CAF (parce que mon copain gagne assez, alors forcément il peut payer pour moi... :stressed: mais c'est un autre sujet). Et ça se finira en 2017, sachant que je suis en auto-entrepreneure, donc pas la situation la plus simple pour régler le truc. Mais bon, le prêt m'a permis d'avoir mon job actuel, alors je ne vais pas cracher dessus.
     
    Licornichon a BigUpé ce message
  6. Aamu.

    Aamu.
    Expand Collapse
    L'Âme d'un dragon

    • Est-ce que vous avez contracté un prêt étant étudiant ? Si oui, chez quelle banque ?
      En tout, j'emprunte pour plus de 50000 euros, dans deux banques : la BNP (taux à 2.9% au lieu de 5.4 de mémoire) pour les trois premières années de mes études, et 3 autres années au Crédit Mutuel (il me semble que le taux est à 2.9).
    • Était-ce un bon plan ou plutôt un joli traquenard dès le diplôme obtenu ?
      Pour la BNP, clairement un traquenard, et je déconseille fortement d'aller dans cette banque. Déjà mon "conseiller" a essayé de me vendre des tas de produits dont je n'avais pas l'utilité (dont un prêt à taux 0 alors que je venais de signer pour un prêt de près de 8000 euros, hein. Je sais que c'est le job qui veut ça mais faut pas trop me prendre pour une truite.), puis quand il est parti en retraite je n'ai pas été prévenue et aucun conseiller n'a pris le relai, pour au final me faire refuser le prêt de mon redoublement parce que "mon dossier est trop compliqué". Résultat, je me suis cassée (et j'ai encore des problèmes avec eux) et je leur fais une très mauvaise pub. Avec le Crédit Mutuel ça se passe bien mieux par contre, ma conseillère m'aide aussi pour mes autres comptes dans d'autres banques et elle me conseille pour ne pas me faire de trop grosses mensualités.
    • Faut-il pouvoir s'assurer de bosser directement après le diplôme ou certaines banques sont-elles souples sur le début des versements ?
      Comme le disait une mad plus haut, ta situation ils s'en tamponnent le coquillard avec une patte de gnou, si tu rembourses tant mieux sinon ben t'as des problèmes...
    • En clair, le conseilleriez-vous à des gens qui mettent 60% de leurs revenus dans les courses, 30% dans le loyer et le reste dans les tas de trucs obligatoires/pas obligatoires de la vie citadine (tickets de tram, essence, croquettes...).
      Ne le faites que si vous y êtes vraiment obligés, parce que c'est une belle source d'insomnies et de crises de nerfs. Comparez bien les taux, les tableaux d'amortissement et demandez bien une simulation à chaque fois, et faites jouer la concurrence, n'hésitez pas à fureter chez différentes banques.
     
    Licornichon et Guy C. ont BigUpé.
  7. Oboy

    Oboy
    Expand Collapse

    Moi, pas le choix du tout, mes parents paient ma scolarité, mais pas le reste (donc pour le loyer et genre manger ben il faut bien de l'argent).

    J'ai un emprunt de 40 000 euros sur 10 ans à la Caisse d'Epargne (taux à 0.9% pour Aamu), j'utilise l'argent pendant 5 ans et je rembourse pendant 5. N'étant pas encore arrivée à la partie remboursement, je ne peux rien dire mais je sais d'ores et déjà que ça va être coton.

    Petite précision : comme j'envisage aussi, peut être, qui sait, de continuer mes études après mon master, j'ai fait "racheter" mon emprunt en première année de master, comme ça je recule les échéances (je sais pas si je suis très claire. En gros j'ai contracté un autre emprunt, qui m'a servie à solder le premier mais du coup je paie encore dans 5 ans au lieu de 2... Oui ? non ?)

    Petite gueulante cependant : ma banque m'a obligée à souscrire une assurance emprunt chez eux (ce qui est illégal hein, mais j'avais pas le choix) alors qu'elle est trois fois plus chère que ce que j'aurais pu trouver à l'extérieur... J'étais pas content content...
     
    Licornichon a BigUpé ce message
  8. Scail

    Scail
    Expand Collapse
    Que le superbe canard de Moldavie améliore tes cheveux avec sa lumière sacrée.

