Lettre ouverte à mon gynécologue

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Eve Gratien, le 4 octobre 2012.

  1. Eve Gratien

    Eve Gratien
    Expand Collapse

  2. Maitsuya

    Maitsuya
    Expand Collapse
    Jack m'a dessiné un p'tit caca !

    Voilà qui ne donne vraiment mais alors vraiment pas envie de s'y jeter >_<x

    (Cela dit c'était fort drôle)
     
  3. mehmep

    mehmep
    Expand Collapse

    Merci beaucoup pour cet article. je pense qu'on va être beaucoup à être d'accord avec toi.
    moi la mienne, bien que compétente, n'est pas hyper compréhensive et ne fait pas preuve de beaucoup d'imagination. quand au bout de 4 pilules différentes essayées je lui dis que je ne supporte toujours pas, elle n'a meme pas l'idée de me proposer autre chose. à croire qu'elle touchera plus si elle me donne une pilule qu'autre chose...


    je viens de finir ce bouquin tout à fait dans le thème mais très révoltant car en gros on y apprend (bon ok c'est un roman ) que les gynéco ne sont pas du tout à notre écoute et surtout pratiquent des actes tout à fait inutiles, ou font mal alors que ca pourrait carrément être évité.

    premier lien qui venait :
    Le Choeur des femmes - livre de Martin Winckler. - Critique - Tlrama.fr
     
  4. Grisou

    Grisou
    Expand Collapse
    A dos de chameau véloce

    Le prélèvement d'un morceau d'utérus m'a fait grimacer, quelle horreur ><

    Néanmoins, on est bien d'accord que le frottis bisannuel n'est pas nécessaire pour toutes les femmes hein?

    En tout cas je dois avoir de la chance car mon gynéco a toujours été plutôt doux et n'a pas bondi en l'air quand je lui ai demandé des renseignements sur le DIU. Par contre je ne considère pas l'examen comme une humiliation, c'est un peu "fort" comme terme non? (attention je parle de l'examen par le médecin, pas le passage affreux où un technicien vient faire je sais pas quoi).
     
  5. Chandernagor

    Chandernagor
    Expand Collapse
    Mamiezelle. Si vous êtes nouvelle, perdue, que vous ne savez pas à qui parler, n'hésitez pas à m'écrire!

    :oo:
    Ca reflète vraiment le fait que le gynéco en question ne voyait plus que le vagin, et pas l'humaine auquel il appartenait! Et puis le secret professionnel, ça lui dit rien?

    Après pour la partie sur la douleur je suis plus réservée on va dire. Je sais qu'une visite chez le gynéco ne sera pas agréable et que les sensations pas cool (la froideur du speculum, et son introduction, le frotti...) feront forcèment parties du lot. On va dire que je vois tout ça comme un mal nécessaire, même si je ne nie pas que certains praticiens sont sûrement plus brutaux et indifférents à la douleur gratuitement.

    Y'a un truc que j'aimerais rajouter même si j'en ai déjà parlé ailleurs sur le site (je sais, je radote), c'est la nudité. Je trouve pas normal de devoir me déshabiller devant le/la gynéco et de devoir rester cul-nu tout le long de la consult', sans avoir une cabine de déshabillage + un drap ou une blouse pour se couvrir. Et ce, d'autant moins, que le gynéco il reste habillé avec sa blouse blanche qui lui confère une aura de demi-Dieu. Je trouve que c'est vraiment pas respectueux de la pudeur de la patiente.
     
    Maud Kennedy a BigUpé ce message
  6. Chandernagor

    Chandernagor
    Expand Collapse
    Mamiezelle. Si vous êtes nouvelle, perdue, que vous ne savez pas à qui parler, n'hésitez pas à m'écrire!

    Désolée du double post, mais oui, je suis d'accord, dans le sens où, quand tout est mis en oeuvre pour mettre la patiente le plus à-l'aise possible, je vois pas trop l'humiliation à se tenir les jambes écartée devant un médecin (hormi le fait qu'on vienne me dire que j'ai des raisons de me sentir humiliée...).
     
