Littérature allemande/autrichienne

Sujet dans 'Forum Littérature / BD / Manga / Comics' lancé par Illusions, le 13 octobre 2014.

  1. Illusions

    Illusions
    Expand Collapse
    Guest

    Comme je n'ai pas trouvé de sujet sur cette littérature, je me suis décidée à en créer un.
    Quels sont vos auteurs coups de coeur par exemple?
    Dites nous tout :happy: .
     
  2. Kafkanorexia

    Kafkanorexia
    Expand Collapse
    Guest

    Ouiii !
    Mon amour, c'est Borchert. Après, j'aime beaucoup Dürrenmatt et c'est avec lui que j'ai commencé à découvrir la littérature allemande.
     
    Balkis et Illusions ont BigUpé.
  3. 1337

    1337
    Expand Collapse
    Guest

    J'aime beaucoup Goethe (wouhou quelle originalité), la poésie de Rilke (la panthère traduite par Claude Vigier notamment), et j'ai lu quelques livres de Klaus Mann qui m'ont pas mal plu (la danse pieuse notamment, pas si éloigné des souffrances du jeune Werther).
    Je n'ai rien lu de très contemporain, j'ai du mal à me sentir touchée par les thématiques abordées car elles ne se renouvellent pas beaucoup (les sempiternelles lectures sur le thème de la guerre et de la réunification, j'ai fait une overdose pendant mes études!). Il faudrait que je prenne le temps d'aller dans une librairie et de fouiner.

    edt: au cas où @Het Kasteel si ça t'intéresse ;)
     
    Illusions a BigUpé ce message
  4. Kafkanorexia

    Kafkanorexia
    Expand Collapse
    Guest

    @morgane94 Yes, Die Physiker ! :) J'ai lu cette pièce au moins cinq fois et je suis toujours autant enthousiaste.
    Tous les enfants devraient la lire.
    Tu as des cours de litté allemande ?
    Parce que nous cette année, on bosse juste sur celle de l'après 89. Donc Handtke, etc.

    Je suis vraiment fourbe. La prof nous demande de présenter un livre. J'hésitais à en prendre un de Böll parce que je ne connaissais pas bien... Mais non. J'ai encore pris du Borchert. :lunette: Je suis amoureuse de son écriture.
     
  5. Confiteor

    Confiteor
    Expand Collapse
    Anciennement Mann

    J'en ai plein, j'adore cette littérature !

    Thomas Mann, Hermann Broch, Hermann Hesse sont en tête. Mais il y a tellement de bons auteurs qu'il serait simpliste de la réduire à ces trois là. Je ne veux simplement pas faire de name dropping.

    Je lis essentiellement des auteurs de la fin du XIXe/début XXe siècles, mais j'ai aussi l'occasion d'approcher la littérature contemporaine qui vaut elle aussi le détour. Je pense notamment à Christa Wolf (décédée récemment) ou à Juli Zeh et son bouquin La fille sans qualités.
     
    Illusions et Kafkanorexia ont BigUpé.
  6. Kafkanorexia

    Kafkanorexia
    Expand Collapse
    Guest

    @morgane94 Ca va venir avec le temps. :) J'ai malheureusement découvert la littérature allemande en allemand un peu tard alors qu'il y avait de quoi faire chez moi... Mais essaie Borchert, vraiment.
    Et commence par des pièces de théâtre. Ne t'arrête pas à des mots que tu ne connais pas ! Continue, si tu comprends la phrase.
    Je te conseille aussi Handtke et Max Frisch !
     
  7. Hipcherry

    Hipcherry
    Expand Collapse

    J'adore également Max Frisch, Borchert et Dürrenmatt. D'ailleurs j'ai prévu d'aller au centre consacré à ce dernier à Neuchâtel avant la fin de l'année.
    J'ai vu que quelqu'un avait cité Klaus Mann, ça me fait plaisir parce que quand je l'évoque, on me regarde comme si je parlais chinois. J'avais lu Mephisto qui est une satire des ambitieux et qui propose une critique très acerbe de la façon dont on peut subvertir l'art sous la dictature.
    Sinon, pour mon mémoire de M1, j'avais bossé en partie sur Ingeborg Bachmann ; je conseille surtout sa correspondance avec Paul Celan qui est bouleversante.
    Cette année, au programme, j'ai La Marche de Radetzky de Joseph Roth, c'est super intéressant d'un point de vue historique.