    Vu que j'en ai fait un (et que je le rembourse toujours) je rajoute ma pierre :

    - Est-ce que vous avez contracté un prêt étant étudiant ? Si oui, chez quelle banque ?
    Oui, de 20 000 de réserve sur lesquelles je n'ai prit que 12 000 au final (étude en école privée + voiture) au crédit mutuel

    - Était-ce un bon plan ou plutôt un joli traquenard dès le diplôme obtenu ?
    Un bon plan parce que j'ai eu du bol de trouver du travail en décembre alors que j'avais fini mes études en juillet. En plus je remboursais pas encore, j'ai pu commencer quand j'ai eu mon CDI soit 6 mois plus tard
    - Faut-il pouvoir s'assurer de bosser directement après le diplôme ou certaines banques sont-elles souples sur le début des versements ?
    Pour moi je n'ai pas été obligée de commencer à rembourser dès la fin des études, mon pret je pouvais l'avoir pendant 5 ans avant de commencer les remboursements, c'est moi qui ai décidé de ne pas attendre ces 5 ans pour commencer à rembourser suite à mon CDI
    - En clair, le conseilleriez-vous à des gens qui mettent 60% de leurs revenus dans les courses, 30% dans le loyer et le reste dans les tas de trucs obligatoires/pas obligatoires de la vie citadine (tickets de tram, essence, croquettes...).
    C'est un peu chaud mais ça peut se faire si on se perd pas dans ses comptes et qu'on sait faire des économies où il faut et quand il faut. Le mieux c'est d'avoir un CDI evidemment parce qu'on sait qu'on aura toujours une rentrée d'argent
     
  9. Matouh

    Matouh
    Expand Collapse
    Je ne suis qu'une simple chèvre tatouée

    Alors moi aussi j'ai un prêt étudiant et j'ai besoin d'en parler (voilà pourquoi je déterre ce sujet).

    • Est-ce que vous avez contracté un prêt étant étudiant ? Si oui, chez quelle banque ?
    Oui un prêt de 27 000€ (école de commerce...) à la BNP avec un taux <2%. J'ai choisi la BNP car c'était l'école qui avait un partenariat avec mon ESC à ce moment.
    • Était-ce un bon plan ou plutôt un joli traquenard dès le diplôme obtenu ?
    Les 2! C'est positif car j'aurai jamais pu me payer l'école autrement ni faire le métier que je fais actuellement.
    Mais aussi un traquenard car au final je gagne moins que je m'étais imaginé il y a 3 ans quand j'ai fait mon prêt. J'ai bêtement suivi ma conseillère qui m'a dit que c'était faisable de rembourser 470€/mois (et encore j'avais le choix avec 530 ou 550 et quelques par mois...), qu'en sortant d'une ESC j'allais être méga payée toussa toussa. Sauf que finalement 470€/mois c'est très étouffant. Je fini dans le rouge tous les mois (pire que quand j'étais étudiante au final), c'est ultra frustrant d'avoir une paye qui ne te permette pas de vivre et de n'être pas sortie de la précarité alors que j'ai un travail. J'ai vu mon conseiller car je voulais voir si c'était pas possible de baisser ça de 50 ou 100€/mois (en fait c'est "juste" ce qu'il me manque pour assurer mes mois sans être à découvert) quitte à tout rallonger et il a tout simplement refusé (alors qu'il s'est bien rendu compte que loyer+charges+courses+prêt étudiant = 69% de mon salaire et à ça s'ajoute l'assurance, l'essence pour aller bosser, les frais annexes, la mutuelle (je suis en CDD et je paye la mutuelle à part),...).
    Son seul conseil : "changer de travail pour un qui paye mieux". Ah bah bien sûr! C'était pourtant simple! On s'en fiche que c'est le boulot de mes rêves, que je suis contente de faire mon trajet quotidien, de mes missions, de mes responsabilités, de là où il est situé et de tout les avantages qu'il comporte et qui sont important pour moi?! Et puis c'est pas simple non plus de trouver un travail qui nous plaise dans la branche et la localité géographique qui nous plaise...
    Bref cette réponse est stupide et ça me mets tellement mal et tellement en colère que :
    a) j'ai l'impression de m'être faite avoir et d'avoir été naïve.
    b) j'ai terriblement envie de changer de banque et je me renseigne pour me faire racheter mon prêt étudiant au meilleur taux possible (qui sera forcément plus élevé mais avec d'autres avantages tel qu'un échéancier plus supportable ou modulable).
    • Faut-il pouvoir s'assurer de bosser directement après le diplôme ou certaines banques sont-elles souples sur le début des versements ?
    Pour ma part, j'avais contracté un prêt en m'assurant 1 année avec le remboursement des intérêts seulement. Ça me laissait le temps de trouver. J'ai, par chance, trouvé avant la fin de mes études un CDD d'un an renouvelable en CDI. J'ai voulu commencer à rembourser maintenant mais après avoir vu 2 conseillers on m'a déconseillé de le faire et j'ai pas pu déclencher ça (le 1e m'a dit que c'était impossible et le 2e m'a dit que ça serait la galère car si j'ai pas de CDI après je l'ai dans l'os et je suis condamnée à rembourser 470€/mois que je sois en CDI, au chômage, en galère, qu'il pleuvent, vente, neige, que ce soit la guerre et la famine...). Je vais donc faire un remboursement anticipé car je mets des sous de côté mais il a tellement fait la moue quand j'ai dit ça que j'ai peur que ce soit la galère... (et si c'est le cas je changerai encore de conseiller non mais!)
    Je trouve ma banque pas souple du tout et c'est vrai que je ne m'en suis pas rendu compte en contractant mon prêt (je les trouvaient tellement plus souple que le Crédit Agricole (banque d'origine) qui eux ne voulaient même pas me faire un prêt étudiant et me proposaient directement un prêt à la consommation).
    Truc tout bête (dont je me suis aperçue lorsque je suis allée ouvrir un compte commun avec mon chéri dans sa banque, à la Banque Populaire et que j'ai discuté avec sa conseillère) : si je perds mon travail durant le remboursement du prêt, ça va être l'horreur! Rien n'est modulable et lorsqu'on est au chômage et qu'on rembourse 470€/mois, il reste pas lourd après pour se loger et se nourrir... La seule chose qu'on ma proposé est de suspendre le prêt durant 1 mois (donc si je suis au chômage il faut que je retrouve un emploi dans le mois maximum). WAW! Je sais que certaines banques, pour certains prêts, proposent dans ces cas une modulation du remboursement : en clair, on décide pendant cette période de ne rembourser que 250€/mois au lieu des 470€ par exemple : ça allonge le prêt mais ça permet de vivre.