  7. Paula Roïd

    Paula Roïd
    Expand Collapse
    Rosenrot, oh Rosenrot.

    Le passage de la blagounette sur les kilos m'a rappelé ma propre gynéco qui a attendu que je me foute à poil pour m'observer de haut en bas avant de lâcher 'Eh ben, ce n'est pas bien épais, tout ça'. Bonne ambiance.
     
  8. Charuru

    Charuru
    Expand Collapse
    A une dinde rôtie

    @feflux

    chez mois c'est tous les 6 mois pour cause de hpv donnant le cancer du col, c'est p'tetre son cas aussi.


    Sinon perso, au contraire de l'auteur, j'apprécie que ma gyneco me parle de la pluie et du beau temps, ca me permet de pas trop penser à ce qu'elle me fait
     
  9. Steffie

    Steffie
    Expand Collapse

    J'avais une gynéco géniale mais malheureusement elle est partie à la retraite. J'espère que là ou je vais déménager il y en aura un ou une bien.

    En revanche j'ai eu une très mauvaise expérience avec un gynéco aux urgences, qui m'a annoncé comme ça, brutalement et sans pincettes "il n'y a plus d'activité cardiaque" à propos d'un embryon de deux mois que j'avais dans mon ventre (première grossesse souhaitée) et je suis encore en rage de ce manque de délicatesse!
     
  10. Catatonic Sex Toy

    Catatonic Sex Toy
    Expand Collapse
    Lunaire

    Ca va paraître bête et méchant mais : à la madmoizelle qui a écrit l'article et à toutes celles qui se plaignent : changez de gynéco, c'est tout... Je ne vois pas trop l'intérêt de l'article, personne n'oblige une patiente à s'enchaîner à un praticien en particulier.
     
  11. Schottky

    Schottky
    Expand Collapse

    Et voilà pourquoi je ne pourrai plus jamais aller chez la gynéco en France... (d'ailleurs ça marche aussi pour le dentiste ou n'importe quelle intervention médical finalement)

    Aux US, vu que c'est le pays du procès, le personnel de santé est bcp plus pro et niveau gestion de la douleur, ils sont tout simplement imbattables.

    JAMAIS tu n'entendra "oh bah alors vous êtes douillette" ou bien "oh des prises de sang j'en fait à des gamin de 3 ans et ils disent rien alors vous allez pas me faire un cirque" comme j'ai pu l'entendre 20 milles fois quand j'étais encore en France (oui je suis douillette, mais en quoi est-ce que m'humilier ou me ridiculiser va m'aider??)
     
  12. Chandernagor

    Chandernagor
    Expand Collapse
    Mamiezelle. Si vous êtes nouvelle, perdue, que vous ne savez pas à qui parler, n'hésitez pas à m'écrire!

    C'est pas parce qu'on se plaint qu'on va continuer à consulter la même personne, on peut très bien balancer, ET changer de médecin...
    Et puis l'article est loin d'être exhaustif, il y a bien d'autres mauvaises pratiques dans les cabinets de gynéco (ingérence dans la vie privée de la patiente, jugement de ses choix de vie, désinformation sur certains modes de contraception, manque de tact...), et elles sont répandues. Je ne pense pas que ce soit aux patientes de s'adapter, c'est au personnel soignant de le faire! Quand je vais chez n'importe quel médecin, je suis en droit d'attendre d'être traitée comme un être humain, ça fait partie de SON boulot, et s'il le fait mal, j'espère quand même être en droit de le faire remarquer.
    Et puis dénoncer les mauvaises pratiques ça permet de les sortir de la banalité, au lieu de les laisser devenir une norme sur laquelle personne ne trouvera rien à redire.
    Les réflexions de merde, les jugements de valeur, le manque de respect n'ont pas leur place dans les cabinets de gynécos, je pense que les patientes ET les médecins devraient en avoir conscience.
     
Chargement...