Lettre à l'acné adulte de ma meilleure amie qui repointe son nez par surprise

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Manu, le 18 avril 2018.

  1. Manu

    Manu
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

    ----- Publicité -----
  2. CamilaCaraiva

    CamilaCaraiva
    Expand Collapse

    Je comprends tout à fait ton amie, Manu, j'ai vécu la même chose. Acné pendant toute l'adolescence et ensuite acné adulte.
    Pendant l'adolescence mon acné était sévère et tenace, j'ai subi deux fois le traitement Roaccutane.
    A l'âge adulte, la solution que j'ai trouvé pour ne plus ressembler à une adolescente boutonneuse était la contraception Androcur + Provames. Pendant 4 ou 5 ans cela a réglé le problème, mais malheureusement (heureusement) ma gynéco m'a interdit de continuer ce traitement...(on sait jamais si un jour je souhaite avoir des enfants...).
    Donc retour à la case de départ, il y a 3 ans. J'étais assez désespérée mais j'avais compris que les traitements médicamenteux ne résoudraient pas le problème. Il fallait écouter mon corps, comprendre mon acné.
    C'est alors que j'ai décidé de changer mon régime alimentaire. J'ai adopté du jour au lendemain un régime végétalien, bio, sans sucres, sans gluten, sans produits transformés...
    Je fais également bcp de sport, des nuits de 8 heurs minimum et je me couche tôt. Evidement je ne fume pas et je ne prends pas de drogues.
    Aujourd'hui je peux dire que je me suis complètement débarrassée de mon acné adulte!
     
    Tzig0ne a BigUpé ce message
  3. Capillotractée

    Capillotractée
    Expand Collapse
    Meh.

    J'ai commencé à avoir de l'acné sévère à 12 ans, j'ai pris 3 fois du roaccutane. Première fois le dermato l'avait sous dosé, plus d'effets à long terme, deuxième fois j'avais 94% de chance que cette connerie s'arrête, j'ai fait partie de la loose des 6%. 3 ème fois ça a enfin marché (enfin, j'avais des boutons comme tout le monde quoi, c'était plus catastrophique). Aujourd'hui je soupçonne vraiment ce médoc de m'avoir bousillé les reins (je dois m'hydrater régulièrement sinon je fais des calculs rénaux) et j'ai les lèvres constamment gercées. L'acné m'a pourri la pré adolescence, l'adolescence et la santé.
     
    ChansonMuette a BigUpé ce message
  4. Nedjma

    Nedjma
    Expand Collapse

    J'ai eu de l'acné toute mon adolescence, bien présente sans être sévère pour autant.
    Mes copines en ont eu de moins en moins, au fur et à mesure qu'on avançait dans l'âge adulte, mais pas moi. J'étais passée maîtresse dans l'art du camouflage de bouton, j'ai testé tous les fonds de teints/correcteurs/etc.

    Et je n'ai jamais été capable de me retenir de percer un bouton, alors j'ai le visage criblé de cicatrices.

    Ce qui a amélioré drastiquement les choses, ça a été de changer mon alimentation ( plus de viande, plus de produits laitiers, plus de chocolat ) et de ne presque plus me maquiller ( je ne mets plus que de la poudre, et encore pas tous les jours ).
    J'espère améliorer encore l'état de ma peau en arrêtant de fumer et en me forçant à boire plus d'eau.

    Je suis vraiment contente d'avoir moins de boutons, car oui ça me complexait énormément. C'est marrant, mes amis ne me faisaient aucune remarque dessus, mais depuis que j'en ai moins, quelques uns m'ont complimentés sur l'amélioration de ma peau :)
     
  5. Destiny Nova

    Destiny Nova
    Expand Collapse
    Ceci n'est pas mon nom

    Acné continu depuis mes 12 ans :'(
    Je n'ai jamais réussi à m'en débarrasser. A chaque fois que je prenais un traitement, c'est comme si mon acné s'habituait et on ne voyait jamais les effets. Et Roaccutane, j'y ai mal réagit: bonjour, je me sens dépressive alors que je suis une personne hyper joyeuse.
    J'ai donc abandonné toute recherche de solution pendant des années.

