Liseuse électronique mon amour - Chronique de l'Intranquillité

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Ophelie, le 3 février 2013.

  1. Ophelie

    Ophelie
    Expand Collapse
    Monarchiste au crépuscule

  2. -Albertine-

    -Albertine-
    Expand Collapse
    Trop de boulot

    Je m'en suis offert une il y a deux semaines et c'est un vrai bonheur ! :d Cependant, je reste très attachée au livre papier, le toucher, les lettres, mes annotations d'écolière, lycéenne, étudiante ! Je vois davantage le côté pratique en fait de pouvoir tous les textes dans un espace très réduit et ne plus avoir à transporter mes livres pour travailler !
     
  3. Myaou

    Myaou
    Expand Collapse
    Perdue

    Comme toi j'étais super sceptique, au départ. Je ne voulais pas en avoir parce que cela signifiait pour moi la mort du livre.
    Et puis une amie à moi m'a montré sa Kindle, que je trouvais super chouette, et puis deux autres m'ont parlé de leur Kobo. J'ai essayé et j'y ai vu tous les avantages que tu as cités, et voilà : j'ai été faible d'esprit et en ai acheté une la semaine dernière.
    Et depuis, je passe mon temps à l'allumer pour la regarder, essayer toutes ses fonctionnalités etc. Je n'ai pas encore lu de livre dessus parce que j'avais déjà un bouquin en cours, mais je compte bien l'emmener pendant mes vacances de Février, avec les 50 livres qu'elle contient déjà. Parce que oui, moi qui veux lire tous les grands classiques français, je suis aux anges avec tous ceux qui sont gratuits.
    J'achèterai toujours les livres qui me plaisent vraiment en format papier, parce que y'a pas à dire, c'est quand même plus chouette d'avoir un vrai livre entre les mains. Mais pour tous ceux qui me plairaient juste comme ça et que je ne pense pas que je relirai, c'est vraiment LA solution.
     
    #3 Myaou, 3 février 2013
    Dernière édition: 3 février 2013
  4. Lucie2509

    Lucie2509
    Expand Collapse

    Je suis comme vous je suis passée à la liseuse et depuis mon sac ne pèse plus une tonne quand je prend le train (mon dos dit et mon épaule lui rendent grâce d'ailleurs) et moi qui adore lire plusieurs livres en même temps, c'est le rêve. 8)

    Par contre, je baisse la tête dès que je passe devant mon libraire préféré et c'est difficile de dire "je te filerais ce bouquin il est top" avec une liseuse (mais vive les mails).:lalala:
     
  5. Sayyadina

    Sayyadina
    Expand Collapse
    Lectrice compulsive

    Je rêve d'avoir une liseuse pour des raisons pratiques, en effet, ma bibliothèque va bientôt se retrouver complète et je n'ai plus de place pour en acheter une nouvelle sans compter que le poids de certains livres sont horriblement durs à porter (dans tout les sens du terme, il y a des livres dont je préférerais taire leur titre et aussi la lourdeur quand il s'agit de gros volumes).

    Mais j'ai beau retardé l'échéance de l'achat et supplier mes parents de m'en payer une que d'ici le moment où je me donnerais un coup de pieds aux fesses pour enfin acheter une liseuse, leur prix aura peut être changé et me déciderait pour une liseuse correcte. ( en même temps, dans les magasins proches de chez moi, je n'ai pas beaucoup de choix en "marque")
     
  6. CherryHana

    CherryHana
    Expand Collapse
    Une margarita a la main

    J'ai investi dans une liseuse cet été. Comme je partais à l'autre bout du monde pour 5 semaines, je ne pouvais pas emmener 36 bouquins. Même 2 ou 3 auraient lourdement pesé dans ma valise et ça n'aurait pas été suffisant pour 5 semaines. J'ai donc acheté un reader Sony et j'ai été tellement contente de l'avoir ! J'ai pu lire 13 livres dont 2 en anglais (avec le dico intégré, plus de soucis si je ne comprends pas un mot par ci par là) sans jamais me soucier du poids dans mon sac de plage !

