Les principes.

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par AnonymousUser, le 14 avril 2009.

  1. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    En répondant au sujet sur les étiquettes, je me suis vue souvent parler de mes principes, d'où ce topic.

    As-tu des principes ? Si oui, quels sont-ils ? (Si non, pourquoi ?)
    T'y tiens-tu ? Est-ce difficile pour toi de t'y tenir ?
    As-tu déjà passé outre un de tes principes ? Dans quelles circonstances ? Le regrettes-tu ?
    Qu'en pensent les personnes de ton entourage (famille, ami(e)s, petit(e) ami(e)) ? Te comprennent t-ils ?


    Je viendrais répondre un peu plus tard, mais là, à vous de jouer !
     
  2. madmoizelle N

    madmoizelle N
    Expand Collapse
    Comment qu'c'est ?

    As-tu des principes ?
    Oui et j'en ai même de plus en plus.
    Si oui, quels sont-ils ? (Si non, pourquoi ?)
    Je ne saurais pas vraiment dire, une espèce de droiture. Je tends à ça en tout cas. Un truc à la Clint Easwood. Pour moi principes et valeurs c'est très proche. Je ne peux pas dire "ne pas voler", "ne pas mentir", " ne pas tricher". Tout dépend du pourquoi. Ne pas trahir c'est important pour moi. Rester fidèle. Respecter les gens pour ce qu'ils sont. Ne pas faire certaines choses qui vont à l'encontre de ce que je combats. Dire ce que je pense et le dire aux autres aussi.
    T'y tiens-tu ? Est-ce difficile pour toi de t'y tenir ?
    Oui, je m'y tiens ou en tout cas j'essaie. Je ne trouve pas ça difficile dans le sens où ce sont des choses qui me semblent normales aujourd'hui. Plus jeune, je trouvais ça horrible. Je devais souvent faire un choix entre mes pricipes et ce que j'avais vraiment envie de faire. Et puis; quand je ne respectais pas ces principes, je culpabilisais à mort. Du coup, je suis passée par une période où je n'avais plus ausun principe.
    As-tu déjà passé outre un de tes principes ? Dans quelles circonstances ? Le regrettes-tu ?
    Ouais ça m'est arrivé. Je n'ai pas très envie de le raconter ici mais je le regrette.
    Qu'en pensent les personnes de ton entourage (famille, ami(e)s, petit(e) ami(e)) ? Te comprennent t-ils ?

    Je n'ai jamais eu de clash avec mon entourage à cause de ça. J'explique et si ça ne plait pas tant pis. Mon ex avait beaucoup de principes qui n'étaient pas les miens et je me suis rendue compte que c'était compliqué. J'ai mis un terme à notre histoire en partie à cause de ça.
     
  3. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Un de mes principes est d'être honnête. J'ai tellement menti et été tellement hypocrite (pas plus que le commun des mortels, mais pour moi c'est énorme) que je n'en peux plus. Je suis de plus en plus incapable de mentir, même un peu, même par omission.

    Ce n'est vraiment pas facile de s'y tenir. C'est tellement inhabituel que certaines personnes me trouvent vite désagréable, je pense.
     
  4. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    As-tu des principes ? Si oui, quels sont-ils ? (Si non, pourquoi ?)
    Oh oui, en fait je crois que j'en ai énormément. Mes principes, en gros, tournent autour de l'honnêteté et de l'authenticité, et du respect d'Autrui. C'est vaste.

    T'y tiens-tu ? Est-ce difficile pour toi de t'y tenir ?
    Je fais de mon mieux.

    As-tu déjà passé outre un de tes principes ? Dans quelles circonstances ? Le regrettes-tu ?
    Je n'en sais rien. Les choses ne sont pas aussi simples. Je ne me juge pas.

    Qu'en pensent les personnes de ton entourage (famille, ami(e)s, petit(e) ami(e)) ? Te comprennent t-ils ?
    Je ne sais pas non plus et c'est un peu le dernier de mes soucis. Mes ami-e-s fonctionnent avec les mêmes principes que moi (approximativement), c'est pour ça que l'on peut évoluer ensemble. Nous aspirons aux mêmes choses. Je peux me trouver exigeante. En outre, ce n'est rien de bien grave. Chacun fait de son mieux.
     
