Lily Allen est de retour avec « Hard Out Here », une chanson anti-sexisme !

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 13 novembre 2013.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. harryjoe

    harryjoe
    Expand Collapse
    S'en tape le coquillard Guest

    Je ne peux m'empêcher de penser à une ligne de Blurred Line (I'll give you something big enouth to tear your ass in two) quand elle dit "As-tu pensé à ton cul, qui viendra le déchirer en deux ?"

    Bonne initiative sinon :happy:
    (suis au boulot, peux pas encore écouter ce que la chanson vaut :cretin:)
     
  3. DestyNova_

    DestyNova_
    Expand Collapse
    Monde de Merde.

    Je pense que c'est une référence directe, puisqu'elle fait déjà référence à la chanson au sujet de son big pussy.

    Sinon pour les chanteuses noires je trouve que sa réponse est acceptable. Ce qu'on reproche à Miley ce n'est pas de prendre des danseuses noires en soi mais de les traiter comme des animaux en faisant ressortir le côté "wild" etc, mais il ne faut pas qu'à chaque fois qu'une chanteuse s'entoure de personnes noires on y voit forcément une vision négative.
     
  4. yvilish

    yvilish
    Expand Collapse
    But You

    Alors rien à voir mais au delà de la contestation, je ne peux pas m'empêcher de repérer les très noooombreux placements de produits, pire qu'un clip de Lady Gaga ou d'Avril Lavigne !
     
  5. No One Knows.

    No One Knows.
    Expand Collapse
    It's only forever, not long at all

    Le débat sur les danseuses est vraiment inutile. Ca réponse me convient, de plus elles sont peut-être moins mise en avant mais il y a 3 danseuses caucasiennes (voire une asiatique dans le lot)
    @yvilish Je trouve justement le placement de produit assez drôle. Je n'ai remarqué que l'instax et elle pointe carrément du doigt l'inscription instax sur l'appareil. Pour moi ça s'ajoute à son discours critique.
     
    #5 No One Knows., 13 novembre 2013
    Dernière édition: 13 novembre 2013
  6. Mc Lizzie

    Mc Lizzie
    Expand Collapse

    Etant moi aussi une fan des premières heures de Lilly Allen, je suis peu convaincu également. D'habitude, ses chansons ont toujours un côté pop, funky... Et là... c'est carrément le stéréotype de la chanson de pouf qui va être un bon tube de merde... Le pire c'est les 10s qui précèdent le refrain.. à filer la gerbe. Bon, la connaissant c'est surement pour donner plus d'impact à sa critique... Dommage néanmoins car je ne la trouve pas écoutable.
     
  7. Kirikail

    Kirikail
    Expand Collapse
    Je postule chez les nudist beach !

    Effectivement pour le placement de produit je l'ai également vu comme une critique de cette pratique...
     
  8. Lily Of The Valley

    Lily Of The Valley
    Expand Collapse
    good life

    je me suis fais la même réflexion... mais vu la ligne conductrice du clip j'ai plus vu ces placements comme un "foutage de gueule" de tous ces clips où toutes les 3 secondes on voit une marque :) ( et que plus il y en a ,et surtout des marques bien chères, mieux c'est)
     
  9. Lily Of The Valley

    Lily Of The Valley
    Expand Collapse
    good life

    désolée pour le double post mais je suis allée sur le site Fujifilm qui produit les instax et ... oh bonheur de la vie le gros cliché: l'appareil instax pour homme est noir/racé avec un arrière plan masculin, tandis que celui pour les filles est blanc/avec des courbes et un arrière plan avec du rose, des macarons, des étoiles et des petits coeurs (et un format photo "carte de crédit" car on le sait bien les filles ne sont bonnes qu'à la consommation)

    :facepalm:
     
  10. Maryana

    Maryana
    Expand Collapse

    Lily Allen I love youu <3 Je suis une grande fan de son album "It's Not Me, It's You".

    Musicalement "Hard out there" n'est pas sa meilleure chanson, c'est certain, mais les paroles et le clip rattrapent le tout et méritent de devenir un succès !

    La "polémique" des danteuses noires m'a surprise, je n'avais rien remarqué du tout avant de lire des remarques à ce sujet. Personnellement je la crois quand elle explique qu'elle a pris les meilleures danseuses, je pense que c'est un peu chercher trop loin que de compter le ratio femmes blanches/noires dans son clip... Et je ne pense pas que ça aurait été différent si sa propre couleur de peau avait été différente.

    Pour le placement de produit, je pense aussi que ça fait partie de sa critique de l'industrie musicale. Je me demande seulement s'il y a vraiment eu des contrats avec les marques, ou pas.
     
  11. October Rain

    October Rain
    Expand Collapse
    Moral au beau fixe

    Personnellement, j'ai surtout eu l'impression qu'elle prenait les stéréotypes des clips lourdingues, sexistes et ignobles (et les chansons qui vont avec) qu'on a vu fleurir ces derniers temps pour en faire un truc parodique. Disons que la présence de ce que j'appellerai 'le vieil homme blanc en costume'  me semblait être là pour rappeler que l'industrie était surtout tenue par des conservateurs aux idées puantissimes.

    Comme @DestyNova  , je trouve la réponse de Lily Allen logique. J'aurais même tendance à penser que la parodie n'aurait pas été complète si elle n'avait pas repris cet espèce de canon du clip pop industriel blanc (sans compter toute la réappropriation culturelle autour du twerk dernièrement). (Enfin j'avoue que j'y ai vu pas mal de clins d'oeil aux clips gerbifiants de Miley Cyrus... pour ne citer qu'elle).
     
  12. Linka

    Linka
    Expand Collapse

    J'avoue que j'ai aussi tiqué la 1ère fois que j'ai vu la vidéo, à propos des danseuses. Mais après réflexion, vu que Lily se moque des artistes (comme Miley ou Diplo) qui surfent sur la vague du "twerk", et que le twerk est une danse venant de la communauté noire américaine, ça paraît logique que les danseuses soient noires. D'autant qu'elles ne le sont pas toutes.

    En gros j'aime beaucoup les paroles et la vidéo, mais la musique ne m'a pas encore convaincue.
     
Chargement...