L'urbanisme « anti-SDF » fait scandale... mais pas partout.

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Lady Dylan, le 26 juin 2014.

  1. Lady Dylan

    Lady Dylan
    Expand Collapse
    Hazel Tellington

  2. paulette_

    paulette_
    Expand Collapse
    Guest

    Pour répondre à la question en fin d'article : non, je n'y avais jamais fais attention.
    Pour moi, les accoudoirs sur les bancs servaient à conserver son "espace personnel" lorsqu'on s'y assoit. (histoire qu'on ne se retrouve pas à 5 sur un banc pour 3, collés les uns aux autres)…

    Je verrai surement les choses différemment maintenant.

    Par contre, la vidéo et les photos ne m'ont convaincues du tout. Certes il y a de "l'urbanisme anti-SDF", mais il y a toujours de la place à côté (dans les images montrées). Donc un SDF qui chercherait à se reposer s'allongerait à côté et non dessus.
    Par exemple : dans la video, l'homme cherche à s'allonger sur le "banc-debout" dans le métro alors qu'il y a 4 chaises à côté (et c'est sur ces chaises que dorment souvent les SDF dans le métro - je ne dis pas que c'est agréable, mais y'a moins de risque de chute). Pareil, au pied d'un immeuble, il cherche à s'allonger sur les bacs avec des galets, alors qu'il y a un espace à côté où il serait, en plus, plus discret et moins dérangé…

    Enfin. Je pense quand même que j'y ferai plus attention..
     
  3. Catatonic Sex Toy

    Catatonic Sex Toy
    Expand Collapse
    Lunaire

    Ah, merci pour cet article ! Je n'ai pas suivi la polémique au Royaume-Uni, mais en France effectivement c'est très courant, et totalement écoeurant... Il y a ce banc juste à côté de mon taf, tout "gondolé" ; ou cet autre fait de tubes extrêmement inconfortables sur lequel je me suis assise une fois... Et je me demandais toujours "mais WTF les urbanistes" ??? Jusqu'à ce que je comprenne... Et que ça me donne envie de vomir.
    Je vais explorer les initiatives sur le sujet.
     
  4. Gavanza

    Gavanza
    Expand Collapse
    C'est quoi un statut ?

    Je suis énervée à chaque fois que je passe à Nation sur le RER A, avec ces sièges rouges séparés par des espèces de barres qui sont là, j'imagine, pour empêcher les SDF de s'allonger.
    En plus d'exclure les SDF (très présents dans cette station en plus), je trouve ça assez excluant pour les personnes fortes qui n'ont pas la place de s'asseoir. Moi j'arrive à passer mes deux fesses, mais il n'en faudrait pas beaucoup plus pour que ça bloque.

    Dans la librairie où je bosse, ils ont décidé de baisser la grille le soir (grille qu'ils ne baissaient pas avant) quand ils se sont rendus compte qu'une famille de sans abris dormait devant le magasin. Je vois pas ce que ça peut faire qu'ils s'abritent là la nuit, alors que le magasin est fermé. Quand j'arrive le matin, y'a plus personne et c'est pas plus sale qu'une vulgaire rue parisienne, donc where is the problème ? Ça me tue ça !

    J'ai jeté un oeil au blog, et y'a certaines installations qui sont juste abusées. On dirait limite des barricades de manif étudiantes, faut arrêter !
     
  5. paradisdesbilles

    paradisdesbilles
    Expand Collapse

    Je pense qu'il y a le côté pratique de la chose, vu que certains de ces endroits sont en renfoncement, donc ça doit protéger un peu plus du vent que simplement s'installer contre un mur qui est droit d'un bout à l'autre de la rue. Et donc privilégier par les SDFs si ça peut assurer d'avoir légèrement moins froid.
     
  6. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    Je n'aime pas les odeurs d'urine, je ne dis pas bonjour à tous les SDF, je donne rarement une pièce, mais ça ne veut pas dire que je veux qu'ils soient jetés hors de mon champ de vision.

    Je voudrais ne plus voir de SDF parce que ça voudrait dire qu'il n'y en aurait plus aucun, mais on ne vit pas dans le monde des Bisounours. Les odeurs d'urine me dérangent, je préfèrerais que les sans-abri aient des endroits sains pour faire leurs besoins plutôt qu'un coin du métro, ça ne veut pas dire que je veux les virer de la ville. Et je préfèrerais qu'ils ne soient pas chassés à coup de pics et d'accoudoirs, parce que ça ne règle aucun souci, ça ne fait que le déplacer.

    Enfin je ne suis pas parisienne mais je vis dans une grande ville donc c'est pareil, les mêmes soucis se posent et Paris n'a pas le monopole de l'urbanisme « anti-SDF ». Je pense que c'est un peu facile de dire « Si tu ne dis pas bonjour aux SDF, si tu n'aimes pas les odeurs d'urine du métro, alors tu penses qu'ils méritent ces aménagements qui les repoussent aux confins de la ville », en critiquant une « hypocrisie ». Je ne parle à personne dans le métro, je ne dis bonjour à personne, je ne souris, ne regarde personne, SDF ou pas. Et il me semble que c'est le cas pour la plupart des voyageurs, en fait...