    Jusqu'au jour où un ami (sur lequel j'avais un peu flashé) m'a dit : "tu es jolie, c'est juste un peu dommage cet acné". Je me suis alors dit qu'en fait, si je combattais l'acné, ce n'était pas du temps perdu (je pense toujours que je suis très moche donc qu'avoir de l'acné ou pas ne changerait rien :d)

    Depuis, je cherche et ça s'améliore:
    - plus de lait (je prenais un grand bol de lait le matin, j'adore ça) sauf quand je n'ai pas le choix (invitée chez des gens, je n'aime pas l'eau ni le café le matin).
    - je refais du sport (par intermittence mais quand j'en fais, il y a une amélioration)
    - la découverte de ce site: https://www.beaute-pure.com/. Avec l'arrêt du lait, c'est ce qui m'aide le plus. Il y a pas mal de conseils utiles dans la méthode gratuite. Je prends ce qui me convient.
    Il y aussi une boutique sur laquelle j'ai enfin trouvé un fond de teint qui me convient parfaitement.
    Idem pour le savon, la crème, et la crème solaire (fini les boutons blancs au bout de deux jours).
    Mais le produit qui m'a le plus aidée, c'est le MSM. Ne me demandez pas comment ou pourquoi, mais j'ai fait une cure, 1.5 mois après le début, je commençais à voir des résultats. Après 6 mois d'arrêt, les résultats sont
    toujours là. Et le truc cool, c'est que je peux me permettre des excès: fête arrosée, manger pas très sain pendant quelques jours lors d'un festival => rien.

    Il me reste toujours mon pic hormonal à gérer mais qui ne m'apporte plus que 2 boutons (allez, parfois 3 boutons) et mes vieilles cicatrices.

    En tout cas, je souhaite beaucoup de courage à ton ami. Ca demande pas mal de temps de recherche pour trouver la cause et adopter une bonne routine (et s'y tenir !)
     
    OxsanaBCN et ChansonMuette ont BigUpé.
  6. Tzig0ne

    Tzig0ne
    Expand Collapse

    Acné de trentenaire, adolescence gérée sous pilule, mais je n'ai plus supporté en "vieillissant".

    En ce moment je suis sous traitement antibiotique. Je me fais pas trop d'illusion sur l'effet à long terme, mais après 4 semaines terrifiantes de sorties de pue à tire-larigot... là ça fait une semaine que je n'ai aucun nouveau bouton :jv: , et donc que je ne pense pas constamment à ma peau. Pour ma part j'ai des boutons très inflammatoires, donc douloureux, que je SENS même quand je ne me regarde pas dans la glace, ils sont là, comme autant de bosses inflammatoires qui pulsent.
    Impossible de ne pas percer les plus énormes, c'est la libération d'un abcès qui sort, sinon ça dure des semaines.

    Donc même si ça ne dure que sur les 2 mois de traitement que je dois encore faire, ce soulagement temporaire est tellement bienvenue.
    Je résiste toujours à la tentation Roaccutane, je suis porteuse de lentille, et j'ai trop peur de flinguer mes glandes lacrymales. Et j'ai très peur des effets dépressifs.

    Régime végétalien depuis 4 ans, végétarien depuis 10, absolument aucune incidence sur mon acné.

    Courage toutes :fleur:
     
    miadempsey et Bistou Nouche ont BigUpé.
  7. Nopauly

    Nopauly
    Expand Collapse

    L'acné reste selon moi une maladie de peau encore mal connue par certains médecins. J'ai récemment consulté, on m'a diagnostiqué de l'acné (alors que je n'en ai jamais fait durant l'adolescence, j'avais plutôt une peau atopique) après moult et moult crèmes et produits à appliquer mon visage était de plus en plus irrité, il s'avère que j'avais en réalité une dermite séborrhéique. Donc en fait, une réaction infflamatoire à une levure présente sur la peau. Je trouve cela dommage que l'acné reste encore mal diagnostiqué à notre époque. Bon je n'en souffre pas mais bon je compatis :)
    D'ailleurs pour en revenir sur les remèdes contre l'acné, il y a de plus en plus d'avis sur a bave d'escargot qui atténue les cicatrices. Je vous conseille cet article : Luttez contre l'acné avec la bave d'escargot

    Courage les filles les problèmes de peau ne nous auront pas ! :rire: