Live test ! Les fans sont-ils des détraqués ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Justine_, le 14 mai 2012.

  1. Justine_

    Justine_
    Expand Collapse
    En hibernation
    Membre de l'équipe

  2. Balkis

    Balkis
    Expand Collapse

    Merci pour cet article qui tombe à pic!
    Je m'explique.
    En fait avec une amie on devient fan, de deux groupes différents (elle 1995, moi un groupe américain pas connu The Parlor Mob), mais en même temps. Et on a discuté de ce que ça provoquais sur nous. Et c'est dingue, parce qu'on a rapproché ça d'une drogue (euphorie, manque).

    Bon puisque j'ai déjà été une grosse groupie dans mon adolescence d'un certain groupe germanique qui illustre ce présent article, je sais ce que c'est, et SURTOUT, je ne veux plus être la fan que j'étais avant.
    Depuis j'ai grandi, je sais ce que je veux faire de ma vie, et même si je me fais des films, que je suis les cinq membres du groupe sur twitter, plus leur tumblr, que je les trouve tous hyper sex, je sais m'arrêter.

    Mais surtout je me sens sale/malsaine quand je suis assujettie à des personnes, que je les admire comme ça, que je les stalke sans les connaître.
    Pour moi, on ne devrait pas être comme ça face à un autre être humain, le diviniser autant.

    C'est surtout parce que je veux être reconnue en temps qu'artiste (sans vouloir être snob) et que je sens que les autres le sont, et pas moi.

    C'est assez marant parce que j'ai l'impression que dans les années 60-70 les groupies et fans n'étaient pas perçus de la même manière par les artistes eux même. Aujourd'hui j'ai l'impression qu'il y a un fossé entre la vie que mène les artistes et leurs fans.
    Je vais lire I'm with the band.

    Enfin bon, ce sujet me passionne. <3
     
  3. Mandorle

    Mandorle
    Expand Collapse
    In the afterglow of the rapture

    Merci pour cet article très intéressant ! Mais c'est là que je me rends compte, ce qui me rend fan, ce ne sont pas les personnes, mais les fictions. Quand j'ai vu le test je suis restée bloquée sur le concept même de "personnalité préférée", spontanément je n'en ai trouvé aucune. Mais pourtant, dès qu'il s'agit de fiction, j'ai de grosses tendances de fangirl obsessionnelle (du genre à chercher de l'analyse partout, à y penser vraiment beaucoup, et à saouler tout mon entourage avec).
    (et sinon je lève le doigt pour dire que, in my opinion, The Good Wife c'est un petit peu merveilleux)
     
  4. Angelin

    Angelin
    Expand Collapse
    Ad Victoriam~

    Merci pour cet article éclairant.
    Maintenant je comprends mieux comment et pourquoi j'ai eu une période stalker tarée un peu pourrie l'an dernier x)!

    (En fait, j'étais -presque- pas anormale! Dingue.)

    Je suis tellement, tellement d'accord avec toi!
     
  5. Charlie-Culotte

    Charlie-Culotte
    Expand Collapse
    Get your LOVE ME-on

    C'est sûr parce qu'au moins avec les célébrités, un jour on décroche (ou pas) en se rendant compte qu'elles sont humaines comme nous, qu'elles sont cons parfois, etc...Avec les fictions??? Heu...certaines d'entre elles je suis accro depuis une éternité, et je ne pense pas que ça va changer de sitôt !
     
  6. happy hamburger

    happy hamburger
    Expand Collapse
    I keep giving it all just to love someone

    Voilà un article super intéressant car j'ai souvent réfléchi à ce que signifie "être fan". J'admire beaucoup d'artistes que ça soit des chanteurs, acteurs, producteurs ou autre mais d'une certaine manière. En fait, j'admire leur talent, leur travail, leur motivation, leur carrière, leurs oeuvres... Ce n'est pas réellement la personne elle-même que j'admire juste pour une question physique par exemple. Je sais que si je me retrouve un jour face à une célébrité que j'admire, je ne serais pas en mode hystérique en train d'hurler partout (sauf dans un concert par exemple mais c'est différent) mais je serais plutôt du genre à vouloir une vraie conversation, pour parler du métier, de la carrière, de leur vie. Mais je ne pleurerais pas comme une malade en me jetant au cou de la personne quoi!
    J'ai un peu du mal à expliquer mais c'est comme ça que je vois les choses.

    daffy duck J'avoue que pour les séries je suis pareille que toi haha! Je ne saurais pas expliquer pourquoi, surement à cause du suspense au fil des épisodes, et aussi parce qu'avec le temps on s'attache vachement aux personnages!
     
  7. Dumdy

    Dumdy
    Expand Collapse
    Veut de la neige.