  5. Cygnus

    Cygnus
    Expand Collapse
    Sous-marin

    As-tu des principes ? Si oui, quels sont-ils ? (Si non, pourquoi ?)
    Oui, celui du respect des gens en general, de l'Autre, le respect des autres espèces egalement (animaux, insectes, etc...), ne pas mentir aux gens que j'aime, en particulier à ma famille, être honnête en general. Le principe également du respect de moi-même, de mes choix, et le principe de vivre librement, sans qu'on me dicte quoi que ce soit (dans le sens imposer).

    T'y tiens-tu ? Est-ce difficile pour toi de t'y tenir ?
    Je m'y tiens naturellement car c'est ma nature.

    As-tu déjà passé outre un de tes principes ? Dans quelles circonstances ? Le regrettes-tu ?
    Pour le respect des autres, pas toujours. Pas dans le sens être méchante ou moqueuse, non non. Car c'est quelque chose que je hais au plus haut point ça, la moquerie. On peut rire mais ne pas se moquer, les deux sont très différents pour moi. Par contre, dans le sens respect, j'avoue que j'ai déjà volé et que je ne le regrette pas. Pas chez les gens, jamais (sauf petite où je piquais des jouets dans le jardin de certains gens, mais bon j'etais petite hein). Mais dans les commerces oui. Et je peux le refaire. Cela ne me dérange pas du tout dans mon sens de l'honnêteté et pourtant je sais qu'il faut pas le faire.

    Qu'en pensent les personnes de ton entourage (famille, ami(e)s, petit(e) ami(e)) ? Te comprennent t-ils ?
    Ils connaissent mes qualités et mes défauts. Ils me disent souvent que ma grande qualité est la gentillesse, et je reconnais que c'est vrai. Je suis quelqun qui l'est naturellement, et si la personne en face de moi est con, je le serai également, sinon non, pas du tout.
     
  6. KittyKiller

    KittyKiller
    Expand Collapse
    Penistration Crew

    As-tu des principes ? Si oui, quels sont-ils ? (Si non, pourquoi ?)
    Oui, j'ai disons une ligne de conduite assez vague qui consiste à essayer de produire du positif autour de moi. Ça se base sur des valeurs de fond intégrées à l'inconscient collectif comme valeurs du "bien", comme le respect de l'autre, la considération des particularités d'autrui. Ca peut se traduire par une attitude générale : garder le sourire lorsque je m'adresse à des gens hors de mon cercle d'intimité, en particulier pour des interactions sociales de bienséance, ou ne pas léser les autres pour mon plaisir personnel, ou ne pas aggresser une personne qui ne cherche explicitement pas à me nuire ; ou se décliner en de petites actions, comme garder une pochette de monnaie et tickets restos pour des sans-abris, proposer de l'aide à des personnes aveugles ou portant de lourdes charges dans des endroits publics, ou mettre à la poubelle des ordures qui ne sont pas les miennes. Ce sont des choses très bêtes et simples.

    T'y tiens-tu ? Est-ce difficile pour toi de t'y tenir ?
    Je m'y tiens parce que si ce n'était pas le cas, j'adopterais une attitude que je n'apprécie pas chez les autres. J'ai un idéal de force positive, et garder ma ligne de conduite me fait tendre vers cet idéal. Finalement, c'est très égoïste comme démarche.

    As-tu déjà passé outre un de tes principes ? Dans quelles circonstances ? Le regrettes-tu ?
    Oui, ça m'arrive. Lorsque je suis particulièrement pressée, énervée, ça m'arrive d'envoyer ballader tout ça et de ne penser qu'à moi. C'est d'ailleurs pour ça que je tiens à garder cette ligne de conduite, car je m'emporte facilement et elle m'aide à conserver un certain calme.

