Les trois plaies vestimentaires de l'hiver

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par MarinaBne, le 24 janvier 2013.

  1. MarinaBne

    MarinaBne
    Expand Collapse

    ----- Publicité -----
  2. Moustic

    Moustic
    Expand Collapse

    Sinon, technique Montréalaise de la mega doudoune maxi chaude sur la robe d'été.(dehors -30 / au bureau +30)
     
  3. Jolie Margot

    Jolie Margot
    Expand Collapse

    Je confirme que la Doc Martens est idéale et que les filles à ballerine ou Converse me font bien marrer sur la neige.
     
  4. Whouhouhou

    Whouhouhou
    Expand Collapse
    Vsio budet khorosho !

    Idem à Moscou :happy:
     
  5. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Fondateur de mad
    Membre de l'équipe

    Mais qui a dit le contraire ??? Pourquoi tu es désolée ? Et tu crois que si les commentaires amenant des infos complémentaires à l'article me saoulaient, j'aurais tout fait pour créer une communauté pareille, intelligente, constructive et étant capable de corriger / compléter les articles ? P'tet tu t'en rends pas compte, mais c'est bel et bien une vraie volonté de ma part depuis le départ :) (et merci, donc !)
     
    #5 Fab, 25 janvier 2013
    Dernière édition: 25 janvier 2013
  6. Cecile95

    Cecile95
    Expand Collapse
    Musique Addict

    Le bonnet qui te fait le cheveu gras et raplapla c'est pas mal non plus!
    Enfin je suis en Erasmus à Varsovie donc la ballerine est bannie de ma garde robe depuis octobre! Elle est remplacée par les bottes Quechua de rigueur (so sexy!):froid:
    On ne parle pas assez du problème existentiel devant lequel je suis néanmoins: comment rentrer en boîte sans se faire recaler par un temps à mettre des moonboots?
     
  7. MarinaBne

    MarinaBne
    Expand Collapse

    Hello,

    @Macaron Rose : c'est juste un gros malentendu. J'ignorais complètement qu'il y avait eu une polémique sur un autre article. Comme le suggère @Euki, c'est du dixième degré de ma part, qui visait à en rajouter une couche sur l'histoire totalement absurde que j'ai inventée pour l'article. 

    Et comme le dit Fab, permettre aux lectrices d'intervenir a toujours fait partie, et fera toujours partie de la politique de Madmoizelle.
    Chaque rédactrice fait ses articles, ça plaît -ou pas d'ailleurs, chaque lectrice décide pour elle-même- mais il ne me viendrait pas à l'idée de m'ingérer dans les polémiques dûes à des articles que je n'ai pas écrit.