    Je suis comme vous, je conserve un lien particulier avec les livres papiers (j'aime les beaux livres et je continue d'investir dans des pléiades qui sont si belles... mais ensuite je les lis en format numérique comme ça, je ne m'abime pas les yeux et je n'abime pas mes livres) mais pour moi, les liseuses ne sont pas là pour remplacer les livres mais compléter ce format.
     
  7. Sofu

    Sofu
    Expand Collapse

    Je me souviens m'être dit exactement la même chose à propos des smartphones "JAMAIS, rien ne vaut les bons vieux BOUTONS". Et pourtant depuis un an, mon Galaxy S2 est devenu le prolongement naturel de mes doigts ...!

    Il en ira probablement de même pour la liseuse. Il y a certes l'attachement à l'objet livre, mais comment résister à la praticité de la liseuse ? Et que deviendra l'argument fétichiste "j'aime le papier" si un jour le prix des livres électroniques venait à baisser par rapport à son grand frère papier ?

    (même si ça semble pas dans les tuyaux, on peut rêver)
     
  8. Enela

    Enela
    Expand Collapse
    Ne mange que les trous dans les donuts

    Rah ça y est j'ai envie d'une liseuse.... J'ai jamais vraiment trouvé l’intérêt a tout ça, avant de lire l'article. Mais quand j'y pense, moi, la grande impatiente, l'idée d'avoir mes livres directement sur la liseuse dès lors que j'ai envie de le lire me met en joie !
    Seul point négatif...en cas de bug inopiné, qu'en est-il des livres déjà téléchargés? Je veux dire, le papier persiste, lui, alors comment ça se passe pour les numériques?
    Autre question, à toute celles qui en ont une, la meilleure, c'est laquelle ? Quel format est à préconiser ? (Kobo mini, touch ou glo  par exemple ?)
     
  9. Agateau

    Agateau
    Expand Collapse

    Ahhhhhhhh, merci merci merci Ophélie pour ce joli article qui dit textuellement ce que je pense des liseuses électroniques!!!

    A une chose près. Depuis que j'ai ma Kobo (Glo), je n'achète plus aucun bouquin... :shifty:

    Bon, tout d'abord, il faudrait que je vous explique pourquoi je voulais une liseuse. A l'époque (en octobre donc) cela faisait déjà quelques mois que je ne lisais plus qu'en version originale (anglais ou espagnol). Il était déjà bien difficile de trouver d'autres livres que les "Twilight" :mur: ou "le jeu de l'ange" de Zafón par chez moi.

    Et puis, même si je comprenais l'histoire dans son ensemble, je n'en comprenais pas tous les mots. Quand je lis, j'ai déjà du mal à sortir du bouquin pour regarder l'heure. Alors pour sortir mon dictionnaire... La liseuse électronique était donc parfaite pour moi!

    S'en est suivit une looooongue enquête sur le net pour trouver LA liseuse de mes rêves. Très vite, j'ai centré mes recherches sur la Kindle d'Amazon ou la Kobo de Fnac (les meilleures selon les tests que j'ai pu trouver).

    La voilà! La Kindle! Si belle, si petite! J'étais amoureuse. Pas de gros changement par rapport à la Kobo, mais j'aime le caractère d'Amazon et les ebooks sont moins cher.

    Petit problème... j'habite en Belgique. Et Amazon.fr ne livre pas les Kindle en Belgique. Il fallait donc que je passe par la version américaine pour avoir l'ancien modèle + frais de douane etc.

    Qu'à cela ne tienne, mon pays étant tout petit, je décide donc de me faire livrer ma précieuse dans une librairie de Lille et d'aller y faire un petit city trip.

    Avec deux amies, on décide d'une date bien à l'avance, on scrute l'internet pour trouver un hotel sympa, des cafés branchés,... Et je me dis qu'il est temps de commandé ma liseuse (3 semaines avant le départ prévu pour Lille) ce lundi 22 octobre.

    Et là... horreur: "En raison d'une forte demande, nous ESTIMONS que les commandes effectuées aujourd'hui COMMENCERONT à être expédiées la semaine du 10 DECEMBRE 2012". Je m'écroule devant mon écran (oui, je la voulais vraiment cette Kindle) et fait le point avec moi-même: Poulette, tu vas te bouger les fesses et aller jusqu'à la Fnac la plus proche (10 minutes à pied) pour choper cette Kobo!!!

    J'arrive au magasin en sueurs, les mains tremblotantes. Je cherche la Kobo des yeux le cœur qui bat à cent à l'heure et je demande au vendeur s'ils ont des Kobo (alleeeeeeeeeeeeeeeeez, dites OUI!!!!). "Elles sont là derrière Madame les Kobo". ALLELUIA :puppyeyes:

    -----

    Voilà, c'était ma folle histoire de "comment j'ai terminé avec une Kobo et non une Kindle"...

    Alors c'est vrai, au début, c'est comme si t'es enceinte et que t'attend une petite fille et qu'au final ben c'est un petit garçon. Mais on s'adapte, on l'aime quand même!

    Je regrette toujours un peu de ne pas avoir de Kindle. Parce que Amazon a plus d'ebooks en anglais et à plus bas prix. Mais en ce qui concerne l'engin, je ne me séparerai jamais de ma Kobo!

    Un mot anglais que je ne comprend pas bien? Hop, je clique dessus et ma Kobinounette me donne une définition en anglais. Toujours pas? Je clique sur traducteur et elle me donne une traduction en français. Je l'aime, elle m'aime et c'est pour la vie.

    Dans les avantages que vous n'avez pas cité: la BATTERIE! Un mois sans recharge! Même avec la fonction lumière que je n'utilise pas souvent! (c'est plutôt un gadget donc on pourrais se passer, à refaire j'aurais peut-être pris la Kobo Touch moins cher).

    Donc, moi qui m'achetais tellement de livres avant, depuis fin octobre, plus rien. Je vais encore dans les librairies mais juste pour me donner envie d'un livre et rentrer chez moi l'acheter en ebook!

    Voilà, s'il y a une réalisatrice surle forum qui tomberait sur mon récit, je suis ok pour en faire un film d'amour! Pour me jouer moi, je voudrais Rachel McAdams. Pour la Kindle la voix de Viggo Mortensen et pour la Kobo, celle de Richard Armitage :bave:!
     
    *Gabrielle* a BigUpé ce message
  10. Chandernagor

    Chandernagor
    Expand Collapse
    Mamiezelle. Si vous êtes nouvelle, perdue, que vous ne savez pas à qui parler, n'hésitez pas à m'écrire!

    J'ai la Kobo mini! L'écran est plus petit qu'une page de livre de poche donc je peux la glisser dans n'importe quel sac ou poche pour l'emmener partout. Niveau confort de lecture ça va, je ne m'explose pas les yeux. En plus elle est compatible avec pas mal de formats (au passage, pour les filles qui ont la Kindle, est-ce-que vous pouvez lire des formats autres que celui d'Amazon?)

    Pour l'instant je n'ai téléchargé que des livres gratuits, il y a des sites spécialisés dedans. En fait, un des seuls trucs que je déplore c'est au niveau de l'offre : je n'arrive pas à trouver tous les livres que je veux, et parfois ils sont hyper chers pour des versions numériques! (je vais pas payer plus cher qu'une édition de poche pour un bouquin dématérialisé, faut pas rêver! :annoyed: ).

