Les réfugiés boudent la France

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par Denis, le 22 septembre 2015.

?

Souhaites-tu que la France améliore ses conditions d'accueil des réfugiés ?

  1. oui

    110 vote(s)
    88.7%
  2. non

    3 vote(s)
    2.4%
  3. j'hésite

    4 vote(s)
    3.2%
  4. je m'en fous

    7 vote(s)
    5.6%
  1. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Ce matin, l'inénarrable Nadine Morano montait sur ses grands chevaux pour accuser "Merkel et Hollande de contribuer à une situation de migration massive", agitant ainsi le spectre d'une armée de réfugiés s'apprêtant à submerger notre beau pays.

    Pipeau et fifrelin, car comme nous le confirme cette enquête réalisée par l'agence France Presse, les réfugiés boudent la France.

    Extraits :

    Les réfugiés qui traversent la Méditerranée rêvent d’Allemagne, de Suède ou du Royaume-Uni mais ne veulent pas venir en France, rebutés par le chômage, la bureaucratie et les squats insalubres.

    La France, «c’est bien pour visiter, mais pas pour l’emploi», lance Abdulrahman Alshehagi, un Syrien de 26 ans croisé dans une gare de Suède, pour expliquer pourquoi il n’envisage pas d’y mettre les pieds. Outre le taux de chômage qui dépasse les 10%, les demandeurs d’asile n’ont pas le droit de travailler pendant l’examen de leur dossier et - c’est le second grief des exilés - il faut en moyenne neuf mois aujourd’hui pour obtenir l’asile en France.

    «La France, c’est pas bon pour mon futur, en plus ça n’a pas la réputation de donner facilement un permis de séjour», explique ainsi Edward un Irakien de 24 ans, qui attend à Stockholm un bateau pour la Finlande. Autre difficulté : l’hébergement. Seuls un tiers des demandeurs d’asile sont logés dans des structures dédiées et il n’existe quasiment rien pour ceux qui décrochent le titre de réfugiés. En conséquence, de nombreux migrants se retrouvent dans des squats insalubres ou à la rue. Or, les exilés «échangent leurs expériences sur Facebook ou Whatsapp», souligne Sabreen Al-Rassace de l’association Revivre qui assiste les exilés syriens. «Pour eux, la France n’est pas un bon pays pour l’accueil».

    Conséquence : la France n’attend qu’environ 65 000 nouvelles demandes d’asile cette année, comme en 2014, alors que les dossiers s’accumulent en Allemagne, qui prévoit d’accueillir près d’un million de réfugiés. Pour soulager son voisin, le président François Hollande a proposé, il y a deux semaines, d’aller chercher un millier de Syriens et Irakiens arrivés à Munich pour les réinstaller en France. Des agents français sont allés sur place, mais ils n’ont réussi à convaincre que 600 personnes de monter dans des bus pour la région parisienne.

    Parmi eux, Sabah, 38 ans, une professeur d’anglais venue de l’est de la Syrie. «Ils nous ont promis trois choses : de nous donner facilement des papiers, que nos familles pourront nous rejoindre et un droit de séjour de dix ans», énumère-t-elle dans un monastère, à l’ouest de Paris, où elle est désormais logée.

    Non loin d’elle, Ahmad, 29 ans, raconte qu’il a longtemps «hésité» avant de changer de cap. «Nous avions entendu dire que la France ne voulait pas prendre les réfugiés. D’autres Syriens ont rencontré des difficultés ici et ils m’ont dit qu’il faudrait beaucoup de temps avant que ma famille n’ait des papiers». Pas totalement sûr de son choix, cet homme originaire de Damas, qui a laissé sa femme et ses deux enfants derrière lui, assure qu’il repartira en Allemagne «si les choses ne se passent pas bien».

    La suite ici

    On les comprend les réfugiés. On voit mal ce qui pourrait les attirer dans un pays aussi peu accueillant.
    Ce que l'on comprend moins en revanche, c'est pourquoi des politiciens comme Morano, Le Pen et beaucoup d'autres continuent à nier cette évidence. Ont-ils à ce point besoin de foutre la trouille à leur électorat ?

    Et notre gouvernement de gauche, pourquoi ne monte-t-il pas au créneau pour rétablir la vérité des chiffres, pourquoi cultive-t-il l'illusion de l'attractivité de notre vieux pays ? Parce ça fait vraiment tâche d'admettre que des Syriens en grande détresse boudent le pays des Droits de l'Homme au profit de l'Allemagne et des pays nordiques ?
     
    Alania Malfoy, VeganFox, kartman et 11 autres ont BigUpé ce message.
  2. Gringo

    Gringo
    Expand Collapse
    Regarde du porno en tricotant

    :yawn:
    C'est juste tellement la honte!
     
    HarryJoe, Alania Malfoy, Ménisque. et 10 autres ont BigUpé ce message.
  3. Talabat-

    Talabat-
    Expand Collapse
    Al Hamdoulilah j'bois mon thé.

    Honnêtement, c'est fatigant de lire que Morano et Le Pen continuent de nier cette évidence. On a l'impression que c'est la Grande Méchante Droite qui veut faire peur à son électorat alors que les lectrices même du forum (qui, j'imagine, ne votent pas toutes à droite) nient cette évidence. Quand est-ce que vous allez assumer que le racisme n'est pas Le Pen, Morano et La Grande Méchante Droite mais aussi... Vous ?
     
    Adios Badmoizelle et Ghost wind ont BigUpé.
  4. Anera

    Anera
    Expand Collapse
    Ms. Morning Grumpiness

    Ben il a pas dit le contraire à priori. C'est juste que les propos les plus virulents à ce sujet viennent de la droite, oui, ce serait idiot de le nier. Après, si tu veux parler de l'hypocrisie de la gauche, oui, on peut en discuter.

    Denis a déjà soulevé un point intéressant :

    Ben pour répondre à ça, c'est simple : le gouvernement essaie de faire illusion parce qu'il faut bien essayer de ne pas passer pour des connards (ce qui a été un échec cuisant) aux yeux du reste du monde mais on sait tous très bien que gauche comme droite, personne n'en veut. Si je me souviens bien, Mélenchon, englué dans sa germanophobie, n'a rien trouvé de mieux que de rappeler à l'Allemagne qu'ils ont mis K.O les Grecs et qu'aider les réfugiés est aussi une contradiction opportuniste. Point relevé par d'autres spécialistes, de gauche comme de droite et qui insistent là-dessus dès que le sujet des migrants et de l'Allemagne est abordé, et si on revenait enfin à ce que notre pays fait ? On ne peut nier l'évidence mais ça n'explique toujours pas en quoi nous sommes aussi frileux à l'idée d'en accueillir alors que le nombre de ceux qui veulent rester en France est juste dérisoire. Et si la gauche sait jouer l'autruche sur ces questions (je te rejoins là-dessus), la droite est guère mieux et continue explicitement à attiser les peurs du "grand remplacement". (au secours, j'ai peur)
     
    Alania Malfoy, Adios Badmoizelle, Ghost wind et 8 autres ont BigUpé ce message.
  5. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Il n'est pas question de racisme dans cet article, mais du taux de chômage parmi les plus élevés d'Europe que connait notre pays, de sa bureaucratie particulièrement inefficace qui met des plombes à délivrer les permis de séjour et des conditions de logement déplorables. Le tout fait que les réfugiés préfèrent éviter la France. A leur place, on ferait pareil non ?
     
    Tubbs et Anera ont BigUpé.
  6. Talabat-

    Talabat-
    Expand Collapse
    Al Hamdoulilah j'bois mon thé.

    J'ai quitté la France alors je comprends bien que des réfugiés ne veulent pas venir. Si moi, avec un diplôme et une éducation française je ne trouve pas de boulot, j'imagine bien qu'eux même se rendent compte que ça ne va pas être la joie.

    Par contre, je ne parlais pas du contenu de ton post, sinon j'aurai tout cité et j'aurais répondu à l'ensemble du post, ce que je n'ai pas fait.
    Je parle simplement de ce que j'ai cité et que j'ai compris comme "l'extrême droite et la droite nient le fait que les réfugiés veulent venir en France et essayent de faire peur en disant que les réfugiés vont venir envahir la France" (c'est juste ou non ?) et je te réponds juste : pourquoi c'est uniquement la Grande Méchante Droite qui veut faire peur tandis que, de ce que je lis, notre gouvernement de gauche nie simplement l'évidence ?

    C'est neuf pour personne (sauf pour les gens qui ne s'informent pas) que les réfugiés ne veulent pas rester en France. Mais droite comme gauche font croire aux français que les réfugiés veulent absolument venir en France pour envahir les français. Et dans la population, il n'y a pas que l'électorat de droite qui pense ça. "Mais pourquoi on s'occupe pas de nos SDF français avant de régler le problème des réfugiés ?" Je l'ai entendu dans la bouche de + d'un qui vote à gauche.

    Je rebondis sur un seul point de ton article qui est vraiment problématique, parce qu'il est question de racisme dans le fait de ne pas vouloir accueillir des réfugiés racisés en France. Tu me réponds qu'il n'en est pas question dans ton post (ce n'est pas le sujet principal, le sujet principal étant : les réfugiés boudent ce vieux pays qu'est la France) mais tu dis pour conclure : la droite veut faire peur, la gauche nie l'évidence. La droite fait peur comment ? En faisant croire que les réfugiés racisés vont voler notre travail. N'est ce pas du racisme ? Il me semble que si. La droite est-elle la seule a faire preuve de racisme à propos de la "crise des réfugiés" ? Il me semble que non, pourtant toi tu sembles dire le contraire dans ta conclusion. Et c'est la seule chose que je souhaitais pointer du doigt.
     
    Adios Badmoizelle, Ghost wind et Maia Chawwah ont BigUpé ce message.
  7. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    L'extrême droite et la droite dure (Morano, Sarkozy and co) ne nient pas du tout que les réfugiés veulent venir en France bien au contraire, ils veulent faire croire que des masses de réfugiés se pressent à nos portes, comme en Allemagne, ce qui est parfaitement faux. Leur but est clair : foutre la trouille au bon peuple pour qu'il se précipite dans ses bras aux élections régionales puis à la présidentielle.

    La gauche gouvernementale, elle, est bien emmerdée parce que cette histoire démontre à quel point la situation économique de notre pays est dégradée alors qu'elle est au pouvoir depuis 2012 (chômage en hausse, déficit budgétaire qui ne laisse aucune marge de manoeuvre financière, administration inefficace etc.. etc..). Elle trouve donc habile de laisser croire que les réfugiés ont autant envie de rejoindre l'hexagone que l'Allemagne, pays qui a lui à la fois les moyens et l'intérêt de les accueillir. Tout en se réjouissant à voix basse qu'au final ils boudent notre pays.
     
    Alania Malfoy, adita, ChansonMuette et 4 autres ont BigUpé ce message.
  8. Zgu

    Zgu
    Expand Collapse

    Mais non, on le sait où les réfugiés veulent tous aller : à Béziers !
    (je le mets en gros pour faire peurrr)
     
    Eiden, Alania Malfoy, madydou et 19 autres ont BigUpé ce message.
  9. Anera

    Anera
    Expand Collapse
    Ms. Morning Grumpiness

    :lol: :lol: :lol:

    (il fallait que j'immortalise ton post :yawn:)
     
  10. madmoizelle N

    madmoizelle N
    Expand Collapse
    Comment qu'c'est ?

    Je ne suis pas convaincue par la raison que tu avances pour l'inertie de la gauche @Denis. Si j'ai bien compris ce que dit @Talabat- je suis assez d'accord. C'est du racisme aussi bien de la part de la gauche que de nos concitoyens. Je ne vois pas bien pourquoi la gauche aurait interêt à cacher le manque d'interêt de la France, c'est pas comme si on ignorait la situation economique du pays. C'est débile de nier que ces gens ne veulent pas venir chez nous alors qu'on affiche 10% de chômage
    Au mieux Francois Hollande ne bouge pas parce qu'il a peur de l'impact sur les elections (2017 arrive vite) ce qui ne vaut pas beaucoup mieux.
    Et puis de toute façon, je ne suis pas fan de faire du racisme l'apanage du FN et de Morano (je caricature) c'est malheureusement très répandu quelque soit le parti.
     
    Eclise, Adios Badmoizelle, Ghost wind et 4 autres ont BigUpé ce message.
  11. Aalia

    Aalia
    Expand Collapse
    la vieille

    Mais ils ont raison non ? Je veux dire, notre taux de chômage EST effectivement très élevé, les institutions (notamment la sécu) sont déficitaires, on est quand même dans la merde et celui qui bosse et commence à s'en sortir se fait littéralement POMPER son fric par l'état hein.. alors, pourquoi vouloir les faire venir ici et ne pas leur laisser une chance de mieux réussir ailleurs ?
     
    ChansonMuette et agapanthe7 ont BigUpé.
  12. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Que tu penses que la gauche et l'extrême-droite françaises sont aussi racistes l'une que l'autre, à un chouïa près, c'est ton affaire, tu en en as bien le droit, mais je le redis, ce n'est pas le sujet ici. Les Syriens interviewés dans l'article qui est à la base de mon post ne parlent pas de racisme mais de puissance économique (trouver du boulot), d'efficacité administrative (obtenir des papiers rapidement) et de qualité d'hébergement (éviter les squats indigents). Autant de raison de ne pas se risquer à s'embourber en France, pays à la ramasse sur tous ces plans.

    @Aalia, le problème n'est même pas de savoir si on doit nous Français vouloir les faire venir chez nous, les réfugiés sont suffisamment lucides et informés pour voter avec leurs pieds, direction l'Allemagne, la Suède et la Grande-Bretagne !

    Et comme l'a très bien dit @Gringo : "C'est juste tellement la honte!"
     
    #12 Denis, 23 septembre 2015
    Dernière édition: 23 septembre 2015
    Hama a BigUpé ce message
Chargement...