Ma mère et moi, une relation difficile

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Melissa, le 5 novembre 2015.

  1. Melissa

    Melissa
    Expand Collapse

  2. Ivich

    Ivich
    Expand Collapse

    Ohlala ce témoignage me bouleverse et je n'arrive pas à faire autrement que de porter un jugement très négatif sur la mère de cette madz, je suis outrée, j'en suis désolée.

    En fait, tout comme cette madz ma mère a quitté le foyer pour un autre homme quand j'avais 19 ans, me laissant m'occuper de mon père et de mon frère de 4 ans mon cadet. C'est moi qui avais découvert le pot aux roses et lors de son départ c'était très tendu, elle ne m'a pas dit au revoir, et de mon fait on ne s'est pas parlé pendant un an. Elle allait très mal à cette période et ses deux enfants lui en ont fait encore plus baver. Puis, comme elle en souffrait et que ma grand-mère craignait qu'elle fasse une bêtise, je suis revenue et on a retrouvé la relation très forte qu'on avait, peut-être même plus forte. En revanche mon frère ne lui a jamais reparlé, c'est très dur pour elle.

    Je suis tellement sensible à cette histoire car j'ai l'impression d'être la version happy end de cette madz, j'ai su pardonner à ma mère, elle a su faire de même surtout. Si on n'avait pas réussi à s'accrocher avant tout à l'amour qu'on ressentait l'une pour l'autre, je pense que notre histoire aurait été identique à celle de cette madz et de sa mère.

    Vraiment beaucoup de courage à cette madz, j'espère que sa mère ouvrira les yeux et qu'elles débuteront une nouvelle relation mère / fille.
     
  3. Catatonic Sex Toy

    Catatonic Sex Toy
    Expand Collapse
    Lunaire

    Ma mère aussi est partie, pas pour un autre homme, mais suite à son divorce d'avec mon père. Elle a quitté le pays.
    Je pense qu'il y a une stigmatisation (sociale, et de l'entourage proche) encore plus forte quand il s'agit des mères...

    Ceci dit, le témoignage me laisse une drôle d'impression. Je trouve que dans l'histoire, les parents ne se sont pas toujours comportés en "parents". Personne n'est parfait d'accord, les parents sont des êtres humains au même titre que leurs enfants... Mes propres parents sont bourrés de défauts, entendons-nous bien. Mais je ne sais pas... De là à vouloir couper les ponts avec sa propre fille par exemple, juste parce qu'elle a eu des paroles vexantes (mais compréhensibles sur le moment) ? Je ne sais pas. :hesite:
     
    littlesoutherly, Peace&Love&It;3 et Ivich ont BigUpé ce message.
  4. Ivich

    Ivich
    Expand Collapse

    C'est une certitude à mon avis... J'ai beaucoup d'amis qui ont vécu le divorce de leurs parents et le départ du père, mais lorsque la mère part et c'est mon cas, il y a une nette différence de traitement. La mère devient inhumaine, "quoi elle qui a donné la vie, une mère, comment peut-elle abandonner ses enfants ?!" alors que pour le père on a l'impression que c'est acquis et que dans la tête des gens c'est "moins grave" car le père devrait moins aimer ses enfants alors que pour une mère ça devrait être viscéral apparemment. Il y a encore du progrès à faire dans les mentalités...
     
    Beatles_Jude, littlesoutherly, Meligood et 3 autres ont BigUpé ce message.
  5. Catatonic Sex Toy

    Catatonic Sex Toy
    Expand Collapse
    Lunaire

    @Ivich
    Yes. Et du coup, à l'adolescence (elle est partie quand j'avais 13 ans) je me suis pas mal laissée influencer par le venin des autres... Surtout celui de mon propre père. :facepalm: "Une mère ça n'abandonne pas ses enfants" et bla bla.
    J'ai compris après que c'était surtout une excuse pour mon père pour pouvoir sortir sa colère, ce que je peux comprendre.
    Je n'irai pas jusqu'à dire que je trouve ça très glorieux de la part de ma mère d'être partie, mais je ne traite pas le problème différemment juste parce que c'est ma mère. Si c'était mon père, je ne trouverais pas ça plus glorieux.