    Qu'en pensent les personnes de ton entourage (famille, ami(e)s, petit(e) ami(e)) ? Te comprennent t-ils ?
    Ils s'en fichent complètement. Je ne parle jamais de ces principes. Lorsque je parle de certains "principes" qui sont en fait des actions, comme par exemple le boycott des vêtements fabriqués dans des conditions de travail non acceptables (travail forcé, salaires dérisoires, conditions matérielles insalubres, horaires physiquement épuisantes), ils trouvent ça bien en général, mais ça ne les touche pas vraiment. Ce n'est pas le but d'ailleurs. Je ne fais pas de prosélytisme, je cherche à respecter les choix et convictions de chacun.
     
  7. Russell

    Russell
    Expand Collapse
    Tête d'ampoule

    As-tu des principes ?
    Oui, beaucoup.
    Si oui, quels sont-ils ? (Si non, pourquoi ?)
    Ne pas être hypocrite, essayer de ne pas mentir, m'opposer à des choses qui me paraissent inacceptables (les remarques racistes envers quelqu'un que je ne connais pas par exemple), ne pas tomber dans les préjugés, ne pas faire n'importe quoi pour avoir l'air cool ou m'intégrer, accepter la différence, refuser l'éthnocentrisme. En fait j'ai beaucoup de principes, bien plus que ce que je viens de citer.
    T'y tiens-tu ? Est-ce difficile pour toi de t'y tenir ?

    Oui je m'y tiens presque toujours. Non, c'est pas difficile, car ne pas m'y tenir ce serait bien plus dur pour moi. Je culpabilise énormement, et je me "respecte" assez pour ne pas perdre mes principes dans la foule. Et malgrès ma timidité, j'arrive en général à montrer mes désaprobations. Je suis très timide, et pourtant quand j'entends des choses révoltantes, j'ai une très bonne capacité de rhétorique. Ca m'étonne moi même.
    As-tu déjà passé outre un de tes principes ? Dans quelles circonstances ? Le regrettes-tu ?
    Oui, notemment face à une amie qui avait des opinions politiques contraires aux miennes. J'accepte les differences, j'essaye d'être tolérantes, mes certaines opinions me révoltent. Pourtant je l'ai laissée dire des remarques xénophobes et racistes, sans réagir directement.
    On est plus amie en partie pour ça, mais je me sens toujours lâche.
    Et aussi quand on se moque des gens differents, il m'est arrivé de ne rien dire, et j'ai honte.
    Qu'en pensent les personnes de ton entourage (famille, ami(e)s, petit(e) ami(e)) ? Te comprennent t-ils ?
    Mes parents me trouvent souvent trop exigeante envers les autres. Du genre "il ne faut pas t'étonner si tu n'as pas autant d'amis que ta soeur si tu veut toujours montrer aux autres qu'ils ont tort". Mais j'ai pas envie d'avoir pour amis des gens cons et intolérants.
    Mais ils sont aussi étonné que je puisse developer comme ça un argumentaire, et que je ne laisse rien passer.
    Mes amis, je pense que ça ne pose pas de problèmes.
    Les copains, les gens moins proches, je crois qu'ils me trouvent un peu vieux jeu et trop critique.

    Et enfin pour moi, c'est une des rares choses dont je suis fière.
     
  8. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    J'aime beaucoup les propos de KittyKiller. J'envie cette gentillesse et ce côté positif.

    Comme vous toutes, je m'efforce de ne pas mentir, ne pas voler, ne pas faire de mal volontairement, ne pas être blessante envers autrui, toujours respecter les autres ... J'y arrive plus ou moins bien. Le mensonge est parfois tentant ; je continue de penser qu'il rend parfois service.
    Je blesse aussi parfois autrui, et parfois même volontairement. Quand je suis énervée, je dis des choses vraiment dures et blessantes, et j'en paie ensuite les conséquences.
    Un autre de mes principes, qui m'a rendu service, est de toujours m'excuser quand j'ai mal agi. Ça ne répare pas tout, mais c'est en général bienvenu néanmoins.

