Les sans soutiens gorges.

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par Furbitch, le 27 août 2015.

  1. Miss_Valou

    Miss_Valou
    Expand Collapse
    Guest

    Salut,

    je n'ai pas une poitrine énorme loin de la je fais un petit 85 B/C pour 1m70 tout cette été ou presque j'ai pas mis de soutif ( je n'en porte que pour les rdv de job en gros ) et aussi car j'aime sentir le contact du tissu sur mes tétons.

    je vais encore plus loin que le pas de soutif chez moi je zéro vêtements :cretin:
     
    Kaylie, Chib's, Owly Transluscent et 2 autres ont BigUpé ce message.
  2. Melicerte

    Melicerte
    Expand Collapse

    @Miss_Valou : je plussoie pour le zéro vêtement, c'est tellement agréable d'être tout nuuu ! Et pour dormir aussi, j'ai remarqué que je n'avais jamais froid :egyptian:
     
    Owly Transluscent, hysteriiia et Miss_Valou ont BigUpé ce message.
  3. Grim

    Grim
    Expand Collapse
    Verticalisée

    A noter que le mal de dos serait justement provoqué par le port du soutif, j'ai vu ça dans un diaporama (avec des images un peu choquantes, mais tellement intéressant). Je dois avoir le lien qui traine quelque part si ça intéresse (à moins qu'il n'ai déjà été posté je sais plus).
     
    Lis et Owly Transluscent ont BigUpé.
  4. Sauruse

    Sauruse
    Expand Collapse
    Tut tut tut

    Moi j'aimerais bien voir vos diapos/cours sur les conséquences du port de SG ! :d
     
  5. Lumiciole

    Lumiciole
    Expand Collapse

    Je n'en porte plus depuis deux ou trois ans. J'ai toujours détesté ça, que ce soit physiquement (j'avais des tics sans arrêt, je les enlevais dès que possible) ou psychiquement. A cause de la pression sociale qu'il y a autour de ça mais aussi parce qu'étant agenre, je vis mal ce genre de choses, c'est trop genré. Plus jeune je n'avais pas les mots pour décrire mon ressenti et mon identité de genre, mais devoir porter quelque chose de si genré me pesait, d'autant que je trouve gênant qu'il y ait une telle érotisation des seins. Personnellement, je ne vois pas ma poitrine comme quelque chose de sexuel, en dehors de cas spécifiques. Pour moi c'est juste des morceaux de corps, comme des bras ou des oreilles, je ne ressens donc aucunement le besoin de les cacher.

    Au bout d'un moment je me suis dit que j'allais me documenter pour savoir si oui ou non les soutiens-gorges étaient nécessaires à la santé mammaire et que je prendrais une décision par rapport à ça. Comme d'autres personnes sur ce sujet, j'ai pu constater que les arguments habituels en faveur du port des soutiens-gorges étaient largement controversés et qu'au final ça tenait beaucoup de la pression sociale et du marketing. Je préfère ne pas statuer sur l'utilité des soutiens-gorges parce que je ne souhaite pas juger les personnes qui en portent et que les données suggérant la nocivité de ces accessoires ne me semblent pas indiscutables (bien que j'ai été pas mal convaincu-e). Mais ce que j'ai lu m'a suffi à me dire que le choix était possible, du coup j'ai fait le mien : adios les soutiens-gorges, bon vent et à jamais ! J'en ai conservé un ou deux pour des cas particuliers (genre pour aller chez le médecin), à part ça je n'en porte jamais. Je n'ai pas eu de remarque, ceci dit je vois très peu de personnes et elles ont l'habitude de ce genre de choses avec moi. Je pense que le fait que je sois très détendu-e vis-à-vis de cela joue aussi.

    En fait paradoxalement ou non on me laisse bien plus tranquille sur le sujet. Avant on (surtout ma mère) me disait souvent que je portais mal les soutiens-gorges, que je n'en prenais pas soin, que je devrais en avoir des plus jolis, plus sexys, plus trucs, on me proposait d'aller en acheter avec un air "parce que t'es une fille bon sang, faut que tu aies de la belle lingerie". On me faisait remarquer les bretelles qui dépassent, les tics que j'avais de les replacer tout le temps, on me prenait de haut quand je disais que je ne connaissais pas ma taille par cœur... Je n'ai plus à me soucier de tout ça, en plus de me sentir plus "moi" ainsi. :)
     
    Vespertina, Miss Valou et Owly Transluscent ont BigUpé ce message.
  6. Traum

    Traum
    Expand Collapse
    En retard, toujours

    Je ne pensais pas que nous étions autant de libertines de la poitrine :eek: J'ai généralement l'impression d'être un ovni dans mon entourage !

