Lettre ouverte à mon futur fils, pour qu'il devienne un mec bien

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Melissa, le 20 septembre 2016.

  1. Melissa

    Melissa
    Expand Collapse

  2. mistral

    mistral
    Expand Collapse

    Autant j'approuve complètement le message et les intentions derrière, autant je ne peux m'empêcher de trouver ça vraiment dommage que pour s'adresser aux hommes et leur demander d'être compréhensifs (comme dans la campagne HeForShe), il faut toujours absolument faire passer la femme par le prisme familial : la comparer à la mère, la sœur, la femme, la fille... Comme si c'était impossible d'éprouver de la compassion ou témoigner du respect à tout être en dehors de notre entourage proche !
    Si j'ai un fils, j'aimerais plutôt lui apprendre à respecter les femmes non pas "par pensée pour sa mère" mais parce que tous les êtres humains méritent ce respect...
     
    sophiebrld, Nebullulaby, Artemistigri et 28 autres ont BigUpé ce message.
  3. Hasegawa.tsuki

    Hasegawa.tsuki
    Expand Collapse

    Je suis totalement d'accord avec @mistral, je trouve ça dérangeant d'être toujours obliger d'utiliser les femmes proches pour réussir à faire passer le message.
    J'ai trouvé la lettre et le message bon mais la conclusion m'a vraiment dérangée..
     
    Serpillère, Cornélie, Adios Badmoizelle et 2 autres ont BigUpé ce message.
  4. Mad_Ame

    Mad_Ame
    Expand Collapse
    The Red Right Hand

    Moi j'crois que nous élèverons nos enfants dans l'indifférence la plus totale du genre. Ce dernier n'ayant aucune valeur à nos yeux quant à la personne qui se tient face à nous; par extension, je pense qu'il en sera de même pour notre progéniture.
     
    BulleColoree, Weena88, Cornélie et 2 autres ont BigUpé ce message.
  5. Aalia

    Aalia
    Expand Collapse
    la vieille

    J'ai toujours dit que j'enseignerais ça à mon éventuel futur fils un jour également. Maintenant qu'il est né, à moi (et à son père de jouer )
    Il paraît que la façon dont les deux parents se traitent mutuellement influence aussi beaucoup les enfants !
     
  6. Lazy Gull

    Lazy Gull
    Expand Collapse

    J'ai un fils de bientôt 9 ans. Comme dit plus haut, on tente d'enseigner le respect etc envers tout être humain, indépendamment de son sexe. J'ai l'impression que ces différences garçon/fille, c'est les adultes qui les entretiennent tandis que les gamins s'en foutent. Un garçon dans la classe de mon fils a les cheveux très longs, c'est la maîtresse qui a dit aux parents que ce serait bien de les lui couper, alors qu'il n'a jamais eu de moqueries ou autres de la part des enfants :dunno:
     
    ChansonMuette, Vicvicvic, BulleColoree et 6 autres ont BigUpé ce message.
  7. yanayana

    yanayana
    Expand Collapse

    J'ai une impression un peu WTF : je trouve la lettre plutôt courte. Elle est plutôt pas mal, mais je sais pas, on dirait que c'est une sorte de synthèse. Après ça ne change rien à sa qualité, bien sûr!
     
    yuyunaâ, Morgen, PetiteMénade et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  8. PineappleMent

    PineappleMent
    Expand Collapse


    Je suis super d'accord avec toi, c'est vrai que ce n'est pas parce que ta mère est une femme que tu dois respecter les femmes. Mais c'est en réfléchissant au fameux mantra débile "toutes des putes sauf ma mère" que l'idée m'est venue, j'ai voulu pousser le raisonnement. C'est mon premier texte dans ce style là et effectivement i faudrait réussi à englober une plus grosse partie du problème.
     
    mistral a BigUpé ce message
  9. Rainbow Girl

    Rainbow Girl
    Expand Collapse

    Autre souci que je vois avec cette lettre : ton fils il respectera les femmes si on lui donne l'occasion d'aimer sa femme intérieure plutôt que de la refouler à cause des dictats sociaux. Quoi qu'on en dise, les parents jouent pour beaucoup dans ce qui fait des petits garçons des êtres turbulents et colériques. Il faut les laisser jouer à la poupée, parce qu'une poupée c'est un exutoire pour l'enfant, c'est son propre enfant et son alter ego à la fois et ça l'aide à gérer ses émotions. Il faut prendre tout le meilleur de l'éducation des filles et alors ton discours aura une portée, s'il est encore nécessaire.
     
    BulleColoree, MaryBell, Gia_Juliet et 2 autres ont BigUpé ce message.
  10. Dahya

    Dahya
    Expand Collapse
    Sans la musique, la vie serait une erreur.

    Mon fils respectera les femmes car il aura apprit à se respecter lui même.
    Les personnes qui se permettent d'avoir un comportement déplacé envers les femmes n'ont aucun sens du respect, pas même envers leurs propre personne.
     
    Mullipa, BulleColoree et Gia_Juliet ont BigUpé ce message.
  11. Mullipa

    Mullipa
    Expand Collapse
    Ceux qui pensent que c'est impossible sont priés de ne pas déranger ceux qui essaient

    @mistral Je suis d'accord avec toi et je rajouterais une chose : je trouve dommage de commencer par apprendre à l'enfant que la femme est actuellement considérée inférieure (grosse caricature, mais c'est pour la compréhension). Si tu dis à un enfant que les choses sont actuellement d'une certaine façon, il peut se dire que si les choses sont comme ça c'est qu'il doit y avoir une raison, il peut en parler à ses copains dont les parents ont une autre opinion et qui pourrait lui dire que si, c'est tout à fait normal, bref, tu prends le risque qu'il adopte cette vision actuelle des choses. Pour faire un parallèle, c'est un peu comme le racisme. Si tu mets des enfants de toutes couleurs et nationalités à jouer ensemble, ils joueront ensemble. En revanche, il suffit que tu soulignes que l'un d'entre eux est noir/arabe/chinois/islandais et tout de suite, tu crées l'isolation. Pour moi, le meilleur moyen d'éduquer ses enfants sur la question, c'est de ne pas en parler sauf quand la situation le veut, du genre si l'enfant dit que les filles ça ne peut pas jouer au foot, lui poser la question "et pourquoi ne pourraient-elles pas jouer au foot?", pousser l'enfant à aller au bout de la réflexion pour qu'il se rende compte de lui-même qu'il n'y a pas de différence hommes-femmes. Mais pas d'aller le voir pendant qu'il joue aux petites voitures ou à la poupée (on a dit égalité !) pour lui dire "tu sais, les hommes ne sont pas supérieurs aux femmes, ils sont égaux", il y a une chance sur deux qu'il rejette l'idée. Et parce que éduquer en disant "toi tu ne seras pas comme ça", je trouve qu'il y a une trame vengeresse qui me dérange, un peu... Presque comme ces parents qui font faire à leur enfants les loisirs/études que eux n'ont pas pu faire, pour faire un parallèle :sad:
     
Chargement...