    J'essaie aussi, et c'est très important pour moi, de ne pas questionner trop ou embêter les gens avec leurs convictions morales. Tellement de gens m'agacent avec mon végétarisme que je deviens de plus en plus tolérante et je n'essaie plus de comprendre les gens. A force de questions agressives, même mes questions intéressées et sans agressivité pourraient être usantes.

    Enfin, et ça rejoint un peu KittyKiller, j'essaie de mettre un peu de baume autour de moi. De sourire aux inconnus, de ne pas saouler les autres avec mes états d'âme, etc. J'essaie, je fais de mon mieux.
     
  9. heymi

    heymi
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    As-tu des principes ? Si oui, quels sont-ils ? (Si non, pourquoi ?)

    Je pense en posséder déjà pas mal maintenant ^^ mais si je devais les résumer, ils tournent autour de deux valeurs fondamentales pour moi, qui sont : la franchise et le respect.

    T'y tiens-tu ? Est-ce difficile pour toi de t'y tenir ?

    Je fais tout pour. Ce n'est plus difficile , cela me paraît normale même si dès fois, une certaine ''facilité'' pourrait m'en éloignée..

    As-tu déjà passé outre un de tes principes ? Dans quelles circonstances ? Le regrettes-tu ?

    Oui, malheureusement.. bah j'ai cédé à la facilité mais je n'ai pas envie d'épiloguer plus que ça, c'est du passé maintenant et je ne referais plus les mêmes erreur' désormais.

    Qu'en pensent les personnes de ton entourage (famille, ami(e)s, petit(e) ami(e)) ? Te comprennent t-ils ?

    Euh, ça m'importe peu, je respecte ce qu'ils pensent de moi, chacun d'eux à bien sûr le droit d'exprimer, de critiquer, s'ils en ont envie, ce qu'il pense, de moi, de mes façons de faire.. mais ils m'acceptent comme je suis puisqu'ils de toute façon, ils savent que je ne changerai pas ^^.
     
  10. Plash

    Plash
    Expand Collapse
    A bouffé du clown

     
  11. MadmoiZelleNana

    MadmoiZelleNana
    Expand Collapse
    Avaleuse de livres

    Ne pas juger les gens trop vite, ni faire de généralités font partie de mes principes même si c'est difficile de s'y tenir.
    Ne pas prendre les gens pour les cons, être polie, etc ...
    Ce petit genre de principes si importants mais que des gens oublient parfois ... Dommage !
     
  12. Amarcord

    Amarcord
    Expand Collapse
    Stiamo sbagliando tutti !

    Je ne sais pas pourquoi, mais j?éprouve toujours du mal à trouver un sens au mot principe. Est-ce qu?on peut le rapprocher de la restriction, de la retenue ? Je me suis toujours dit au fond de moi-même que je n?avais aucun principe, parce que j?ai horreur de mettre une barrière à mes pensées et à mes actes, en tout cas d?en rajouter une couche par rapport à mes barrières psychiques ; mais c?est peut-être que le terme ne me convient pas.
    Pour moi le mot "principe" va de paire avec "morale", et peut-être, si je vais plus loin, à règle de conduite. Je ne me vois pas capable de m?auto-dicter des règles à appliquer tous les jours si je savais qu?au fond de moi-même cela ne me convenait pas. Cela ne signifie pas que je suis immorale et dépravée, loin de là ; mais c?est juste que là où les personnes voient une sorte de code moral à respecter, moi je vois une barrière à l?esprit. Et dans ce cas je préfère faire confiance à mon instinct (et ce parfois à mon détriment, mais ne nous éloignons pas) ; il y a des choses que j?applique quotidiennement, mais que je ne nomme pas principe ; ce sont plutôt des choses "innées" tant elles font partie de ma nature profonde. Je reprends les exemples qui ont souvent été cités : honnêteté, sincérité, authenticité? A la limite je peux appeler ça des aspects de ma personne, parce que malgré mon aspect fluctuant se sont des valeurs qui seront toujours ancrées en moi, se sont des choses que j?accomplis "naturellement".
    Je pense que je m?éloigne un peu des questions initiales, mais j?espère que quelqu?un y verra clair dans ma réponse un peu brouillonne :redface:
     
Chargement...