    @Ocytocine. J'ai le même rapport que toi au port du soutien gorge finalement. J'en porte généralement un comme accessoire donc quand on le voit finalement :lol:
     
    Lis, Ocytocine. et Melicerte ont BigUpé ce message.
  7. Dangercat

    Dangercat
    Expand Collapse
    Chat content

    85C et moins je porte de soutif, plus je suis contente :free:
    Par contre, je suis extrèmement pudique, alors ça me pose parfois problème. Je ne me sens pas de sortir alors qu'on voit mes tétons en transparence ou si j'ai un décolleté... La technique du scotch double-face, ça marche vraiment ? Je devrais peut-être essayer...
     
    Miss_Valou a BigUpé ce message
  8. Melicerte

    Melicerte
    Expand Collapse

    Je pense que la meilleure étude, c'est celle que l'on peut faire sur son propre corps :P : @Sauruse à toi de tester, sur une période assez longue pour que ce soit probant, pour voir si ça te convient ou pas, si tu notes des changements, etc., les études et les images, c'est bien mais ça reste un complément, le mieux, c'est de se sentir bien dans son corps :d

    @Dangercat : le sctoch double face ? Comment ça ? Sinon tu peux porter une brassière légère qui ne comprime pas la poitrine, ou bien un petit débardeur si ton haut est transparent :)
     
    Lis et Miss_Valou ont BigUpé.
  9. Dangercat

    Dangercat
    Expand Collapse
    Chat content

    @Melicerte J'avais entendu une technique qui consistait à "coller" son t-shirt à sa poitrine : placer du scotch double-face au niveau du décolleté pour que rien ne bouge.
    Pour les hauts transparents, je n'aime pas du tout les brassières (je ne sais pas pourquoi, mais j'aime pas :ninja: ) et pour moi, ça revient au même qu'un soutif.
    Pour les débardeurs en dessous, j'ai l'impression que ça me grossit. Et puis j'ai surtout de t-shirts sans manches transparents, donc remettre un débardeur dessous... Oui, je suis une emmerdeuse :lol:
     
    Lis a BigUpé ce message
  10. chulie

    chulie
    Expand Collapse

    Je pense que tu sais particulièrement bien choisir ta lingerie, tu connais ta taille, et les modèles qui te conviennent. C'est une chance !

    Avant de prendre la décision de ne plus porter de soutien gorge, j'avais lu des sites spécialisés qui aidaient à choisir son soutien-gorge, j'ai vraiment essayé de suivre les conseils, notemment sur la façon d'attacher le soutif, de règler la taille des bretelles, etc. j'en ai même acheté plusieurs, très chers, en pensant que c'était la piètre qualité des modèles des enseignes de lingerie à bas prix qui faisait que j'avais mal en les portant mais ça n'a pas amélioré mon confort pour autant.
     
    Lis a BigUpé ce message
  11. Miss_Valou

    Miss_Valou
    Expand Collapse
    Guest

    Salut,

    Depuis des années je me demande si j'ai réellement besoin de porter un soutien gorge surtout que j'ai une poitrine modeste ( 85 b/c selon la marque ) et en générale l'été c'est du zéro soutif à l'extérieure, si mes tétons pointe bah ils pointe, et dès que suis chez moi de toute manière je vie nue ( été comme hiver )

    Par chance j'ai une petit poitrine et je me passe de soutif de plus en plus mais je comprends les femmes avec plus de poitrine qui ne veulent pas se passer de soutif, chacun fait selon sont corps / avis.
     
    Furbitch a BigUpé ce message
  12. Miss_Valou

    Miss_Valou
    Expand Collapse
    Guest

    je suis à 100 % de ton avis aussi @Melicerte
     
Chargement...
Sujets similaires
  1. JulietteVonGeschenk
    Réponses :
    33
    Affichages:
    1109
  2. MaxineMode
    Réponses :
    2
    Affichages:
    983
  3. Elifia
    Réponses :
    2
    Affichages:
    1093