    Sinon le gain de place est énorme évidemment. Perso j'en bénéficie essentiellement quand je voyage, parce que malgré tout, je continue à acheter des livres papiers que j'entasse dans ma chambre :cretin:  Parfois j'achète même le livre papier après l'avoir lu sur ma liseuse. Je tiens énormément à l'objet livre et j'aime en être entourée, quand je m'installerai quelque part pour de bon, j'aurai une bibliothèque bien garnie (d'ailleurs c'est le premier élément d'ameublement qui me vienne à l'esprit quand je pense à mon futur "chez-moi" ). Je ne sais pas comment l'expliquer, mais c'est important pour moi :happy:

    Donc voilà, pour en revenir à la liseuse, c'est un objet bien pratique, et je ne pense pas du tout qu'elle signifie la mort du livre physique, bien au contraire! :happy:
     
    #10 Chandernagor, 3 février 2013
    Dernière édition: 3 février 2013
  11. Malibu_Stacy

    Malibu_Stacy
    Expand Collapse

    Bon bon bon, ça fait 3 fois que je poste ce message >< !!
    Dooooonc, je n'ai pas de Kobo mais un Kindle donc je ne connais que le fonctionnement du site Amazon. Quand tu achètes un eBook, Amazon garde la trace de ton achat donc tu ne perds pas les fichiers. Ensuite, quand tu télécharges un eBook quel qu'il soit, tu peux toujours garder le fichier. Ca prend tellement peu de place que ta mémoire risque pas d'être saturée ;) Mais perso, j'ai mon Kindle depuis 1 an et n'ai jamais eu de bug :) C'est tellement simpliste comme machine que les bugs, faut les provoquer.

    Ensuite, j'ai acheté le Kindle classique car je ne voulais pas de tactile. J'avais lu que parfois il y avait des changements de page non désirés avec le tactile et ça pouvait devenir pénible. Puis c'est assez gadget je trouve (surtout que chez Kobo, c'est mis d'office mais chez Kindle, c'est un modèle qui coûte plus cher...).
    Mais ma belle-maman a une Kobo gIo depuis Noël (on voulait lui offrir un Kindle mais rupture de stock) car elle voulait un modèle rétro-éclairé. Ca peut être pratique si tu aimes lire dans le noir mais je trouve que c'est assez gadget aussi. Et après l'avoir essayée, je préfère 1000 fois mon Kindle !!
    L'interface du Kobo n'est pas hyper esthétique mais surtout, le tactile n'est pas au point ! C'est pas fluide du tout. Quand tu appuies sur l'écran, il faut quand même 1-2 petites secondes pour que ça change donc t'es pas sûre que la machine a capté que t'avais touché l'écran donc tu le retouches, bref, c'est assez pénible je trouve. Enfin, vraiment le tactile n'apporte rien selon moi et n'est même pas au point (même si c'est mis d'office sur le Kobo, c'est pas un plus donc).

    Enfin, pour celles qui sont sur Kindle ou qui veulent acheter une liseuse, sachez que le Kindle n'accepte pas Epub MAIS le petit programme léger, facile et gratuit appelé Calibre permet de formaté n'importe quel fichier dans n'importe quel format. Donc l'argument "format de fichier" n'est pas vraiment décisif, en tous cas pour celles qui savent un peu se servir de leur ordi :)

    Personnellement, je suis vraiment fan du Kindle et je n'envie pas du tout la Kobo. Par contre, je peux comprendre qu'on se tourne vers la Kobo puisque celle-ci est disponible en magasin donc on peut l'essayer tout de suite, ça c'est un avantage, c'est clair :)

    Puis mon Kindle, il est trop joli :jv:

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
  12. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    Oui, le logiciel Calibre mentionné plus haut permet de convertir tous les formats d'eBook (même le PDF par exemple) donc la « limitation de formats » dont souffre la Kindle ne pose pas vraiment de problème. Il suffit de convertir le fichier dans un format lisible (ma préférence va au .mobi qui permet de changer la taille de la police pendant la lecture par exemple et qui est 100% lisible sur Kindle).
     
Chargement...