    Pour aller plus loin, je me dis parfois que ma mère n'a sans doute jamais vraiment réfléchi avant d'avoir des enfants avec mon père. (Société, tout ça.) Et qu'un jour, elle a regretté. Et qu'elle s'est barrée. Qu'elle a voulu refaire sa vie. C'est dur, mais je peux comprendre aussi, dans une certaine mesure. Et puis il y a un certain "courage" à oser se barrer comme ça. :hesite: Mais quand même, il fallait réfléchir avant... Merci bien. :lol:
    Je me pose aussi la question pour mon père. Mais lui en tout cas, il a toujours assumé.
     
    Peace&Love&It;3, Ivich et Oh ont BigUpé ce message.
  6. Josephine Casablancas

    Josephine Casablancas
    Expand Collapse
    Working Girl

    Pfiou, je me reconnais pas mal dans ce témoignage...

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    Alors je te souhaite beaucoup de courage, j'espère que ta mère saura un jour reconnaître ses tords et assumer son rôle de mère, tout en te laissant vivre ta vie comme tu le souhaites.! :fleur::hugs:
     
  7. Pollux Gritiya

    Pollux Gritiya
    Expand Collapse

    Ce témoignage m'a réellement bouleversée... Je suis désolée, moi non plus je n'ai pas une version positive de la mère de cette madz. Ce que j'aurais vécu le plus mal dans cette histoire, c'est le fait que sa mère ait voulu couper les ponts avec elle parce q'elle lui a tenu des propos peu faciles à entendre. Mais bon, lorsque l'on fait des choix dans la vie, il faut les assumer à un moment donné. Elle s'est enfuie avec son amour de jeunesse. Il fallait bien qu'elle s'attende à ce que sa fille ne soit pas tendre avec elle, personnellement je l'aurais vécu comme une trahison si c'était ma mère qui avait fait ça, alors oui sur le coup j'aurais été très en colère contre elle et je n'aurais pas été tendre. Si sa mère ne peut pas comprendre ça, c'est un peu étrange (de mon point de vue bien sûr).

    Et après, alors que leur relation s'arrange petit à petit, voilà que sa mère veut couper les ponts avec elle et les raisons évoquées dans l'article m'ont fait doucement sourire : la réaction de sa mère s'apparente tout de même un peu à celle d'une adolescente. Hors elle n'est pas une adolescente, mais adulte et c'est sa mère ! Lorsque l'on a des enfants, il faut être responsable, bon sang. A quoi ça sert d'avoir des enfants si c'est pour les faire souffrir après et se comporter en gamine ? Je me le demande...

    Ma propre mère a eu une adolescence agitée. En plus de ses 5 frères et sœurs (dont deux tout petits à l'époque), elle a dû s'occuper de ses cousines et son cousin qui ont été abandonné par leur mère, partie du jour au lendemain avec un autre homme. Elle n'a jamais, JAMAIS repris contact avec ses enfants. Le dernier avait 5 ans quand elle est partie, elle n'a même pas essayé une seule fois de leur téléphoner. Ils l'ont finalement retrouvé il y a 3 ans de ça. Elle avait refait sa vie à à peine 150 kilomètres et elle a eu d'autres enfants. Seules ses deux filles ont tenté de renouer, son fils dit haut et fort qu'il n'a pas de mère.
    A cause d'une mère qui n'a pas voulu assumer ses actes, ma mère a passé son adolescence à essayer de combler le vide chez ses cousins, à travailler avec son oncle pour qu'il puisse continuer à nourrir ses enfants, à assumer ses derniers petit frère et petite soeur avec une autre de ses soeurs car leur mère devait s'occuper de 8 enfants en tout et qu'elle faisait les comptes de maçonnerie de mon grand-père... Résultat, ma mère, dès qu'elle avait un peu de liberté elle en profitait, elle séchait les cours, elle ne foutait rien parce qu'elle en avait marre d'être sur tous les fronts et elle est maintenant en usine et son boulot est menacé.

    Donc les mères qui laissent leurs enfants ou veulent couper les ponts avec, désolée mais non, je ne m'y ferais pas. :stare:
     
    Ivich a BigUpé ce message
  8. Camoune45

    Camoune45
    Expand Collapse

Chargement...