    Article très intéressant, en effet.
    Je me suis toujours considérée comme une "fan" de plusieurs groupes, et cela ne m'a jamais posé aucun soucis. Dépenser des sous pour voir un concert d'un de ses groupes fétiches, avoir des t-shirts, des CD, des souvenirs, rencontrer et voir régulièrement des personnes qui partagent la même "passion", je trouve ça tellement épanouissant, en un sens ! On se sent seul, au départ, seul avec son obsession, seul avec des paroles qui nous touchent et qu'on ne peut pas partager, mais quel n'est pas notre bonheur quand on découvre qu'au contraire, une telle passion peut nous faire rencontrer des gens extraordinaires... <3

    Par contre, je suis trèèès loin d'être une groupie, même si je dois reconnaître que les mâââles de mes groupes sont plutôt bien gâtés par la nature, physiquement parlant. Car les groupies, ou fansluts, ou stalkers encore, appelez ça comme vous le voulez (j'entends par là les filles qui mouillent leur culotte à la vision du chanteur, qui hurlent des obscénités suraigües et gâchent le concert des fans d'à côté, sans aucun respect pour les autres et pour elles-mêmes, et qui n'apprécient pas un groupe pour leur musique ou pour leur univers, mais pour les cheveux rouges du chanteur ou les fesses du bassiste, et UNIQUEMENT pour ça :facepalm:), je les abhorre. En fait, la seule chose qui me retient de toutes les envoyer au bûcher quand je les croise dans les concerts, c'est que, malheureusement, étant en majorité, ce sont elles qui financent les tournées des groupes. Et ouais.
    Morale de l'histoire : kiffez bien le p'tit cul moulé de Mr le Bassiste, mais kiffez en silence, merci bien.
    Sincèrement, de la part des autres fans exaspérés, qui sont là pour la musique, et non des cris de jeunes groupiasses en chaleur.

    (Et désolée d'avoir débordé sur une attaque et une critique virulente des fans temporaires mais névrosées des groupes masculins de notre époque !)
     
  8. Midnight-Girl

    Midnight-Girl
    Expand Collapse
    Dessinatrice de phoques.

    En voilà un article passionnant.
    Je n'ai jamais compris pourquoi les gens (y compris moi-même, of course), se passionnent autant pour les ragots et les pipolitudes, et cet article m'a ouvert les portes de la compréhension (ooooouh c'est joliment dit, ça!). Maintenant je sais pourquoi j'aime savoir avec qui Ryan Gosling fricote (et il choisit bien, le petit fourbe)!
    C'est vrai qu'au collège, période dark-dépressive où j'étais mal dans ma peau et où les poèmes sur la mort remplissaient mes cahiers de cours, j'étais fan d'un groupe à un point inimaginable : inscrite au fan-club, je pleurais lorsque je ratais un concert ou que je ne pouvais pas aller acheter le super magazine avec une photo d'eux en Une. Je passais des heures à regarder des interview du fondateur du groupe et à m'émerveiller dès que je nous trouvait "quelque chose en commun".
    Je n'écoute absolument plus du tout ce groupe, mais je me dis que ça m'a permis de passer une période un peu difficile (la magie de la crise d'adolescence) en m'enfermant dans ma petite bulle. Après tout, on a tous des moments de faiblesse. :)
     
  9. Kiha

    Kiha
    Expand Collapse

    Je ne sais pas trop comment et ou va mener ce poste mais bon je vais essayer.

    Je suis tres fan girl. Ca d'abord ete pour Bollywood, maintenant la Kpop/Coree. Je suis consciente de mon fangirlisme aigue, mais je pense que ca comble quelque chose : un manque affectif, un manque de reperes. Si je n'avais pas toutes ces stars asiat' a suivre, je m?ennuierais beaucoup beaucoup (deja que je m'ennuie beaucoup), alors passer des heures a fouiller le net pour trouver une nouvelle photo (ca prends encore plus du temps surtout que je dois chercher sur le net coreen), mettre a jour le forum, poster sur les autres, essayer de decripter le fansite coreen, ca passe le temps !
    Je pense aussi que ca m'aide a m'identifier, a m'affirmer. *Moi j'aime la Kpop moi j'aime le cine indien* je me differencie par rapport aux autres. Je me cree un univers a moi. Je me definie vraiment par rapport a qui j'aime en fait.

    Alors, certaines personnes diront "c'est super d'avoir une passion" (J'aime tout ce qui relatif a la coree, autant la Kpop que l'Histoire coreenne) et ca m'occupe, mais du coup ca me coupe vachement des gens. C'est pas facile de suporter les moqueries et puis, oui, je me sens *vraiment* différente du coup.
    C'est le cercle vicieux. Et puis je sors peu parce que je prefere regarder un drama par exemple mais je me sens seule en meme temps. Cercle vicieux bis.
    Mais d'un cote, je n'abandonnerais pas Bolly/La kpop. a l'heure actuelle, je ne pense pas vivre sans. Ca fait 5 ans que j'ai decouvert tout ca.

    Ensuite, sinon, je ne suis pas une fangirl *ecervelee*. Je suis plutot calme pendant les concerts, je ne crie que pour les fanchants/Cheerings, je ne vais pas courir apres le van de mon groupe. Je suis super timide et je deviens toute rouge quand je rencontre mes idoles (oui, j'ai pu le faire plusieurs fois) et je suis prete a leur faire des jolies cadeaux (je suis pas prete a me ruiner mais oui, un joli truc. Une fois, j'ai offert du vin a une de mes idoles coreennes par ex) mais je suis super emotive et derriere mon ecran d'ordi, je peux plutot facilement pleurer en entendant une belle chanson. Sinon, je me sens tres vite coupable si je ne poste pas THE info sur le forum par exemple ,je peux m'emerveiller devant des creas sur Tumblr ~ Mais les potins ne m'interesse pas trop, c'est plus voir les derniers shoot/lives etc ~

    Voila, donc je suis plutot consciente du bien et du mal que m'apporte le fait d'etre une fan, mais je ne veux pas specialement pour le moment, tout arreter.

    Desolee pour l'absence d'accent, je n'ai pas de clavier francais ~
     
Chargement...