    J'ai l'impression que mon post est confus, mais je trouve ton accusation d'hypocrisie un peu facile, pour le coup.
     
  7. Malakoh

    Malakoh
    Expand Collapse

    Moi qui ai toujours cru que c'était juste "design" O__O

    Wow, c'est quand même assez impressionnant l'imagination..
    C'est retords comme plan, cela dit
     
  8. Yehudi

    Yehudi
    Expand Collapse

    Oui j'ai déjà remarqué les aménagements anti-sdf en France, ça me choque notamment à chaque fois que je vais à Paris dans le métro les bancs faits exprès pour ne pas que les SDF puissent s'allonger. Je n'ai jamais vu de trucs comme les piques de Londres ou en France (la photo sur tumblr) mais rien que le coup des bancs je trouve ça choquant.

    Je pense que les dispositions anti-sdf ont plus ému que celles en France parce que visuellement des piques c'est plus frappant, plus agressif que des bancs séparés. Et l'image a beaucoup tourné sur les réseaux sociaux, contrairement aux images en France, avant l'article je n'avais jamais vu de dispositifs comme les barrières avec des piques dans ma ville par exemple.
     
  9. Delii.cat

    Delii.cat
    Expand Collapse

    Je ne poste jamais de commentaire mais cette fois-ci j'ai envie de dire que l'urbanisme "anti SDF", je l'ai toujours perçu et il me scandalise. J'ai aussi tout de suite pensé à cette toute nouvelle place qui vient d'être aménagée près de chez moi (j'habite Bordeaux), et dont la connerie me révolte. Je n'ai d'ailleurs pas été étonnée en voyant les photos de cette fameuse place en deuxième page du tumblr "marche ou crève" (si elles n'y avait pas été, c'est moi qui les aurait mises).
    À force de vouloir à tout prix "virer" les SDF, on en vient à faire des espaces urbains qui n'ont plus rien de cohérent. Mettre un fauteuil tous les 4 mètres ne permet même plus de s'assoir côte à côte entre amis, où est la convivialité là-dedans ?

    J'habite plein centre, des SDF j'en croise plusieurs par jour, et presque tous les soirs il y en a un ou plusieurs en bas de ma porte. Il est évident que je ne peux pas donner une pièce à tout le monde et que je ne peux pas non plus leur dire bonjour à tous, ce n'est pas pour autant que je les ignore et que je ne veux rien avoir à faire avec eux.

    Pour le cas de Paris, les sièges dans le métro, je ne vois pas qui ça ne choque pas au premier abord. Les odeurs d'urines, il est clair que c'est un véritable problème mais dans une ville comme Paris, il ne faut pas longtemps pour se rendre compte des incohérences de la situation. Premièrement les toilettes publics sont payants, quelle absurdité ! Deuxièmement les toilettes publics sont fermés la nuit, encore plus absurde ! Je ne suis pas SDF et pourtant, cette situation m'a déjà posé problème (petite soirée tranquille en bord de seine, petite vessie, envie de faire pipi vers 3h du matin, impossible de faire autrement que de trouver un buisson). Quand on arrêtera de vouloir tout monnayer, ce sera déjà une belle avancée.
    Pour information, à Bordeaux les toilettes publics sont gratuits et ouverts 24h/24. Je crois n'avoir jamais vu un SDF pisser contre un mur, les seuls que je vois déverser leur urine sur le pas des portes, c'est des mecs à moitié bourrés qui sortent de soirée et se pensent tout permis (mais c'est un autre débat).

    Et à Roissy CDG ? J'ai du passer une nuit dans l'aéroport une fois entre deux destinations, impossible de se reposer, j'avais le choix entre un fauteuil seul ou bien un banc avec séparateurs (on ne peut pas appeler ça un accoudoir). Dans ces cas-là les heures semblent très longues.

    La seule chose à retenir c'est qu'avec ces installations, on leur rend seulement la vie plus difficile, comme si elle ne l'était pas déjà assez. Je suis contente que Londres s'indigne de cette pratique, je suis navrée que la France ne l'ai jamais réellement fait.
     
  10. smothie

    smothie
    Expand Collapse
    Et même que moi une fois j'ai vomi ! Guest

  11. TiareTahiti

    TiareTahiti
    Expand Collapse

    Bonjour! Les toilettes publiques sont gratuites dans Paris, http://www.paris.fr/pratique/proprete-des-rues/sanisettes/les-sanisettes/rub_8938_dossier_59613_port_21141 , j'y suis déjà allée, il y en a pas mal dans les rues et elles sont souvent propres. :)
     
  12. Poulpychou

    Poulpychou
    Expand Collapse
    J'aime les licornes mais je préfère les pégases

    Non mais les piques c'est ce qu'on met pour les pigeons ! :O I'm choquing ! Une société qui rejette tout ceux qui ne peuvent pas s'en sortir... vive l'individualisme quoi...
     
Chargement...