Loi travail

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par Ada or ardor, le 20 mars 2016.

  1. madmoizelle N

    madmoizelle N
    Expand Collapse
    Comment qu'c'est ?

    @ChansonMuette C'est ça, la droite a toujours voulu durcir le texte, leur motion de censure c'était deja pour ça.
    La gauche dépose une saisine dans le but de voir le texte abandonné, selon eux le conseil devrait revenir non pas sur le texte en lui même mais sur la façon dont il a été """""débattu"""". Ca pue la stratégie électorale quand tu sais que les mêmes "frondeurs" n'ont pas été capable de déposer une Motion de censure.
    Et le plus probable, c'est que le conseil déclare ce texte constitutionnel.
     
    Deraio, ChansonMuette, Adios Badmoizelle et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
    ----- Publicité -----
  2. ChansonMuette

    ChansonMuette
    Expand Collapse

    @madmoizelle N D'accord, merci pour les éclaircissements ;) ( même si c'est encore plus déprimant, pour le coup. ). De toute façon je suis d'accord avec toi, si les députés n'ont pas été capables de voter la motion de censure, il n'y a aucune raison pour que le conseil constitutionnel face obstacle à cette loi.
    En fait, concrètement, à part subir et trimer plus pour gagner moins sans que cela n'ai quelque impact positif que ce soit sur la courbe du chômage, je ne vois pas trop ce qu'il reste à faire :erf:
     
  3. Faoxie

    Faoxie
    Expand Collapse
    Princesse Peluchimal

    @Mrs.spock Déso, y'avait aucune allusion homophobe voulue, je vais l'enlever. :erf:
     
    Tante Clara a BigUpé ce message
  4. petitegazelle

    petitegazelle
    Expand Collapse
    Quand tu auras désappris à espérer, je t'apprendrai à vouloir. (Sénèque)

    Imago, Lis, Deraio et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  5. ChansonMuette

    ChansonMuette
    Expand Collapse

    @petitegazelle Au pays des têtes à claque Manu est le roi. ( ce qui en soi devrait lui plaire, il pourra ainsi exercer ses frustrations de petit dictateur en puissance comme il le souhaite ).

    ça ou le conseil constitutionnel qui décrète que le " dialogue social " autour de cette loi a été tout à fait respecté.. La question maintenant serait plutôt de savoir si ceux qui décident pour nous sont idiots, ou si ce sont juste de parfaits connards :)

    Hâte de voir comme la courbe du chômage va encore empirer :). Mais bon, en soit, ce n'est pas une mauvaise chose pour le squad Hollande, une fois qu'il se sera fait virer du trône de fer ils pourront toujours imputer les nouveaux chômeurs à leurs successeurs.
     
    Imago, Mamy Chouette, Hibouille et 3 autres ont BigUpé ce message.
  6. ChansonMuette

    ChansonMuette
    Expand Collapse

    @Nastja Je crois que " l'objectif " de supprimer le CDI serait de faire du turn-over, d'avoir sans cesse de nouvelles recrues ( donc supposément de nouvelles idées, parce que c'est bien connu, les vieux et les anciens n'ont pas d'idées novatrices ), et parfois d'éviter d'avoir à se traîner des boulets incompétents sans autre recours possible que le licenciement, qui coûte de l'argent.
    En soit, ça s'inscrit totalement dans l'esprit du capitalisme, rien ne se garde et tout se jette, mais appliqué aux êtres humains.

    Après, je ne considère pas que le CDI est idéal dans le sens où pour les raisons évoquées plus tôt, les entreprises sont de plus en plus réticentes à proposer des CDI et préfèrent des contrats à cours-terme, quitte à les renouveler. Le problème, c'est qu'aux yeux de beaucoup de gens ( et notamment des banques, ironie quand tu nous tiens.. ), seule la personne en CDI est " fiable ", car elle a une garantie. ( Si tant est que son entreprise ne la vire pas sans raison, où qu'elle ne se retrouve pas soudainement en incapacités de travailler, mais bon on aime beaucoup les raisonnements binaires dans notre société, donc on a d'un côté CDI = graal, garantie, stabilité et de l'autre CDD = bof, temporaire, pas de garantie, instabilité.

    Quoi qu'il en soit, la vision qu'ils ont de la chose pour la plupart reste assez irréaliste car elle ne correspond pas à notre marché du travail actuel. Dans leur tête, contrats à durée limitée = c'est super cool, ça apporte de la fraîcheur perpétuellement et puis comme ça les employés peuvent voir plusieurs horizons, changer d'environnement et tout le monde est content. Sauf que pour pas mal de gens, ce serait surtout CDD -> fin du contrat -> pas de boulot, c'est la crise, loi travail de merde qui suscite encore plus de chômage, courbe du chômage désastreuse, situation économique encore pire et au final c'est un vrai bourbier pour beaucoup de gens.
     
    Imago, Jane Morgendorffer, Nastja et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  7. Multicolorielle

    Multicolorielle
    Expand Collapse

    je pense qu'une autre raison pour laquelle c'est avantageux pour le patronat de casser le CDI et du coup d'avoir plus de turn-over dans les entreprises, c'est aussi que ça permet de casser une dynamique d'unification/solidarité au sein du salariat : si tes collègues changent sans cesse, ou que toi-même tu bouges en permanence de boîtes en boîtes, c'est beaucoup plus dur pour le groupe salarié - et donc subordonné - de former un groupe unifié pour pouvoir défendre ses intérêts. Les actions syndicales deviennent plus compliquées à mettre en place si les gens ne se connaissent pas, ne connaissent pas les rouages de l'entreprise / les personnes de référence à qui s'adresser en cas de litige ou revendication.

    Et cette dynamique de casse du salariat en tant que groupe unifié capable de défendre ses intérêts fonctionne même dans le cas de CDD toujours renouvelés : certes le groupe reste stable…mais fragilisé par les situations d'incertitude : il est dangereux de s'afficher ouvertement syndiqué et revendicateur et de vouloir défendre ses intérêts alors qu'on est sur un siège éjectable.
    (surtout que même en CDI, ce n'est jamais forcément évident de s'afficher syndiqué - même si c'est protégé par la loi, ce n'est jamais vu d'un très bon oeil)
     
    Thepatate, Sloppy, Deraio et 6 autres ont BigUpé ce message.
  8. Jenn'

    Jenn'
    Expand Collapse

  9. Alba Perséphone

    Alba Perséphone
    Expand Collapse
    Je ne sais pas

    9 mois après, me voilà obligée de faire remonter le sujet... :sad:
    Bref, Macron vient d'être élu et il parle déjà d'une loi travail 2.0 qui irait encore plus loin que la première. Mais cette fois-ci pas de risque de 49.3, puisque le texte ne sera pas discuté à l'assemblée nationale, mais immédiatement appliqué à l'aide d'ordonnances. :zizi:

    Le site anti loi travail se réactive donc pour signaler son opposition à la loi travail : https://loitravail.lol/
     
    Spill, Allitché, Siobhàn Salomé et 8 autres ont BigUpé ce message.