    Quand j'étais plus jeune, j'avais lu des livres de Peter Härtling, j'avais commencé par le relire en allemand quand j'étais en 3ème/2nde pour me donner confiance (comme Harry Potter en anglais), ça m'avait rassurée et je n'ai jamais eu de problèmes pour lire des romans plus costauds, avec comme exception à la règle W.G. Sebald (que j'aime pourtant beaucoup).
     
    Balkis et Kafkanorexia ont BigUpé.
  8. Illusions

    Illusions
    Expand Collapse
    Guest

    Alors personnellement je n'aime pas Zweig. Je trouve que c'est toujours répétitif et j'ai du mal avec son style bien que j'ai adoré Lettres d'une Inconnue que j'avais bossé en allemand pour ma spécialisation au bac L. Le film est top en noir et blanc !
    Sinon j'ai le Journal de Kafka en attente.
    Je n'ai pas accroché à L'Homme sans Qualité de R. Musïl qui était incompréhensible.
     
    Kafkanorexia a BigUpé ce message
  9. Confiteor

    Confiteor
    Expand Collapse
    Anciennement Mann

    @Illusions C'est vrai que L'Homme sans qualités est un sacré morceau. La première fois que j'ai essayé de le lire, j'avais du mal à accrocher (notamment à cause de l'écriture) et à toujours comprendre là où Musil voulait en venir. Au bout de 200/300 pages, je l'avais laissé de côté. Puis, environ après je l'ai repris là où je m'en étais arrêté. Je connaissais déjà mieux la littérature allemande/autrichienne à ce moment-là, j'étais donc plus apte à saisir les thématiques traitées. J'ai pris mon temps et je suis finalement arrivée au bout du premier tome. Quelques mois plus tard je me suis attelée au second tome qui était plus ardu parce qu'inachevé.

    Bref, je pense que c'est vraiment une œuvre phare. Mais il faut s'en approcher doucement et ne pas se forcer quand on estime qu'on fonce droit dans le mur. De toute façon, ça nous fait ça pour des tas d’œuvres quand on les lit au mauvais moment : parce qu'on a pas assez de recul, de références (littéraires et/ou sur le contexte socio-historique), parce que ce n'est pas la lecture qu'il nous faut à ce moment-là.
     
    Illusions a BigUpé ce message
  10. Kafkanorexia

    Kafkanorexia
    Expand Collapse
    Guest

    Zweig en français c'est une torture, comme Kafka.
    De Zweig, j'aime surtout les bio. Sur Nietzsche, la meilleure.
     
    Illusions a BigUpé ce message
  11. Kafkanorexia

    Kafkanorexia
    Expand Collapse
    Guest

  12. Kafkanorexia

    Kafkanorexia
    Expand Collapse
    Guest

    Oui, c'est justement ce que je disais. :)
    Quand on prend la traduction d'un Kafka, on a juste envie de venger son honneur et d'aller frapper le traducteur.
    Pareil pour Rilke.

    Ah mais au temps pour moi ! J'ai mal lu. Oui, je trouve que c'est beaucoup plus compréhensible en allemand. Il y a des rajouts faits en français que je trouve insupportable.
     
    #12 Kafkanorexia, 20 octobre 2014
    Dernière édition par un modérateur: 20 octobre 2014
    Mrs Carter a BigUpé ce message
Chargement...
Sujets similaires
  1. FilleNextDoor
    Réponses :
    4
    Affichages:
    519
  2. Miquette
    Réponses :
    156
    Affichages:
    9898
  3. NinaDogstone
    Réponses :
    8
    Affichages:
    930
  4. DanaoSuisse
    Réponses :
    30
    Affichages:
    3538