    • En clair, le conseilleriez-vous à des gens qui mettent 60% de leurs revenus dans les courses, 30% dans le loyer et le reste dans les tas de trucs obligatoires/pas obligatoires de la vie citadine (tickets de tram, essence, croquettes...).
    Oui paradoxalement. D'une part parce que je suis fière (orgueilleuse?) d'avoir mon prêt étudiant car c'est MES études et je me les suis payées MOI MÊME avec MES sous et je ne dois rien à personne. Et puis c'était les meilleures années de ma vie, je me suis épanouie, j'ai vécu des choses extraordinaires, j'ai grandi, j'ai appris à me dépasser, j'ai niqué mes complexes (en partie), j'ai appris à maîtriser ma timidité et mon stress (et ces trucs me servent tous les jours ou presque), j'ai appris un tas de choses, scolairement parlant et sur moi et j'ai trouvé ma voie. Grâce à ça je fais un métier qui me plait, je me sens utile et même si c'est pas simple tous les jours bah je suis bien. Et c'est du luxe de pouvoir dire ça (parole de RH!)
    Donc si c'était à refaire, je referai MAIS je comparerai plus de banques (et pas seulement la banque familiale VS la banque que l'école m'a proposé) même si c'est relou à faire et je ferai plus attention aux détails, à la souplesse et pas seulement au taux attractif puisque ça ne fait pas tout (et au jour le jour ça ne change rien du tout alors que la souplesse oui).


    @initials_bb je serai curieuse de savoir (1 an et demi après) si tu as pu baisser tes mensualités? Car j'ai essayé de négocier cela avec mon conseiller BNP mais il ma dit que c'était mort! Genre si je fais ça, il sera obligé de me racheter mon prêt en crédit à la conso à un taux à je sais plus quel pourcentage (le double au moins).
     
    Fealynn et Babitty Lapina ont BigUpé.
  10. Skarov

    Skarov
    Expand Collapse
    Pourquoi j'ai pas découvert ce forum plus tôt???

    Bonjour je n'ai pas tout lu, mais voici mon expérience.

    J'ai emprunté 5000€ sur trois ans (90 euros d'interêt au total, environ 150€ par mois).
    Après, le taux d'interêt assez bas, s'explique par le fait que je l'ai pris durant une "promotion de la banque".

    Ce n'ai pas une grosse somme, mais je n'ai payé qu'une année d'étude avec, et j'ai quand même puisé sur mes économies (semestre à l'étranger), sans compter que le second semestre, j'étais stagiaire (payé au minimum soit 500€ par mois environ) et vivant chez mon copain, je ne payais pas de loyer.

    Avantages:
    - Modulable, je peux augmenter ou diminuer les mensualités, (le taux d'interêt total s'adaptant à la durée bien sûr)
    - Pas cher
    - Mensualités assez basse

    Inconénients:
    - Remboursement dés le premier mois de prêt (ce que j'ai fait, c'est que j'avais compté avoir besoin de 4000€ pour l'année, j'ai donc augmenté à 5000€. Ironiquement, les 1000€ supplémentaires m'ont juste servis à payer les 7 premiers mois de mensualités, après quoi je bossais en tant que stagiaires.

    Je conseille ce type de prêt à celle qui n'ont pas beaucoup d'année à payer (jusqu'à 10000€ grand max) car le remboursement immédiat est difficile, et j'ai dû recourir à cette fameuse stratégie de "j'emprunte plus pour rembourser les premiers mois". En revanche, après coup les basses mensualités s'accordes très bien. 150€ n'entame plus tant que ça mes économies.

    Au delà, ce n'est plus possible, et il faut prendre un crédit qui se rembourse après le diplôme. Car ca reste parfois difficile (en ce moment, je vis au dépend de mon copain pour raisons personnelles).
     
    Fealynn a BigUpé ce message
  11. Ewillyon

    Ewillyon
    Expand Collapse

    Bonjour, je reviens pas pour répondre au questionnaire directement mais plutôt demander conseil parce que j'ai peur de taper sur Monsieur Google et qu'il me sorte que du caca, et à défaut de n'avoir qu'une conversation comme celle-ci sur le forum qui soit "récente" je reviens donc ici demander.
    @Skarov je me permets de te mentionner parce que tu es la dernière à avoir parlé et surtout tu disais de pas dépasser 10 000 ?

    Voilà, cette année il va falloir que je fasse un emprunt parce que mes parents me mettent clairement des bâtons dans les roues à coup de "incapable" et "trop dur pour toi" -j'adore la vie. Du coup pour pouvoir me payer ma première année -juste la première comme je prévois de travailler en même temps que mes cours, j'imagine pouvoir me permettre le luxe d'avoir des économies pour me payer les années suivantes.Bien sûr dans le doute je sais que j'ai toujours la possibilité d'emprunter plus.

    Je n'ai plus de conseiller dans ma banque, parce que fermeture du poste et pas de remplacement, on me dit qu'on me préviendra quand mon dossier sera pris mais ça va faire 1 an. Est-ce qu'on peut emprunter sans garant ? Je n'en aurais pas..
    Je pense pas emprunter plus de 5 000 voir même commencer à juste 3 000 ? Je suis demandeuse d'emploi est-ce que ça posera problème ?
    Une dernière question, imaginons que j'ai la somme plus vite que prévu genre moins de 6 mois après l'emprunt est-ce que je peux tout rembourser d'un coup ou alors je suis malgré tout obligée de mettre un certain temps avant de pouvoir tout rembourser ?
     
    Fealynn a BigUpé ce message
  12. Skarov

    Skarov
    Expand Collapse
    Pourquoi j'ai pas découvert ce forum plus tôt???

    @Ewillyon

    J'ai pris un prêt à remboursement immédiat (donc je remboursais avant d'avoir mon diplôme et donc un salaire), pour pouvoir gérer ça, il faut avoir des petites mensualités, et donc ne pas avoir emprunter beaucoup, d'où ma limite des 10000euros. C'est uniquement sur ce type de prêt que je conseillais un somme limite. Si tu as un délai pour le rembourser, tu n'es pas aussi restreinte.
    Car je sais qu'un étudiant de mon école à emprunter beaucoup plus (23000 environ) il pouvait attendre d'avoir un emploi avant de rembourser. Lui aurait été incapable de payer ses mensualités, beaucoup plus élevées que les miennes vu qu'ils avaient emprunté plus, durant ses études.

    Sans garant cela va être vraiment dur je pense. Surtout en tant que demandeuse d'emploi. Tu peux demander à ce que l'état soit garant, mais je sais (et c'est confirmé par ce forum), que l'enveloppe accordé chaque année par l'état français est vite consommée. En l'occurrence, il faut attendre la nouvelle enveloppe

    http://www.bpifrance.fr/Qui-sommes-...ie2/Presentation/Garantie-des-prets-etudiants

    Après, en effet, il me semble que si tu as l'argent tu peux rembourser. Par contre, dans certains cas (c'est indiqué sur le contrat), tu dois payer des indemnités supplémentaires. Il faut donc comparer les indemnités aux intérêt du crédit.
     
    Ewillyon a BigUpé ce message
Chargement...