Lulu Gainsbourg et Scarlett Johannsson reprennent Bonnie and Clyde

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Jack Parker, le 2 septembre 2011.

  1. Jack Parker

    Jack Parker
    Expand Collapse
    Génie incompris

  2. Gros-Câlin

    Gros-Câlin
    Expand Collapse

    Je trouve qu'il a une belle voix (et pourtant j'étais pleine d'a priori...) Je trouve pas qu'il copie son père sur cette chanson. Sinon oui en anglais c'est décevant si on imagine en français mais j'aime bien, c'est doux et intéressant la musique derrière.
     
  3. Suuns

    Suuns
    Expand Collapse
    Musique Addict

    En même temps, en ayant un père avec une telle notoriété, comment voulez-vous que le pauvre petit ne cherche pas à lui ressembler ... ? :)
     
  4. Patsy Voldedust

    Patsy Voldedust
    Expand Collapse
    i knew you were tribble

    Ben moi j'aime beaucoup cette version :cupidon: (et le fait que la partie de Scarlett soit en anglais ne me perturbe pas du tout, au contraire. Autant des anglophones qui parlent français je trouve ça trop choupitrognon, mais quand ils chantent en français en général je trouve ça affreux...)

    Que j'ai hâte ! Iggy, M, Johnny Depp... :joy:
     
  5. PetiteMénade

    PetiteMénade
    Expand Collapse
    Sans culotte et sans scrupule.

    Oulah, c'est pas terrible =/ l'original a beaucoup plus de charme, celle ci m'ennuie un peu, je ressens rien en l'écoutant.
     
  6. Anna Banana

    Anna Banana
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Ce que je trouve très étrange dans cette chanson, c'est que les deux chéris n'ont pas l'air d'avoir enregistré ensemble. Il n'y a pas de tension entre eux et leurs voix se mêlent difficilement. Ca me fait penser aux vieux duos style Sinik et James Blunt où les chanteurs ne se rencontrent jamais :moqueur:
     
  7. Black Mamba

    Black Mamba
    Expand Collapse
    Meurs, pourriture communiste.

    Moi je préfère la version des Deschiens. :cretin:

    Non mais de toute façon, aucune version ne pourra transcender celle de Gainsbourg et Bardot.
     
  8. Arizona.

    Arizona.
    Expand Collapse
    En route vers de nouvelles aventures ! 

    Mouai.. J'aime moyennement.. Je préfère l'original :cretin:
     
  9. Margottine

    Margottine
    Expand Collapse
    Esclave d'une tempête hurlante.

    Ben moi j'aime pas Serge Gainsbourg. J'aime pas la voix de Lulu Gainsbourg. Et je n'aime pas spécialement Scarlett Johannsson. Du coup je me sens à la fois très objective et totalement exclue pour donner mon avis. Mais ce que je préfère dans la chanson c'est largement la voix de Scarlett.

    Après, ça aurait pu être très mignon avec quelques phrases par ci par là en français, peut-être pas tout non plus car ça peut être vite casse-burnes.
     
  10. Dolly Wood

    Dolly Wood
    Expand Collapse
    aka Pandora Spocks !

    Effectivement je trouve ça bien dommage qu'elle parle en anglais ... C'est une histoire avant d'être une chanson, enfin tout est construit pour qu'on écoute et qu'on fasse attention a ce qu'ils racontent, du coup, je trouve ça dommage de mélanges les langues (miam miam haha), dans ce cas autant tout faire en anglais, ou tout en français, mais pas les deux ...
    Ça aurait pu être chouette pourtant, mais ça tombe à côté ... Du coup, ça me donne pas vraiment envie d'écouter l'album, malgré les featuring de prestige ...
     
  11. Norbert

    Norbert
    Expand Collapse
    babbling bumbling band of baboons

    J'aime bien, et je ne trouve pas ça dérangeant que Scarlett Johansson chante en anglais. C'aurait été mignon en français, mais peut-être un peu ridicule aussi... Bon, je préfère quand même Serge Gainsbourg au niveau interprétation de la chanson, par rapport à Lulu.
     
  12. Gustave

    Gustave
    Expand Collapse
    Sushi rolls > gender roles.

    C'est pas mauvais, même si je trouve dommage que Scarlett chante en anglais, non pas par chauvinisme mais pour les mêmes raisons que Dolly Wood (après tout c'est une histoire).
    Mais je dois dire que je commence à trouver ça malsain, cette manie de faire des reprises de Gainsbourg sans cesse, surtout dans le "clan" Gainsbourg (Birkin en tête). Il y a un côté morbide et un peu le sentiment qu'ils se foulent pas trop pour faire parler d'eux...
     
Chargement...