L'utilisation excessive de Snapchat critiquée dans un court-métrage poignant

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Anouk Perry, le 18 janvier 2017.

  1. Anouk Perry

    Anouk Perry
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

  2. Aska

    Aska
    Expand Collapse
    “Vous voulez du courage ? Ayez déjà de la volonté.”

    J'aime bien les filtres snapchat perso, je trouve ça très rigolo. Mais seulement pour prendre des photos mémorables lorsque le filtre sort vraiment du lot. Je n'aime pas par contre les youtubeuses qui se filment en mettant toujours des filtres, surtout ceux avec une modification des voix. Ca fait un peu enfantin.
     
    Mariviere a BigUpé ce message
  3. Denderah

    Denderah
    Expand Collapse
    Dragon à plumes

    @Babitty Lapina

    Idem, j'ai trouvé le final franchement glauque. Et le reste a des relents de slut-shaming : la fille est "punie" parce qu'elle met des décolletés et fait des duck face sur les réseaux si on résume ?
    Quel est réellement le message qu'a voulu faire passer l'auteur dans ce court métrage, et ya t'il seulement un message d'ailleurs ?
    Peut-être n'y a t'il rien eu de plus que l'envie de partir sur l'idée "fun" habituelle, auparavant associée aux grimaces, maintenant aux filtres : "Et si on restait coincé comme ça tout le temps ?". Ce qui aurait pu être intéressant mais qui n'est pas non plus assez développé.
    Tout cela me laisse une impression assez bancale...
     
    Anémona, Llaurelin, Marie-Gertrude et 12 autres ont BigUpé ce message.
  4. J_Serpentine

    J_Serpentine
    Expand Collapse
    "Nous faisons le Mal mais nous le faisons bien"

    La vidéo m'a laissé ultra perplexe :eh: Je ne comprends pas le début, je ne comprends pas la fin. Après avoir vu, je me suis juste dit: "hmmm... j'ai pas compris le message". Et en lisant la description en dessous de la vidéo, j'ai mieux saisi mais j'ai pas l'impression d'avoir retrouvé ces infos dans le film :dunno:
     
    ben quoi ?, Kleiner Apfel et Althéa Vestrit ont BigUpé ce message.
  5. Barbaraan

    Barbaraan
    Expand Collapse

    Moi non plus j'ai pas trop compris... Même en lisant la description :neutral:
    2 minutes c'est assez court finalement, là je reste un peu sur ma faim.
     
  6. BarbieDroguée

    BarbieDroguée
    Expand Collapse

    Comme d'autres sans la description sous la vidéo je suis pas sûre que j'aurais compris grand-chose.

    Un peu désappointée de tomber sur un truc comme ça après avoir cliqué sur un lien vers un court-métrage "poignant"...

    (d'ailleurs je me permets de mettre une remarque ici, ça tombera (ou non) sous les mirettes d'un(e) membre de la rédac' qui décidera (ou non) d'y prêter attention : en lisant MMZ vite-fait comme ça on pourrait presque avoir l'impression que tous les courts-métrages/articles/témoignages sont POIGNANTS et que tous les films sont UNE CLAQUE CINÉMATOGRAPHIQUE... attention aux répétitions, les images perdent de leur puissance évocative quand elles sont utilisées à tout va... fin c'est mon avis et j'essaie de formuler ça comme un commentaire constructif, pas une critique)
     
    Llaurelin, Dzeyra, Tippi et 22 autres ont BigUpé ce message.
  7. Makana

    Makana
    Expand Collapse

    Je rejoins certain des autres messages.
    Peut être qu'il y a trop de message qui ont voulu être transmis? Car on trouve le manque de confiance d'une personne qui utilise donc ce filtre (ça on le sait avec la description, le film ne le laisse pas franchement transparaître je trouve ...), le harcèlement, la réalité d'être connu, le manque d'empathie d'autrui, le fait de n'avoir plus de "vrai" lien sociaux, ...
    Je trouve le court métrage un peu brouillon.
    De plus je suis d'accord avec l'un des commentaire Facebook, pourquoi taper (encore) sur la nouvelle génération via l'un de ces outils? Surtout via une histoire de filtre. En plus je reste de l'avis que le soucis des réseau sociaux et autre outils informatique, ... c'est plus une manifestions d'un mal-être, l'outil reste un outil (après on peut quand même dire que les réseau sociaux donne une visibilité plus grande à des mal être qui on, eux, toujours existé).
    Et je trouve aussi qu'il y a un petit relan de slut-shamming avec le portrait de la nana... Je veut dire quand son décolleté, la façon de fumer, la façon de se prendre en photo, ... sont filmé c'est montré de manière négative.
    Bref assez perplexe devant ce court métrage que je trouve assez peu approfondi.
     
    Marie-Gertrude, Owly Transluscent, Nymphetameen et 4 autres ont BigUpé ce message.
  8. Shurto

    Shurto
    Expand Collapse

    Assez d'accord avec les différents commentaires, slut-shaming, absence de choix (ou impression d'une absence) pour le baiser final... Au final, j'ai une impression de malaise, vaguement touchée par le côté perdu de la fille mais le décolleté est gratuit, la scène aux toilettes sans intérêt... Du bon et du moins bon, brouillon oui effectivement. Par contre, de bonnes idées de départ et certainement plein de leviers d'amélioration pour la réalisatrice. Tout n'est pas négatif, loin de là !
     
    Llaurelin et Noémitigée ont BigUpé.
  9. candyclown

    candyclown
    Expand Collapse

    Réalisation très brouillonne. Certes deux minutes c'est très court, mais d'autres s'en sortent tellement mieux. Là, c'est vraiment mauvais. Alors le poignant là-dedans... Bref, ça n'a pas touché ma sensibilité.
     
    ben quoi ? et Noémitigée ont BigUpé.
  10. PrincessCookies

    PrincessCookies
    Expand Collapse
    Gribouilleuse au chocolat

    Pas vraiment touchée moi non plus... :/ (il faut aussi reconnaître que j'ai horreur des filtres snapchat)
    Ce n'est pas mauvais mais ça me laisse très perplexe en fait, je saisi pas vraiment le fond.
     
  11. lüllie

    lüllie
    Expand Collapse

    Marie-Gertrude a BigUpé ce message
Chargement...