Question (pas si) con Les syndicats, à quoi servent-ils?

Sujet dans 'Questions (pas si) cons' lancé par MortVivant, le 4 mai 2015.

  1. MortVivant

    MortVivant
    Expand Collapse
    Guest

    A l'occasion de la fête du travail on a beaucoup parlé des syndicats, le fait que plus personne ne les rejoint, qu'on a l'image de la grillade de saucisse et rien d'autre, le fait qu'ils ne remplissent pas le rôle qui leur est demandé, etc.

    J'ai entendu quelques débats à la radio et j'ai appris que, même si on a tendance à nous vanter d'avoir ce concept en France, en Suède par exemple (toujours eux) les Syndicats ont un pouvoir de décision, donc ils ont plus de poids dans les dialogues sociaux avec l'Etat ou les entreprises, ils peuvent également rendre des services (mettre en place des ateliers/formations).

    Je pense qu'il serait donc intéressant de se demander en France à quoi servent les syndicats, et s'il est possible d'améliorer un peu la situation actuelle/
     
    Mlizzarde et Lis ont BigUpé.
  2. Mlizzarde

    Mlizzarde
    Expand Collapse

    Salut ! :d
    Très bonne question. Je pense qu'il faut déjà rappeler qu'en Suède être syndiqué est presque obligatoire, sinon on ne touche pas les droits issus des conventions collectives négociées par les syndicats, ce qui n'est pas le cas en France (les syndicats luttent pour tout le monde, pas que pour les syndiqués) et ce qui explique le fort taux de syndicalisme. Un taux fort donne donc plus de légitimité à ces syndicats. Il est toujours compliqué de comparer deux pays... Mais voici un point de vue intéressant paru le mois dernier. Les syndicats (de salariés) sont donc très importants en ce qu'ils permette de constituer un rapport de force avec l'employeur, on le comprend très vite lorsqu'on se retrouve face à son chef sans l'appui des collègues...:hugs: Ils permettent de négocier et de porter la voix des plus petits, en théorie. Mais en pratique on reproche de ne pas suffisamment représenter les salariés, qu'ils se bureaucratisent, de s'en mettre plein les poches comme Lepaon à la tête de la CGT, etc. J'imagine que pour redorer un peu le blason syndical il faudrait impliquer plus les salariés, les faire participer aux décisions, ou peut-être même les y obliger ? Je ne sais pas, mais il semblerait qu'avec la Loi Macron (comme l'explique G. Filoche) nous ne sommes pas parti dans le sens de donner plus de pouvoir aux syndicats ni aux salariés...:crying:
     
    Maia Chawwah, Lis et (utilisateur supprimé) ont BigUpé ce message.
Chargement...